Partagez | 
 

 Time to Relax | Feat Kath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Time to Relax | Feat Kath   Jeu 12 Avr - 21:28

Time to Relax
Vladimir & Katherine




Et ici je commence à écrire, parler, raconter comment je vois les choses et Aujourd'hui je n'avais pas une journée chargée, nous avions passé plusieurs jours à découvrir ou redécouvrir pour certains Poudlard. Personnellement les seuls souvenirs que j'ai pu avoir à Poudlard alors que j'étais le champion de Durmstrang au tournoi des sorciers. Il était assez tôt aujourd'hui quand je décide d'aller me dépenser un peu en allant faire du sport, alors que je porte un short assez ample et un débardeur. La fraicheur du temps en Angleterre est bien différente de chez nous, autant dire que quand il fait froid chez eux, pour nous il fait bon. Et quand il fait froid chez nous, ils ne peuvent pas supporter ce froid comparé à nous. C'est quelque chose qui me fait beaucoup rire, le froid n'est qu'une condition. Je commence par un footing aux abords de l'école question de n'être dérangé par rien ni personne alors que le soleil commençât à pointer le bout de son nez. Ma dOt argentine Vasili m'accompagnant comme à son habitude, c'est un chien très imposant comparer à la majorité des chiens que j'ai pu rencontrer dans ma vie. Mais c'est un amour de chien, la seule façon pour qu'il devienne agressif, c'est que quelqu'un vienne chercher des problèmes.

Depuis mon arrivée, j'avais aussi vécu ma première expérience d'animus, quelque chose de vraiment fort et de vraiment intrigant. J'avoue que ça m'a beaucoup surpris et déstabilisé mais j'ai hâte d'essayer à nouveau pour voir jusqu'où je peux aller. C'est totalement nouveau pour moi et ça m'occupe beaucoup l'esprit ces derniers temps. Je dois avouer que je suis un homme qui aime les nouvelles expériences, c'est quelque chose qui est tellement excitant comme expérience, mais je préfère prendre mon temps question de ne pas faire de boulette et de ne pas finir par avoir des problèmes avec d'éventuelles transformations.

Alors que je continue de courir pour me vider la tête tout en appréciant l'ambiance de cette école ai vraiment spéciale. Je ne me suis jamais sentis aussi bien pour courir dans un endroit aussi paisible quand la vie de l'école n'a pas repris son cours et c'est franchement quelque chose que j'aime beaucoup. Puis ici je suis loin du stress des cours à donner à tous mes élèves surtout à ceux qui sont les plus dissipés ou les petits malins qui souhaitent foutre le bordel lors des cours. Je dois avouer que c'est reposant de pouvoir se défouler de cette façon.

Après plus d'une heure de course, j'arrive au bord du lac question de pouvoir récupérer, j'hésite quelques instants pour aller me baigner. Puis je commence à me déshabiller pour me retrouver en boxer avant de venir plonger dans l'eau sans attendre. Une fois remonter à la surface, je finis par me laisser flotter et de profiter du calme ambiant alors que Vasili s'est allongé dans l'herbe pour se reposer aussi. Je me demande bien ce que la journée peut me réserver.




Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Lun 16 Avr - 13:04



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Astra
Le mois de septembre avait été réellement très chargé et j’avais eu du mal à sortir la tête de l’eau pour pouvoir profiter un petit peu. Il faut dire que le poste de directrice de serdaigle n’était pas de tout repos, et même si j’avais été prévenue, je n’avais pas imaginé tout ce qu’il y avait à faire, que Filius n’avait hélas pas fait. Puis, doucement, je prévoyais d’autres petites choses, comme par exemple la venue de différents professionnels pour rencontrer nos élèves. Bien sûr, d’autres professeurs étaient dans ce projet, mais puisque c’était moi qui l’avait lancé, je me retrouvais propulsé chef de projet et je rencontrais tous ceux que mes collègues me proposaient. Dans le lot, certains me semblaient très pédagogues et très à même de répondre aux réponses des élèves, d’autres beaucoup moins.

Mais aujourd’hui, je semblais avoir un peu de temps devant moi. Certes, j’aurais pu rester dans ma tour, à continuer d’avancer sur les dossiers, mais je sentais réellement que j’avais besoin de faire une pause. Descendant donc les escaliers, avec une petite veste sur les épaules, je me dis que profiter du parc et du lac serait une bonne idée puisque l’ensemble des élèves se trouvait en cours, avec quelques exceptions, mais je me doutais qu’il devait y avoir un certain calme.

Octobre venait d’arriver, et avec, l’air se refroidissait. Néanmoins, nous avions de la chance, il ne pleuvait pas. C’est le regard un peu perdu dans mes pensées que j’avançais, tranquillement. Dans deux mois, j’allais devoir annoncer à mon amour de petite fille que je lui avais menti durant dix-sept ans et que je n’étais “que” sa mère adoptive. Alors bien sûr, j’espérais au fond de moi, qu’elle me dirait simplement que cela n’avait pas d’importance et qu’une mère était celle qui élevait et aimait … Mais les adolescents étant imprévisibles au niveau de leurs émotions et de leurs réactions, je restais dans l’expectatif, et je n’aimais pas ça. Il était assez connu que j’aimais avoir les choses en main et que je détestais être prise au dépourvu. Ce n’était pas pour rien que je n’aimais pas les surprises.

L’arrivée des délégations françaises et bulgares avait apporté son lot de chamboulement dans notre école. Il faut dire que le tournoi des trois sorciers faisait beaucoup parler de lui et que cela soulevait, dans l’ensemble, à la fin un sentiment d’excitation mais aussi de peur. Il faut dire que la dernière année où cela avait été organisé, cela avait vraiment mal tourné. Et je ne parle pas de celle de l’année d’avant où Digory était décédé. J’avais eu la chance d’être invitée, cette année-là, par Minerva Mc Gonagall, et c’était l’année précédent mon départ en Australie. Je n’oublierai jamais ton regard lorsque tu avais du abandonner lors de la deuxième épreuve.

Nous n’avions pas vraiment eu l’occasion de nous parler. Je t’avais bien reconnu lorsque Durmstrang avait fait son apparition, mais déjà à l’époque, nous n’avions pas vraiment parlé. Il faut dire qu’étant de deux ans ton aînée, cela n’aurait eu que peu d’intérêt, surtout que, pour ma part, j’étais très sauvage à l’époque, et je le suis d’ailleurs encore un peu.

Je n’avais clairement pas fait attention que tu te trouvais là et c’est lorsque je manquais de marcher sur un magnifique chien que je me rendis compte que je ne devais pas être seule. M’adressant au dénommé Vassili:

”Bonjour toi. Excuse-moi. Tu es seul ?”

Pourquoi je parlais à un animal, moi ? Son regard, néanmoins, se posa sur le lac et c’est là que je te vis. J’aurais peut-être du fermer les yeux, même si je ne me formalisais pas pour un boxer. Secouant la tête de gauche à droite, te trouvant totalement fou de te baigner alors que l’eau devait atteindre difficilement les 15°, je m’approchais doucement de l’eau et je te lançais:

”Rassurez-moi et dites-moi que vous savez ce que vous faites et que je ne dois pas jouer le héros et venir vous sauver ?”

Un léger sourire s’inscrivit sur mon visage, et, les bras croisés, je te regardais. Bon, autant être clair, je te trouvais vraiment très agréable à regarder, et même si certains auraient joué de leur pudeur, je n’étais pas ce genre de femmes.

©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Lun 16 Avr - 15:07

Time to Relax
Vladimir & Katherine




Il faut avouer que l'eau fraîche du lac était agréable, ni trop froide, ni trop chaude. C'était juste parfait pour moi, certains seraient déjà mort de froid, mais moi j'aime me baigner dans cette eau de ce lac qui m'avait vu échouer lors de la seconde épreuve du tournoi des trois sorciers. J'avais était blesser dans ce même lac, mais loin d'être une crainte pour moi de me retrouver à l'endroit où j'avais vécus cet échec, je me sentais bien dans l'eau. Apaiser de toute pression, j'avais pris une année sabbatique pour pouvoir me concentré sur mon entrainement d'Animagus. ça occupe la plupart de mon temps et de mon esprit, même si je ne suis qu'aux prémisses de toute l'aventure qui m'attendait à ce moment là. Je ne l'ai même pas entendus arrivée, Katherine, une femme que j'avais rencontré lors du tournoi. Nous n'avions pas parlé ce n'est que quand je l'entends s'adresser a moi. Je finis par me redresser en me tournant à elle, passant une main dans mes cheveux pour ne pas ressembler à un chien mouiller je souris tout en la regardant droit dans les yeux avant de lui répondre.

- Ma foi, c'est une proposition qu'il faut considérer. Parce que je ne dirais pas non pour être sauver en cas de besoin. Sauf si tu ne peux supporter la fraîcheur.

Je ris doucement tout en la regardant alors que je nage doucement vers le bord, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vue. Une bonne dizaine d'année je dirais, alors que je la détails du regard tout en souriant. J'avoue qu'elle est dans la pleine fleur de l'âge, une sublime blonde avec un regard saisissant. Je m'appuis doucement sur le ponton avant de me hisser hors de l'eau et de venir me placer devant elle, mon corps luisant et ruisselant de cette eau fraîche et alors que je la regarde avec un air taquin je reprends d'une voix douce.

- Alors dites-moi Professeur Lewis, que me vaut le plaisir d'avoir votre visite ? En tout cas vous vous êtes épanouies, ça me fait plaisir de vous voir en forme.

Je la regarde droit dans les yeux en passant à sa hauteur tout en souriant en coin, je me dirige vers mes affaires et je me met accroupis pour pouvoir récupérer ma pipe et sortir mon tabac avant de me remettre debout pour me préparer cette pipe. Alors que je la regarde droit dans les yeux, je souris en coin. Avant de l'allumer pour pouvoir prendre une taffe et je finis par reprendre.

- ça te rappels des souvenirs cet endroit n'est-ce pas ? J'aurais aimé réussir cette épreuve lors du tournoi des trois sorciers. Mais je me dis au fond que ce n'est pas plus mal dans tout les cas, parce que maintenant j'en suis sortis plus fort.

Les nombreuses marques sur mon corps, les cicatrices et les marques de brûlures. C'est quelque chose qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Je ne suis pas pudique, parce que je n'ai plus peur de montrer mes cicatrices, alors que je fume doucement, je regarde droit dans les yeux Katherine, une femme forte, limite sauvage, mais c'est ça qui est intrigant et c'est ça qui me donne envie de lui parler. J'ai hâte de voir comment cette journée va se passé.







Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Mer 18 Avr - 22:20



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Astra
Je n’ai pas pour habitude d’observer un homme à moitié nu pour me rincer l’oeil. D’ailleurs, ce n’est clairement pas ce que je fais même si, je ne peux le cacher, la vue est plutôt (très) agréable. Je n’étais pas non plus une grande nageuse, loin de là. Finalement, si je me comparais à toi, nous n’avions pas de points communs, physiquement. D’ailleurs, je n’aurais jamais mis mon nom dans la coupe, contrairement à toi qui avais été le champion de Durmstrang au dernier tournoi des trois sorciers. J’avais été admirative devant ta ténacité, et même si j’avais été déçue de l’abandon à la seconde épreuve, cela n’avait rien enlevé à ton courage.

Alors oui, j’étais là, au bord de l’eau, le dogue à mes pieds qui semblait plutôt content de me voir. M’adressant à toi, tu t’aperçus enfin de ma présence et tu fis mine de te recoiffer. Si une caméra moldue avait été là, elle aurait sûrement envoyé le film à une publicité pour gel douche ou pour shampoing. Nul doute que cela aurait suscité, chez pas mal de femmes, une bouffée de chaleur. Quant à moi ? Je me contrôle, simplement ...

A ta réponse, je me laisse à rire très légèrement. Oui, légèrement car je ne suis pas femme à m'esclaffer ni même à faire entendre un rire cristallin. Mon rire est très discret et rares sont les personnes qui l’entendent réellement.

”Je ne mettrais jamais les pieds là-dedans. Premièrement parce que ce qu’il y a dans ce lac refroidirait n’importe qui, et deuxièmement parce que la natation n’a jamais été ma tasse de thé. Vous risqueriez de devoir jouer les sauveurs … avec votre sauveteuse.”

Jeux de mots ? Oui, en quelques sortes. Beaucoup connaissaient mon éloquence, certainement parce que j’étais issue d’une famille de la haute société, même de la noblesse, et que le travail sur les mots était en quelque sorte une obligation pour pouvoir briller.

De ton côté, tu semblais osciller entre tutoiement et vouvoiement, mais je ne me formalisais pas là-dessus. Pour ma part, c’était encore dans mes habitudes. J’avais toujours appris que le vouvoiement permettait de garder une certaine distance avec les gens, et je ne rapprochais réellement que de peu de personnes. Il faut dire que la vie m’avait refroidi. Quand vos propres parents vous tournent le dos, on apprend à prendre réellement ses distances pour ne plus souffrir.

Comme pour continuer ce cliché de publicité, je te regarde sortir de l’eau, le liquide glissant sur ton corps musclé. Bon, d’accord, t’es vraiment bien fichu. Mais même si cela doit faire quelques années que je n’ai pas vu un homme à moitié-nu, je garde tout de même mon sang-froid, même si cela ne m’empêcher pas d’admirer l’esthétisme de ce que je vois.

”A vrai dire, je me promenais. Je suis navrée de vous dire que cela n’a aucun rapport avec vous. Je ne me serai jamais imaginé qu’on puisse se baigner dans ce lac, qui plus est à cette période. Mais je vous remercie de votre compliment, il faut dire que je me plais énormément ici. Il faut croire que mon périple d’école en école s’arrête ici. Et vous-même, j’ai appris que vous enseigniez à Durmstrang … Cela vous plait-il ?”

Tu fis alors ton nostalgique. Mais je ne te regardais pas avec pitié. Après tout, tu avais choisi d’affronter les épreuves, tu avais pris ta décision, majeur, responsable.

”Ca me rappelle bien plus que des souvenirs. Je fus élève ici … Mais je dois avouer que le tournoi ne fut pas un excellent souvenir. Ce n’est pas pour rien si depuis, il n’y en a pas eu d’autres. Et je ne peux vous cacher que cela m’inquiète cette année, même si je sais qu’ils ont pris cette décision en ayant revu leur système. Suis-je trop stressée pour mes élèves ? Comment le vivez-vous ?”

Je m’installe doucement à tes côtés, et ton dogue vient se coller à moi. Apparemment, je dois lui plaire.

”Est-il toujours aussi amical ?”

©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Jeu 19 Avr - 10:56

Time to Relax
Vladimir & Katherine




J'adorer le contact de l'eau qu'elle soit froide ou chaude, ça m'étais égale pour être sincère, alors que je regarde Katherine droit dans les yeux, je dois avouer que n'importe qui aurait eut la phobie de ce lac. Lors du dernier tournoi, c'est ici que je fus grièvement blesser d'où mon abandon qui avait déçus le directeur de Durmstrang. Je n'avais jamais abandonné avant ce jours et c'est depuis ce temps que je me suis rendus compte à quel point la vie ne tiens qu'à un fil dans notre monde. Il faut avouer que j'ai eus de la chance ce jours là de pouvoir atteindre la surface, sinon il y aurait longtemps que j'aurais dormis avec les poissons. C'étais étrange de voir Vasili aussi affectueux avec quelqu'un lui qui d'habitude ne porte pas attention aux autres, il faut avouer que c'est quand même assez étrange, du moins, je n'ai jamais vu ça auparavant. Même si ce chien est un amour, il n'en reste pas moins un chien de défense. C'est bien la première fois que je l'entends rire, celle qui fut surnommé la sauvageonne par les autres élèves de Durmstrang. Alors qu'elle reprend, je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux.


- Je sais ce qui se trouve dans se lac dans sa majorité et pourtant je n'ai pas peur, je pourrais avoir toutes les raisons d'avoir peur. Mais si je vie dans la peur, je ne vie tout simplement pas. Quant au fait que vous ne maîtrisez pas la nage, qui sait, un jours je pourrais vous apprendre dans un endroit qui pourrait vous mettre plus à l'aise. A moins que la sauvageonne ne soit moins aventureuse que ce que j'avais pu imaginer ?

Sortant de l'eau avec un sourire taquin, il faut avouer que la nature m'a bien gâté et que j'ai aussi beaucoup travailler pour arriver à ce résultat. Je suis toujours un homme exigeant avec moi-même et je fais toujours tout pour repousser mes limites. C'est quelque chose qui me tiens à coeur, parce que ça me permet de me sentir vivant. Je suis peut être professeur, mais je suis un homme qui aime l'adrénaline et repousser les limites de son corps et de son esprit. Je souris tout en l'écoutant attentivement tout en allant chercher ma pipe pour fumé doucement tout en souriant en coin avant de répondre.

- Pas besoin de vous excusez, vous savez je me baigne dans les lacs des pays de l'est donc ici à Poudlard, c'est comme si je prenais un bain chaud. Oui, il est vrai que j'enseigne à Durmstrang, ça me plait énormément même si je ne suis pas d'accord avec les idées de la direction... Que je trouve trop archaïque.

Je reste non loin d'elle pour pouvoir continuer a la regarder dans le blanc des yeux, c'est dans mon habitude de rester au contact des gens dans le sens visuel. Mais c'est ça qui est le plus important, les yeux ne mentent pas un seul instant. C'est un truc de moldu pour certains, mais les sorciers peuvent l'utiliser à leurs façon. alors qu'elle reprends, je continue à l'écouter, buvant ces paroles sans que je ne ressente d'ennuie, c'est ça que j'aime. Et pour être sincère, je me sens bien à lui parler. Je fois avouer que je n'ai pas eus la chance de pouvoir la connaitre bien plus auparavant. Mais je suis content de pouvoir la voir aujourd'hui même si apparemment c'est un hasard des plus total. Je souris et rit à ces paroles.

- Je ne suis pas inquiet, parce que je serais là en cas de problème. Hors de question que je laisse un de mes élèves finir blesser comme j'ai pu l'être. Je suis stresser de savoir qui cela peut être, mais je suis stresser. Car beaucoup d'entre eux veulent participer comme je l'ai fais... Mais je pense que je n'étais pas prêt à participer au tournoi. Mais on était tellement fier de pouvoir représenter notre école, c'étais pas qu'une question de fierté pour moi... Mais je voulais rendre heureux ma mère qui a toujours était mon seul soutiens dans ce monde...

Tel une vague, je ressens une vague d'émotions et des souvenirs que j'avais essayer de chassé de ma tête. Mon père qui me bats pendant les vacances, détruisant ma chair et mes os, faisant de moi un jeune garçon détruit... Si seulement il était là face à moi... Je le réduirais en bouillit pour tout ce qu'il a pu me faire subir mais hors de question d'oublier ou de pardonner pour moi... Il a fait souffrir ma famille et surtout moi. Je ne montre pas la peine et la colère qui m'envahis, mais Vasili le sent mais étrangement c'est vers Katherine qu'il va. Peut-être pour pouvoir essayer de la rassurer en pensant qu'elle le ressent aussi ? Je ne sais pas, j'analyse la situation, le regard de Katherine n'a pas changer, ni sa posture, elle a l'air décontracter et sans aucun malaise dans son regard. Décompresse Vladimir tu es encore entrains de péter un câble avec tes protocoles et la PNL que tu as appris lors de tes temps libres. Je finis par prendre une grande inspiration avant de lui dire.

- Pour être franc avec vous, il n'a jamais étais comme ça avec qui que ce soit. J'ai trouvé Vasili quand j'ai quitté Pourdlard, des gosses de Budapest s'amusaient à le battre alors je suis aller porté secours à ce chien. En voulant le défendre, il m'a mordu le bras, mais a vite lâcher prise. Vasili et moi c'est un peu comme si nous étions né sous la même étoile, mais qui de nous deux est l'animal ?

Je la regarde, question rhétorique qui laisse à réfléchir en sachant que je ne lui ai pas encore annoncé le fait que j'étais entrains de m’exercer pour devenir un animagus. Mais une chose à la fois, je n'ai pas envie de la surcharger d'information, je vais laisser le temps faire son oeuvre. Alors que je fume tranquillement sur ma pipe, je détourne le regard en me perdant dans le paysage qui se présenter à moi et je finis par lui demander d'une voix douce.

- Et vous Katherine, dites moi, que c'est-il passé depuis que nous ne nous sommes vus ?







Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Mer 25 Avr - 23:19



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Vladimir
J’avais mis du temps à me sociabiliser, et ma rencontre avec un bébé d’à-peine six mois avait littéralement changé ma façon de me comporter et ma façon d’être avec les autres. Il est vrai qu’il m’aura fallu du temps pour sortir de ma torpeur, pour retrouver une certaine confiance en la nature humaine. Il faut dire que lorsqu’on a été soi-même trahi par les personnes les plus proches de soi, c’est à dire ses parents, cela nous refroidit quelque peu.
C’est pourquoi de ma dizième année jusqu’à la vingtième, j’eus un comportement que l’on pouvait qualifier de peu sociable, voire de réellement sauvage. Je savais pertinemment qu’on me surnommait la sauvageonne, et cela ne me dérangeait pas. Pourtant, je m’étais doucement laisser apprivoiser, et c’était de cette façon que j’étais devenue préfète, puis préfète-en-chef. Minerva avait, il faut dire, été très présente pour tenter de me faire sortir doucement de ma coquille. Elle avait été comme une mère de substitution, et j’avais beaucoup de reconnaissance à son égard.

