AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


forum rpg dérivé de la Saga Harry Potter
 

Partagez | 
 

 Le Loup & La Panthère | Feat Astra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Ven 13 Avr - 13:20

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Je ne sais pas comment ma journée allait être organisée aujourd'hui mais je n'avais pas fait grand-chose la veille mise à part surveillée tout ce qui pouvait se passer lors des journées de cours. J'ai seulement hâte d'être aux prochaines vacances, du moins quand le ministère me laissera des vacances quand j'aurais fait mon quota d'heures. Le tournoi approchant je ne sais pas quoi faire d'autres que de pouvoir tout organiser dans ma tête pour savoir comment m'y prendre. Alors que je fais le tour de l'école je ne sais pas quoi faire d'autres, dans ma tête je ne cesse de penser à Astra, nos retrouvailles s'étaient passées à merveille et je ne pensais qu'à une chose. Quand est-ce que j'allais la revoir, j'étais tellement impatient que c'était quelque chose qui me hanter au quotidien. Je ne pensais pas être arrivé à ce point là d'intérêt pour elle, mais je n'arrivais pas à dormir sans rêver d'elle. C'est quelque chose que je n'ai jamais vécu et que je ne peux pas m'expliquer hormis le fait que je me demande si je ne suis pas amoureux d'elle. Mais je ne vois que ça, sinon je ne pourrais pas expliquer un tel intérêt pour quelqu'un et dans tous les cas je pense que je ne dois pas précipiter les choses. Alors que je me balade, je m'allume une cigarette question de me détendre après les nombreux hiboux que j'ai envoyés au ministère pour faire divers rapports pour eux. Je regarde les jeunes qui passent entre ceux qui partent pour leurs derniers cours de la journée, les groupies qui me posent des questions alors que je repense à quand j'ai recroisé Astra la première journée me font sourire en coin. Si elle était là, elle piquerait sûrement une crise tout en affichant son visage totalement énervé mais qui reste quand même mignon.

Alors que je me pose dans un coin question de pouvoir écrire une lettre que je posterais plus tard, elle est destinée pour mes parents adoptifs. ça fait un moment que je n'ai pas pu leurs données de nouvelles depuis que nous nous sommes vus avant mon intégration pour le ministère. Ils me manquent énormément parce que nous sommes très proches, mais je sais qu'ils sont contents pour moi parce que ce que c'est toujours ce que j'ai voulu faire de ma vie. Ma mère est quand même un peu inquiète, parce qu'elle sait ce que la fonction d'Auror consiste. Mais après tout si je ne faisais pas ce travail, je ne sais pas ce que je pourrais faire, et en plus ça me donne de l'adrénaline et dieu sait que j'aime ça avoir une bonne dose d'adrénaline. Je continue de gratter le papier tout en laissant mes sentiments et tout ce que j'ai pu ressentir se déverser sur le papier. Je ne suis pas quelqu'un qui fonctionne avec des filtres dans le sens où je n'aime cacher ce que je pense, sauf dans les cas les plus extrêmes. Une fois terminé, je décide de la ranger dans mon petit sac pour la posté quand je passerais à nouveau à l'auberge. Je me demande ce que je vais pouvoir faire après avoir écrit cette lettre, je me demande si je ne vais pas aller faire un petit tour au lac noire question de pouvoir me détendre un peu ou aller au terrain de quidditch. J'aime aussi mon côté qui ne sait pas quoi faire de mes journées quand je suis seul, putain si je pouvais prendre des décisions sans que je n'aie à hésiter pendant un long moment. C'est quelque chose qui devra être amélioré parce que ça pourrait me porter préjudice plus tard, à méditer en tout cas. Je devrais peut-être noter ça quelque part question que je ne puisse pas oublier de le faire. Parce que pour changer il faut soit une situation qui va vous pousser à le faire, ou un travail sur soi-même qui puisse nous améliorer. Bon, mis à part ce travail sur moi-même, il faudrait peut-être que je me décide ce que je vais pouvoir faire de ma fin de journée parce que je ne compte pas garder mon cul vissé sur ce banc.

Je me décide de partir pour le Lac Noir, qui sait je pourrais avoir un petit moment de détente, même si je n'ai pas de maillot de bain. Rien que le fait de pouvoir me poser près de l'eau c'est d'autant plus reposant et j'aime tellement de juste rester poser et laisser la vie suivre son cours. Surtout après une bonne journée de travail je dois bien l'avouer, alors que je m'imagine vivre en campagne où je pourrais me ressourcer. J'ai toujours voulu vivre dans un endroit calme sans vis-à-vis, mais je n'ai jamais eu la chance de pouvoir le faire, c'est quand même problématique de ne pas pouvoir vivre sa vie comme on le souhaite. Mais un jour je compte bien le faire question de pouvoir enfin avoir mon chez-moi, parce que là où je vis par obligation du ministère, je ne me sens pas chez moi. La seule place où je me suis vraiment sentis chez moi, c'est chez mes parents. Parce que là où l'on est véritablement chez soi, c'est là où quelqu'un nous attend et nous aime. C'est un truc que ma mère adoptive m'a toujours répété ça pour quand je n'allais pas bien ou quand je suis parti pour ma première année à Poudlard.

Alors que je me décide de partir vers le Lac Noir, je me dis qu'une petite baignade pourrait me faire que du bien. Je souris tout en sifflotant alors que je vois ma petite boule de poils de Crawley arriver en trottinant avant qu'il se mette assis devant moi pour que je le porte comme d'habitude. Je soupire et je lui dis tout en le portant pour le mettre sur mon épaule.


- Tu es vraiment un petit feignant quand même hein ! Si ça continue je vais devoir t'obliger à courir pour que tu perdes du poids, tu le sais hein ? Mais oui tu le sais !

Je viens lui grattouiller le dessous de son menton alors qu'il vient me léchouiller la joue alors que je continue à marcher vers le Lac Noir, le temps était quand même assez bon malgré la température un peu fraîche de cette journée. J'en profite pour m'allumer une cigarette tout en marchant tranquillement, j'avais passé la nuit à lire un livre moldu comme à mon habitude. Je me suis pris de passion pour la littérature moldus, ils ont tellement un imaginaire fascinant que j'aimerais bien savoir si tout ça est tiré de ce qu'ils ont pu vivre avec des sorciers où que ce soit juste des sorciers qui les ont inspirés.

Alors que je finis ma cigarette, je finis par l'écraser dans mon cendrier de poche avant de le ranger dans ma poche. Je pose Crawley au sol alors que je commence à me déshabiller pour finir en boxer, pliant soigneusement mes vêtements, je finis par aller me glisser dans l'eau. doucement, m'y plongeant jusqu'à la taille avant de m'immerger totalement alors que Crawley se met à tourner sur lui-même pour se rouler en boule en fermant les yeux. Je dois avouer que j'adore le contact de l'eau, surtout que je peux y rester pendant un long moment et m'y vider l'esprit. Que ça me manque le temps où je pouvais venir m'y baigner après les cours questions que je puisse y passer du temps suite aux cours que j'avais passés ici. Il faut avouer que je suis un grand nostalgique quand il s'agit de mes années à Poudlard, certains trouveraient ça stupide, mais pas moi. Je porte beaucoup d'importance à mes souvenirs et j'espère un jour pouvoir les partager avec quelqu'un avec qui je pourrais tout dire.

Je reste là, dans l'eau et je finis par fermer les yeux, je suis non loin du bord parce que je connais ce lac de réputation et je ne veux pas prendre de risque. Alors que je me perds dans mes pensés, je revois ce moment avec Astra au pré-au-lard qui c'est dérouler par la suite au Parc de l'école. Un moment fantastique, surtout qu'il était pleins de sentiments tellement fort que je n'ai jamais ressentis avec une autre femme. Je me demande quel est son ressentis par rapport à ces retrouvailles. Est-ce qu'elle a autant apprécier que moi ? Est-ce qu'elle y reprendre aussi souvent que moi ? Je ne sais pas quoi penser, mais ce qui est sûr c'est que moi je ne suis pas prêt d'oublier ce moment avec elle. Je ne suis pas prêt d'oublier cette première caresse faite sur sa joue, ce premier baiser, son regard, son sourire. Elle m'obsède tellement, rien que d'y penser, je ne peux qu'imaginer la revoir et pouvoir passer encore du temps avec elle. Un temps où le temps lui-même n'aurait pas d'importance, comme je l'ai ressentis auparavant, une bulle où rien ni personne ne pourrait nous dérangés. C'est un sentiment que j'ai ressentis la première fois avec elle et pour être franc, c'est clairement un sentiment que j'ai envie de confirmer avec elle. Je suis amoureux, du moins, je le pense. Mais comme les moldus aiment à le penser, le coup de foudre peut toucher tout le monde, n'importe quand, n'importe où. J'espère de tout mon coeur la revoir parce que j'ai tellement de questions à lui poser par rapport à sa vie en générale, alors que je me laisse flotter doucement sur l'eau, je suis perturber par le cris de Crawley qui me fait me redresser dans l'eau. Son cris est ressemblant à un coassement d'un crapeau, alors que je le regarde je lui dis pendant qu'il approche du ponton et que je viens le caresser pour le rassurer.


