AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


forum rpg dérivé de la Saga Harry Potter
 

Partagez | 
 

 Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
Oriana Slughorn
Parchemins : 2144
Date d'inscription : 15/10/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Taylor Swift
HP : 950
Exp : 4089
Baguette : 27,85cm, bois de chêne rouge et crin de sombral. Mi-souple, mi-rigide. Elle est idéale pour les duels.
Maison à Poudlard : Gryffondor
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥]  Jeu 1 Fév 2018 - 11:49

Nox nocti indicat scientiam.L’été touchais à sa fin. Heureusement, il nous restait une semaine entière avant de faire nos bagages pour Poudlard. Aussi, le week-end précédent la rentrée, j’avais été envoyer par ma mère chez mes grands-parents à Tinworth, un village semi-magique dans le compté de Cornouaille. Nous n’étions pas réellement dans le village, à l’instar par exemple du couple Weasley, nous possédions un cottage en bordure de mer. Enfin… Cottage était un mot relativement faible pour décrire le large manoir et son domaine « les pieds dans l’eau ». Notre famille étant relativement ancienne, nous possédions quelques belles propriétés à travers l’Angleterre, dont celle-ci faisait partie.

Notre famille avait pour tradition de fêter les examens des BUSES et des ASPIC quand ceux-ci étaient réussi par une petite fête familiale. Et je savais que ma cousine et meilleure amie Maya serait présente. D’une part car elle aussi avait tout autant, si ce n’est plus, que moi à fêter. Et d’autre part, parce que ses parents aussi ne manquais que rarement nos longues cousinades. Une tradition de sang-pur qui remontais à plusieurs siècles et qui visiblement ne faisait pas partie des longues traditions retenue par l’histoire quand on parlait de sang de sorciers.

Je savais que mon grand oncle Horace serait présent, tout comme mon oncle et parrain Henry avec qui j’avais hâte de passer un moment. Car je m’amusais toujours beaucoup en leurs compagnie. Et puis, la fin du repas, qui très certainement nous mettra en pré-sommeille, sera probablement ponctuer comme souvent de bidonnage de rire et de longue conversation avec Maya puisque nous partagions toujours une chambre quand nous nous rendions à Tinworth. Pas que l’endroit manquais de place, mais nous avions toujours insister pour dormir ensemble, souvent aux grands désespoirs de nos mères qui peinais à nous forcer à trouver le sommeil.

De plus, nous avions toujours trouvé de quoi nous occuper que ce soit en journée quand nous allions à la découverte du grand jardin et de ses milles et unes cachette, au bord de l’océan aussi pour y tremper nos oreilles. Ou encore la nuit, quand nous nous baladions dans le manoir à la recherche de mystère et de découverte. Ici, Maya appréciait surtout la grande bibliothèque avec ses rangers de livres qui allaient jusqu’au plafond et gardais jalousement des livres de magies datant de siècles passés. Je m’y amusais parfois moi-même, mais le plus souvent, quand Maya se plongeais dans ses bouquins, j’allais pour ma part jouer au Quidditch dans les jardins avec son petit frère.

La journée avait d’ailleurs eu plus ou moins cette allure, notre retrouvaille enthousiaste c’était ponctuer d’éclat de rire. Nous avions partagé nos résultats aux BUSE, Maya c’était émerveillée devant de nouveaux livres qu’elle n’avait pas encore lu, ce qui d’ailleurs m’étonnais car à l’allure où elle s’instruisais, je me disais que on devait lui jouer un tour à toujours remplacer les anciens ouvrages par des nouveaux car je ne comprenais pas qu’il lui en reste toujours autant à découvrir. Et moi, j’avais fait voler mon nouveau balai, le coup de tonnerre, une merveille qui était sortie un peu plus tôt cet été et qui m’avais été offert en récompense pour les BUSE et mon insigne de capitaine de l’équipe. Je l’avais même prêté à Tyler qui l’avait regardé avec envie.

Le dîner qui s’en suivis fus des plus classique. Maya, Tyler et moi étions en bout de table. En face, mon oncle nous faisait rire avec des blagues qui ne devais pas être au gout de ma mère qui nous jetais des regards courroucés en ce pinçant les lèvres à tel point, que je me demandais si elles n’allaient pas disparaître. Quand l’heure fus avancée, plusieurs de nos parents, oncles et tantes quittèrent la table pour laisser le manoir qu’à nous, car il était prévu que Maya, Tyler et moi restions là alors que nos parents s’en irais nous laissant au bon soin d’Herbert et Queenie Slughorn.