Nous ne nous étions rencontrés que lors de ta venue à Poudlard. J’étais un peu plus âgée, j’étais là car Minerva m’avait invitée et ma réputation t’était parvenue aux oreilles: la sauvageonne. Alors bien sûr, tu avais bien du remarquer que je n’étais pas la plus sociable qui soit, mais tu ne m’avais pas vu au pire. Je souris donc légèrement:

”En effet, vous vous êtes fait de mauvaises idées. Je ne suis pas du tout aventureuse … Oh, j’aime voyager, je l’avoue, mais je suis le genre de femme qui préférera largement transplaner plutôt que de prendre un balai. Et … Je n’ai jamais vu l’intérêt de savoir nager, et je suis certaine que je serais une piètre élève si je devais vous embarquer dans ce genre d’histoire.”

Lorsque tu me parlas du fait que tu trouves les idées de la direction archaïque, je parus quelque peu étonnée. Je n’hésitais alors pas à faire part de mes remarques:

”Je vous avoue que lorsque je vois votre directeur, ce n’est pas l’impression qu’il donne. Il est arrivé après que j’ai enseigné à Durmstrang, mais je pensais qu’il apporterait un vent de modernité. Il est vrai qu’il semble quelque peu … spécial. Enfin, très sûr de lui, surtout avec les femmes.”

Bien évidemment, je l’avais rencontré, et je n’avais pu que remarquer sa façon de me parler, tentant un air enjôleur. Mais, très sincèrement, ce n’était absolument pas mon style d’homme.  Je ne supportais pas les personnes trop sûres d’elles, préférant avant tout la modestie. J’estimais, sûrement par sagesse, que la modestie était la qualité principale d’une personne à qui l’on peut s’attacher. Un psy dirait sûrement que je cherchais l’inverse de ma famille, de sang royal, qui m’avait laissé tomber, me trahissant, et qui n’avait absolument rien de modeste.

Tu es un bel homme, et je prends plaisir à poser les yeux sur toi même si j’évite tout de même de trop insister, ne voulant pas te manquer de respect. Je ne suis pas une croqueuse d’homme, et ceux avec qui j’ai échangé des moments charnels ont toujours su que ce n’était pas pour une histoire d’amour.

”Justement, j’ai peur que certains mettent leur nom sans réellement avoir conscience de l’enjeu derrière, surtout avec l’abaissement de l’âge. Bon, ce doit être parce que ma fille a 16 ans et que j’imagine l’angoisse que je ressentirais si son nom sortait de la coupe. Et entre nous, je ne suis pas sûre que l’on soit réellement prêt à être champion du tournoi.”

Non, je n’ai pas de don d’empathie, et, à vrai dire, je ne sens pas ce qu’il se passe en toi. Par contre, l’attitude du dogue me perturbe et je me demande s’il est normal qu’il vienne aussi facilement vers moi. Tu m’apprends alors qu’il n’est jamais comme ça avec personne, si ce n’est avec toi. Je m’accroupis alors, pour me mettre à la hauteur du regard de l’animal.

”Eh bien, Vassili, qu’essaies-tu de me faire comprendre ? Tu sais que j’ai toujours adoré les chiens ? Mais avec les voyages, j’ai pensé que cela ne serait pas assez tranquille pour eux. L’air étranger ne semble pourtant pas te perturber. Tu es un brave compagnon.”

Tu vas peut-être me prendre pour une folle, et, tandis que je reprends place à tes côtés, je réponds à ta question:

”Après le tournoi, je suis partie en Australie, découvrir une autre culture. J’ai fait des rencontres exceptionnelles. C’est là-bas que j’ai commencé l’enseignement, et je me suis prise au jeu. On m’a proposé un poste ensuite à Ilvermorny, puis à Durmstrang, Beauxbâtons et, il y a deux ans, Minerva m’a demandé de prendre la relève du professeur Flitwick, l’épaulant la première année et cette année, prenant vraiment sa suite. Je pense enfin me poser. Et vous, êtes-vous épanoui dans votre vie actuelle ? Je suppose, en voyant que physiquement, vous vous portez très bien.”
©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Sam 28 Avr - 12:47

Time to Relax
Vladimir & Katherine




A l'époque où je l'ai rencontré, j'étais un jeune homme bien plus froid et sérieux que maintenant, dans le sens où je pousser mon audace à me faire prendre des risques, tous les uns aussi fou que les autres. J'étais l'un des rares à cet époque à avoir mis les pieds près de la coupe pour y déposer mon nom. J'avais déjà un fort caractère et surtout que je suis le genre d'homme franc, trop franc même. Mais je n'ai pas honte de qui je suis, et de ce que je suis devenus maintenant, il faut vraiment que je continue comme ça, mais le voyage sera long. Il sera vraiment bien plus compliquer de pouvoir m'ouvrir comme elle semble pouvoir le faire, mais je continuerais de travailler sur moi-même sans me forcer à paraître pour quelque chose d'autres, pour plaire ? Hors de question que je devienne ce genre de personne qui se font passés pour quelqu'un qu'ils ne sont pas. Je préfère prendre le temps, faire des erreurs et apprendre à imposer qui je suis aux autres. Qu'on m'aime ou qu'on me déteste, je n'en ai que faire de plaire ou non parce que je ne vis pas pour eux, je vie pour mes rêves et pour mes ambitions, que je veux tout simplement donner envie aux autres d'apprendre et de s'épanouir.

Plus âgée, Katherine n'en reste pas moins une belle femme, elle est charismatique et bien plus douce de quand elle était étudiante. ça me faisait plaisir de la voir dans une attitude bien plus joviale qu'auparavant, c'est intéressant de pouvoir découvrir ce qu'elle était devenue après tant d'années. Je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux en l'écoutant attentivement, me laissant bercer par sa voix douce avant de répondre.


- L'aventure en soit, ne serait elle pas de se découvrir des capacités cachés ou des passes temps qui peuvent se révéler être bien plus intéressant que tout ce que l'on peut faire. Exemple, la natation pour moi, me permet de me recentrer sur moi-même et pour être franc, c'est quelque chose qui est vraiment agréable à vivre. Donc si un jours ça peut vous intéresser, je pourrais vous apprendre. Et piètre élève ou non, qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas ?

L'eau, l'élément le plus complexe et mystérieux que l'humanité côtoie, elle est source de vie et de relaxation. Elle peut être aussi la peur ou l'envie de découverte, je me demande bien ce que les fonds marins les plus profonds peuvent nous réservés, ce que renferme tout ça. Alors que nous glissions doucement sur le sujet de la direction de Durmstrang, je finis par rire à sa remarque avant de reprendre.

- Spécial ? Je ne l'aime pas pour être franc Katherine, c'est un homme qui se pense au dessus de tout, je ne suis sûrement pas le seul à ne pas l'aimer à la tête de l'établissement. Que ce soit des professeurs ou de certains parents, il n'est rien comparer à Minerva, ce qu'il lui faudrait ce serait surement une bonne leçon, qu'elle soit philosophique... Ou même physique !

Il faut avouer que la situation à Durmstrang est quand même assez étrange, surtout que nous avons pas mal de désaccord sur le côté pédagogique de ce directeur narcissique me donne envie de lui arracher la gorge. Tout simplement, ni plus, ni rien. Je ne suis pas un homme violent aux premiers abords, je n'utilise la violence que très rarement, ou de protéger quelqu'un, pas simplement pour le fait de frapper quelqu'un. Mais surtout de défendre une opinion face à une oppression qui ne cessera de grandir, je suis et resterais le Grizzly aux yeux de tous. Mais pour moi je ne suis qu'un professeur en quête de sagesse et de pédagogie envers mes élèves. Alors que j'écoute les craintes, je continue de fumer sur ma pipe avant de finir par répondre toujours sur un air détendus.

- S'ils mettent leurs noms, ils savent dans quoi ils s'engagent. Mais au besoin, je pourrais parler à votre fille, question qu'elle soit avertie et parrainer par quelqu'un qui est passé par là. Même si je suis loin d'avoir était brillant pendant le tournoi, mais c'est toujours mieux que de partir sans aucune connaissance. On peut être champion à 16 ans selon moi, mais il faut vraiment avoir quelqu'un pour pouvoir ouvrir les yeux des participants et sur ce qui les attends.

Alors que nous parlions doucement, Vasili était bien câlin envers Katherine, ce qui me fait penser qu'il n'avait jamais était comme ça auparavant, surtout qu'il faudrait imaginer que l'animal avait était battus quand je l'ai trouver. Alors de le voir aller de l'avant avec elle était bien étrange et s'il sentait que Katherine était franchement une femme douce, surtout que quand j'y pense il est bien plus facile de lui parler maintenant que quand j'avais étais étudiant. Et c'est véritablement agréable de la voir comme ça aujourd'hui. Alors que je la regarde discuter avec mon amour de chien. Je finis par lui dire tout en souriant.

- Tu devrais peut-être en prendre un maintenant que tu es plus stable dans ta situation, mais sache que le transplanage est envisageable avec un animal. Chose déjà fait par bon nombre de personnes à travers le monde. Je te raconterais un jours comment j'ai rencontré cet amour de chien. Mais pas maintenant, je n'ai pas envie de rendre cet ambiance de retrouvaille triste et déprimante.

Je dois dire que ce chien n'a pas eus un début de vie facile, quand je l'ai trouver il se faisait battre par son maitre et alors que je lui ai porter secours, il m'a mordu alors que j'étais venus voir comment il se porte. Puis je finis par dire d'une voix douce après avoir écouter ces aventures.

- L'Australie ?! J'ai toujours rêver d'y aller pour pouvoir prendre quelques vacances, on m'a toujours dit que c'étais le pays le plus dangereux en terme de faune et de flore. Vous avez quand même fait les plus prestigieuses écoles, c'est remarquable ! Je ne cesse jamais de m'épanouir Katherine, mais je pense que nous aurons le temps de voir ça. Il faut avouer que même si mon physique est un avantage, je peux vous annoncés que je suis en pleins travail sur moi-même pour devenir Animagus. D'où mon année de break en tant que professeur et de ma venue ici question que je puisse me détendre et me focaliser sur ce travail.






Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Jeu 3 Mai - 10:45



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Vladimir
Ancienne serdaigle, j’avais toujours eu cette sorte de sagesse en moi, qui faisait que je me connaissais plutôt bien et que je savais pertinemment qu’à l’époque, comme maintenant, je n’aurais jamais eu les épaules pour participer à un tournoi des trois sorciers. Par contre, j’admirais clairement ceux qui le faisaient, qu’ils aillent jusqu’au bout, ou non … Je ne sais pourquoi, mais j’avais généralement beaucoup plus de compassion et d’admiration pour ceux qui rencontraient bon nombre de problèmes, et le grand gagnant, généralement, avait uniquement quelques applaudissements. Je me souvenais d’ailleurs avoir bien plus soutenu, à l’époque d’Harry Potter, ce dernier plutôt que Cédric. Pourtant, rares étaient ceux qui, dès le départ, applaudissaient en voyant le survivant entrer sur la piste. Mais moi, discrète, je l’observais, le coeur battant lorsque le premier dragon avait failli l’attraper, la joie exultant lorsque je l’avais vu s’envoler sur son balai ...

