AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


forum rpg dérivé de la Saga Harry Potter
 

Partagez | 
 

 Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emeraude Della RovereHistoria Pactumavatar
Staff de Grimardent
Parchemins : 159
Date d'inscription : 13/08/2017
Âge IRL : 20
Photomaton :
Célébrité : Cate Blanchett
Exp : 1411
Baguette : Bois de charme, cœur en moustache de fléreur, 25 cm, flexible
Maison à Poudlard : A étudié à Beauxbâtons

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]   Mar 29 Aoû - 14:25



feat. Jonathan Peterson


Mais regardez qui voilà!

A la bibliothèque de Grimardent, en septembre 2023

Je disais que Saturne occupait certainement une place dominante
dans le ciel au moment de votre naissance...
Vos cheveux noirs...
Votre taille moyenne...
Une perte tragique à un âge si jeune...
Je ne pense pas me tromper mon chéri, en affirmant que vous êtes né en plein hiver ?
Sybille Trealewney, professeur de divination à Poudlard






C'était la rentrée... Du moins, ça l'avait été plusieurs jours plutôt. Des jours qui avaient paru des semaines, à la bibliothécaire de l'Université Grimardent.
C'était la première d'Emeraude dans une université. Depuis combien de temps la cinquantenaire n'avait-elle pas mis les pieds dans une école, d'ailleurs? Depuis l'été 1995 et la fin de sa scolarité à l'école de sorcellerie de Beauxbâtons, sans doute.
Tout en déambulant dans les différents rayons aux étagères remplies de livres divers, la Sang-Mêlée eu un léger pincement au cœur, en repensant à Beaubâtons. Bien qu'elle s'y rendait dès qu'elle pouvait, durant ses vacances, la France, sa capitale et ses gens lui manquaient. Il était vrai que la Grande-Bretagne changeait beaucoup du pays du Roi-Soleil, pour elle qui adorait son pays d'origine. Mais elle n'allait pas s'en plaindre. Elle l'aimait bien, sa vie, en Angleterre. Ses enfants y étaient nés et y avaient grandi, au point qu'ils étaient plus anglais que leur mère ne le sera jamais. Durant toutes ses années au pays de Lady Di, Emmy avait rencontré des gens formidables et des idiots...
Comme elle en aurait, sans doute aucun, également rencontré en France. Elle avait aimé travaillé à la British Library, avec tous ces Moldus ignorants du monde des sorciers et qui se tramaient pas si loin de chez eux, à la fin des années nonante, lorsque la sorcière y était arrivée. Emmy avait tout autant apprécié travailler sur le Chemin de Traverse, chez Fleury & Bott, durant la dernière décennie et demie. Elle avait adoré les piaillements joyeux des élèves faisant leurs premiers achats, pour leur première rentrée, lui demandant sans cesse si elle vendait bien les bons manuels scolaires à leurs parents; le fait de pouvoir se permettre de plaisanter et de se détendre un peu, avec les élèves plus âgés, qu'elle revoyait,
d'années en années, au fil des rentrées, ou parce qu'ils étaient les petits frères et petites sœurs d'enfants et d'adolescents étant déjà passés plusieurs fois par la librairie; ou encore l'air déconfit de Chiara, Primo et Zuanne, adolescents boutonneux, lorsqu'ils venaient faire leurs achats, avec leur père, et qu'il la voyait derrière le comptoir - elle n'était que la vendeuse d'une librairie, en plus d'être leur mère, autant pour eux! Certains lui étaient sortis par les trous de nez, mais elle en avait apprécié beaucoup.