Nos aïeux étaient adorables, mais quelques peu gâteux en raison de leurs âges. Ce qui voulais dire qu’une fois qu’ils seraient couchés et Tyler également, nous aurions avec Maya tout le loisir de nous laisser aller à profiter d’une petite soirée entre filles. Je fis un petit coup de coude à ma meilleure amie et d’un signe de tête, lui proposais d’abandonner les tasses de thé vides qui avait suivis les déserts pour nous retirer en paix dans notre chambre. Avec un clin d’œil, je m’excusais auprès de mes grands parents qui nous donnèrent l’autorisation de quitté la table. Et alors que nous sortions de la pièce, les elfes de maison s’afférais déjà à ranger de grand carnage qu’était à présent la table à manger. Souhaitant bonne nuit à Tyler qui pris le couloir de droite une fois arrivée à l’étage, nous empruntions celui de gauche. Je refermais la porte de la chambre derrière nous et allais m’étaler sur le lit avec la grâce d’une baleine échouée sur la plage, j’avais beaucoup, beaucoup trop mangé !

-Pfiouuuuuuuu, et ben. Les elfes se sont surpassés ce soir ! J’en peut plus je vais éclater !

Dis-je en basculant sur le ventre et en attrapant l’exemplaire de sorcière hebdo de ce mois-ci. Je le feuilletais sans grande attention, tournant les pages en ne lisant que les gros titres des articles, ou en regardant les animations publicitaires.

La chambre était une grande pièce circulaire avec un lit à baldaquin que nous partagions Maya et moi. On y trouvait une charmante coiffeuse en bois d’acajou et une armoire assortie devant lesquelles nos bagages reposaient. La mienne déjà en fouillis à peine arriver, celle de Maya impeccable et bien rangé. De l’autre côté de la pièce, l’âtre de la cheminée accueillais un feu ronronnant. C’est sur le tapis devant la cheminée que nous avions souvent partager nos meilleurs discutions. Voir nos moments les plus intimes, comme lorsque Maya avait perdu sa maman. Il était rare de me voir assise sur l’un des deux fauteuils en cuir moelleux devant la cheminée, le plus souvent, j’étais assise en tailleurs à même le sol, une habitude qui exaspérais ma mère, une fois encore.

-Tu as vue la tête de l’oncle Henry après le repas ? On aurait dit qu’il transpirait le gras par tous les pores de sa peau ! Le pauvre… En tout cas, si quelqu’un m’a appris la gourmandise, c’est bien lui !

Ajoutais-je en riant avant de fermer le magazine d’un coup sec. Rien d’intéressant là-dedans, que des trucs de filles avec leurs parures de bijoux et leurs parfums à vous faire éternuer tous les chats au kilomètre à la ronde !

-Mais ta vue ce qu’il à dit sur le grenier ? Quand il en était à son cinquième verre d’hydromelle ? On nous à toujours dit de pas y aller à causes des objets de magies noirs de certains ancêtres garder par le fantôme de la vielle chouette mais… J’aurais bien envie d’y aller faire un tour, pas toi ?

Je m’étais redressée, assise en tailleurs sur le bord du lit, frétillant à l’idée de l’interdit une flamme de défis allumée dans le regard. Maya connaissait cet air chez moi, il ne signifiais qu’une chose : finis l’heure de la digestion, le temps était aux aventures d’après-minuit !
© CRIMSON DAY


Orgueilleuse. Courageuse. Insolente. Rusé. Chevaleresque.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger En ligne
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1388-maya-e-beurk
Maya Beurk
Parchemins : 53
Date d'inscription : 26/01/2018
Photomaton :
Célébrité : kaya scodelario
HP : 100
Exp : 555
Maison à Poudlard : la maison des aiglons l'a accueilli sous leurs ailes

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥]  Ven 9 Fév 2018 - 20:34

Nox nocti indica scientiam - feat Oriana

Le repas avait été interminable. Aussi interminable que copieux. A chaque fois que les petits-enfants Slughorn étaient de passage chez leurs grands-parents, c'était la même chose : grand-mère se mettait en quatre comme une elfe de maison pour pouvoir satisfaire la moindre envie de chacun. Une véritable soirée de fête et de célébration pour les deux aînées : Oriana et Maya. Avec l'obtention de leurs Buses, les filles étaient félicitées et encouragées sur les différentes voies que leur famille souhaitait les voir prendre. Ainsi, Maya fut bercée toute la soirée sur les responsabilités financières et commerciales qu'elle allait devoir ingérer en vue de reprendre le magasin de son père qui commençait à se faire vieux - selon la grande-tante Queenie. Commentaire que le père de Maya ne releva même pas et faisant alors sentir l'absence de sa femme qui aurait sûrement pris la parole pour le défendre. Il était vrai que depuis la perte de sa femme, Marcus n'était plus que l'ombre de lui-même, s'illuminant parfois à la vue d'un objet rare ou rêvé mais dont les blagues de Tyler n'arrivaient plus à faire sourire. Il avait toujours la vivacité d'un sorcier de son âge mais son esprit s'était renfermé, ce qui manquait parfois dans les joutes familiales. A la place, Maya remplaçait sa mère, ramenant sa science et sa magie comme le couinait souvent Tyler qui ne pouvait s'empêcher d'intervenir également. Une connivence fraternelle ressemblant à une légère tension, une légère rivalité mais dont le but loué était surtout d'éloigner l'attention de leur père afin de lui laisser de l'air. Air que la vieille tante Queenie semblait avoir du mal à lui accorder.