Et cela avait été la même chose avec toi. Même si pas mal de demoiselles étaient en extase devant ta personne, moi, sans avoir de coup de coeur pour toi, je m’étais attachée au champion que j’avais vu sur le terrain. Déterminé et pourtant si fragile, j’avais suivi avec attention ton parcours, jusqu’à ton abandon à la seconde tâche. Si certains avaient été déçus, pour moi, rien n’avait changé. Je n’avais pas osé venir trop te parler et nos échanges avaient été très courts, étant vraiment sauvages.

”Vous auriez fait un parfait gryffondor, le savez-vous ? Pour ma part, je ne suis pas forcément couarde, mais je ne peux nier que j’aime ma zone de confort. Mais qui sait, peut-être en effet que la natation pourrait être une aventure peu risquée, surtout à vos côtés ? En ce qui concerne le moyen de se recentrer sur soi-même, je pratique la méditation. Connaissez-vous ?”

Ma pratique de la méditation n’était pas d’hier. Il faut dire qu’avec le temps, j’avais tendance à oublier que je venais d’une famille aristocratique, et que certaines choses m’avaient été apprises. La danse en faisait partie, art qu’il m’arrivait encore de pratiquer pour le plaisir, mais aussi justement la méditation, que je pratiquais, enfant, après chaque cours de danse justement. Et je continuais de l’exercer, pour la simple et bonne raison qu’ainsi, je parvenais à mieux me comprendre, à réagir avec beaucoup plus de sagesse …

Nous en vînmes alors à parler de ton directeur. Je l’avais croisé quelquefois, et autant dire que je n’avais vraiment pas apprécié ce personnage qui, je le sentais, était tout sauf franc. Son sourire carnassier, cette impression qu’il donnait d’être si sûr de lui, au point de me draguer sans même essayer de le cacher. J’ignorais qui il était et ce qu’il cherchait, mais une chose était sûre, je ne risquais pas un jour de me retrouver à l’aider.

”Voilà qui n’est pas bien sage comme paroles. Je pense que le karma est une chose sur laquelle on peut compter. Cela met parfois du temps, j’en suis totalement consciente, mais je suis persuadée qu’un tel homme va finir par se retrouver dans des situations qui lui feront perdre cette suffisance et ce sourire carnassier.”

Je n’imaginais que trop bien ce que c’était de travailler pour un directeur avec qui nous n’avions que peu, voire aucun, de feeling. J’avais eu moi-même le problème en Australie, où le directeur de l’époque faisait bien trop de différences entre les élèves pour moi. C’était pour cela que je n’étais pas restée bien longtemps, même si j’avais tout de même enseigné là-bas quelques années, le temps que Leigh-Ann soit assez grande pour pouvoir supporter un transplanage ou un voyage assez long.

”Vous ne m’enlèverez pas de l’idée qu’à 16 ans, certains élèves peuvent mettre leur nom sous la pression. Je ne parle pas seulement de la pression personnelle, mais des copains, des copines, qui peuvent le pousser. Il ne faut que quelques secondes pour mettre son nom dans la coupe, mais il ne faut aussi que quelques secondes pour subir des dégâts irrémédiablement mortels. Oh, je ne pense pas que ma fille y mette son nom, j’en ai longuement parlé avec elle … Mais comme vous le savez certainement, on ne peut jamais être sûr.”

Je continuais de caresser la tête du magnifique dogue, et, lorsque tu me dis que je devrais en prendre un avec moi, je soupirais. Tu n’avais pas tort, mais aurais-je réellement le temps pour m’en occuper ? Puis, comment trouver le bon compagnon ? Pour Héra, je n’avais pas eu à me poser la question, puisque Leigh-Ann me l’avait offerte l’an dernier, lorsque nous étions arrivés en Angleterre, puisque, jusqu’ici, je n’usais que des chouettes dans les écoles.

”Oui, j’ai cru comprendre tout à l’heure lorsque tu en as rapidement parlé. Mais tu devrais prendre de la distance avec cela. Ce qui est important, ce n’est pas le passé, mais le présent et ce que nous promet le futur. Et lorsque je vois Vassili, lorsque je te vois, je dirais que vous n’avez pas à vous en faire. Quant à moi … Je vais attendre de voir. Je t’avoue que je me vois mal aller choisir un chien ou un chiot. Je me retrouverai au milieu de tous ces animaux me regardant avec de grands yeux, j’aurais envie de prendre l’ensemble et Minerva hurlerai en voyant son château devenir une animalerie.”

Je ris légèrement, tandis que tu me parlais de ton rêve d’aller en Australie. Je souris doucement. Mes souvenirs sur cet endroit étaient certainement les plus beaux, même si j’avais du mettre fin à cela, puisque j’étais ensuite partie dans une autre école. Mais c’était tout de même l’endroit où j’avais rencontré ma magnifique petite fille.

”Eh bien, si vous avez envie, qu’est-ce qui vous en empêche ? Le transplanage est quand même super pour cela. Vous savez, nous y retournons régulièrement puisque ma fille, Leigh-Ann, a grandi là-bas. Elle ressent donc ce besoin de retourner aux sources. Si vous avez envie de vous joindre à nous durant les vacances d’été, on peut vous accueillir.”

J’appris alors que tu étais un animagus.

”Vous ne cesserez donc jamais de m’étonner ? Devenir animagus doit être un travail de longue haleine ! Puis-je vous demander avec quel animal vous fusionnez ? Vous devez sûrement savoir qu’il faut vous répertorier au ministère ?”

©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Ven 4 Mai - 14:01

Time to Relax
Vladimir & Katherine




Je dois avouer que je ne m'attendais pas à croiser Katherine au lac, mais je ne suis pas quelqu'un de pudique loin de là. Et c'est loin de me déranger de pouvoir rester en boxer devant elle. Alors que je regarde droit dans les yeux la jeune femme tout en souriant en coin. Je ne pouvais pas me sentir mieux qu'en cet instant de la voir me faisait un bien fou, je dois avouer que je suis un homme des plus détendus avec elle alors que je continue de fumer ma pipe pour me détendre encore plus. Je ris à sa réplique avant que je lui réponde d'une voix douce tout en la regardant droit dans les yeux.

- Je ne suis pas du genre à aimer qu'on soit placer dans des cases de caractère, je pense que le choix d'une maison se fait par choix et non par un trait de caractère selon moi. C'est comme si on vous mettez à Serpentard alors que vous êtes une Serdaigle de famille ou dans l'âme. Je pense que c'est une solution un peu facile, mais dans tout les cas intéressante, parce que le choixpeau magique m'intrigue et me fait me poser pas mal de question à son sujet. Quand à la natation, je pense que vous n'avez aucune crainte à avoir je sais comment m'y prendre même si je ne suis pas le meilleur pédagogue dans ce domaine. ça pourra aussi vous permettre de pouvoir nager avec votre fille lors de vos voyages, de quoi mêlé l'utile à l'agréable. Et pour la méditation j'en pratique de temps en temps.

Je pratiquer la méditation et la natation question de pouvoir me détendre et de me concentrer sur moi-même, je dois avouer que je suis un homme qui habituellement utilise le sport pour se focaliser sur soit même. Alors que je regarde droit dans les yeux Katherine tout en continuant de fumer et en me mettant assis en tailleur, elle avait bien changer et s'était épanouie telle une fleur et à s'ouvrir aux autres aussi. Il faut avouer que je n'avais pas beaucoup de connaissance sur ce qui la faisait aussi bien dans son quotidien que dans les choses qu'elle apprécie de faire de son temps libre. Mais je compte bien découvrir bien plus de choses qui concrétise ce qui la concerne parce que je suis curieux de pouvoir rattraper ce moment que l'on avait pu partager lors du tournoi des trois sorciers. Mais comme on se le dit souvent "à avoir perdu du temps à ne pas connaitre l'essentiel d'une personne, il n'y a qu'une solution. Redoubler d'effort pour le faire." Basique mais au moins c'est ce que tout le monde devrait faire pour mieux se comprendre les uns des autres car le seul ennemis de l'homme c'est son ignorance envers les autres. Nous repassons sur le sujet de ce directeur totalement détestable, si je n'étais pas professeur à Durmstrang, je déconseillerais tellement aux gens d'envoyer leurs enfants là bas pour éviter de se retrouver face à ce prédateur totalement narcissique à qui j'aimerais bien faire bouffer sa cravate ou le pendre avec. Détestable, méprisable, je pense fortement à limite quitter mon poste de professeur à Durmstrang à chaque fois que je le vois débiter les conneries suprématiste qu'il peut dire.

- Je sais que ce n'est pas très sage mais cet homme m'insupporte au plus haut point ! Si ce ne sont pas des circonstances, ça risque d'être son staff qui risque de forcer le ministère de lui mettre un petit coup de pression car un directeur se doit d'être professionnel. Ce qu'il n'est pas, loin de là. Je le comparerais à un Kraken, il est avide de pouvoir et de conquête. Mais son existence en lui même s'il agit comme un prédateur que dans un but d'avidité, il finira par être traquer pour se faire destituer.

Je ne supportais pas ce mec, mais alors pas du tout, s'il fallait donner une définition à la haine et au mépris, il aurait le nom de ce directeur que je ne peux pas supporter. Alors que je regarde cette professeur qui saisissait mon intérêt, je dois avouer que ces paroles sont pleines de bon sens et je finis par répondre d'une voix douce.

- Les jeunes sont insouciant mais avec les Aurors qui seront là pour le tournoi, sont bien plus présents que lors des autres tournoi, je pense à ce pauvre Cédric et le ministère n'a pas envie de connaitre une situation similaire à celle-ci je pense. Donc même si votre fille vient à mettre son nom dans la coupe pour participer, vous pouvez être sûre que ce soit le corps enseignant de chaque écoles, les aurors et même les élèves ne laisseront pas les élèves choisit dans de mauvaises situations. Il faut avouer que nous ne sommes plus dans la même époque qu'auparavant ou chaque école restent dans leurs coins sans apprendre à se connaitre ou sont en froid. Alors je peux vous assurés que ce tournoi sera des plus sécurisés de tout ceux que nous avons pu connaitre jusqu'à ce jours. Tiens je voulais votre avis sur quelque chose. Vous pensez qu'on est dans une nouvelle air que ce soit pour chaque école ? Que les esprits sont plus ouverts quand aux ascendances de sang ou quand bien même aux hybrides qui peuplent le monde ?

Je dois avouer que je suis un homme qui aime à penser que nous allons progresser dans l'acceptation de tout le monde, peu importe nos origines, nos lignés, ce n'est pas le plus important dans le monde. Et je me laisse à penser que l'on pourrait unir ce monde qu'est le notre pour pouvoir faire des projets bien plus grand. Je finis par éclater de rire tout en la regardant droit dans les yeux, elle est la première à me faire autant sourire, ce qui est un bon point, ça me faisait un bien fou. Je finis par lui répondre.