- Qu'est-ce qu'il y a mon grand ? Qu'est-ce que tu as vu ?

Le panda roux est connus pour son cris qui est émis que quand il est surpris ou quand il a peur, c'est pourquoi je suis assez intriguer par ce qui aurait pu le surprendre ou lui faire peur. Parce que pour le moment je n'ai rien vu qui pourrait représenter une menace pour lui ou pour moi. Le petit animal assez paniquer, je le vois marcher de droite à gauche sur le ponton alors que je le regarde droit dans les yeux en levant ma main devant son visage question que je puisse capter son attention pour qu'il puisse se calmer doucement. Alors que je vois que sa panique ne passe pas, je décide de monter sur le ponton pour y prendre place et de prendre Crawley dans mes bras pour essayer de le détendre du mieux que je peux. Alors que je finis par me lever, je scrute les environs tout en me dirigeant vers mes vêtements pour me saisir de ma baguette parce que pour que Crawley est quand même un animal qui n'est pas craintif. Mais pour lui faire peur comme ça c'est que quelque chose cloche ou que ce soit quelque chose ou quelqu'un qu'il ne connait pas. Trempé et méfiant, je me demande ce qui se passe. Tout en restant proche de mes vêtements, je continue de garder cette petite boule de poil, me demandant si la personne ou la chose qu'il aperçoit.






N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]


Dernière édition par Thomas Eden Selwyn le Ven 13 Avr - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Ven 13 Avr - 19:12

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Des rayons de soleil lui caressant le visage, Astra se réveilla tranquillement. Ouvrant ses yeux, la brune se tourna lentement pour découvrir Dazzol avachi contre elle qui miaula d’indignement alors qui se devait de bouger. Se frottant les yeux, la brune rigola doucement avant de l’attirer contre elle pour le câliner. Aujourd’hui la brune était de bonne humeur, en fait elle l’était depuis qu’elle avait croisé Thomas à pré-au-lard la semaine juste avant. Rougissant en se remémorant leur rencontre, elle plaça sa figure toute rouge sur le ventre de son chat dans un vague espoir de se cacher.

Astra avait encore du mal à imaginer ces retrouvailles. Il l’avait embrassé par Merlin ! Et elle ne l’avait pas repoussé bien au contraire elle avait répondu et aimée ce baiser et le second plus encore. Daz allongé sur sa poitrine et une main contre son ventre nu, la brune passa sa main de libre sur ses lèvres, le souvenir du baiser encore totalement présent  dans son esprit.
Elle resta un moment comme cela à rêvasser et à imaginer sa prochaine rencontre avec l’auror, qu’elle espérait que cela arrive vite…
Huit heures sonna et la brune se décida à bouger. Elle avait fait la grasse matinée la semaine d’avant et du coup elle était bien décidée à se bouger ce samedi.

Lançant sa nuisette sur son lit, la brune se glissa dans sa salle de bain. Elle laissa ses pensées divaguer alors que l’eau chaude détendait ses muscles endolorit pas trop d’heure passé assise à la bibliothèque. Elle allait peut-être finir par y installer un matelas pour pouvoir y dormir. Rigolant seule, Astra se fit la réflexion qu’elle n’avait jamais autant rigolé ou sourit en une semaine.
Scylla aussi l’avait bien remarquée mais les deux jeunes femmes n’avait pas eu le temps d’avoir un moment tranquille pour discuter, surtout que Scylla avait une nouvelle qui l’avait fait enragé, une histoire de fiançailles apparemment et cela énervait Astra de ne pas en savoir plus. Fermant l’eau, elle s’enroula dans une douce serviette avant de faire craquer son cou.

Passant devant le miroir elle ne put s’empêcher de voir  de remarquer qu’elle avait meilleure mine ses derniers jours. Les joues rougissantes, la brune ne put empêcher son cœur de battre plus fort alors qu’elle se mettait à penser à Thomas.
Secouant la tête la brune se dirigea vers son armoire. Se décidant à peut-être piquer une tête dans le lac, la brune enfila un bikini rouge avant de passer un t-shirt, un pull et un short ainsi que sa paire fétiche de botte en peau de dragon. Un livre dans les bras, la brune se décida à rejoindre sa meilleure amie pour le petit-déjeuner.

Celle-ci lui avait comme à son habitude gardée une place et c’est en lui tirant la langue qu’elle se posa à ses coté. L’embrassant sur la joue, Astra attrapa le plat de fruit frais avant de se servir. Les deux jeunes femmes discutèrent un moment de tout et de rien avant que Scylla ne doivent s’enfuir faire la brune ne savait quoi, sans pour autant lui avoir promis d’avoir une longue discussion le soir même.

Et c’est donc ainsi que la brune se retrouva seule, elle regarda alors son livre en haussant les épaules avant de sortir de la grande salle en se dirigeant vers l’extérieur. Il faisait beau aujourd’hui et vu qu’elle n’avait rien à faire, autant aller profiter du soleil et de son livre. Astra marcha un moment dans un silence agréable avant de finalement arriver près du lac noir. Enlevant ses bottes, Astra marcha un moment au bord du lac, l’eau glacé, lui rafraîchissant les chevilles.

Avançant les yeux fermés la brune songeait à nouveau au charismatique auror. Soupirant, elle se décida enfin à analyser un peu ses sentiments. Elle n’avait beau jamais avoir été amoureuse elle savait voir les signes avant-coureur.
Elle rougissait souvent, beaucoup trop même, elle avait chaud ou avait des frissons et ne parlons pas de sa tachycardie quand elle le voyait. Qui aurait cru qu’un jour le glaçon qu’elle était pouvait ressentir ce genre de papillon dans l’estomac. Était-ce de l’amour ? La brune n’en savait encore rien mais elle aimait ce sentiment.

Frissonnant, Astra sorti ses pieds de l’eau avant de se décider à grimper dans l’arbre pour se mettre à l’ombre et lire. Croisant les jambes et se calant contre le tronc, la brune ouvrit son livre sur les mythologies et contes magiques à travers le monde. Elle resta là un moment dans un silence plaisant, se mordant les lèvres plongée dans son livre.

Pourtant un bruit lui fit relever la tête, depuis qu’elle était en quasi-symbiose avec Feiwan ses réflexes c’était accrus. Regardant en bas, la brune ne vit rien et haussant les épaules se replongea dans sa lecture. Pourtant un croassement de crapaud fit sursauter la jeune femme. Regardant alors de l’autre côté, elle put voir un, oh par merlin un panda roux totalement adorable sur le ponton tout près d’elle.

Fronçant les sourcils elle se demanda bien à qui il pouvait appartenir. Il ne lui fallut pas longtemps pour en savoir plus quand elle vit quelqu’un sortir de l’eau. Piquant un fard monumentale, la brune ferma un instant les yeux avant de les ouvrir et de se pincer en espérant qu’elle rêvait, ou pas peut-être.

Thomas Selwyn se trouvait là juste derrière cet arbre à moitié nu et tout trempé. Oh par toutes les divinités possible, le destin jouait avec elle ce n’était pas possible. Essayant de remettre en place une façade un minimum plus neutre, pas plus, elle savait qu’elle n’arriverait pas à plus de toute façon, la brune attrapa ses bottes et sauta agilement de l’arbre. Elle apparue alors en levant les deux mains, signe qu’elle n’était pas une intruse. Elle s’approcha alors de l’auror qui la chamboulait tant avec un petit sourire.

« Je ne croyais pas croiser quelqu’un ici, et surement pas toi, enfin pas aussi rapidement Thomas… »


Plongeant ses pieds dans l’eau, la brune resta tout de même à une distance respectueuse ne grimpant pas sur le ponton, même si tout son attention était rivé sur thomas désormais

code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Ven 13 Avr - 21:00

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Je dois avouer que la peur de Crawley est quelques chose qui me stress surtout que je l'ai rarement vu comme ça, c'est qu'il y a vraiment quelque chose d'anormale dans les environs ou quelque chose qui le stress totalement. Je dois avouer que dans la tenue dans laquelle je suis, je n'ai pas l'air d'être une véritable menace. Trempé avec une peluche adorable dans les bras et ma baguette en main, on a connus plus terrifiant comme sorcier. Je scrute les environs alors que la petite boule de poil commence à trembloter, c'est un bruit derrière un arbre qui me fait me tourner vers l'endroit, le bras tendus devant moi avec un visage des plus fermés à toute expression. Je suis concentré alors que je vois sortir tel une fleur... ASTRA ! Je me mets immédiatement à rougir en pensant à la tenue dans la quelle je suis et au fait qu'elle soit là sans que je ne le sache. Mais depuis combien de temps elle peut être là, je ne saurais le dire mais alors que je commence à être terriblement gêner je l'écoute me parler attentivement. En la voyant sourire je finis par lui répondre alors qu'elle prend place sur le bord du lac pour y trempé ces pieds.