Prise dans ses pensées, ça n'empêchait pas la bibliothécaire de s'assurer que les livres des rayons où elle passait était à la bonne place ou de saluer les élèves - quoi que certains avaient son âge, si ils n'étaient pas plus âgés - qu'elle y croisait d'un mouvement sec et froid de la tête. Si, au fur et à mesure des années passées sur le Chemin de Traverse, elle c'était défaite de sa carapace de femme aux aires pet-secs, elle l'avait reprise, en prenant ses fonctions, à l'Université, ne connaissant nullement l'endroit. Sans doute la verrait-on plus souriante, au fil des mois et des années, mais il lui faudrait du temps.
A la débouchée d'une rangée d'étagères, elle pila net, manquant de se faire percuter par un étudiant d'une trentaine d'années.
« Excusez-moi... » Fut la seule chose qu'elle réussit à marmonner, sans pour autant lever les yeux vers celui qui avait failli faire tomber les livres qu'il avait sous le bras, à cause d'elle. Un peu plus loin, en face d'elle, se trouvait un garçon qu'elle avait vu grandir, sur le Chemin de Traverse. Elle savait qu'il y avait de fortes chances qu'elle le revoit à l'Université, mais elle ne pu s'empêcher de sourire, en le voyant. « Jonathan Peterson, l’interpella-t-elle, en s'approchant de lui. Si tu cherches la section des livres de Quiddtich et de sport, c'est à l'autre bout de la bibliothèque. » Lui dit-elle, avec un sourire, se souvenant parfaitement que c'était le premier à demander où se trouvaient les nouveautés sur le Quidditch, chez Fleury & Bott.

© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1087-emeraude-della-rovere http://historia-pactum.forumactif.com/t1158-les-rp-d-emeraude-della-rovere-car-la-vie-ne-se-resume-pas-qu-a-des-rayons-de-bibliotheque http://historia-pactum.forumactif.com/t1159-les-liens-d-emeraude-della-rovere
Jonathan PetersonHistoria Pactumavatar
Odesprit
Parchemins : 1264
Date d'inscription : 01/11/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Zac Efron
Exp : 975
Love Life :
Baguette : 27 cm trois quart de bois de cornouiller, poil de niffleur
Maison à Poudlard : Odesprit

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]   Mar 29 Aoû - 15:38

Mais regardez qui voila !.
La rentrée a eu lieu depuis peut et je ne cache pas le fait que j’étais mort de trouille, bordel, j’avais un contrat pour devenir pro et ce contrat serait finalisé si je réussissais ce nouveau diplôme. Il n’y a pas à dire, cette Céleste a su faire ce qu’il faut pour attirer les gens. Jamais j’aurai cru intégré l’université, je pensais vraiment que j’allais me retrouver vendeur avec papa, non pas que ça me déplaise, je l’ai déjà fait l’été, mais voilà l’épaisseur des fonds de chaudron c’est quand même moins palpitant que d’être le gardien des Pies de Montrose ! Lors de la rentrée j’avais été réparti dans la résidence Odesprit, une résidence basée sur les gens « créatif » enfin c’est le seul mot que j’ai retenu. Et c’est vrai qu’en terme de création Poudlard se souvient encore de mes blagues inédites ! J’avais donc déposé mon sac dans un des dortoirs de la résidence et fait brièvement la connaissance de certains résidents. Ce qui est fou c’est l’âge, je suis certain d’avoir croisé une sorcière d’au moins soixante-dix ans entrain de disposé des pots de fleurs pour un cours de botanique mais pas pour le donné, juste pour s’entrainé. Je trouve ça cool de savoir qu’on ne va pas être que des marmots de 18 ans qui chahutent.

En tout cas, ce campus est énorme, j’avais dans mes mains un parchemin pour trouver la bibliothèque, en effet je voulais à tout prix trouvé un bouquin sur les bases du Quidditch, non pas que j’ai vraiment de base, c’est plutôt sur les aspects théoriques et tactique que j’aimerais revoir avant le premier cours. Je ne veux pas décevoir le coach des Pies alors je vais tout donné pour être surclassé dans la branche sport. Je trouve enfin l’édifice et je reste devant la bouche ouverte en un « oh » parfaitement dessiné. Je pousse la porte et je peux voir qu’elle déjà pas mal pleine.

Je pousse une sorte de bruit un truc du genre « pblrrrrr » avec exaspération alors qu’une horde de « Chuuuuuuttttt » me fait sursauté.

Désolé !Mumurais je en me baissant et en mettant les mains devant comme si ce geste aller me faire baisser le volume.

Je range le parchemin dans mon sac et je parcours les étagères, merlin y’a trop de livre comment je vais trouver ce que je veux dans ce…ce…fin ce truc ! Je me gratte la tête quand une voix m’interpelle, je me tourne et mes yeux bleus se posent sur une femme blonde que je connais que trop bien. Mon visage s’éclaire d’un sourire des plus joyeux.

Emy !Criais je oubliant une nouvelle fois le lieu alors qu’une nouvelle horde de chuuuuuut venait de me mettre les tympans en rade. Je fais une grimace. Désolé !Repris je en murmurant, je passe devant eux la lèvres pincé comme pour montré que je la boucle avant de faire face à la jeune femme. Qu’est-ce que tu fais ici ?Demandais je le plus naturellement du monde avant d’ajouté. Attend tu bosse ici ?Ajoutais je. MAIS CA DECHI…re, oui je sais chuuut pardon ! Je disais donc, mais c’est super tu bosse ici ? Donc…heu là-bas le Quidditch ? Chouette ! J’espère que je trouverais mon bouquin, alors ça se passe bien tes premiers jours ?Repris je cette fois d’une voix assez basse.

Bah oui j’en ai marre des chuut je suis pas habitué à la bibliothèque, à Poudlard je n’y aller jamais, ah si pour trouver Amélia, mais c’était rapide et je me faisais aussi engueulé sur ma voix je crois…
© 2981 12289 0


҉Malgré mes rires, mes sourires, mon masque se brise et l'enfant impuissant, perdu cherche encore la lumière parmi les ténèbres.҉
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t123-jonathan-peterson http://historia-pactum.forumactif.com/t131-les-liens-de-jonathan http://historia-pactum.forumactif.com/t133-repertoire-rp-de-jon
Emeraude Della RovereHistoria Pactumavatar
Staff de Grimardent
Parchemins : 159
Date d'inscription : 13/08/2017
Âge IRL : 20
Photomaton :
Célébrité : Cate Blanchett
Exp : 1411
Baguette : Bois de charme, cœur en moustache de fléreur, 25 cm, flexible
Maison à Poudlard : A étudié à Beauxbâtons

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]   Ven 1 Sep - 23:01



feat. Jonathan Peterson


Mais regardez qui voilà!

A la bibliothèque de Grimardent, en septembre 2023

Je disais que Saturne occupait certainement une place dominante
dans le ciel au moment de votre naissance...
Vos cheveux noirs...
Votre taille moyenne...
Une perte tragique à un âge si jeune...
Je ne pense pas me tromper mon chéri, en affirmant que vous êtes né en plein hiver ?
Sybille Trealewney, professeur de divination à Poudlard