- Tu sais, c'est un peu une animalerie, si on prend tout les animaux de chaque élèves, un de plus ou de moins, quel est la différence ? Mise à part dans ton porte monnaie, évidemment. Quand on voit la variété d'animaux, j'ai même vu un panda roux ! Il faut bien se rendre compte d'une chose, si tu as envie d'avoir un chien et que tu as du temps à lui donner de l'amour comme tu en donnes à ta fille. Alors n'hésite pas, parce qu'il t'en rendra toujours. Et vu qu'on transite sur du tutoiement, pourquoi ne pas continuer ? Parce que je pense que nous seront mener à nous revoir dans tout les cas.

Je dois avouer que Vasili m'a apporter l'affection que j'avais toujours rechercher quand je n'allais pas bien et il a pu m'aider à surmonter ma dépression. Et maintenant que j'étais là, je me dis que j'ai la chance de pouvoir avoir cet amour de chien, même s'il peut être impressionnant avec sa stature. Il sait se montrer agressif que quand il y a un problème. Passons doucement sur le sujet du fait que j'ai envie d'aller en Australie, je souris à sa demande tout en souriant en coin.

- Ce qui m'en empêche pour le moment c'est que j'ai bien d'autres choses en tête, entre le fait que je m'exerce à devenir un animagus. Je finis dois avouer que la proposition me plait et ma fois pourquoi pas ? Du moins, je pense que ça pourrait faire bizarre à ta fille que sa mère emmène un collègue pour des vacances. Pour mon côter animagus, je me suis éveiller il y a pas si longtemps, quand nous sommes arrivés avec la délégation de Durmstrang et c'est un Grizzly qui m'est apparus. C'est une expérience très spéciale pour être franc, pour vraiment le comprendre il faut le vivre pour être franc. Pour le ministère ça attendra un peu je pense, j'ai pas le temps pour le moment et dans le pire des cas j'irais le signaler à l'un des aurors qui travail à Poudlard qui fera remonter l'information au ministère.







Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Ven 11 Mai - 16:52



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Vladimir
La pudeur est une chose que je connais pour ma part. Mais bon, voir un homme en boxer, ce n’est rien. Les magazines, sorciers ou moldus, nous laissent apercevoir bien plus qu’une paire de cuisses et quelques poils sur un torse. Puis il faut avouer que c’est assez agréable de pouvoir observer ce qu’il y a sous les vêtements d’un homme aussi viril que toi. Mais bon, je ne vais pas le dire à voix haute, car même si je ne pratique pas la langue de bois, je ne suis pas non plus une jeune femme exubérante. Je n’ai pas changé à ce niveau-là, et je pense que cela ne sera jamais dans ma façon d’agir.

Tu commences alors à me parler de cette façon qu’a le choixpeau de classer les élèves concernant leurs caractères. Je comprends ce que tu veux dire, j’ai parfois aussi ce sentiment que ce cloisonnement entre maison est trop superficiel. Néanmoins …

”Il y a des choixpeaux flous. Et ils ne sont pas rares. Vous savez, vous pouvez dialoguer avec le choixpeau magique, si le coeur vous en dit. Mais je comprends très bien votre façon de penser, mais force est de constater qu’en tant que directrice de maison, il ne m’est pas encore arrivé de rencontrer des élèves de serdaigle peu sérieux … Je ne dis pas que c’est une bonne solution, juste que cette façon de grouper les élèves en est une comme une autre.”

Puis, j’ajoutais, concernant cette histoire de natation:

”Vous m’avez convaincu ! Mais hors de question que l’on fasse cela ici, à cette époque de l’année.”

Non mais c’est pas que j’étais frileuse, mais disons que si je devais m’adonner à ce genre de loisirs, craignant de boire la tasse ou de me faire attraper les pieds par je ne sais quelle créature, autant que cela soit dans une eau un minimum chaude ! Rien que d’y penser, cela me faisait frissonner. Moi qui aimais les bains très chaud, surtout pas en dessous de 38°C, autant dire que l’idée de me plonger dans ce lac dont la température devait culminer maximum à 10°C, non merci.

J’étais contente de me trouver à tes côtés et d’échanger sur ce qui nous avait fait évoluer, l’un et l’autre. Il faut dire que j’en avais parcouru, du chemin, depuis la dernière fois que nous nous étions vus. J’étais même mariée, et cela n’avait pas du t’échapper puisque j’avais à présent un nom composé. Alors, bien sûr, ce que tu ne savais pas, c’était que ce mariage était un mariage blanc, et que je n’étais donc sentimentalement attachée à personne. Mais peut-être qu’au fond, savoir que tu ne te faisais aucune illusion sur notre relation me poussait à être vraiment naturelle avec toi sans avoir l’impression de m’engager dans quoi que ce soit. Il faut dire que l’amour et moi, cela faisait deux … voire trois.

Parler du directeur de Durmstrang semblait te mettre en colère. Je ne pouvais que comprendre, ayant une mauvaise opinion de lui. Mais nous allions hélas devoir faire avec. Nous n’avions pas le choix. D’autant plus que cette année, les élèves allaient avoir besoin de nous, pour les guider au milieu de l’engouement autour de ce tournoi des trois sorciers. Nous devions donc simplement nous montrer matures et avancer, malgré nos divergences d’opinion.

”Je comprends ce que vous voulez dire, mais n’oubliez pas que les élèves ne doivent pas ressentir cela. Je sais que c’est facile à dire, mais pour le moment, vous ne pouvez rien faire contre lui. Puis s’il cache des choses, cela se saura assez rapidement.”

Tu te mis alors à parler des aurors qui seront présents. Je levais les yeux au ciel. Celui que j’avais rencontré était tout simplement imbuvable et j’étais toujours en colère contre lui.

”Oui, enfin, vous me permettrez tout de même d’avoir une retenue concernant ces aurors. Celui en charge de la sécurité de Poudlard est tout simplement infect. Je ne laisserai jamais la vie de ma fille entre les mains d’une personne faisant des sous-entendus pour me menacer.”

Tu n’avais pu que remarquer ma froideur lorsque j’avais dit cela. Le jeune Thomas Selwyn avait en effet joué avec le feu lorsqu’il m’avait fait comprendre qu’il savait pour mon enfant et que, par conséquent, Leigh-Ann pouvait apprendre à tout moment qu’elle n’était pas ma fille biologique. Je n’avais vraiment pas apprécié ses paroles, et j’en avais d’ailleurs référé immédiatement au directeur de la justice magique.

Tu me demandas alors si je pensais que nous étions dans une nouvelle ère.

”Je vois clairement la différence entre mon époque et celle-ci. Il faut dire que nous avons connu une période sombre. Mais je pense que nous sommes dans cette nouvelle ère depuis la destruction de Voldemort. Les esprits sont plus ouverts, il n’y a qu’à voir la différence de traitement des elfes de maison. Je ne connais plus vraiment de personnes qui demandent l’ascendance et, pour vous dire, nous avons même des nés-moldus à serpentard depuis quelques années …”


Je n’avais pas remarqué être passée du vouvoiement au tutoiement. Il faut dire que j’usais très rarement de cette façon de parler, du moins, avec des personnes dont je n’étais pas proches. Le vouvoiement me permettait de garder une certaine distance avec les gens. Oui, j’étais un peu une asociale, et même si le temps pansait mes blessures, chassez le naturel, il revient au galop.

”Tu as raison. Partons sur le tutoiement. Concernant ce chien, je vais fortement y réfléchir. Je sais que j’adore les gros chiens, je ne me vois pas avec une toute petite bête, que j’aurais peur d’écraser en marchant. Tu … Ma question va te paraître bizarre, mais tu voudrais bien m’accompagner si je me décide ? Leigh-Ann sera là aussi.”

Je tenais en effet à embarquer ma fille dans ce choix, car, même si certaines choses risquaient de nous mettre en froid durant quelques temps, je tenais au fait qu’elle soit présente pour choisir, avec moi, l’animal qui partagerait notre vie.

”Hum … Disons que ma fille est quelque peu … inquiète à mon sujet. Elle a beau voir que je m’épanouis ici, elle est de celle qui pense qu’une personne à mes côtés me permettrait de m’épanouir davantage.”


Tu allais sûrement me dire que mon mari pourrait le faire, et je me retrouverais alors un peu coincé.

”Mais je suis certaine qu’elle t’appréciera. Elle est beaucoup moins sauvage que moi. Tu as des enfants, toi-même ?”
©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Dim 13 Mai - 12:20

Time to Relax
Vladimir & Katherine




Moment de relaxation avec du temps avec elle et c'étais franchement agréable. Quoi de mieux que du temps passé avec elle, je me dis que j'ai pas mal de choses à faire mais que pour le moment je veux seulement passé du temps à mieux la connaitre. Je finis par me perdre dans son regard, sous ces abords de femme froide, elle n'en reste pas moins une femme sublime qui attiser ma curiosité. Je ne sais pas exactement quoi pensé, mais dans tout les cas, je me dis que plus j'en saurais sur elle, plus je pourrais m'ouvrir d'autant plus à elle. On commence à engager la conversation sur les répartitions des élèves et je finis par me dire que ce n'est rien et je réponds d'une voix douce tout en souriant.

- Je n'ai jamais parler à un choixpeau pour être franc, je me demande ce qui peut les prédéfinir à trouvés ce qui fait de nous ce que l'on est a ce moment là. Mais je me dis que c'est peut être mieux comme ça pour être franc. ça change du communautarisme que l'on a tous connus pendant un moment, je t'avoue qu'à Durmstrang sous la direction de l'ancien directeur, on nous demandés d'être impitoyable envers les autres champions des autres écoles. Mais je n'ai jamais adhérer à cette idéologie, je ne suis pas une brute qui s'amuse à faire du mal aux autres... Bien au contraire. Pour les cours de natation, je suis ouvert à toute proposition pour le lieu et le moment, c'est quelque chose qui pourrait améliorer tes futurs vacances avec ta fille.

Pouvoir l'aider serait bénéfique pas que sur le court terme, mais sur le long terme, c'est quelque chose qui me tiens à coeur, de pouvoir l'aider et de rendre son quotidien plus dacile, c'est quelque chose qui pourrait à la fois la rendre plus joyeuse et qui pourrait l'aider à s'épanouir encore plus. J'avais conscience qu'elle était mariée, mais je dois avouer que je suis un homme qui aime rendre service sous toutes les formes possible, c'est comme ça que j'aime aider tout le monde mais c'est ma décision et mon nouveau choix de vie. Mais pour le moment je ne savais pas ce que je pouvais faire pour le moment hormis profiter de l'instant présent pour mieux la connaitre depuis le temps que nous n'avions pas eus la chance de discuter énormément que ce soit pendant le tournoi, ou bien même après celui-ci. Mais je compte bien rattraper toutes ces années perdus pour pouvoir en apprendre d'avantage sur ce qui la concerne. Mais pour le moment notre conversation bascule doucement sur le directeur de Durmstrang que je méprise au plus haut point avant de reprendre après l'avoir écouter attentivement.

- Je compte bien le faire tomber à la moindre occasion ou au moindre soupçon de truc louche, après tout, ma haine envers lui n'est pas qu'envers ma personne et si je le fais c'est aussi pour les élèves. Si ce n'était que moi qui était concerné, j'aurais pris des dispositions moins dissimulé pour le faire tomber. Mais à mes yeux il y a bien plus en jeux qu'une simple fonction, c'est aussi d'éthique que je mets à jours.

Notre conversation s’enchaîne et alors que je parle des Aurors, je souris tout en l'écoutant avant de reprendre la parole tout en riant doucement.

- Pour avoir croiser monsieur Selwyn lors de notre arrivée à Poudlard, nous avons longuement parlés tout les deux. J'avoue qu'il ne fait pas preuve de tact quand il parle, mais j'étais pareil à son âge il ne faut pas lui en tenir compte. Après tout, nous faisons tous des erreurs quand nous sommes jeunes. Mais je ne pense pas que ce soit le genre de personne à menacer les autres tu sais. De ce que j'ai pu entendre quand nous avons parlés lui et moi, je crois qu'il est surtout stresser par sa nouvelle fonction. Peut-être peur de l'échec après tout, tout comme tu as pu l'être en commençant en tant que professeur Katherine. Pour ma part, je lui fais confiance, mais s'il finit par révéler ton secret, je t'appuierais auprès du ministère. Tu n'as donc aucun soucis à te faire, je pense qu'il voulait sûrement parler du fait que d'autres pourraient en parler à Leigh avant que tu ne puisse le faire. Ce qui serait fâcheux je fois bien l'avouer.

A sa froideur, j'affiche un sourire tendre pour essayer de la détendre un minimum question qu'elle puisse retrouver son sourire radieux. J'espère en tout cas que la situation ne va pas aller plus loin entre elle et l'Auror question que ça ne parte pas en guerre interne. Et les sujets de conversations s’enchaînent alors que je reste face à elle gardant un sourire qui me mettant de très bonne humeur. Je continue de fumer tout en disant d'une voix douce.

- Il est vrai que tout à changer depuis la mort de Voldemort et j'en suis content, surtout pour ta fille qui va pouvoir connaitre un monde paisible où l'on a pas peur de se retrouver pourchasser pour son ascendance. Des moldus à Serpentard, intéressant, vraiment c'est quelque chose que nous n'aurions jamais vu il y a de ça quelques années. Au moins les choses changent et je dois avouer qu'il n'en est pas de même partout autour du globe et dans toutes les familles.

Il faut avouer que nous sommes passés au tutoiement parce que je me dis que je n'ai pas d'autres choix, je me dis que c'est quelque chose de naturel après tout quand on a confiance envers quelqu'un. Je me sentais si bien avec elle que je n'avais pas besoin de me poser plus de questions que ça maintenant, je dois avouer que je suis un homme bien plus ouvert qu'auparavant quand je n'étais qu'un étudiant. Mais pour être franc, je dois avouer que je suis bien plus sage et plus calme qu'avant, alors que je souris à ces paroles tout en la regardant droit dans les yeux. Je reprends tout en souriant en coin.

- Pourquoi est-ce que ce serait bizarre ? Evidemment que je viendrais vous accompagnés toutes les deux si ça te dit Katherine, ce sera un plaisir. Et puis je pourrais voir quel genre de chien tu pourrais prendre avec ta fille.

Je dois avouer que je suis un peu surpris par son annonce tout en souriant en soin alors que je me dis que c'est loin d'être fini et je suis impatient de connaitre sa fille pour savoir si elle est comme sa mère. Alors que je prends une grosse bouffée sur ma pipe avant de laisser le tout s'échapper par mes narines tout en souriant en coin.

- Si elle tient de toi, il y a de grandes chances que l'ont s'entendent bien elle et moi. Tu en penses quoi ? Et puis c'est une bonne chose qu'elle veuille que tu retrouves quelqu'un pour partager ta vie. Il y a bien des enfants qui sont retissant à ce que leurs parents puissent retrouvés quelqu'un d'autres, donc soit heureuse qu'elle soit comme ça.

Je reste toujours assis tout en continuant de fumer, je finis par presque m'étouffer à son annonce alors que je regarde Katherine, je dois avouer que je ne m'attendais pas à cette question avant que je me mette à rire.

- Non, je n'ai pas d'enfants. Du moins pas que je sache, après maintenant plus rien ne me surprend quand on voit ce qui peut nous arrivés aujourd'hui un jours ou l'autre. Je me dis que plus rien ne m'étonne et que tout est possible.

Je lui souris tout en me plongeant mon regard dans le siens, confortablement installer. Je ne vois pas comment cette journée pourrait mal finir surtout que nous ne pourrions pas nous faire surprendre ici. Du moins je l'espère, sinon les langues vont vites jasés à notre propos. Une professeur de Poudlard face à un professeur à moitié nu de Durmstrang. Alors que je finis ma pipe je souris en coin tout en reprenant d'une voix toujours aussi joviale avant de me lever pour m'habiller.

- Et si nous marchions un peu tout les deux Kath ? Autant profiter qu'il fasse beau pour que l'on puisse continuer à discuter. A moins que tu puisses avoir d'autres projets qui doivent être important pour les cours que tu donnes ?

Une fois complètement habiller, je souris tout en caressant Vasili avant d'attraper une branche en regardant Katherine tout en souriant en coin. Avant de reprendre d'une voix douce.

- En tout cas j'en connais un qui est content de faire cette balade, habituellement il est du genre à être calme ou impatient pour une balade. Mais là je vois qu'il attend que ça de pouvoir se balader.






Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Mer 23 Mai - 21:48



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Vladimir
Je devais avouer que ce moment improvisé était vraiment très agréable. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas profité de ces instants impromptus qui arrivent dans notre vie. Je n’étais pas de celle qui croyait au hasard, pensant, peut-être à tort, que le destin est bien plus intelligent que nous le pensons. Donc si j’étais là, à cet instant, à tes côtés, c’était pour une raison. Peut-être pour me faire comprendre que je ne peux pas, durant toute ma vie, me fermer aux nouvelles relations, ne me liant d’amitié ou d’amour qu’avec des personnes qui ne représentaient pas de danger pour moi. En effet, aimer ma fille inconditionnellement ne risquait pas de me faire souffrir, tout comme aimer une personne ayant besoin de moi pour fuir son pays. Mais l’amour d’un point de vue passionnel, celui qui vous fait prendre des risques à chaque seconde, celui-là, je ne m’y suis jamais aventurée. Pour quelle raison ? Certainement parce qu’inconsciemment, ce que j’ai vécu avec mes parents m’a appris que même les amours inconditionnels peuvent faire souffrir.

”Je l’ignore. Je n’ai jamais eu l’occasion de parler avec le choixpeau, même si je sais que c’est possible. Je dirais que classer les élèves selon certains traits de caractère permet de les regrouper autour de valeurs principales, et cela crée une émulation de groupes. Bien sûr, cela a pu créer, dans le passé, des clans, mais je crois qu’aujourd’hui, ce n’est plus d’actualités. Il y a bien quelques élèves qui vivent encore comme si nous n’avions pas connu d’heures sombres, mais ils sont minoritaires, fort heureusement. Mais tu vois, je trouve qu’en tant que directrice de serdaigle, je sais que niveau orientation, je dois bien suivre les formations ambitieuses. Je me concentre essentiellement là-dessus, et beaucoup moins sur la pédagogie éducative d’un point de vue direction, puisque mes élèves sont moins enclin à enfreindre le règlement. Je ne sais pas si je suis claire …”

Tu m’expliquas alors qu’à Durmstrang, l’idéologie était très particulière. J’en avais déjà entendu parlé, et plus encore, puisque j’avais enseigné là-bas.

”Oui, je me souviens bien. C’est pour cela que je n’y suis restée qu’une année. Je n’ai clairement pas adhéré à ce genre d’idéologie, même si cela m’a permis de découvrir des élèves et des personnes formidables, mais je ne correspondais pas vraiment à ce qu’on attendait d’une enseignante, surtout en tant que femme. L’ancien directeur voulait des femmes en retrait, qui n’enseignent que la théorie, surtout pas la pratique … Enfin, c’était une expérience à prendre tout de même.”

Et concernant la natation:

”Il paraît que les moldus ont des endroits top pour ça … En plus c’est chauffé, moi qui suis un peu frileuse quand il s’agit d’eau …”

Je ris légèrement, puis je continuais d’avancer à tes côtés. Je n’étais pas vraiment convaincue qu’apprendre à nager soit un plus pour ma relation avec Leigh-Ann, mais bon, je n’allais pas refuser un moment supplémentaire avec toi car, même si je ne l’avouais pas, c’était surtout pour cela que j’acceptais ta proposition. Il faudrait plus qu’une nage ensemble pour faire avaler à ma fille ce que j’allais lui apprendre d’ici peu.

La conversation se poursuivit sur l’actuel directeur de Durmstrang et il fallait être aveugle pour ne pas voir la haine et le dégoût qu’il t’inspirait. Il faut dire qu’il semblait ton contraire: hautain, sûr de lui même … Oh, non pas que tu sembles mal dans ta peau, il suffit de t’avoir vu sortir de l’eau pour se rendre compte que tu n’avais à envier personne. Je comprenais rapidement que je ne parviendrai pas à te raisonner. D’un côté, je te comprenais, car une telle attitude était à vomir. Mais moi, j’étais plutôt du genre à fuir ce genre de personnages, ce qui expliquait que j’avais fait tant d’école et que je ne m’étais que peu posée.

”Promets-moi juste de faire attention. Ce genre de personnes a hélas le bras tellement long que beaucoup de choses peuvent se retourner contre toi.”

Etais-je en train de te protéger ? Oui, cela ne faisait aucun doute. Même si nous n’étions, pour le moment, que des connaissances en train d’approfondir leur relation, je serais peinée s’il t’arrivait quelque chose. Peut-être qu’au fond, même si je ne désirais pas m’attacher à d’autres personnes, le système était déjà enclenché et je ne pouvais plus reculer.

Mais lorsque tu me parlas de l’auror et que tu parla de secret et de ma fille, je me dis que tu lisais peut-être un peu trop facilement en moi. Je soupirais, doucement, et j’haussais les épaules:

”Rien ne s’est su en toutes ces années, il n’avait pas à me dire cela. Maladresse ou non, tout ce que je sais, c’est que je l’ai réellement pris pour des menaces, tout ça parce que j’ai osé lui rappeler qu’il avait encore du lait au bout de son nez. Si Leigh-Ann apprend … cela … avant que je ne lui en parle, je saurais clairement que c’est lui. Et dans ce cas, il n’imagine même pas ce que je vais lui faire vivre.”

Mon regard s’était fait des plus froids, tandis que je pensais à ce que je serai capable de faire à une personne mettant en péril ma relation avec ma fille en se servant d’informations qu’il n’est pas censé divulguer.
Mais devant ton sourire, je me calme, d’autant plus que la conversation prend un nouveau tournant. Je te souris à mon tour, et, tout en continuant d’avancer, je manque de trébucher et je me rattrape à ton bras.

”Décidément, je ne suis pas faite pour marcher avec des talons dans ce genre de terrain. Tu permets ?”

Je me surprends alors à installer ma main au creux de ton bras, m’appuyant ainsi sur toi pour ne pas trébucher de nouveau.

”Disons que tu pourrais penser que ce genre de choses ne devrait se décider qu’en famille.”

Qu’essayais-je de faire ? Te mettre un hola afin que tu te rappelles que je n’avais plus que mon nom de jeune fille ou voulais-je que tu me poses la question de mon mari afin de tout te révéler ? C’est là qu’on se rend compte que l’esprit des êtres de chair est tout de même bien complexe et perturbé, puisque moi-même j’ignorais ce que je voulais réellement.
”Je ne saurais dire si elle me ressemble … Dans un sens, je l’ai élevée et elle a forcément hérité de cette éducation, mais elle est tellement plus épanouie à mon âge que je ne l’étais. Elle n’est pas sauvage, même si elle ne se lie pas d’amitié avec tout le monde … Et elle est de bon conseil.”

Je ne peux m’empêcher de sourire lorsque tu me dis que tu n’as normalement pas d’enfants, du moins, pas reconnus. Je me permets alors de te taquiner:

”Tu as eu tellement d’aventures que cela ?”

Et Vassili qui courrait devant nous. Sincèrement, on aurait pu se croire dans un film tellement le tableau était mielleux à souhaits …

©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Lun 4 Juin - 17:45

Time to Relax
Vladimir & Katherine




Petit moment au Lac que je pensais passer seul, mais il faut avouer que je suis bien content d'avoir eus la visite de Katherine bien que cela soit inattendue. Le lac en lui même a l'air d'avoir mauvaise réputation, à moins que ce soit le froid qui rend les élèves retissant pour venir s'y baigner. Mais le froid n'est qu'une simple étape à passé, une fois le corps habitué à la température de l'eau il n'est que bénéfique pour le corps et surtout pour le système immunitaire. Même si dans certains cas extrême je n'irais pas me baigner, il faut avouer que je ne suis pas le genre d'homme à me plaindre de la température de l'eau ou autre choses du même genre. Si l'on reste dans sa zone de confort, on ne pourra jamais savoir quel sont nos limites et ce n'est pas dans ma nature de me contenter seulement de mon train train quotidien et de ne pas me donner à fond pour toujours progresser qu'importe le domaine et même pour mon quotidien. Hors ma fonction de professeur, j'aime prendre du temps pour moi et pour pouvoir me reposer un minimum ou pour me recentrer un minimum sur moi-même.

- Je pense surtout que les maisons de base devraient être utiliser pour donner le bon sens de la compétition qu'ils rencontreront plus tard. C'est un peu comme ça que j'ai eus l'amour pour le Quidditch même si je jouais de façon bien plus physique que la majorité des joueurs plus "traditionnel" dans leurs façons de jouer. Mais je me suis décider à devenir professeur pour leurs apprendre la fraternité et l'entraide hormis la magie offensive et défensive. Je pense que ce sont des valeurs de base pour avancer dans la vie. Mais pour être sincère avec toi, j'ai déjà vu des élèves qui ne pensaient pas comme ça et ça m'attriste de voir que certaines familles mettent en avant l'individualisme voir mettre en avant l'élitisme. Ce qui est une chose des plus détestable selon moi. Mais je ne suis pas là non plus pour modifier l'éducation des enfants que j'ai dans mon cours, j'essaie de leurs montrés que le soutiens est toujours une bonne chose quoi qu'il arrive. Mais avec le nouveau directeur pas sûre que les choses soient différentes malheureusement.

Alors que je l'écoute attentivement parler de la natation je finis par éclater de rire à ces mots avant de reprendre.

- Le froid peut être une bonne chose pour la santé, ça favorise la circulation du sang et ça renforce le système immunitaire. Mais pourquoi pas aller dans une piscine chauffer, je dois t'avouer que je n'ai pas pu y aller même si j'ai eus le temps je n'ai jamais eus l'intérêt d'y aller.

Alors que l'on marche doucement, je ris à ces paroles. De l'inquiétude pour moi ? Intéressant, elle qui était sauvage autrefois à l'air bien plus docile et c'est ce petit côté que je ne peux pas m'expliquer pour le moment. Mais c'est ça qui est quand même quelque chose qui me touche en un sens et tout en souriant d'un air provocateur je finis par lui dire d'une voix taquine.

- Serais-tu inquiètes pour moi Katherine ? Voilà quelque chose d'inhabituel pour la sauvageonne non ? Et ne t'en fais pas, si ça vient à éclater entre lui et moi. Je sais que je peux être sanguin, mais je sais aussi que cet abrutis ne changera jamais dans tout les cas.

Je ris tout en écoutant Katherine, plongeant mon regard dans le siens, qu'elle soit en colère ou plus calme. Je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux avant de reprendre d'une voix toujours aussi décontracté.

- C'est encore un petit jeune, on a tous eut des coups de sang et puis tu verras bien s'il parle ou non. Même si ces paroles pouvaient être blessant, mais on a tous fait des erreurs étant jeune non ? Aller, laissons le temps aux choses de ce faire et tu verras bien ce qu'il se passe.

C'étais bien la première fois que je la vois comme ça et c'est bien étonnant elle qui semble calme et rationnel. Je peux comprendre son énervement mais je ne pense pas que le jeune Selwyn est du genre à avoir la langue bien pendus. Alors qu'elle manque de trébucher se tenant à mon bras je l'aide à se soutenir question qu'elle ne tombe pas.

- Quel idée de venir en talon aussi ! Rien de mieux que de bonnes chaussures de marches, ça permet de pouvoir partir où l'on veut quand on veut. Rien de mieux selon moi pour être franc et évidemment ne te gêne pas.

Je la laisse se maintenir à mon bras question qu'elle ne perde pas l'équilibre et je dois avouer que sa réflexion me fait penser que je ne sais même pas si elle est mariée ou non. Alors que je souris en coin je lui demande d'une voix douce.

- Tiens, tu ne m'as pas dis mais tu es mariée, divorcée ou tu n'as aucune attache sentimentale ? Quand à ta fille aucun doute qu'elle a une bonne éducation, puis si tu arrives à t'épanouir, ce n'est pas que dans ta vie professionnel je pense. Et elle est surement ta motivation numéro un dans la vie. Du moins je vois ça comme ça surtout comment tu parles d'elle ça ne fait aucun doute. Et non je n'ai pas eus beaucoup d'aventures, c'étais même très rares, je ne dis pas qu'on a pas essayer de flirter avec moi ou autre. Mais si une femme à eut un enfant de moi, je n'en ai eus aucun retour jusqu'à présent et c'est peut être mieux ainsi. Je dois avouer que je n'ai pas eus de relation sérieuse a cause de mon poste comme joueur professionnel ou encore avec mon poste de professeur. Je t'avoue que je n'y ai jamais penser.

Je viens frotter l'arrière de ma tête avec un air un peu gêner et pour être sincère, maintenant que j'y pense, il serait peut-être temps que je pense à ma vie sentimentale plutôt que ma vie professionnel.






Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Dim 24 Juin - 17:54



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Vladimir
Les minutes passaient et je continuais de me sentir à mon aise. Moi, qui bien trop souvent, avais du fuir les conversations car je me sentais pas à ma place, moi qui évitais toute discussion sans rapport avec le professionnel, je me retrouvais à tes côtés, appréciant tes paroles et passant un agréable moment. Nous parlions nage, Poudlard et personnels, et, à aucun moment, je n’eus envie de trouver une excuse pour m’évader de ton emprise. Car oui, je sentais bien une certaine attraction vers toi, et je me disais que ce genre de moments aussi naturels et apaisants ne pouvaient que se renouveler si nous le souhaitions. Mais nos situations n’étaient pas évidentes. Après tout, tu vivais en Bulgarie, tu y étais enseignant, et je m’étais décidée enfin à me poser en Angleterre. Certains diraient qu’une simple poudre de cheminette pouvait nous rapprocher, mais il y avait d’autres choses qui nous séparaient, et notamment ma situation personnelle que tu n’allions pas tarder à aborder.

”Je comprends ce que tu veux dire, mais je crains que l’élitisme fasse toujours partie de notre monde. C’est hélas très humain comme façon de penser. Les gens veulent toujours hiérarchiser les choses, même entre eux. N’est-ce de toute façon pas ce que nous faisons en attribuant des notes ? Quant à l’éducation, plus les années passent, et plus j’ai l’impression d’en faire : se tenir correctement, avoir du respect pour les enseignants, respecter l’envie que peuvent avoir les camarades de suivre le cours alors que cela ne nous intéresse pas … Enfin, je me demande souvent ce que font les parents d’aujourd’hui pour que certains aient autant de lacunes dans leur éducation.”

Tu me taquinas avec mon côté un peu frileuse, mais l’idée d’une piscine chauffée était bien plus intéressante.

”Une piscine chauffée ? Alors, autant le mot chauffé me semble agréable, autant … Il doit y avoir un monde impressionnant dans les piscines moldues, non ? Et autant vous dire que me promener à moitié nue devant des inconnus n’est pas quelque chose qui m’enjoue réellement.”

Oui, je suis inquiète, pour la simple et bonne raison que je sais ce qui arrive aux gens qui s’en prennent aux gens influants. Dans le monde entier, c’est une constante … Les opposants au pouvoir se retrouvent toujours dans de mauvaises postures, si ce n'est six pieds sous terre.

”Je ne suis plus une sauvageonne, Vladimir … J’ai appris à … me sociabiliser. Mais je te demande juste d’être prudent, on ne connaît pas toute l’influence que peut avoir cet homme … Et je sais pertinemment qu’en Bulgarie, on ne fait pas les choses à moitié pour se débarrasser des gens.”

Je ne sais pas vraiment comment tu faisais, mais tu parvenais même à me calmer contre cet imbécile d’auror qui m’avait clairement manqué de respect.

”Oui … Nous verrons bien … Mais … Je suis rancunière. Erreurs ou pas, il devra faire des pieds et des mains pour trouver un minimum de rédemption en moi.”

Quelle idée de venir en talons ? C’était peu dire …

”Je n’étais pas censée être là, à tes côtés … Et je ne pensais pas marcher autant, même si je dois avouer que ce moment est bien plus agréable que ce que j’avais espérer en sortant des murs du château.”

Je me tiens à ton bras, trouvant un certain appui mais aussi un confort que je ne connais que bien peu. C’est à ce moment que nous abordons les questions d’ordre personnel. Je soupire légèrement, t’entendant me dire que tu n’as jamais eu d’histoire sérieuse, et je me demande comment je vais t’expliquer la complexité et l’illégalité de ma situation.