Alors que la soirée touchait à sa fin, Marcus avait laissé ses enfants avec un pincement au coeur depuis le départ de Tyler pour Poudlard mais avec sourire. Ces moments passés entre cousins étaient importants pour eux, autant que pour leurs grand-parents. Surtout qu'il ne s'agissait que d'une soirée. Après avoir dis au revoir à leur père, Tyler et Maya rejoignirent Oriana qui les attendait dans l'entrée. L'heure était bien avancée et le repas fort copieux, ayant barbouillé les adolescents qui montèrent se coucher. Empruntant l'un des ouvrages qu'elle avait repéré dans l'après-midi, Maya plaça le grimoire dans ses bras en remontant l'escalier de marbre les menant jusqu'à leur chambre respective. Respective... sauf pour les cousines qui avaient décrété très tôt qu'elles souhaitaient dormir ensemble et dont la cohabitation n'avait plus été remise en question à partir de la mort de Violetta.

A peine entrée dans leur chambre qu'Oriana se rua sur son lit en se laissant choir dessus à faire voltiger les coussins sous le sourire amusé de la serdaigle. Plus réservée, Maya alla poser son ouvrage sur sa table de chevet avant d'en allumer les bougies et vérifier que ses affaires étaient bien toutes rangées dans le placard. Maniaque au possible, elle avait dû mal à concevoir le sommeil si tout travail n'était pas réalisé. Et la connaissant, elle prendrait surement deux minutes le lendemain pour ranger également celle de sa cousine lorsqu'elle serait sous la douche tout en accusant les elfes de maison.

" Oncle Henry est incapable de dire non à de la nourriture. Je suis certaine que même ses rêves sont constitués de crème fouettée et de beignets à volonté. " renchérit la sorcière. Légèrement ironique, Maya sourit pourtant face à cette vision du membre de sa famille le plus gourmand et improbable. La deuxième réplique de la lionne ne tomba pourtant pas dans l'oreille d'une sourde et bien que Maya faisait mine de s'installer confortablement sur le fauteuil - en travers, comme à son habitude, s'asseyant toujours dans l'assise avant de balancer ses pieds sur un accoudoir afin de se caler contre le dossier - son attention était concentrée sur les dires de sa cousine. Il était vrai que le mystère au fond de la gorge de l'oncle Henry avait également émoustillé sa curiosité, surtout lorsque les mots "magie noire" avaient été prononcé. Elle avait alors senti le regard de la vieille pimbêche de tante sur elle, comme une anguille aux aguets, mais s'était contentée alors de manger tranquillement son sorbet comme si l'affaire ne la concernait pas. Pourtant, Maya était une férue de magie, de toutes les formes de magie. Et si la magie noire était caractérisée comme dangereuse, voire interdite, son commerce ne l'était pas tant qu'il était contrôlé. Car toute magie se doit d'être contrôlée. Trouvera-t-elle quelque part dans les recoins de la maison de nouvelles informations, de nouveaux grimoires remplis de secrets à explorer ? Peut-être que l'un d'entre eux expliquera comment un corps peut revenir à la vie à la façon de la momification égyptienne. Ou alors le secret de l'élixir de jouvence ou de midas se trouvera également dans le coin.

Occupée à tenter de feinter sa cousine et meilleure amie, Maya lisait la même ligne encore et encore sans arriver à se concentrer une seule seconde. Son envie d'en savoir plus avait été touché mais sa pudeur naturelle et son sens de la comédie lui donnaient envie de faire attendre son amie. Bien qu'Oriana devait savoir qu'elle était aussi excitée qu'elle. C'était cela le hic avec Oriana : si elle l'adorait de tout son coeur, elle ne pouvait pas la gruger et lui cacher des choses. Sa soeur de coeur le devinait immédiatement, ce qui rendait parfois leurs échanges compliqués. Notamment concernant ses prises de bec avec le troisième larron de la bande. " Hum... non, pas ce soir. Je n'ai pas encore terminé mon livre et tu sais comment est l'oncle Henry... un grand fabulateur alcoolique. " Mensonge éhonté dissimulé derrière une mine stoïque qu'elle se forçait à conserver pour ne pas laisser ce petit sourire excité prendre le dessus. Ayant travaillé avec son père afin de l'aider à la boutique tout l'été, elle n'avait pratiquement pas eu l'occasion de voir Oriana et Samuel et l'envie de taquiner sa cousine lui avait manqué. Tellement manqué qu'elle comptait bien se délecter même si Oriana ne serait surement pas dupe, comprenant très rapidement la supercherie.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1388-maya-e-beurk
En ligne
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
Oriana Slughorn
Parchemins : 2144
Date d'inscription : 15/10/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Taylor Swift
HP : 950
Exp : 4089
Baguette : 27,85cm, bois de chêne rouge et crin de sombral. Mi-souple, mi-rigide. Elle est idéale pour les duels.
Maison à Poudlard : Gryffondor
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥]  Jeu 15 Fév 2018 - 15:12