La joie non feinte du jeune étudiant, tout juste sorti de Poudlard, faisait plaisir à voir. La bibliothécaire en laissa même échapper un bref sourire - un de ses vrais sourires non feints comme la majorité des gens la croisant juste comme ça n'en verront sans doute rarement, pour ne pas dire jamais, surtout face à un cri pareil - avant que le côté presque coincé de la vieille bique qu'elle était ne puisse s'empêcher de revenir dans une moue du visage et un sourire tordu, montrant son désaccord d'un tel cri de joie à l'idée de la revoir dans un lieu aussi sacré qu'une bibliothèque.
Chassez le naturel, il revient au grand galop! C'était la rengaine de son grand-père paternel et du père de ce dernier, avant d'être reprise par Monsieur Dulac, fils et petit-fils des deux autres et père de la Sang-Mêlée. Sang-Mêlée qui, aujourd'hui, se devait tout de même d'admettre qu'ils n'avaient pas tout à fait tort.
La blonde n'eut pourtant pas besoin de dire qu'on que ce soit, aux vues de chut qu'elle entendit, de pars et d'autres, pour faire comprendre à Jonathan que crier, ce n'était pas
ce qu'il y avait de mieux à faire, dans une bibliothèque, même - et surtout! - dans une université. En l'entendant s'excuser tout bas, comme un gamin prit la main dans le sac entrain de voler des bonbons, Emeraude dû se mordre la joue et se faire violence, pour ne pas éclater de rire. Ça n'empêcha pas Jonathan de reprendre la parole presque en hurlant, avant de se reprendre, plus calmement, comme s'il se souvenait de l'endroit où il se trouvait. Il était vrai que le jeune brun était le genre à parler assez fort. Azeglio Della Rovere parlait fort, aussi. Un gêne italien qu'il avait transmis à leur fille et à leur petite-fille, un peu moins à leurs fils. Était-ce une caractéristique des sportifs et des italiens? Allez savoir!
Tout en essayant de cacher son amusement, Emmy fit signe à Jonathan de la suivre, direction la section sportive de l'immense bibliothèque de Grimardent.
« Et oui, je bosse ici, commença-t-elle, tout en se mouvant dans le dédale de rayons dont n'importe qu'elle personne normale ne connaissant pas se serait sans doute perdue et aurait mis pas mal de temps, avant de trouver l'endroit désiré... ou la sortie. J'étais bibliothécaire, avant de travailler chez Fleury & Bott, et j'ai eu envie de reprendre mon métier d'origine. La rentrée c'est bien passée, continua-t-elle, dans un haussement d'épaules, ça m'a juste fait bizarre de remettre les pieds dans une école, après temps d'années. » Expliqua-t-elle, tout en ne pouvant s'empêcher de remettre correctement des livres mal remis sur les étagères.
En arrivant dans les rayons sur les lectures sportives, elle laissa ses doigts glisser sur les rainures des livres traitant du Quidditch. Elle en tira deux ouvrages.
« Voilà deux livres qui ont eu droit à une remise à niveau, suite à une réédition de cet été, qui pourront peut-être t'intéresser, Reprit-elle en se retournant vers Jon. Et le fait de passer de Poudlard à une université, pas trop difficile? » Lui demanda-t-elle en lui tendant les livres.
Emeraude n'était jamais allée dans une université. Après Beauxbâtons, elle avait suivi une formation chez les Moldus. Elle aurait bien voulu, des fois, faire une formation de bibliothécaire chez les sorciers, voir ce qui changeait, entre la formation Moldue et celle sorcière. A son époque, pourtant, une université comme Grimardent n'existait pas. Son fonctionnement et les changements par apport à une école de sorcellerie classique et obligatoire l'intéressait donc beaucoup, même au beau milieu de ses livres adorés, une place qu'elle n'aurait voulu échanger pour rien au monde.

© Code de Anéa pour N-U



Dernière édition par Emeraude Della Rovere le Mar 19 Sep - 16:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1087-emeraude-della-rovere http://historia-pactum.forumactif.com/t1158-les-rp-d-emeraude-della-rovere-car-la-vie-ne-se-resume-pas-qu-a-des-rayons-de-bibliotheque http://historia-pactum.forumactif.com/t1159-les-liens-d-emeraude-della-rovere
Jonathan PetersonHistoria Pactumavatar
Odesprit
Parchemins : 1264
Date d'inscription : 01/11/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Zac Efron
Exp : 975
Love Life :
Baguette : 27 cm trois quart de bois de cornouiller, poil de niffleur
Maison à Poudlard : Odesprit

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]   Sam 2 Sep - 10:35

Mais regardez qui voila !.
J’ai beau savoir que dans ce genre de « temple » les érudits aiment le silence pour s’imprégné du savoir que recèle chaque manuscrit mais voilà…j’ai beau possédé une bonne dose d’intelligence j’ai jamais aimé les bibliothèques quand j’ai besoin de silence j’allais dans la forêt, au lac ou alors dans le ciel sur mon balai, voir même en haut d’un arbre. Y’a des tas d’endroit où on peut lire tranquillement sans être dans une pièce ou y’a plus d’étagère que de vie. Mais je suis Jonathan et ceux qui me connaissent bien savent pertinemment que si Jon est dans une bibliothèque c’est qu’il a perdu à un pari ou alors il s’est perdu tout court ! Alors c’est un premier pas pour le Jonny.