”Je ne pense pas que ce soit mieux … Tu as des principes et ta façon d’être avec les élèves montre que tu aurais été un très bon père … Quant à moi …”

Je t’entraine dans un petit coin où se trouve un petit banc et je m’installe doucement, enlevant totalement mes chaussures.

” C’est un peu compliqué et … pas forcément très légal. Je vais commencer par le début si tu veux bien. Lorsque je suis partie de Poudlard, je suis allée m’installer en Australie. Là, dans un local poubelles, j’ai trouvé ce magnifique bébé qui a maintenant 16 ans … Tu devines bien sûr que c’est Leigh-Ann. J’ai parcouru le monde, sans accroche si ce n’est cette petite fille, me permettant de temps à autre quelques moments agréables, mais sincèrement, jamais rien de sérieux. Mon … passé m’a appris qu’on était toujours déçu des personnes proches de soi. Puis, en m’installant en France, j’ai rencontré cet homme qui est devenu un excellent ami. Il était arrivé clandestinement mais apportait tellement autour de lui. Un simple moldu qui parvenait à donner la moindre chose qu’il avait … Je lui ai donc offert un statut, des papiers … en m’épousant …”

J’attendais de voir ta réaction.

©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Vladimir Ietvilev¤ historia pactum ¤avatar
Durmstrang professeur
Exp : 2241
Points de vie (HP) : 500
Photomaton :
Baguette : 31 centimètres dont le bois est en Houx et le coeur est fait avec une Plume de Phénix .
Pseudonyme : /
Célébrité : Josh Mario John
Parchemins : 83
Date d'inscription : 07/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Mar 26 Juin - 19:10

Time to Relax
Vladimir & Katherine




Il faut avouer que les années ont bien changés Katherine, bien plus ouverte que quand je l'avais vu quand j'étais venus pour le tournoi des trois sorciers. Je n'ai pas eus la chance de pouvoir lui parler à l'époque, mais elle avait toujours était une femme magnifique et l'est toujours aujourd'hui. Le fait de pouvoir parler de tout est quelque chose que j'apprécie énormément et je ne me sens pas obliger de justifier mes choix de vie auprès d'elle, nous avions cette discutions depuis un long moment et je ne me suis jamais sentis aussi bien pour parler. Alors que je la regarde droit dans les yeux tout en souriant il faut avouer que je ne suis pas du genre à parler comme ça avec tout le monde. L'écoutant attentivement je finis par lui dire d'une voix toujours aussi détendus.

- C'est ça le problème, l'élitisme est une "normalité" qui c'est instaurer dans la nature de ce monde. Justement, ne penses tu pas qu'on aurait des meilleurs résultats si nous n'avions pas ce système de note mais un truc différent qui pourrait motiver les jeunes à se pousser bien plus dans leurs études ? Je n'ai pas ce soucis à Durmstrang, tu me connais maintenant de réputation Katherine, ceux qui osent foutre le bordel pendant mes cours auraient tellement à perdre par la suite. Les parents selon moi de nos jours ont une moindre influence sur leurs enfants selon moi.

Je souris et ris à ces mots tout en la regardant droit dans les yeux, je crois que j'ai pas mal de choses à découvrir sur elle mais son petit côté timide me fait rire et je reprends toujours sur un ton taquin.

- Tu as peur de faire des jalouses dans une piscine moldue ? Combien de mères aimeraient avoir tes courbes et ce visage d'ange sans que l'âge ne puisse l'affecter hein ? Après on ne peut pas avoir une eau chaude sans que personne ne soit là. Après c'est à toi de voir Katherine, je tente juste de trouver un endroit où tu pourrais te sentir à l'aise.

Je peux voir de l'inquiétude dans son regard et je finis par m'arrêter face à elle et je lui poke le bout du nez doucement tout en souriant.

- Je le vois bien que tu n'est plus une sauvageonne, mais je te promets que je ferais attention. Et ne t'en fais pas, je connais des gens moins influant qui me font bien plus peur... Mais je te promets que je montrerais le meilleur de moi-même si je le croise ok ?

Je finis par m'allumer une cigarette tout en marchant alors que l'on arrive au sujet de monsieur Selwyn et je ris à ces paroles tout en souriant en coin.

- Oh ça je le sens que tu es rancunière, rien que ta voix trahis l'envie que tu as a lui faire payer ces paroles. J'ai raison, Katherine ?

J'affiche un sourire taquin mais complice avec elle pour pouvoir lui montrer que j'aime ce petit côté sanguin d'elle, et d'autant plus quand ça montre une femme forte et mesurer envers tout le monde. Alors que je rougis légèrement à ces paroles, je te laisse t'appuyer contre moi tout en souriant.

- Et moi donc Katherine, après cette petite baignade. Je devais aller faire un tour des élèves pour les motivés avant le choix des champions. Mais je t'avoue que cette balade me fait beaucoup de bien et j'en apprends bien plus sur toi que je n'en ai appris en te regardant quand tu n'étais qu'une étudiante.

Je dois avouer que je ne laisse personne me toucher habituellement, je suis quelqu'un qui se montre droit et froid, mais jamais on a pu dire que je n'étais pas juste. Alors que je t'entends j'arque un sourcil alors que je te laisse parler pour que tu puisses m'expliquer la situation. Tu prends place sur le banc en retirant tes chaussures et je me mets assis en tailleur face à toi en te faisant signe de me donner ton pied. Commençant a masser doucement tes pieds douloureux avant de reprendre.

- Tu sais, on prends tous des décisions, bonnes ou mauvaises. Mais tu as ta fille non ? Un mal pour un bien j'ai envie de te dire. Qui sait ce qui serait arriver à ta fille si tu n'avais pas était là. J'ai juste une question, maintenant, l'homme que tu as épousé se trouve où ? Il est partit après le mariage ? J'espère en tout cas qu'il a prit soin de toi et de ta fille.

Je n'ai que faire, mariée ou non, je ne compte pas changer comment je suis avec elle. Je lui souris tout en continuant de lui massé les pieds.






Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1740-here-come-a-new-challenger-vladimir#24723 http://historia-pactum.forumactif.com/t1771-les-aventures-de-vladimir-ietvilev#25121 http://historia-pactum.forumactif.com/t1769-les-liens-de-vladimir-ietvilev#25112
Katherine Posy Lewis¤ historia pactum ¤avatar
Poudlard professeurs
Exp : 15468
Points de vie (HP) : 2800
Photomaton :
Baguette : 28 cm, noyer noir, plume d'hyppogriffe
Pseudonyme : Directrice de maison de Serdaigle
Âge IRL : 30
Célébrité : Charlize Theron
Parchemins : 771
Date d'inscription : 17/02/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Time to Relax | Feat Kath   Lun 16 Juil - 21:00



Time to relax
2 octobre 2022 14h30
Vladimir
Les années nous changent et surtout, les épreuves que la vie nous fait traverser nous fait évoluer. Oh bien sûr, au fond de moi, il reste toujours une part de la sauvageonne que j’étais avant de partir pour l’Australie. Mais voilà, à force de travailler dans les diverses écoles, à force de devoir aller vers les autres et à force de rencontrer des personnes qui en valent la peine, je m’étais doucement ouverte, devenant plus ou moins sociable, même s’il m’était toujours difficile de réellement me “lâcher” comme le voudraient certains. C’est peut-être pour cela que notre rencontre était agréable. La première et dernière fois que nous nous étions vus, j’évitais simplement de me retrouver seule face à quelqu’un d’autre. Je ne vais pas dire qu’aujourd’hui, je cherchais la compagnie de gens que je ne connaissais pas ou très peu, mais je ne la fuyais plus.

”Je pense que les choses sont bien plus compliquées pour être résolues ainsi. Oh bien sûr, cela serait idyllique qu’on puisse faire ainsi, mais tu sais très bien que la notation nous accompagne au quotidien, même lorsque nous sommes adultes … Je pense que le souci vienne du principe même de l’élitisme. Et puis il faut aussi que les élèves qui refusent, car il y en a, de travailler un minimum se voient punis d’une façon ou d’une autre. Je pense qu’en fait, nous devons évoluer dans notre pédagogie. Nous devons absolument adapter pour que les élèves qui comprennent et acquièrent des compétences plus lentement ne se sentent pas délaissés et n’abandonnent pas. Mais je suis d’accord sur un point, j’ai l’impression que les parents sont de moins en moins présents et se fichent de l’avenir de leur chérubin.”

Et voilà, tu venais de me faire rougir, et sans aucune discrétion. Je ne savais pas comment réagir, même si tu avais dans un sens fait une erreur, que tu ne pouvais pas savoir. C’est peut-être pour ça que je te l’expliquais, essayant ainsi de ne pas perdre pied et paniquer devant ce qui semblait être clairement un jeu de séduction.

”C’est gentil … Mais c’est peut-être parce que je n’ai pas porté d’enfant … Leigh-Ann est ma fille adoptive … Et … Elle ne le sait pas. Je compte bientôt lui avouer, lorsqu’elle sera majeure.”

Tu ne pus que voir mon sourire qui disparaissait et mes yeux devenir tristes. Tu ne pouvais pas te douter de la peur qui me gagnait lorsque je pensais à ce moment qui ne cessait de se rapprocher. Mais ton petit air taquin me rendit le sourire.

”Bien, je te fais confiance … Quant à cet auror … Nous verrons bien, j’aurais sûrement l’occasion de le croiser à nouveau d’ici peu. Mais disons que pour le moment, je reste … comment dire … dubitative.”

Une nouvelle fois, tes mots me font rougir:

”Parce que tu m’as regardé ? L’inverse est forcément vrai, puisque j’étais là pour te regarder te battre pour le titre … Mais toi, n’avais-tu donc rien d’autre à faire ?”

Un massage des pieds ? Comment pourrais-je te repousser après ça, je ferme les yeux doucement, tandis que tu me poses quelques questions:

”Il est resté en France. Il va sûrement nous rejoindre en Angleterre, mais nous devrions très bientôt divorcer pour que nous ayons l’un et l’autre plus de liberté. Enfin, pour ma part cela ne changera pas grand-chose … J’imagine que je dois faire peur … Après, je dois t’avouer que l’idée de m’attacher sentimentalement à quelqu’un me fait peur. Mais …”

La chouette de Minerva se pose à nos côtés, et me tend sa patte. Je lis rapidement le parchemin, donne du craboumiam à l’oiseau et me tourne vers toi.

”Je suis désolée, je dois te laisser, Minerva me demande. Tu … Tu serais disponible pour m’accompagner au bal d’Halloween ?”

HRP: je te propose de clore ce rp et de nous en ouvrir un nouveau pour le mois de décembre qui s’annonce ?
©BESIDETHECROCODILE


Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
 

Time to Relax | Feat Kath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Poudlard & Alentours :: Les extérieurs :: Le lac Noir-