- Mais... Euh... Tu es là depuis longtemps Astra ?! Euh... Il faut avouer que moi non plus je ne m'attendais pas à te voir ici pour être franc...

Je dépose ma petite boule de poil au sol qui n'a pas quitter du regard Astra, je souris en coin avant de retourner dans l'eau question que mon corps à demi nu ne reste pas à la vue de la jeune sorcière. Une fois dans l'eau je m'approche d'elle tout en souriant en coin, je la regarde droit dans les yeux tout en nageant doucement. Pendant ce temps je vois la vile créature remplit de curiosité s'approche à pas de velours en prenant soin de la contourner et je reprends tout en me plaçant devant elle en restant un peu à distance.

- Comment ça va depuis la semaine dernière ? Ah et la petite boule de poil qui a crier tout à l'heure, c'est Crawley, mon animal de compagnie. Tu feras attention, il est très taquin... Surtout quand il ne connait pas la personne.

Je reste statique devant elle tout en la regardant droit dans les yeux, voilà déjà une semaine que nous nous sommes pas vu et j'avais l'impression que ça faisait une éternité. Mais je n'avais pas passé un seul instant sans pensé à elle, je me demandais quand est-ce que je pouvais le revoir, mais je ne pensais pas la revoir alors que j'étais dans une telle tenue. Pendant ce temps mon petit Crawley préparer sa première connerie, sentant les bottes d'Astra. Il garde les yeux rivés sur la jeune femme avant de s'approcher d'elle et se met assis derrière elle, se penchant pour me regarder avec sa bouille adorable ce qui me fait éclater de rire avant que je reprenne.

- Tu devrais regarder derrière toi, on a un petit espion !

Alors que la petite boule de poil se détourne de notre attention, il vient chipper une des bottes d'Astra et commence à s’enfuir avec. Alors que j'éclate de rire, je reprends tout en disant d'une voix enjoué.

- Ah, je crois que quelqu'un aime tes bottes Astra !

Je reste à ma place et je viens à siffler comme je le fais à mon habitude question qu'il revienne vers nous. Je souris en coin alors qu'il se retourne avec la botte dans la bouche, un air trop mignon auquel on ne pourrait pas lui en vouloir. Je finis par sortir juste à côter d'Astra pour tapoter doucement l'herbe et alors que je le vois devenir tout fou, il revient vers nous et lâche la chaussure avant que je la rende à Astra tout en la regardant droit dans les yeux et je reprends.

- Je crois que c'est à toi, désolée mon petit Crawley adore jouer avec tout ce qui est à sa portée. Ce qu'il faudrait c'est que je prenne des pommes la prochaine fois, il en raffole le petit coquin !

Je me retrouve assis à côté d'elle, pas trop proche question de ne pas la mouillée. Et je plonge mon regard dans le sien tout en rougissant, je suis totalement aux anges de la revoir et elle m'a tellement manquer. D'une voix assez déstabiliser.

- Tu m'as tellement manqué Astra... Cette semaine à était longue sans toi.

Je viens prendre une de ces mains tout en souriant, entrelaçant mes doigts dans les siens. Je souris en coin tout en la regardant d'un air charmeur, elle n'est pas une drogue pour moi car la drogue à un aspect positif. Elle est mon obsession, celle qui me rend totalement dingue.





N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Sam 14 Avr - 18:40

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Au bord de l’eau, à quelques mètres de Thomas les pieds dans l’eau, Astra ne savait pas vraiment ou elle devait regarder. En voyant rougir l’auror, ses joues se mirent-elles  aussi à chauffer et elle tourna alors rapidement la tête ne voulant pas passer pour une voyeuse. Qui aurait cru que de passer la journée à lire dans un arbre pouvait finir comme ça ?
Le destin était vraiment joueur en ce moment. Astra espérait vraiment qu’il ne pense pas qu’elle l’observait, l’espionnait ou tout autre chose. Mais pourquoi avait-il fallu qu’elle ais envie de se rendre au bord du Lac maintenant. Et pourquoi Thomas avait il un animal de compagnie aussi adorable que ça. Ne tenant plus, la brune retourna son regard dans celui de l’auror qui prenait la parole.

« Ça doit bien faire deux heures que je suis dans l’arbre en train de lire oui » Sortant ses pieds  de l’eau, elle posa ses bottes et son livre dans l’herbe avant de replonger dans l’eau jusqu’aux genoux, ne souhaitant surement pas se mettre en maillot désormais avant de reprendre la parole d’une voie douce. « Comme quoi le destin semble aimer jouer en ce moment »

Sans le quitter du regard, Astra se mit à bouger ses pieds dans l’eau tout en regardant Thomas retourner dans l’eau. Pouvant se concentrer à nouveau sur autre chose que sur le torse musclé de l’auror, la brune vit qu’il s’approchait d’elle en nageant et ne put s’empêcher de sourire. Reculant un peu, elle fini par se retrouver avec les cheville dans l’eau, alors que Thomas entreprenait de sortir près de l’eau à coté d’elle.

Retournant vivement la tête face aux paroles de l’homme, elle put vite voir qu’en effet le petit panda c’était approché par l’arrière et la regardait désormais curieusement. Ne pouvant s’en empêcher, elle sourit à la petite créature bien trop adorable pour son bien avant de répondre d’une voie douce.

« La semaine c’est bien passé, rien qui sors de l’ordinaire et pour toi ? Pas trop de travail ? Il est tellement adorable… »
Non elle ne pouvait surement pas lui dire que la semaine lui avait paru dès plus longue et qu’elle avait eu plus que hâte de le revoir. Non elle ne pouvait pas non plus parler de ses joues en permanence rouge vu qu’elle pensait à lui bien plus qu’elle ne le voudrait, même la nuit.

Frissonnant la brune sortit alors les pieds de l’eau tout en se mettant assise près de ses affaires espérant se réchauffer un peu au soleil. Même au mois d’octobre l’eau était déjà froide comme tout. Astra ne peut s’empêcher de sourire en voyant le petit panda partir à l’exploration des bottes fétiches, sa petite bouille était tout simplement adorable. Alors qu’elle replongea son regard dans celui de Thomas qui s’était approché d’elle, la brune sursauta en l’entendant et se tourna vivement pour voir un panda chippeur de botte s’enfuir.

Ne pouvant pas se retenir bien longtemps elle éclata de rire n’essayant même pas de bouger pour le rattraper tant c’était mignon. Daz avait plutôt l’habitude de s’enfuir avec des chaussettes ou autres choses pour rembourrer son panier tel un niffleur, c’était donc devenu une habitude.

« Il semblerait en effet qu’elle lui fasse de l’effet » Son grand sourire toujours sur les lèvres, la brune regarde Thomas se mettre assis à coté d’elle en sifflant la petite canaille qui revient directement à grande vitesse un air content sur le visage. Croisant le regard de l’homme, elle tend sa main pour obtenir sa botte manquante. Alors que lors deux mains se frôlent, la jeune femme ne peux s’empêcher de rougir à nouveau. Secouant la tête elle parla d’une voie douce.

« Ne t’inquiète pas, je ne lui en ais même pas voulu une seconde, il est bien trop adorable pour ça de toute façon » Tendant ses doigts vers la petite créature, elle laissa celle-ci lui sentir lui les sentir avant qu’elle ne passa sa langue dessus, faisant rigoler Astra « Enchanté Crawley. »

Puis la brune se reconcentra sur Thomas enfin elle essaya vu que l’homme était quand même trempé, et torse nu à coté d’elle. Elle effectua mentalement une petite prière à Magia pour ne pas trop rougir avant de plonger ses iris dans les siennes.
« Pour moi aussi la semaine m’a paru être une éternité tu sais ? »

Se laissant faire, elle regarda leurs doigts entrelacés alors qu’une douce chaleur se rependait en elle. Elle se tourna alors de façon à presque frôler Thomas avec ses jambes…

code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Sam 14 Avr - 21:01

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Comment une simple baignade peut arriver au point de retrouver la jeune femme qui nous troubles ? ça aurait pu être un sujet de philosophie chez les moldus mais apparemment non, je ne sais pas quoi faire pour pouvoir éviter de rougir c'était plus fort que moi. Depuis que je l'ai vu au pré-au-lard, je dois avouer que je n'ai jamais était aussi troubler avec quelqu'un. Dans tout les cas je suis content de la revoir et de pouvoir admirer ce doux visage qui me rend tellement heureux, je dois avouer être gêner de me retrouver près de la jeune femme dans cette tenue. En même temps qui ne serait pas gêner ? Mise à part quelqu'un qui est totalement bien dans sa peau et qui n'est pas un minimum timide. Je souris à ces paroles tout en souriant en coin et je réplique sans attendre.