Je suis ravi de voir Emmy, c’est une femme passionnante et quand on l’a connaît bien elle est adorable, bon vous me direz que je vois rarement le mal chez autrui mais je marche au feeling alors j’ai eu un bon feeling avec elle quand j’étais môme donc c’est resté. Je la sui dans la rayon en esquissant des sourires quand je la vois rangé des livres. On sent qu’elle a fait cela plus d’une fois. J’écoute alors ses réponses à mes interrogations hautes en volume sonores contrairement aux siennes. J’hoche la tête comme si j’avais dorénavant peur de me faire rabrouer à cause de mes propos.
Je prends en main les livres qu’elle me tend et je scrute leurs couvertures comme si ce qui était écrit à l’intérieur aller regagner mon cerveau sans que j’ouvre l’ouvrage. Je caresse doucement le précieux livres, quand ça parle de Quidditch je deviens aussi précautionneux qu’un agent de Gringotts. Je pose mes yeux océans sur la bibliothécaire.

Tu sais mon objectif s’est de devenir un joueur professionnel, et quand on a entendu parlé de l’université j’ai demandé des renseignements sur les cursus, pour savoir si une filière sportive était possible !Commençais en déposant les livres dans mon sac. Evidemment l’université était encore en construction à ce moment-là, on avait peut d’information, mais malgré tout la seule chose que j’ai pu obtenir c’est que pour intégrer la filière sportive du moins en filière principale il faut avoir un contrat avec une équipe de Quidditch et donc être repéré par l’une d’entre elle, sinon impossible de l’avoir en filière principale ! Repris je en mettant mes mains dans mes poches. Par chance lors de la finale de la coupe des 4 maisons à Poudlard j’ai été repéré par l’équipe des Pies de Montrose, du coup j’ai passé l’été avec eux et grâce à ce contrat je suis là ! Mais j’ai quand même pris une filière optionnelle au cas…La fin de ma phrase fut presque dite dans un souffle.

Oui j’avais opté pour une filière secondaire au cas ou je me planterais en beauté dans la filière de mes rêves, j’aime avoir un plan B, puis le commerce ça peut être une bonne chose, après tout j’ai travaillé avec papa, et si je mixe le sport et le commerce je peux reprendre la boutique de balai sur le chemin de traverse. Bon il est clair que je préfère largement devenir un super joueur.

Sinon ça se passe bien, les entraînements sont difficiles mais les cours sont passionnants, on n’apprend pas mal de chose sur le Quidditch, des trucs qu’on trouve pas que dans les livres, fin j’admets qu’à Poudlard pour mener l’équipe je lisais pas, mais j’établissais des stratégies de mon crus, du coup c’est plutôt bien de voir comment les « pro » font ! Ah et la répartition ici est tellement mieux qu’à Poudlard en plus y’a de tout, des jeunes comme moi et des sorciers plus avancés, je trouve ça chouette ! ça élargie nos horizons !Terminais je sans avoir pris le temps de reprendre mon souffle, c’est mon côté moulin à parole, je le tiens de maman.
© 2981 12289 0


҉Malgré mes rires, mes sourires, mon masque se brise et l'enfant impuissant, perdu cherche encore la lumière parmi les ténèbres.҉
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t123-jonathan-peterson http://historia-pactum.forumactif.com/t131-les-liens-de-jonathan http://historia-pactum.forumactif.com/t133-repertoire-rp-de-jon
Emeraude Della RovereHistoria Pactumavatar
Staff de Grimardent
Parchemins : 159
Date d'inscription : 13/08/2017
Âge IRL : 20
Photomaton :
Célébrité : Cate Blanchett
Exp : 1411
Baguette : Bois de charme, cœur en moustache de fléreur, 25 cm, flexible
Maison à Poudlard : A étudié à Beauxbâtons

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]   Mar 19 Sep - 17:25



feat. Jonathan Peterson


Mais regardez qui voilà!