Nox nocti indicat scientiam.Je regardais ma meilleure amie avec des yeux brillant, ma surexcitation en était presque palpable. C’était le truc avec moi, quand je faisais un truc c’était toujours à fond et quand je voulais quelque chose, j’insistais jusqu’à l’obtenir. Faisant même preuve d’une obstination à faire s’écrouler des murailles en béton. Je vis cependant Maya s’enfermer dans la lecture d’un énième ouvrage poussiéreux. La mine déconfite, je plissais les yeux la mine boudeuse, mais elle ne me regardait même pas. J’étais pourtant certaine, connaissant la Serdaigle, qu’elle devait avoir autant que moi envie d’en savoir encore d’avantage. J’étais celle qui fonçais dans les murs, qui à se prendre des parpaings, elle était ma voie de la sagesse pour rattraper mes bêtises. Nous étions un duo qui fonctionnais merveilleusement bien ensemble à mon sens, ce qui rendais nos aventures que plus palpitante. Seul manquais le troisième luron de notre bande, Samuel. Je l’imaginais déjà avec moi prendre Maya en embuscade pour la convaincre de satisfaire notre petite curiosité. Mais pour l’heure, notre meilleur ami se trouvait à des kilomètres de là. Et dans tous les cas, ma cousine et moi étions suffisamment proche pour que je sache comment m’y prendre.

Je mis d’un bond sur mes deux pieds et m’approcha de la brunette en contournant son fauteuil. Me plaçant devant elle, je posais une main à plat sur les pages ouvertes de son livre et fis une tête à faire éclater de rire le baron sanglant tant ma moue était ridicule, ressemblant plus à une grimace d’enfant qu’aux yeux de Biche auquel je voulais prétendre.

-Aller Mayaaaa, on y va ? Ça va être drôle ! Et puis, tu auras tout le temps que tu voudras pour lire dans le train ou à Poudlard. Qui sait si on aura d’autres occasion de jouer les détective Maya et Oriana ici ?

Je battis des paupières en pinçant mes lèvres. Si j’étais actrice, j’en serait une très mauvaise pour sûr. Peut-être digne à la rigueur de mauvais navet à l’humour douteux. Je retirais alors doucement l’ouvrage des mains de Maya et le refermais. Je savais qu’elle n’aimait pas quand je faisais ça. Mais quelque chose me disait que ce livre était loin d’être au centre de son attention, quoi qu’elle en dise ! Aussi, le fis-je atterrir sur le lit avec un petit bruit sourd quand il rebondit sur le matelas pour tomber sur le sol. Oups ! La chance n’était pas avec moi pour m’aider à la convaincre. Avant qu’elle n’ait le temps de dire mots, je me redressais et attrapais ses mains pour la relever, un large sourire sur le visage.

-Aller viens ! Je suis sûre que tu brûle d’envie d’en savoir plus autant que moi ! Pense à toutes ses choses qu’on ne trouve pas dans les manuels scolaires ou à la bibliothèque qui seront dans ce grenier ! Je suis certaine qu’on trouvera même de quoi faire de sacrer allergie à la poussière ! Des livres, des bibelots…

Tentais-je de la convaincre, tirant pour la relevée afin de pouvoir la pousser jusqu’à la porte. J’entrouvris celle-ci et ne vis ni lumière, ni rien dans le couloir désert. Il n’y avait pas même un bruit.

-La voie est libre ! Aller ça va être amusant ! Et puis qu’est-ce qu’on risque ? Au pire on tombera sur des photos de l’oncle Henry bébé… enfin plutôt au mieux...

Dis-je avec un petit sourire taquin, l'étincelle de l’aventure brillant dans mon regard.
© CRIMSON DAY


Orgueilleuse. Courageuse. Insolente. Rusé. Chevaleresque.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger En ligne
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Nox nocti indicat scientiam [PV Maya ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♣ Présentation de Maya Whiteflow ♠ [Validée]
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» Prénsentation de Maya Henson
» [Décembre] Byul Maya
» (*Limited Edition*)~[Edit 2 de l'Atelier de Maya & Byss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: La pensine-
Sauter vers: