AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


forum rpg dérivé de la Saga Harry Potter
 

Partagez | 
 

 Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yelena-Rose WilsonHistoria Pactumavatar
Serpentard
Parchemins : 459
Date d'inscription : 12/09/2017
Photomaton :
Célébrité : Jane Levy
Exp : 3228
Love Life :
Baguette : Bois d'Aubépine, cheveu de vélane, 24.5 cm. Et si elle m'écoutait ça m'irait bien aussi.
Maison à Poudlard : Serpentard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin   Sam 16 Sep - 23:13

YELENA-ROSE et EDWIN ~ Vous avez dit Qui... dditch ?
Un léger vent soufflait sur le parc depuis le début de l'après-midi. Pas suffisamment pour pousser les élèves à porter leurs capes mais assez pour vous forcer à reboutonner vestes et chemisiers. Malgré ce temps qui laissait entrevoir l'automne à venir et l'hiver rigoureux qui suivrait fatalement, les élèves de Poudlard semblaient en joie. Soit qu'ils étaient heureux de se retrouver loin de chez eux, soit qu'ils appréciaient simplement déambuler dans les couloirs. Pour d'autres encore c'était le moment idéal de s'enfermer dans la bibliothèque bien que la rentrée ait eu lieu à peine quelques jours plus tôt. Pour Yelena, en revanche, ce temps était plutôt propice à l'introspection. A vrai dire, elle ne savait pas trop elle-même si elle était plus retardée que d'autre ou trop figée avec les mêmes pensées. Même si tout un chacun donnait l'impression de mettre un point d'honneur à ne pas évoquer l'an passé, ça n'avait pas été son cas. Et la discussion qu'elle avait eu avec Kathleen dans la Salle Commune des Serpentard n'avait pas vraiment quitté son esprit.
Étrange ? Oui. Certainement. D'ordinaire la jeune femme préférait penser au moment présent plutôt qu'à un fait qui s'était produit par le passé. Mais à force de ne pas vouloir évoquer le sujet au moment des faits, il n'était peut-être pas étonnant qu'elle se soit pris un tel retour de bâton. Quitte à être plongée dans ses pensées, autant le faire complètement. Elle aurait bien le temps plus tard de redevenir celle qu'elle était avant, même si le plus tôt serait sans doute le mieux. Se vider la tête lui ferait le plus grand bien ! Hors de question cependant que ce soit en se contentant de futilités avec ses congénères. Et de un, elle n'aimait pas forcément badiner pour ne rien dire et de deux, parler chiffons avait une forte tendance à la mettre de mauvaise humeur pour les dix jours qui suivaient. Ce qui voudrait dire que chaque personne, qu'elle verrait fatalement comme un abruti, en ferait les frais dés qu'il passerait à portée de sa voix. Remarque... Tout bien réfléchi... C'était peut-être ce qu'elle aurait dû faire dans la minute ! Après tout, une petite vérité qui dérange, un sentiment exprimé et qui fait mouche... Ça pouvait se révéler grisant ! Et agaçant pour la cible, ça allait de soi...

Yelena-Rose sourit à cette pensée, il serait bien temps de reprendre cette activité dans quelques heures. Pour l'instant, elle avait plutôt besoin d'être à l'air libre et seule, de préférence. Histoire de remettre son cerveau dans le bon sens.
Descendant les marches menant vers le Grand Hall, elle replaça une mèche de ses cheveux derrières ses oreilles. Même sans vent d'une grande violence, le peu allait suffire à la faire ressembler à un épouvantail. La faute à des cheveux bouclés qui avaient une forte tendance à ne pas vouloir rester à leur place. Le moindre changement de température et d'hygrométrie donnait des résultats capillaires plutôt étonnant sur elle. Alors mieux valait prévenir que guérir et la bourrasque qu'elle se prit en pleine figure lorsqu'elle passa les portes ne pu que confirmer son pressentiment. Dans cinq minutes, elle ressemblerait à une furie au bord de la folie. Et ça n'allait pas s'arranger vu l'endroit où elle souhaitait aller.

Car qui disait nouvelle année, disait futures sélections pour les équipes de Quidditch. Ce qui voulait fatalement dire, aussi, que tout élève de seconde année qui se respectait et se pensait maître du balai allait entrer en symbiose avec le stade pour son plus grand bonheur ! Et surtout pour sa plus grande passion. Yelena n'était pas fan de Quiddicth. Certes, elle allait voir tout les match et encourageait sa maison dès qu'elle le jugeait utile mais ce qui l'intéressait dans le Quidditch et plus particulièrement quand un joueur se pensait exceptionnel mais qu'il était, en réalité, aussi doué qu'un unijambiste funambule, c'était les situations cocasses dans lesquels il pouvait se mettre et les dessins qu'elle pouvait en tirer.
Et tout comme elle n'était pas douée sur un balai, du moins pas assez pour avoir l'idée saugrenue de se présenter à des sélections de Quidditch, elle ne l'était pas non plus pour le dessin. Spécialiste des hommes bâtons avec des yeux en forme de croix, la seule chose qui l'éclatait là-dedans était de faire animer ses dessins pour qu'ils forment une bande-dessinée. Ca, c'était drôle... Et elle avait ce genre de petits gribouillages sur la plupart de ses bords de parchemins. Dés qu'elle s'ennuyait, il lui suffisait de faire défiler les feuilles pour mettre en mouvement les personnages et rire intérieurement de la stupidité de la chose et de l'être qui était représenté.

Hors là, certes il y aurait de bons joueurs, mais il y aurait surtout des chutes de balais, des mouvements inopinés des bras et des jambes et des visages ahuri quand un cognard d’entraînement passerait dans le coin. En sommes, ça présageait une bonne heure de dessin bâton et de réplique acerbe de sa part. Un petit fou rire intérieur ne serait pas du luxe non plus et c'est sur cette réflexion qu'elle se dirigea vers les gradins. Comme prévu, plusieurs personnes, aspirants joueurs d'un jour étaient présentes.
Après quelques instant de réflexion, elle sélectionna l'endroit qui lui offrait le meilleur point de vue et elle sortit son carnet à bonhomme la seconde qui suivit. Ne lui restait plus qu'à trouver la cible de sa raillerie artistique du jour.

Une fois la victime fixée sur sa rétine, elle se mit à griffonner de manière frénétique. Il fallait dire que ce petit bout de sorcier n'était pas des plus doués. Peut-être était-ce pour cela qu'il s'entrainait ainsi, après tout certain pense que la persévérance permet d'atteindre les sommets et, il fallait bien le dire, certaines équipes dans l'histoire de l'école n'avaient pas été dotées des meilleurs éléments. Quoi qu'il en soit, ce petit là allait devenir l'homme bâton qu'il avait toujours rêver d'être et c'était un véritable honneur cela dit en passant. Parce que certes, elle n'était pas douée pour les véritables dessins, hormis peut-être quand il s'agissait d'un croquis de créature magique, mais pour les dessins d'enfants... Ca, elle savait faire et ça la faisait grandement rire intérieurement. Le simple fait d'imaginer cette création en mouvement suffisait à la faire glousser si bien qu'elle détacha purement et simplement ses yeux du stade pour fignoler les expressions faciales à base de petites croix et de langues pendantes hors de la bouche.
Grossière erreur quand on est seule dans son côté du gradin et qu'on se retrouve spectatrice d'étudiants qui ne savent pas forcément jouer. Alors qu'elle relevait les yeux de sa feuille pour chercher sa cible sur le terrain, elle se retrouva nez à nez avec un cognard légèrement mal renvoyé et il s'en fallu de peu qu'elle se le prenne en plein visage. Fort heureusement, son cerveau avait une forte volonté de la maintenir en vie et entière, si bien qu'elle eut tout juste le temps de se baisser en retenant un juron. Un quart de seconde plus tard et certaine d'être en sécurité, elle releva la tête, les cheveux en bataille pour se retrouver nez à nez avec un souafle. Soit, on lui en voulait personnellement à ce moment précis, soit les imbéciles heureux qui s’entraînaient avaient décidés de changer de moitié de terrain. Chose qu'elle n'avait pas prévu et si le cognard était repartie dans ses pénates, elle n'allait pas pouvoir éviter cette nouvelle balle.

Ça n'aurait pas pu être un vif d’or sérieusement ? Parce que ça devait faire mal un souafle non ? Peut-être pas autant qu'une de ses balles folles mais bon... Ce n'était pas du coton non plus... Impact dans quelques secondes... 3... pourquoi n'avait-elle pas le temps de sortir sa baguette ? 2... OK, fermer les yeux ça ferait peut-être moins mal... 1... Et se protéger avec son bras aussi... Allez, vas-y je suis prête. A moitié tombée de son banc, elle attendit ainsi encore quelques secondes avant de se rendre compte que rien n'arrivait.. Vraiment ?
Se risquant à regarder la balle maudite d'un œil, elle baissa à moitié son bras de son visage pour voir le bout d'un balai. Elle ne l'avait pas vu arriver celui-là mais tant que ce n'était pas sa précédente cible, ça ne devrait pas l'empêcher de dormir la nuit.


« Tu n'as rien vu... » Un peu fière et consciente qu'elle devait ressembler à une vieille sorcière sortie tout droit d'une caverne de Troll, elle se décida finalement à ouvrir complètement les yeux pour fixer la personne qui venait d'arrêter la balle pour mieux la renvoyer.
« Je croyais que c'était la séance d’entraînement de la future élite des joueurs de Poudlard... Tu as perdu du gallon ? »
Se raclant la gorge légèrement, elle prit le soin de se rasseoir. Hors de question pour elle de dire merci. Après tout, elle n'avait pas besoin de le faire n'est-ce pas ? Puisque le but d'un poursuiveur était de récupérer les souafles n'est-ce pas ? Puis ce n'était pas non plus un héro, ni son sauveur tout bien considéré, c'était juste Edwin qu'elle n'avait pas remarqué jusque là, trop concentrée sur le seconde année sur qui elle avait jeté son dévolu.



FLOWERS AND THORNS
"You're beautiful, but you're empty...One couldn't die for you. Of course, an ordinary passerby would think my rose looked just like you. But my rose, all on her own, is more important than all of you together, since she's the one I've watered."
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1185-yelena-rose-wilson http://historia-pactum.forumactif.com/t1187-yelena-rose-who-dares-not-grasp-the-thorn-should-never-crave-the-rose#12825 http://historia-pactum.forumactif.com/t1189-yelena-rose-we-can-complain-because-rose-bushes-have-thorns-or-rejoice-because-thorns-have-roses#12828
Edwin DursleyHistoria Pactumavatar
Poufsouffle
Parchemins : 406
Date d'inscription : 06/05/2017
Photomaton :
Célébrité : Dane Dehaan
Exp : 2994
Love Life :

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin   Dim 17 Sep - 15:35

Plusieurs jours venaient de s'écouler depuis la rentrée scolaire et le retour des vacances. C'était toujours avec nostalgie que le jeune Dursley arpentait les couloirs de l'immense château qui se dressait fièrement sur les Highlanders écossais. Il avait passé six années ici à étudier, il s'y était fait des amis. Certains étaient partis étudier à Grimardent et d'autres étaient encore ici. Il y avait de nombreux souvenirs, certains très bons, et d'autres beaucoup moins bons et amusant comme les buses qu'il avait avait obtenu avec succès et lui permettant ainsi de poursuivre sainement ses études à Poudlard, dans un cadre agréable. Le jeune homme se leva tôt ce matin, il n'avait pas cours mais il était réveiller alors il ne servait à rien de rester dans son lit, emmitouflé dans ses épaisses couverture et préférait donc sortir, ce qu'il fit après s'être lavé et habiller, passant en coup de vent dans la Grande Salle afin de prendre un fruit à déguster sur le chemin, saluant au passage quelques connaissances et autres affinités.

Une fois dehors, il laissa l'air frais et le vent caresser doucement sa peau. Ça lui faisait du bien de sortir dehors, de respirer l'air frais qui pouvait envahir ses poumons, de prendre une bonne bouffée d'oxygène pour bien démarrer la journée. Il ne faisait pas encore trop froid et c'était un temps idéale pour aller faire quelques voltiges et d'autres cabrioles et impressionner un peu les quelques badauds qui seraient présent sur le terrain de Quidditch. Les sélections n'avaient pas commencé et il avait placé les siennes le samedi suivant et avait déjà tout planifié, ne voulant pas perdre de temps. Il avait donc prévu que l'entraînement commence tôt le matin afin de faire renoncer ceux qui ne viendraient uniquement pour se faire regarder avant d'échouer lamentablement, souvent des secondes ou troisièmes années. Il ne leur en voulait pas mais seulement il était occupé et il voulait éviter que les sélections s'éternisent afin d'avoir le plus rapidement possible son équipe de Quidditch prête pour le premier entraînement qui suivrait la sélection. Il n'y avait pas de répits et si vous parveniez à être dans l'équipe c'est que vous aviez une profonde et sincère motivation et il espérait que personne ne rechignerait et qu'il ne fasse pas des erreurs dans ses choix de joueur, la saison à peine commencée.

Il alla dans les vestiaires et prit simplement quelques protections en cas de soucis comme des genouillères ou des coudières pour protéger ses avants-bras. Il récupéra son balais et partit sur le terrain de Quidditch. Il y avait beaucoup de jeunes qui s'amusaient mais ils ne volaient pas vraiment. Le Poufsouffle enfourcha donc son balais et monta en chandelle avant d'effectuer quelques figures aériennes et quelques cabrioles, piquant avant de remonter au dernier moment comme il l'avait appris, faisant une figure qui ne servait qu'aux attrapeurs. Il remarqua une silhouette dans les tribunes et vola rapidement vers elle en voyant qu'un souaffle était lancée à pleine vitesse dans sa direction et au dernier moment il intercepta la balle avant de la relancer et d'ordonner aux jeunes de jouer plus loin afin de ne pas déranger les gens. Il regarda la jeune femme, son balais stable dans l'air, à quelques centimètres des gradins, ayant un léger sourire en voyant que la jeune femme était à moitié tombée du banc. Il aurait bien ricaner mais il n'était pas de ce genre là.

- Non j'ai rien vu Wilson, à part te voir à moitié tombée du banc ! Dit-il en arborant un léger sourire en coin sur ses fines lèvres, sans pour autant être de nature moqueur.

- Non j'en ai gagné même...Mais j'imagine que si je n'avait pas été là tu aurais une belle trace rouge sur le visage Wilson ! Continue t'il en gardant son sourire en coin sur le visage, faisant comprendre à la jeune femme qu'il aurait très bien pût ne rien faire et en la "sauvant" lui éviter une humiliation qui serait resté dans les mémoires...Durant quelques jours tout du moins...
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1161-edwin-dursley http://historia-pactum.forumactif.com/t1168-play-quidditch-sleep-and-repeat-edwin-dursley http://historia-pactum.forumactif.com/t1167-edwin-dursley-le-vieux-journal-d-ed-dursley
Yelena-Rose WilsonHistoria Pactumavatar
Serpentard
Parchemins : 459
Date d'inscription : 12/09/2017
Photomaton :
Célébrité : Jane Levy
Exp : 3228
Love Life :
Baguette : Bois d'Aubépine, cheveu de vélane, 24.5 cm. Et si elle m'écoutait ça m'irait bien aussi.
Maison à Poudlard : Serpentard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin   Mar 19 Sep - 18:53

Il ne fallut que quelques secondes à la jeune fille pour sentir les muscles de son dos se tendres. Juste quelques secondes pour que son sang ne fasse qu'un tour dans ses veines et qu'elle ait la furieuse envie de taper sur la première chose qui passerait à proximité. A moins qu'incendier Edwin en le traitant de tout les noms d'animaux possible soit suffisant. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Yelena avait toujours détesté son nom de famille. L'entendre lui donnait l'impression qu'elle avait mangé une corne de licorne entière et que cette dernière était restée coincée dans son œsophage.
Elle allait lui faire bouffer son carnet à dessins par les oreilles, le nez et chacun des orifices à sa disposition, autre que le bouche bien entendu, c'était trop simple par cette voie là.
Maintenant un visage impassible tant bien que mal, la jeune fille prit une profonde inspiration et tenta de passer au-dessus de cet affront. Elle ne comprenait pas cette manie qu'avait les gens de la nommer ainsi. Elle préférait encore se faire écraser par un troll des cavernes plutôt que de devoir le supporter.
Quoi qu'il en soit, elle n'avait rien d'une hystérique qui piquait une crise de nerfs pour ce genre de choses, elle se contenta donc de serrer les dents tout en adressant un Edwin un sourire qui n'avait rien d'enjoué.

« Tu veux une médaille pour avoir sauvé mon visage ? » fit-elle en prenant un ton qui puait le sarcasme à dix kilomètres à la ronde.
C'était réellement plus fort qu'elle. Yelena n'avait jamais pu dire merci comme on se le devait. Elle était purement et simplement incapable de faire ce genre de chose, pour elle ça signifiait faire des courbettes dans le vent. Si il n'avait pas eu envie de l'aider face à ce Souafle mal dirigé, il n'avait qu'à pas le faire ! Pourquoi aurait-il fallu qu'elle lui déroule le tapis rouge pour ça ? C'était stupide. Et puis, de toute façon, elle était nulle en matière de relations humaines et le mieux était encore qu'elle n'en avait rien à faire. Ça lui passait tout bonnement au-dessus de la tête.
Soit les gens s'en accommodait, soit non. Mais elle n'allait pas se forcer à changer pour la simple et bonne raison que c'était une question de politesse.

« Mais je suppose que tu ne m'as pas seulement aidée pour avoir des remerciements non ? Tu n'étais pas venu t’entraîner ? » Passant du coq à l'âne, Yelena se détendit légèrement, laissant ses muscles se décrispés pour passer à autre chose. La jeune femme n'avait jamais été foncièrement méchante, de plus elle n'avait rien à reprocher au Poufsouffle. « Peut-être que tu pourrais me montrer ce que tu sais faire non ? Avec un peu de chance je monterais un Fan Club ! » ajouta-t-elle avec le plus grand sérieux.

Il n'y avait pas de sottes idées, même si elle ne ferait jamais une chose pareille. L'idée en revanche la faisait beaucoup rire et c'était, somme toute, une façon de remercier le jeune homme. Un peu plus et elle se serait retrouvée avec une belle marque sur le visage, ou bien un nez cassé... Au choix. Quoi qu'il en soit, elle préférait passer à un autre sujet et oublier cette petite mésaventure.

« Avec de la chance tu termineras dans mon carnet à dessin ! »

Cette idée semblait la faire fortement rire intérieurement comme pouvait en témoigner ses yeux rieurs. Jusqu'à présent, elle n'avait jamais montré l'intérieur de ce carnet, principalement parce qu'elle n'appréciait pas laisser ses affaires entre d'autres mains que les siennes. Mais aussi, et surtout, parce que c'était son petit jardin secret à elle. Et à personne d'autre !
Autant qu'on la voit dessiner sur ses coins de parchemins ne la dérangeait pas, autant ce qu'elle dessinait la-dedans comme une enfant de sept ans, c'était précieux. Allez savoir pourquoi... Yelena ne fonctionnait décidément pas comme les autres. Terminer en "bonhomme bâton" pour elle, ce n'était pas une insulte, c'était un honneur. Ca voulait dire qu'on avait eu, a ses yeux, un minimum d'intérêt à un instant "T" et inutile de dire que tous n'avait pas cette chance.
On ne rentrait pas comme ça dans les petits papiers de la jeune femme, c'était un privilège ! Du moins, ça l'était pour elle, même si elle oubliait quelques jours après qui elle avait ajouté dans le carnet.
Yelena avait une forte propension à gommer le passé et les faits inintéressants de son esprit.

Penchant la tête sur le côté, elle fit un petit signe de la main à Edwin, lui signifiant qu'il pouvait d'ores et déjà allez tutoyer les cieux comme tout bon joueur de Quidditch savait le faire. Manquerait plus qu'il décide de lui tenir la jambe alors qu'elle souhaitait réellement le regarder voler. Certes, elle n'allait pas le dire ouvertement mais les faits étaient là. Ça faisait maintenant quelques années qu'elle connaissait le jeune homme et si ils n'avaient jamais été réellement proches, elle avait observé quelques changements dans sa personnalité. Quant à savoir si c'était appréciable ou non, elle réservait son jugement pour plus tard. Rares étaient ceux qu'elle appréciait réellement, pour tout avouer ils se comptaient sur les doigts d'une seule main. En revanche, des connaissances pour qui elle n'avait pas spécialement d'animosité ou d'intérêt aiguisé, il y en avait un paquet.
Pour l'instant, Edwin se situait plutôt dans cette zone là mais Yelena ne tenait pas plus que ça à ce qu'il y reste. Soit il en sortirait parce que, au final, il ne lui apporterait rien et retournerait au rang des anonymes dont elle oubliait le nom en trois secondes. Soit il monterait en grade et obtiendrait un peu plus qu'un intérêt cordial.
Et pour une fois que l'occasion se présentait, elle n'allait pas laissé passer cette chance !  


FLOWERS AND THORNS
"You're beautiful, but you're empty...One couldn't die for you. Of course, an ordinary passerby would think my rose looked just like you. But my rose, all on her own, is more important than all of you together, since she's the one I've watered."
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1185-yelena-rose-wilson http://historia-pactum.forumactif.com/t1187-yelena-rose-who-dares-not-grasp-the-thorn-should-never-crave-the-rose#12825 http://historia-pactum.forumactif.com/t1189-yelena-rose-we-can-complain-because-rose-bushes-have-thorns-or-rejoice-because-thorns-have-roses#12828
Edwin DursleyHistoria Pactumavatar
Poufsouffle
Parchemins : 406
Date d'inscription : 06/05/2017
Photomaton :
Célébrité : Dane Dehaan
Exp : 2994
Love Life :

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin   Lun 2 Oct - 21:12

Le jeune poufsouffle était toujours en vol stationnaire, à quelques centimètres en hauteur des gradins, regardant la jeune serpentard de haut même si ce n'était pas dans son intention première. Il était plutôt du genre discret même si sa promotion l'avait rendu un peu plus populaire qu'il ne l'était auparavant, baigné dans l'ombre de son cousin, James Potter. Il avait déjà hâte de découvrir les nombreux avantages de sa fonction comme la salle de bain des préfets. Il avait aussi pût lors des vacances demander des bons conseils à son ami et ancien camarade et capitaine de Poufsouffle lors d'une sortie sur le Chemin de Traverse. Il n'avait pas d'affinité particulière avec la jeune femme, il l'avait déjà vu, croisé, peut-être emmerdé mais ne s'en souvenait sûrement pas. Son sourire ne quittait pas ses fines lèvres, voyant que la jeune femme essayait de garder sa dignité et de paraître impassible bien que lui ait au contraire la furieuse envie d'éclater de rire à s'en percer les poumons. Il appelait souvent les gens par leurs noms de familles et puis Wilson était bien plus rapide à dire que de l'appeler par son prénom composé, lui qui n'aimait pas les prénoms à rallonge. Il voyait que son sourire n'avait rien de positif, c'était tout l'inverse en fait, de type sourire méprisant, comme si elle le considérait comme une chose inférieure à elle qu'on pouvait écraser sous sa chaussure. Mais il s'en fichait, il ne se voyait pas comme inférieure et avait pléthore de preuves pour s'élever au-dessus d'elle. Déjà physiquement car il était sur un balais, volant à quelques centimètres au dessus d'elle. Et puis il était un peu plus grand qu'elle de façon plus générale. Il rit légèrement en l'entendant.

- Une médaille ? Pourquoi pas être décorée de l'Ordre de Merlin aussi ! Dit-il amusé par la situation. Il sentait bien le sarcasme dans le ton de voix de la jeune femme et préférait ne pas prendre la situation avec trop de sérieux pour le moment. Il s'était attendu à ce que la jeune femme ne le remercie pas même si ça aurait été le minimum, il serait aussitôt repartit volé en oubliant l'incident mais c'était trop tard. La jeune femme avait préférée lui tendre une perche qu'il ne pouvait pas refuser de saisir.

- Bah je t'ai aidé simplement pour pas que tu te balades avec une trace rouge sur le visage et soit la risée de tout Poudlard... J'attend rien en retour ! Je pourrais ouai mais oublie l'idée du fan-club...C'est vraiment trop kitsch ! Poursuit t'il en riant. C'était vraiment pas son truc d'avoir un club rien que pour lui et puis même si Peterson n'en avait pas eut, lui n'en aurait pas non plus. Si c'était une façon de le remercier, c'était réussi en somme.

- Et est-ce un honneur que de figurer dans ce carnet à dessin ? Demande t'il avec un léger sourire sur le bord des ses fines lèvres. Il sourit à la jeune femme et comprit son petit digne de la main, retournant tutoyer le ciel et les oiseaux, interceptant un souaffle et feintant le gardien avant de lancer la dite balle dans un des anneaux le plus éloigné du dernier défenseur. Il s'amusait, interceptant, faisant des passes, parfois faisant quelques figures sans trop se prendre au sérieux. Il ne savait pas ce que la fille pensait de lui, il ne s'était jamais vraiment posé la question à vrai dire et ne faisait pas attention à si elle le regardait ou non, il n'avait pas but de l'impressionner mais si il y arrivait il serait satisfait d'une certaine manière, lui qui voltigeait avec agilité et finesse, variant les tirs et essayant de nouvelles techniques, s'inspirant d'un sport moldu, le rugby...
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1161-edwin-dursley http://historia-pactum.forumactif.com/t1168-play-quidditch-sleep-and-repeat-edwin-dursley http://historia-pactum.forumactif.com/t1167-edwin-dursley-le-vieux-journal-d-ed-dursley
Yelena-Rose WilsonHistoria Pactumavatar
Serpentard
Parchemins : 459
Date d'inscription : 12/09/2017
Photomaton :
Célébrité : Jane Levy
Exp : 3228
Love Life :
Baguette : Bois d'Aubépine, cheveu de vélane, 24.5 cm. Et si elle m'écoutait ça m'irait bien aussi.
Maison à Poudlard : Serpentard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin   Sam 14 Oct - 14:59

Vous avez dit Quid...ditch ?Si c'était un honneur que de figurer dans ce carnet à dessins ?! Bien évidemment ! Il n'y connaissait définitivement rien et Yelena prit un faux air offusqué en le regardant. Comment pouvait-il poser une question pareille ! Bien entendu que c'était un honneur, c'était même bien mieux que ça. Ces gens, vraiment, ils ne comprendrait jamais son art ! Enfin, il fallait qu'elle l'excuse, le pauvre ne pouvait pas le savoir ! Après tout, ils n'étaient pas assez proches pour qu'elle lui parle de sa passion du dessin pour les « bonhommes en bâtons » donc fatalement, tout ce qu'il voyait lui, c'était des feuilles vierge et une rousse échevelée qui gribouillait dessus ! Et autant le dire tout de suite, ça allait rester comme ça pendant un moment encore. Il n'était pas venu le temps où Yelena mettrait son art à la vue et au su de tous qu'on se le dise.
Tout en attendant aussi patiemment que possible que « Môsieur le Pouflsouffle » daigne enfin aller voler plus loin sur son petit balai, elle fit tourner le crayon entre ses doigts. Dessiner n'avait aucun intérêt si la cible n'était pas en mouvements...
Yelena ne fut satisfaite qu'une fois qu'il commença ses figures dans le ciel et elle ouvrit finalement le carnet. Elle lui avait promis un dessin, elle n'avait pas promis qu'il serait bon ni même qu'elle le lui montrerait mais c'était toujours mieux que de discuter de son sauvetage selon elle. Après tout, moins on lui rappellerait cet état de fait et mieux elle se porterait, question de fierté pour tout avouer. Mais passons. Alors qu'Edwin volait, elle le regarda un long moment, laissant sa main glisser sur le papier sans trop y faire attention. Finalement, si l'esprit critique était mit de côté, voir quelqu'un voler était plutôt intéressant, les mouvements du corps laissaient supposer ceux du vent autour de la silhouette. Yelena n'avait jamais été des plus douée avec un balai, elle faisait le stricte nécessaire et préférait, regarder les match, plutôt que d'y participer réellement même en temps que simple spectatrice. Pour elle, à part se geler les fesses sur les gradins en plein hiver ça n'avait pas grand intérêt. Mais maintenant qu'elle prenait le temps de regarder Edwin, effectivement ça avait un certain charme et un fanclub pourrait réellement avoir ses membres si on y réfléchissait bien. Yelena gloussa pour elle-même alors que le jeune homme continuait ses pirouettes.

Elle ne sait trop combien de temps il s'était écoulé depuis qu'Edwin était monté dans les airs et encore moins depuis que sa main griffonnait sur le papier. Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle n'avait toujours pas poser ses yeux sur la feuille ni même changer de page pour continuer à développer son dessin. Chose un peu étrange pour tout avouer. On aurait dit que son esprit avait quitté la réalité pour se laisser totalement absorber et quand Yelena posa enfin son regard sur ce qui aurait dû être un chef d'oeuvre elle ouvrit des yeux si grands qu'elle crut qu'ils allaient lui sortir des orbites. Mais qu'est-ce que c'était que ça ?! Merlin, elle n'était pas nulle en dessin d'enfant ou en croquis d'animaux mais elle n'avait jamais dessiné quelqu'un avec autant de détails... Un peu plus et elle se serait étouffé elle-même en découvrant son œuvre. Ça n'avait rien à voir avec ce qu'elle faisait d'ordinaire, pour tout avouer c'était même plutôt détaillé et bien ouvragé. Choquée par sa propre performance, Yelena arracha la page de son carnet. Edwin paraissait trop réel sur le papier, les détails de son vol et de son visage étaient trop important pour qu'elle ait pu dessiner ça... Ce n'était juste pas possible. Un peu plus et on aurait même pu imaginer le détails de ses muscles sous sa tenue.
Yelena tendit le dessin devant ses yeux comme pour être sûre que c'était bien la même feuille et la même main qui avait tracé ça... Et aucun doute ne fut possible, après de longues secondes d'analyse, elle reconnut très bien sa main. Merlin...

Alors qu'elle allait déchiré le dessin, le prenant par les coins, elle vit Edwin revenir à sa portée. Merlin, pourquoi fallait-il toujours que les choses se déroulent de la façon contraire à ce qu'elle souhaitait. D'un geste empressé, elle planqua la feuille dans son dos, un faux sourire venant se poser sur son visage histoire de lui faire reprendre une certaine contenance. Yelena doutait cependant que ça fonctionne réellement.

« Déjà terminé ? » Demanda-t-elle en espérant avoir l'air totalement détachée. Elle devait avoir l'air d'une gourde maintenant mais son esprit était incapable d'oublier ce qu'elle venait de dessiner. Si Edwin devenait célèbre, nul doute que ça finirait par valoir une petite fortune. « Je dois dire que tu es plutôt doué, je n'avais jamais vraiment fait attention... »

Mais qu'est-ce que c'était que ça encore. Mon dieu, une tierce personne s'était-elle emparée de son cerveau pour qu'elle sorte des paroles aussi niaises. Yelena ne savait trop sur quel pieds danser, le dessin fermement serré dans la main qu'elle gardait derrière son dos. Peut-être qu'elle pourrait faire diversion et disparaître dans un nuage de fumée là non ? Ça lui semblait être une bonne idée là, devenir toute petite et disparaître dans une trou de souris !.
© 2981 12289 0


FLOWERS AND THORNS
"You're beautiful, but you're empty...One couldn't die for you. Of course, an ordinary passerby would think my rose looked just like you. But my rose, all on her own, is more important than all of you together, since she's the one I've watered."
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1185-yelena-rose-wilson http://historia-pactum.forumactif.com/t1187-yelena-rose-who-dares-not-grasp-the-thorn-should-never-crave-the-rose#12825 http://historia-pactum.forumactif.com/t1189-yelena-rose-we-can-complain-because-rose-bushes-have-thorns-or-rejoice-because-thorns-have-roses#12828
 

Vous avez dit Qui...dditch ? Ft. Edwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Poudlard & Alentours :: Les extérieurs :: Terrain de Quiditch-