- Ah oui, deux heures ! Quand même ! Apparemment le destin aime jouer à nous réunir.

Deux heures ! Oh bordel que je me sentais gêner comme jamais je ne l'avais étais, mais je me disais que dans tout les cas il valait mieux qu'elle me voit en boxer qu'entièrement nu. Je pouvais voir qu'elle m'observait et ça me gêner un peu pour être franc, je dois avouer que je me suis rarement trouver comme ça face à une femme pour être franc. J'étais peut-être un grand dragueur quand j'étais étudiant mais ça c'est rarement finis dans un lit. Alors que je me baigne doucement, je finis par venir m'asseoir à côté d'elle, je pouvais la voir regarder Crawley. Par pitié mon petit amour, ne fait pas de connerie ! Oh pourquoi je l'ai ramener cette petite boule de poil ? Non mais sérieusement, je le connais il va pas pouvoir s'en empêcher.

- J'ai pu faire le tour des professeur question de pouvoir poser des question comme le ministère nous le demandes. Mais surtout beaucoup de Hiboux, c'était un véritable enfer. Adorable, mais ne te fit pas aux apparence Astra... Ce petit ange peut être un petit être très malicieux !

Et alors que j'étais agréablement poser avec elle tout en souriant en coin, je ne pouvais m'empêcher de la regarder et alors que ce moment était tout à fait parfait, voici que la boule de poil commence à jouer avec l'une des bottes d'Astra. Oh putain, Crawley tout mais pas ça ! Bon, quoi que c'est toujours mieux qu'il mordille la botte plutot que de déchiqueter son bouquin, mais ne parlons pas trop vite, Crawley est très fort pour foutre le bordel partout où il passe et je peux vous dires que plus rien ne m'étonne maintenant. Au moins ça faisait rire Astra et c'était toujours mieux que de la voir s'énerver, alors que je la regarde droit dans les yeux, j'aime la voir observer mon petit Crawley. Je dois avouer que c'est la première fois que je la vois aussi douce, je ne savais pas qu'elle aime les animaux. Alors que je siffle pour que le petit voleur revienne, je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux avant de lui dire.

- Apparemment elle lui plait beaucoup, mais tu devrais faire attention. Les pandas roux ont des dents qui peuvent déchiquetés des choses bien plus dur que ça.

Alors qu'il trottine tel un petit chien dans une pub pour croquette, je finis par lui rendre sa botte alors que je regarde la jeune femme droit dans les yeux. Nos mains se frôlant, me provoquant un électrochoc de frisson qui me parcours le corps, heureusement que l'eau est froide parce que je me dis que si je commence à avoir chaud, je pourrais me refroidir. Je l'écoute attentivement tout en regardant cette belle étudiante droit dans les yeux tout en souriant en coin, j'avais envie de l'embrasser à nouveau, mais laissons le temps faire les choses. Puis je lui dis tout en la laissant se présente à sa façon à Crawley.

- C'est un amour de gentillesse et de tendresse, après il fait lui laisser le temps de s'habituer à ta présence parce qu'il est assez méfiant. Mais tu n'as pas à t'en faire il ne va pas te mordre.

J'avais mentis il avait mordu une personne parce que cette personne avait tenter de forcer Crawley à venir sur lui et il ne connaissait pas la personne et l'a mordu à la main entre le pouce et l'index. C'était le seul incident que j'ai eu avec mon petit amour de Crawley. à l'écoute de la jeune femme je souris tout en lui répondant d'une façon bien plus enjoué tout en venant caresser sa joue de ma main libre tout en entrelaçant mes doigts dans les siens.

- Oh que si ! C'était un enfer de ne pas pouvoir te voir... Tu m'as énormément manquer Astra... Je t'avoue que j'ai espérer te revoir plus tôt.

Je frissonne en sentant ces jambes frôler les miennes, je viens a me dire qu'elle cherche sincèrement à me faire perdre totalement les moyens. Encore heureux que je ne suis pas un homme qui tombe dans les pommes quand il ressent de fort sentiments, sinon je finirais par m'évanouir alors que je souris en venant me mordre la lèvre tout en souriant je reprends.

- J'espère que ma tenue ne te gêne pas trop Astra... J'avoue ne pas avoir prit de maillot de bain car je ne pensais pas me baigner dans le lac en revenant à Poudlard. En plus ça va je ne suis pas un homme frileux, je trouve que l'eau est assez bonne. Un peu fraîche, mais une fois dedans on ne sent pas trop la différence.

Il faut avouer que j'ai toujours aimer me baigner ici parce que c'est quand même un endroit calme et surtout très intéressant pour pouvoir se détendre. Alors que je regarde droit dans les yeux, je viens plus près d'elle. Je viens passer un bras dans son dos pour pouvoir l'amener plus près de moi, mon autre main passant dans mes cheveux pour me recoiffer un peu question de ne pas ressembler à un chien mouillé. Alors que je souris en coin, je finis par reprendre.

- Tu aimerais peut être te joindre à moi ? Sauf si tu trouves que le temps n'est pas si idéale pour ça ?

J'affiche un sourire taquin avant de lui voler un baiser et de me glisser dans l'eau en m'éloignant un peu du bord tout en la regardant alors que Crawley vient s’asseoir pour me regarder. Puis il tourne sa tête vers Astra en penchant sa tête vers le côté comme pour l’inciter à y aller alors qu'il voit un papillon. Tout d'un coup la petite peluche qui était tranquille se mit à pourchasser un papillon pour l'attraper en faisant des petits bonds avant de s'écrouler dans mes vêtements. J'éclate de rire tout en le voyant faire, j'ai l'impression que je vais encore passé une bonne journée avec elle...





N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Dim 15 Avr - 20:17

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Et oui deux heures, cela faisait déjà deux heures qu’elle était là à bouquiner et elle s’étonnait même ne pas l’avoir entendu plutôt. Il devrait vraiment la prendre voyeuse désormais… Maudit karma..
La brune rougit  alors que son regard dérivait sur la partie torse nu de l’auror et ayant soudainement très chaud elle remonta vite son regard dans le sien, pour rougir encore plus quand elle vit qu’il l’observait. Se mordant la lèvre, la jeune femme repoussa ses cheveux en arrière dans un vague geste de réassurance loupé.

La brune ne savait dire lequel des deux étaient au final le plus gênés. Forte de cette constatation elle ne put empêcher un sourire de fleurir sur ses lèvres. Son regard déviât alors vers le petit panda roux qui tournait autour de ses bottes, un air conspirateur sur sa petite bouille d’ange. Il était craquant vraiment, elle n'aurait jamais imaginée qu’un homme comme Thomas puisse avoir un animal pareil.

Astra avait toujours adorée les animaux en tout genres, à part les araignées bien sur. Il y avait pas mal d’animaux au manoir, sa mère les aimant tout autant qu’elle. Entre les chevaux, dont le sien, l’abraxan de son père, mais aussi Jinx, le chien de sa mère sans parler de toutes les petites créatures qui vivait dans la forêt du manoir. Et puis il y avait les sombrals. Un troupeau sauvage qui avait élu domicile sur les terres Black il y a bien des années.

La brune ne les avaient découvert qu’a la mort de son père et ils avaient été d’un soutien incroyable. Il lui était arrivée de passer des heures, voir des journées entière dans l’étable qui avait été mis à disposition par feux son père. Au final elle avait créée un lien particulier avec l’un des poulains devenu désormais grand. Il la laissait même le monter c’est pour dire. Alors oui elle les aimait qu’importe ce qu’ils étaient, mais quand en plus il était adorable comme Crawley, c’était foutu.

« Pas mal de boulot de ton coté si je comprends bien, je sais qu’il est hors de question que je passe ma vie à envoyer des hiboux, mais je suis sur que tu vas vîtes évoluer, je n’en doute pas même. Il à beau être malicieux c’est un ange alors je suppose que tout le monde lui pardonne»

Elle finit sa phrase avec un doux sourire incapable  de quitter la petite boule de poil rousse des yeux. Non cela ne se ferait décidément pas, mais l’idée de la kidnapper pour la câliner lui passa dans la tête. Relevant ses yeux gagas, elle les plongea dans ceux de Thomas en lui souriant avant de reprendre d’une voie douce.