A la bibliothèque de Grimardent, en septembre 2023

Je disais que Saturne occupait certainement une place dominante
dans le ciel au moment de votre naissance...
Vos cheveux noirs...
Votre taille moyenne...
Une perte tragique à un âge si jeune...
Je ne pense pas me tromper mon chéri, en affirmant que vous êtes né en plein hiver ?
Sybille Trealewney, professeur de divination à Poudlard






Avec les deux livres nouvellement réédités dans les mains, Jon avait l'air d'un gamin, le matin de Noël, découvrant ses cadeaux emballés dans du papier doré, au pied du sapin pleins de boules et de guirlandes multi-colores. En voyant le jeune étudiant en sport tenir ce qui serait sans doute aucun ses prochains livres de chevet, pour les prochains jours, la franco-anglaise eu l'impression de revoir son anglo-italien de mari, en décembre 1995, à la naissance de Chiara, Primo et Zuanne, la première fois qu'il les avait tenu dans ses bras. Azeglio avait donné à son épouse l'impression de tenir quelque chose de précieux, de fragile - hors, les triplets l'étaient, ce fameux jour -, d'important, dont il fallait faire attention, de peur que ça se casse.
En ce jour de septembre 2023, presque vingt-huit ans après la naissance de ses enfants, Emeraude voyant, sur le visage de Jonathan, le même calme, la même admiration, mêlée de la même fébrilité dans les gestes, que l'époux Della Rovere, à l'époque. Sauf que ce n'était pas des petits êtres fragiles, que le garçon avait entre les mains, mais des livres.
Pourtant, la cinquantenaire avait l'impression que l'universitaire avait l'impression de tenir des choses bien plus précieuses que des livres, entre ses mains... D'un autre côté, ça ne la surprenait qu'à moitié: avec les années, l'ancienne vendeuse avait fini par comprendre que le sport - le Quiditch, plus particulièrement -, pour Jon, c'était sacré.

Fourrant les livres dans son sac et ses mains dans ses poches, Jonathan rompit le silence pour faire part à son interlocutrice de ses envies de devenir joueur professionnel; des démarches faites pour l'inscription à Grimardent; la proposition de contrat par les Prises de Montrose, à la fin de sa dernière Coupe des Quatre Maisons, pour intégrer la filière sportive; sa deuxième filière, au cas où...
Sans doute à cause de son côté Moldu, Emeraude ne c'était jamais réellement intéressés au Quiditdh, malgré la passion de ses enfants pour ce sport. La blonde avait donc encore quelques lacunes, à ce sujet, surtout concernant les équipes, mais elle savait que celle des Pies était écossaise d'origine. Et alors qu'il avait à peine repris son souffle, Jonathan avait repris la parole pour lui parler, cette fois, de la difficulté des entraînements et de la diversité des maisons, par à port à celles de Poudlard. Lorsqu'il finit par se taire, Emmy, adossée à la table de travail vide, derrière elle, les bras croisés sur sa poitrine, l'observait, le sourire aux lèvres (un sourire chaleureux que les autres étudiants présents autour d'eux lui verraient rarement, après coup, à moi qu'elle s'entendant bien avec eux).
« Les entraînements difficiles n'ont pas l'air de t'avoir épuisé le souffle, à ce que je vois! Ne put-elle s'empêcher de lui faire remarquer, le jeune homme ayant à peine repris son souffle, lors de son monologue. Ôte-moi d'un doute: ça t'arrive, de respirer, de temps à autre, tout de même? » Lui demanda-t-elle, taquine, alors qu'elle savait très bien que oui. Parler, sans s'arrêter quelques secondes pour respirer, c'était tellement le genre de Jonathan, c'était comme parler fort, et c'était un peu tard, désormais, pour le changer. Il fallait donc réussit à bien suivre et Emmy aimait bien le taquiner, à ce sujet.

© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1087-emeraude-della-rovere http://historia-pactum.forumactif.com/t1158-les-rp-d-emeraude-della-rovere-car-la-vie-ne-se-resume-pas-qu-a-des-rayons-de-bibliotheque http://historia-pactum.forumactif.com/t1159-les-liens-d-emeraude-della-rovere
 

Mais regardez qui voilà! [PV Jonathan Peterson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Duel de Défense contre les Forces du Mal : équipe n°2 [Anna Landheart et Jonathan Peterson]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Oh ! Les voilà ...
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Grimardent & Allentours :: L'université Grimardent-