« Ne t’inquiète pas ce n’est que matériel ça peut toujours ce racheter au besoin »

Astra ne peut empêcher un agréable frisson de la parcourir alors que leur mains se frôlaient et l’envie de recommencer se logea dans un coin de sa tête. Son rythme cardiaque augmenta alors comme lors de leur dernière rencontre et Astra comprenait de mieux en mieux ce que ça pouvait vouloir dire. Les sentiments étaient vraiment complexes à comprendre dans ce genre de cas.
Suivant le regard de Thomas sur sa petite boule de poil, elle ne s’empêcha même pas de les couver tout les deux du regards. Alors qu’elle approche ses doigts de l’animal pour qu’ils les sentent, elle sursaute légèrement en sentant les doigts frais de l’auror sur sa joue.

Forcément, son rougissement réapparu à croire qu’il n’attendait que ça. Elle laissa alors sa main se glisser dans celle de Thomas tout en se mordant les lèvres pour cacher le plaisir que ce contact pouvait lui procurer. Avec un doux sourire, la brune se déplaça sans même s’en rendre vraiment compte pour être plus proche. Ses genoux frôlant ceux  de l’homme alors que sa main était toujours dans la sienne.

« Ça été dur de mon coté aussi, j’ai espérée te croiser dans les couloirs tu sais ? Mais bon on ne peut pas dire que je sois très chanceuse. »

Soupirant, la brune décroisa ses doigts pour juste les faire passer sur la paume de Thomas, lui provoquant de délicieux frisson en elle.

« Je mentirais si je disait que ça ne me gênait pas un peu, mais tu es totalement en droit de te baigner, même… en caleçon »

Et un rougissement la repris alors qu’elle détournait la tête vers le lac avec une soudaine envie d’aller plonger dedans pour se rafraichir. L’endroit était calme, il n’y avait personne à part eux, c’était agréable. La brune se retourna et calqua ses yeux dans ceux de l’auror qui s’était rapproché d’elle.
Elle n’était pas prête à ce que Thomas se rapproche d’elle comme ça et pourtant au lieu de paniquer, elle laissa juste tomber sa tête contre lui. Etonnée de sa propre franchise là dessus, elle resta juste comme ça, après tout elle était bien. Se décalant légèrement pout le regarder alors qu’il parlait.

Ne comprenant à nouveau pas ce qu’il se passait alors que les lèvres de Thomas se posèrent sur les sienne. Clignant des yeux l’espace d’une seconde, elle put alors voir l’auror plonger dans l’eau. Souriant elle tourna alors son regard vers le panda roux qui c’était mis à courir après un papillon. Elle ne put retenir un éclat de rire en voyant Crawley s’écrouler dans les vêtements de son propriétaire. Se levant, la jeune femme se dirigea vers l’animal et l’attrapa doucement pour le sortir du piège de vêtement.

« Là regarde, ça va aller »

Posant rapidement le petit animal pour ne pas qu’il se sente en danger. La brune s’éloigna alors un peu avant de regarder Thomas qui barbotait en la regardant. Se mordant la lèvre la brune pesa le pour et le contre avant de ce décider. Secouant la tête, elle laissa sa conscience de Serdaigle bien loin avant de revenir près de ses affaires.

Attrapant le bord de son pull en rougissant, elle le fit passer au dessus de sa tête laissant apparaitre son haut de bikini rouge cerise. N’y pensant pas plus longtemps elle se débarrassa aussi de son short avant de plonger les pieds dans l’eau. Rougissant légèrement, elle s’accrocha les cheveux avant de s’immerger complètement dans l’eau fraiche, son regard dans celui de Thomas…

code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Dim 15 Avr - 23:13

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Deux heures qu'elle était là, je ne peux pas m'empêcher de me dire que si elle m'observe depuis mon arrivée au lac. Je ne peux cesser de rougir alors que je la regarde droit dans les yeux tout en souriant, elle m'a tellement manquer Astra, elle a hanté mes nuits depuis que nous nous sommes séparés dans le parc. Je voudrais tellement l'embrasser là tout de suite maintenant, en perdre mon souffle et ma conscience pour lui montrer à quel point elle m'obsède mais je préfère rester simple. Elle avait peut-être voulut me faire une surprise sachant que je passe souvent au Lac ces derniers temps ? Je ne pouvais pas le dire, après tout je ne suis pas dans sa tête après tout. Alors que je regarde la jeune femme dans ces yeux qui me saisissent, je la vois remettre ces cheveux en arrière. Elle ne le sait pas mais elle est si belle que si j'en avais la force, je resterais là à la regarder tout le temps. Le petit panda roux, je sais qu'il ne tiens pas en place, c'est pas croyable jamais il arrivera a se tenir celui là. Déjà qu'il fout le bordel partout où il passe, je n'ai pas envie qu'il finisse par détruire les affaires d'Astra, ce serait la goutte de trop. J'espère juste qu'il va se tenir correctement question de ne pas me faire honte. Je l'écoute attentivement cette étudiante qui me fait tant chavirer avec son attitude et sa beauté que franchement, seul un aveugle pourrait ne pas le voir. Je finis par répondre d'une voix douce.

- Et encore ce n'est pas grand chose, mais je dois faire des rapports si quelque chose d'étrange se passe à Poudlard ou si des élèves ont des penchants pour la magie noire. Mais s'il te plait n'en parle à personne, hors de question d'inquiéter d'autres élèves alors qu'il y a sans doute rien du tout. Tout le monde lui pardonne sûrement, sauf la personne qu'il a mordu.

Je ris doucement tout en la regardant alors qu'elle observe mon amour de panda roux, je vois qu'elle l'apprécie et j'espère que tout va bien se passé entre les deux question que je puisse les voir être proche. Comme je l'ai toujours dis, si mon animal de compagnie n'aime pas ma petite amie, c'est alors que ça ne se passera pas du tout. Alors que je la regarde droit dans les yeux, je peux voir qu'elle aime cette petite boule de poil. Je l'écoute tout en souriant et je reprends.

- S'il faut en racheter, ce sera a moi de les payés, c'est quand même mon animal de compagnie qui aurait fait des dégâts.

Je n'ai jamais vraiment était tactile avec les gens, du moins juste des câlins, des bisous mais rien d'aussi fort qu'avec Astra. Elle est la seule à me faire chavirer comme elle sait le faire, je souris en coin tout en la regardant droit dans les yeux. J'ai envie qu'elle soit avec moi, j'ai terriblement envie de pouvoir être constamment avec elle et de pouvoir m'assurer qu'elle est en sécurité. J'ai envie de la protéger, de pouvoir lui montrer qu'avec moi elle sera en sécurité et que rien ni personne ne pourra lui faire du mal. Alors que je viens caresser la joue de la jeune femme, je la vois qui sursaute et je trouve ça touchant pour être franc. J'adorais la voir rougir, elle était tellement adorable quand elle rougissait que je ne pouvais m'empêcher de la trouver à croquer. Je suis si heureux avec elle, même si ça ne faisait pas longtemps que nous nous étions retrouvés, il faut avouer que je suis le genre d'homme à m'attacher mais jamais aussi fortement à quelqu'un. Elle est une femme incroyable et j'ai vraiment hâte de mieux la cerné. Je l'écoute attendis par ces paroles tout en souriant et je finis par me mordre la lèvre avant de reprendre d'une voix toujours aussi douce.

- J'avais terriblement envie de pouvoir passé du temps avec toi, je peux même t'avouer que j'ai rêver de toi suite a notre premier rendez-vous... Et quant à la baignade en caleçon, je dois t'avouer que je ne m'attendais pas à te voir ici...

Nous étions seuls au lac et j'étais impatient de pouvoir en savoir plus sur elle, de pouvoir me baigner avec elle sans que rien ni personne ne puisse nous dérangés. Alors que je m'étais rapprocher d'elle, elle vient déposer sa tête contre moi, si j'en avais la possibilité je me serais mis à ronronner. Je me sens tellement bien avec elle, même si je dois avouer que l'on se connait vraiment depuis peu, c'est une personne bien et qui je l'espère que je pourrais rendre heureuse et combler de bonheur quoi qu'il puisse arriver. C'est ainsi que je me décide de l'embrasser, la première fois depuis que nous nous sommes vus au pré-au-lard. Alors que je la vois se lever pour porter Crawley, j'allais la mettre en garde d'une éventuelle morsure, je vois le petit animal qui se laisse faire. C'est plutôt... Surprenant je dois bien l'avouer et c'est quelque chose que j'aime beaucoup, ça me fait du bien et c'est la seule qui a réussit à tenir mon petit amour de panda roux dans ces bras. Une fois qu'il est à Terre le petit animal se mit à nouveau en boule sur mes vêtements pour se faire son petit lit douiller. Alors que j'étais entrains de me baigner, je me mis à sourire tout en la regardant droit les yeux alors que sans que je m'y attende, je la vois qui commence par retirer son pull et comme son maillot de bain rouge qui se dévoile à moi. Je prends la même teinte de couleur, surtout quand je vois ces courbes, je finis par me laisser plonger un court instant question de me refroidir les idées. Tout en ressortant la tête de l'eau, je viens nager jusqu'à elle et je lui propose d'une voix douce.

- Besoin d'aide ?

Je lui propose ma main pour l'aider à descendre dans l'eau, mais je finis par venir contre elle et de me soulever hors de l'eau pour venir l'embrasser tendrement tout en laissant ma langue jouer avec la sienne. Je pouvais frissonner rien qu'en sentant sa peau contre la mienne. Je ne sais pas pourquoi j'ai pris une tel initiative, mais ça me plait fortement. Une fois ce baiser terminé, je me recule en la prenant par la main pour qu'elle puisse venir me rejoindre dans l'eau tout en souriant et en me mordant la lèvre. Je sens que l'on a encore beaucoup de choses à se dire et que l'on va encore se rapprocher.





N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Lun 16 Avr - 18:52

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Astra se demanda alors que ses pieds frôlaient l’eau fraiche si elle n’avait pas fait une erreur en acceptant de rejoindre Thomas dans l’eau ou alors bien au contraire…. Elle l’avait écouté parler de son travail et même si cela pouvait sembler barbant, elle avait vite compris à ses yeux brillants que l’auror adorait ce qu’il faisait.
Elle avait posée un doigt sur ses lèvres alors qu’il lui demandait de garder le silence sur l’autre raison de sa venue. De toute façon se dit-elle, pourquoi irait-elle en parler de toute façon.

Son regard s’était ensuite penché sur le petit Crawley qui faisait des siennes mais qui semblait tout de même écouter son maitre. Astra garda dans un coin de sa tête l’envie de câliner cette petite boule de poil rousse qui était vraiment trop craquante. Alors qu’il parlait de lui, la brune ne put s’empêcher d’éclater de rire à la constatation qu’il avait déjà mordu.  

Et pas un instant elle ne put penser que c’était la faute de l’animal mais plutôt de l’humain. Ces créatures étaient sensibles plus que beaucoup pouvaient le penser, un peu comme les plantes qu’elle affectionnait tant. Elle sourit alors qu’il lui expliquait qu’il lui achèterait de nouvelles affaires si le petit panda les bousillait. Astra voulu lui dire que ce n’était pas la peine, mais son regard déterminé lui fit garder le silence au profit d’une nouvelle observation de l’homme qui avait un charisme indéniable.

Il se dégageait de lui à la fois une force certaine mais aussi une part de douceur et les deux plaisaient énormément à la jeune femme sans aucun doute. Elle s’était déjà fait la réflexion la dernière fois qu’ils s’étaient vus mais un sentiment de sécurité totale la prenait dès lors qu’elle était proche de lui. C’était bizarre, mais dans le bon sens du terme, elle le sentait.

Un frisson, voila ce qui la traversait à chaque fois qu’il la touchait et pourtant, ce n’était que des doigts sur sa joue, mais pourtant cela suffisait amplement c’était fou. Astra ne s’était jamais considérée comme quelqu’un de sensible, surtout depuis la mort de son père ou elle en était tout le contraire aux yeux des autres, mais avec Thomas elle n’arrivait tout simplement pas à faire semblant et cela lui faisait tellement de bien, comme quoi s’accrocher à quelqu’un n’était peut-être pas si négatif que ce qu’elle pouvait penser.

Car oui même si elle ne savait pas comment elle voulait s’accrocher.  Après tout quand un homme avoue avoir trouvé le temps irrémédiablement long en votre absence comment ne pas le vouloir. Juste un sourire sur son visage qui avait eu un peu de gène lorsqu’il l’avait tirée vers lui et pourtant encore une fois elle s’était laissée allée et avait laissée tomber sa tête contre son épaule.
Sans défense elle l’était, mais avec Thomas elle se doutait que rien ne pourrais l’approcher. Et puis il l’avait embrassé et elle avait adorée une nouvelle fois. Le contact de sa langue contre la sienne l’avait électrisée au possible et il l’avait clairement laissée sur sa fin.

Un air boudeur sur son visage disparu vite quand Crawley s’emmêla les pâtes dans les vêtements de l’auror, un petit rire plus tard, la brune était debout et s’approchait du petit animal. L’attrapant délicatement elle le sortie avant de le reposer pour ne pas l’effrayer plus que ce n’était déjà les cas. Celui-ci la regarda un petit moment avant de se mettre en boule pour dormir sous le regard attendris de la jeune femme.

Et c’est ainsi que bien décidée, sa conscience au placard qu’elle se débarrassa de son pull et de son short faisant apparaitre son bikini rouge. Sa mère lui avait tellement répétée que le rouge lui allait bien, tel blanche-neige héroïne d’un conte moldue qu’elle lui lisait souvent le soir. Alors forcément, elle avait beau adorer le bleu Serdaigle, le rouge faisait aussi partie de sa garde robe.
Ses pieds frôlant l’eau fraiche la ralentir un peu, l’eau ne devait pas excéder les 17 degrés et c’était quand même bien froid. Elle n’y pensa pas plus en voyant Thomas sortir son torse de l’eau, des gouttes perlant sur ses muscles et s’approcher d’elle tendant sa main.

« Je crois que je vais accepter oui et puis mon courage est en train de s’enfuir en courant alors il vaut mieux »

Pourtant elle n’ut pas le temps de l’attraper cette main. Surprise, elle regarda Thomas se lever à quelques centimètres d’elle. Le souffle court elle le regarda droit dans les yeux alors que celui-ci comblait les derniers centimètres entre eux pour venir poser ses lèvres sur les siennes.  
Posant ses mains sur les épaules musclées, surement le quidditch, de Thomas, Astra laissa cet agréable frisson la traverser une fois encore avec plus d’intensité. Leurs langues commencèrent alors un doux ballet, alors que la brune essayait de mémoriser chaque sensation que pouvait lui procurer ce corps contre elle.

Rougissante quand le baiser prend fin elle ne lâche pas pour autant la main de Thomas et malgré la fraicheur de l’eau. Soufflant doucement, elle se mit doucement à faire des mouvements pour se réchauffer avant de disparaitre sous l’eau en souriant. La brune avait toujours adoré être sous l’eau cette sensation de calme et de liberté était superbe, pourtant cette fois ci elle ne tarda pas à remonter.

Sortant la tête de l’eau à quelques centimètres de celle de Thomas, elle prit l’initiative de poser ses lèvres sur les siennes. Quand l’air se mit à lui manquer elle se sépara à regret de ces lèvres tentantes. Passant les mains dans ses cheveux pour les ramener en arrière, elle sourit avant de prendre la parole.

« Je crois que j’ai bien fait de sortir prendre l’air aujourd’hui tu ne trouves pas ?
»

D’un petit geste de main, elle envoya une salve d’eau dans la figure de l’auror qui se mordait la lèvre. Morte de rire, la brune se mit à nager pour éviter un retour à l’envoyeur…
code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Lun 16 Avr - 20:27

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Je trouvais ça mignon qu'elle mette son doigt sur ces lèvres et surtout avec sa petite bouille innocente, j'avais un regard attendrie de la voir tout en souriant en coin. Elle est vraiment magnifique et je ne peux me résoudre de ne pas la regarder droit dans les yeux. C'est franchement incroyable de voir à quel point on c'est rapidement rapproché même si l'on ne se connait vraiment pas beaucoup. Mais on a tout notre temps pour pouvoir se découvrir, alors que je la regarde droit dans les yeux en souriant en coin. Je n'avais pas choisis Crawley par hasard, c'était un véritable coup de coeur pour moi et rien n'était égalable, je ne sais pas pourquoi je sentais un liens spéciale avec le petit animal. Je ne saurais pas comment décrire ce liens et ce choix d'animal de compagnie c'est assez étrange pour moi et je ne peux pas me l'expliquer.

Je n'avais jamais eus l'envie de parler comme ça avec d'autres femmes et sans complexe, je dois avouer que je n'ai pas de complexe et que je pourrais parler de tout avec elle sans avoir de secret pour elle. Alors que j'ai tellement envie de l'embrasser maintenant, je préfère attendre encore un peu question de la faire languir. Et de la sentir poser sa tête sur mon épaule, j'imagine même pas si nous pouvions passé nos nuits ensembles à la laisser s'endormir contre moi alors que j'ai envie de la protéger pour pouvoir veiller sur elle constamment question qu'il n'arrive rien de cette façon.

Alors qu'elle laisse apparaître son maillot de bain, je ne peux pas m'empêcher de rougir en la regardant, laissant mon regard sur ces courbes en rougissant et je finis par détourner le regard en me demandant ce qui a pu se passer. Je l'écoute tout en étant proche tout en me hissant hors de l'eau tout en souriant en coin avant de venir l'embrasser elle vient poser ces mains sur mes épaules alors que ce baiser se prolonge sensuellement. Elle garde le contact de ma main avant qu'elle se glisse doucement dans l'eau, elle fini par remonter et je ne cesse pas de la regarder droit dans les yeux. Je souris en coin tout en la voyant remonter, elle est à quelques centimètres, elle me surprend à venir me voler un baiser, et alors qu'elle passe ces cheveux en arrière. Je ne pouvais pas m'empêcher de frissonner, j'avais envie de l'embrasser, qu'elle soit mienne et je la regarde droit dans les yeux tout en l'écoutant attentivement avant de sourire et je finis par reprendre.


- Et moi je crois que j'ai bien fais de venir me baigner n'est-ce pas ?

La regardant droit dans les yeux tout en souriant en coin. Elle finit par m'éclabousser alors que je ris doucement elle finit par nager pour la suivre avant de la laisser remonter et je viens l'embrasser avec plus de passion tout en me collant contre elle, nous submergeant à nouveau alors que je l'agrippe par les hanches. Quand je sens que l'on commence à manquer d'air, je finir par nous ramenés à la surface et en la regardant droit dans les yeux tout en laissant mes bras autour d'elle. Je viens passer avec un de mes doigt une mèche de cheveux derrière son oreille, mordant ma lèvre.

- Alors comme ça on m'éclabousse en pensant que je ne peux pas me venger ? Attends de voir !

Je viens couvrir son cou avec des baisers partant de la base de son cou et progressant en remontant doucement jusqu'à venir l'embrasser tendrement. Tout en laissant une main jouer dans ces cheveux, nos langues se retrouvant à danser à nouveau, plus intensément alors que mes mains frôlent son dos et sans que j'y prête attention, finissent par saisir ces fesses. Je ne compte pas laisser ce moment s'arrêter, j'aime pouvoir l'avoir contre moi et de prendre soin d'elle.







N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Mar 17 Avr - 19:33

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Jamais, au grand jamais Astra n’aurait pu imaginer avoir autant de cran face à un homme. D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle n’avait jamais été comme ça de toute façon. Elle n’était pas une Gryffondor comme son oncle et elle le savait bien, mais la pourtant elle laissa passer son envie avant sa conscience. Elle frissonna alors que l’air courait désormais sur sa peau nue. Posant ses affaires au sol et après un dernier regard vers le petit panda roux elle se dirigea vers l’eau. Son regard se posa automatiquement sur Thomas.

Il n’y avait pas à dire, la nature l’avait gâté et avec le quidditch, le tout était sublimé. La différence entre leur couleur de peau était aussi visible du blanc diaphane pour Astra à la peau halé de l’auror tout n’était que contraste entre eux. Contraste de leur retrouvaille, la glace et le feu chacun d’un coté avait fini par fondre l’un contre l’autre pour son plus grand plaisir. Et maintenant, elle était là en maillot de bain sans quasiment aucune hésitation de rejoindre le vil et beaucoup trop charmant manipulateur qui semblait faire des apnées sous l’eau dès lors qu’il la regardait.

Les pieds dans l’eau fraiche, la brune ne put qu’accepter l’aide de l’auror, son courage s’étant fait la mal au loin au vu de la fraicheur de l’eau. Pourtant il revient bien vite en elle quand Thomas posa ses lèvres sur les siennes et elle n’hésita pas à répondre au baiser, les laissant au final tout les deux le souffle court.

Ses épaules maintenant dans l’eau, Thomas l’observant à quelques centimètres, elle plongea pour réfléchir rapidement. Et oui Serdaigle un jour, serdaigle toujours et comme une évidence les deux part d’elle-même s’accordèrent en une réponse. Elle remonta alors gracieusement tout en posant ses lèvres sur celle de Thomas. C’était le première fois qu’elle initiait le contact et autant dire que cela lui plaisait.

« Nous avons tout les deux bien fait je dirais »


Envoyant une gerbe d’eau dans la figure de l’auror, elle se mit à nager tout en rigolant ce qui autant dire la ralentissait pas mal. Forcément, il l’a rattrapa sans surprise, ses mains puissante se posant sur ses hanches et la retournant. Les deux corps disparurent sous l’eau en s’embrassant. Mais évidement, n’étant toujours pas des sirènes ils durent remonter et séparer leurs lèvres le temps de se recharger en oxygène. Les yeux dans les yeux, elle ne put s’empêcher de le dévorer du regard, passant ses mains autour de son cou.

Thomas jouant avec des mèches de sa crinière, Astra posa son front contre le sien en fermant les yeux, savourant le moment avant que l’auror ne décide de se venger, à sa façon bien sur. S’agrippant à ses épaules elle ne put qu’apprécier la méthode de vengeance choisie et répondit au baiser en laissant passer ses mains dans les cheveux mouillé de l’homme.

Le baiser gagna alors en profondeur et un long frisson de plaisir la traversa alors que les mains de Thomas longèrent son dos et attrapèrent ses fesses. Ne détachant pour rien au monde ses lèvres des siennes, la brune se rapprocha de lui et noua ses jambes autour de sa taille alors que ses mains jouaient toujours dans les cheveux étonnamment doux de celui-ci.

Reprenant une nouvelle fois son souffle elle entreprit de lui répondre en souriant. «  J’apprécie assez ce genre de vengeance je pense, à revérifier bien sur »

Et sur ses mots sibyllins, Astra prit le visage de son, elle ne savait pas vraiment quoi encore, entre ses mains avant de caresser ses lèvres du bout de la langue et de l’embrasser tendrement…

code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Mar 17 Avr - 22:03

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Je me sens si bien avec elle, je ne pourrais jamais me passé de ces moments que nous avons ensemble et je suis heureux de la voir aussi heureuse. Elle m'apporte le bonheur que je n'ai jamais connus, du moins pas sentimentalement parlant. Elle comble un vide que j'ai chercher à combler avec des femmes, mais sans succès, ce n'est pas une simple amourette je le sens. Je ne pouvais pas détacher mon regard d'elle alors que je souris en rougissant, elle me déstabilise et c'est l'une des rares à me faire cet effet de dingue. Nous étions tout les deux des opposés, mais les opposés s'attire et c'est ça qui est beau dans l'amour. Je dois avouer que je ne me suis jamais sentis comme ça auparavant et ce rendez-vous était une preuve que nous étions destinés à nous rencontrés et a passé du temps ensemble sans ce soucier du lendemain. Juste à profiter de chaque instant tout les deux, de se découvrir et de se laisser aller ensemble sans barrière et sans faux sentiments. Elle me plait, que ce soit sa personnalité comme son physique qui me rend dingue, cette bouille d'ange à tomber parterre me fait me sentir tellement bien. Je me sens vivant comme jamais auparavant et ça me rend tellement souriant et joviale.

Alors qu'elle se joins à moi dans l'eau suite à un autre baiser qui me fais frissonner de plus belles. J'avoue qu'elle est la première femme avec qui je suis si peu pudique, même si je ressens une gêne c'est surtout parce que je n'ai pas envie de l’embrasser. Elle est si douce et me rend tellement doux, je n'ai jamais était comme ça auparavant et je ne sais pas si je pouvais être un homme plus doux qu'en cette instant. Vous connaissez ce moment qui est ralentis alors que la personne pour qui vous avez des sentiments est si éblouissante que vous voyez la scène ralentir petit à petit. C'est comme ça que je la vois émerger de l'eau alors qu'elle vient posé ces lèvres sur les miennes, elle me fait frissonner de plus belle et soupirer de bien être contre ces lèvres. L'écoutant attentivement je finis par lui dire.

- Nous ne faisons qu'un... Je ne vois que ça Astra ... On était destiné à ce revoir...

Après ce petit moment de douceur, arriva une gerbe d'eau que j'essaie d'esquiver en tournant la tête et je la rejoins prêt à me venger avec ferveur en venant la rejoindre sous l'eau. L'agrippant fermement par les hanches pour l'embrasser alors qu'on laisse le bruit de l'eau être le seul témoin de ce baiser échanger. Manquant s'oxygène, on fini par remonter et à se regarder dans le blanc des yeux alors qu'elle vient passer ces bras autour de mon cou. Un sourire tendre sur mes lèvres alors que je passe une mèche de cheveux derrière son oreille. J'aimerais tant que ce moment ne s'arrête jamais, pouvoir la garder contre moi franchement j'avais tellement envie de prendre soin d'elle. Sa main qui joue dans mes cheveux me fait frissonner, je dois avouer que cette sensation est plus agréable que je n'aurais pu le pensé. Un baiser plus intense alors que je lui agrippe ces fesses alors qu'elle vient se coller contre moi, ces jambes autour de ma taille alors que ces mains continuaient de jouer dans mes cheveux. Je resserre une tout petit peu mes doigts sur sa peau alors que je soupire de bien être plus intensément. Mon coeur battait tellement fort que j'avais l'impression que mon coeur allait exploser, mes pupilles dilatés par l'excitation du moment et du baiser, je dois avouer que je n'ai jamais eus un tel ressentis, sans rien répondre, je la regarder droit dans les yeux alors qu'elle vient saisir mon visage pour m'embrasser. Une fois ce baiser terminer, je finis par reprendre d'une voix douce et sincère.

- Je... Je t'aime Astra... Sincèrement... C'est quelque chose que j'avais envie de te dire parce que je le ressens... Parce que quand tu n'es pas là... Un vide se crée au fond de moi et je ne peux pas m'empêcher de pensé à toi tout le temps... Parce que tu es constamment à mes côtés que ce soit dans mes rêves ou dans mes pensés... C'est peut-être rapide pour dire ça... Mais je le pense sincèrement et je me suis jamais autant ouvert sentimentalement pour quelqu'un qu'avec toi Astra...

Je frissonne tout en venant caresser sa joue, je ne pensais pas avoir le courage de lui avouer ce que je ressens depuis que nous nous sommes vues la première fois. C'est un amour sincère et fort que je ressens et tout en souriant, laissant échapper un rire nerveux, je sens des larmes de joies envahir mes yeux et je viens la serrer dans mes bras en la berçant doucement dans l'eau. Alors que je la regarde droit dans les yeux je ne peux pas m'empêcher d'admirer son visage, elle qui n'était qu'une connaissance jusqu'à présent était l'essence même de mon bonheur. Peu de gens ont connus ce genre de bonheur et d'amour dans leurs vies. Alors que je souris comme jamais, tout en souriant d'un sourire radieux je reprends.

- Dit moi Astra, tu as des projets pour ton avenir après Poudlard ? Un métier en particulier ?

Je caresse sa joue tout en souriant en coin, je la regarde droit dans les yeux tout en ayant le coeur qui bat à mille à l'heure, alors que je me dis que c'est une femme juste parfaite pour moi. Et j'espère l'être pour elle, j'espère jamais la décevoir, parce que je n'ai pas envie de la rendre triste à aucun moment.






N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Jeu 19 Avr - 19:04

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Souriante comme elle ne l’avait pas été depuis longtemps, Astra était heureuse, comme si tout soucis l’avais quitté du moment ou elle était descendue de l’arbre et c’était retrouvée en face de Thomas. Et cela était une véritable libération, même si elle ne s’en rendait pas tout à fait compte, un poids sur ses épaules semblait avoir temporairement disparue lui permettant d’être elle-même. Un vide en moins, c’est directement ce que pensa la jeune femme alors que ses bras passaient autour du cou de l’auror et qu’elle se rapprochait de lui.

C’était en quelques sortes comme si une case manquante venait de se combler par la simple présence de l’homme face à elle. Elle repensa alors au couple que formaient sa mère et feu son père. A comment son paternel c’était plié en quatre sous le regard rieur de sa mère à comment au final, ils étaient tombés dans les bras de l’autre et au combien désormais sa mère souffrait de son absence, tellement amoureuse d’un fantôme qu’elle ne s’était et ne se remarierait jamais.

Forcément à la mort de Lysandre, l’enfant qu’elle était en avait trop souffert et avait décidée que l’amour c’était nul et ça faisait mal. Voila peut-être d’où venait, sa coquille de froideur, l’idée que de toute façon cela allait mal finir l’avait renfermée sur elle-même, elle et ses rêves d’enfants. C’est un sentiment nouveau, mais au final la nouveauté n’était peut-être pas négative comme elle avait l’habitude de le penser. En tout cas c’est ce qu’elle pensait de plus en plus depuis qu’elle l’avait revue.

Il n’y avait aucun doute que Thomas lui plaisait, en même tant à qu’elle femme ne pourrait-il pas plaire. Il avait un charisme indéniable, il était beau et le quidditch n’avait fait que l’embellir encore plus. Et puis elle avait découvert des parts de lui dont elle n’aurait jamais imaginée l’existence. Doux, sensible, prévenant et même mignon quand il regardait son animal, même si ça elle ne lui dirait surement jamais. La brune espérait juste ne pas être la seule à avoir une certaines part sombre, auquel cas il en serait certainement terriblement déçu. Secouant légèrement la tête pour chasser ses idées, elle posa ses lèvres sur les siennes pour entamer un lent ballet langoureux alors que leur deux corps frissonnèrent.

« Des opposés qui s’attire, comme dans toute les grandes histoires ? Le destin fait surement bien les choses… »

Arrive ensuite l’éclaboussement et la fuite de la brune autant dire que vu combien elle riait, elle n’avait pas vraiment de chance d’échapper à Thomas. Mais ce moment enfantin, devient bien rapidement adulte alors que les deux corps disparaissaient sous l’eau en s’embrassant avec passion. Les mains qui enserraient ses hanches provoquaient de délicieux frissons dans tout son corps. Remontant à quelques centimètres l’un de l’autre, il fallut quelques instants à Astra pour reprendre son souffle. Grace à l’eau les joues de la jeune femme gardaient leur teinte habituelle au grand soulagement de celle-ci.  

Se rapprochant le plus possible de lui, elle passa ses mains autour du coup de Thomas alors qu’il jouait avec ses mèches de cheveux. Un sourire se plaça sur ses lèvres translucides alors qu’elle le regardait tendrement passant à son tour ses mains dans les cheveux blond vénitien de l’auror. Elle sut très vite qu’elle appréciait cela. Les cheveux de Thomas étaient doux et juste à la bonne longueur et Feiwan en elle ronronnait déjà. En parlant de ça, il faudrait qu’elle lui en parle, ce poids était lourd à supporter seule et même si Scylla serait bientôt au courant, elle avait parfois envie de se transformer et de se faire câliner tel le félin qu’elle était au fond d’elle.

Un nouveau baiser attrape ses lèvres et l’envie de se rapprocher le plus est trop forte pour qu’elle y résiste. Alors que les mains se cale sous ses fesses, elle en profite pour nouer ses jambes au bassin de l’auror, comme pour ne pas qu’il s’échappe enfin comme plutôt pour… Ses mains sur son visage migrent à nouveaux dans ses cheveux blonds alors qu’elle lui mordille la lèvre. Se séparant à nouveau à cause de l’oxygène manquant, Astra aurait regardée ses yeux, elle aurait pu voir qu’ils avaient presque prit leur forme animal sous le désir et l’excitation qu’elle ressentait et au vue des pupilles dilatées de son homologue, elle sut qu’elle n’était pas la seule dans cet état.

Alors que Thomas se mettait à parler, quelque chose se brisa en la jeune femme. La barrière qu’elle n’avait eu cesse d’ériger toujours plus haut venait de se briser comme glace au soleil. Les mots qu’il lui prononçait, jamais elle ne pensait les entendre de la bouche de quelqu’un. Cela la bouleversa tellement plus qu’elle ne l’aurait imaginé que des larmes se mirent à perler au coin de ses yeux avant même la fin de la tirade de Thomas.

Si bien qu’a la fin elle pleurait franchement. Les deux dernières fois ou elle avait laissée libre court à ses larmes était dans les bras de sa tante à la mort de son père et lors de l’attaque contre Scylla, autant dire qu’elle n’était pas habituée à laisser libre court à ses sentiments. Le doigt qui caresse sa joue lui donne le peu de courage qu’il lui manquait pour répondre.

« Je ne suis pas douée pour les grands discours, mais depuis la dernière fois, une part de moi est toujours tournée autre part dans l’attente de te voir. Je ne sais pas ce qu’est l’amour entre deux personnes Thomas, je me suis toujours protéger de façon à ne pas y faire face, mais là, là je n’ai plus envie de faire semblant… Tu me troubles, beaucoup trop et tu me fais ressentir des choses inconnues et je ne peux qu’aimer ça… »

Le mot amour était encore trop étranger pour qu’elle en saisisse encore le sens, mais elle était sur qu’il parviendrait à lui en expliquer et à lui en faire découvrir l’entière valeur. Alors que les bras de l’auror la serait contre elle, elle posa la tête contre son épaule, respirant profondément essayant de calmer son cœur qui semblait parti pour danser une salsa. Une chose était sur, elle ne voulait pas que cela s’arrête. Après un petit moment de silence ou ils semblaient dans une bulle de calme hors de tout, il reprit la parole.
Relevant la tête, elle lui sourit avant de prendre la parole.

« Oui là-dessus aucun doute, je finirais à St Mangouste. Je pense partir à l’école de médicomagie près de Londres puis me spécialiser là bas avant d’intégrer un service de l’hôpital. »


Le doigt sur sa joue la fait sourire doucement et elle repose sa tête sur l’épaule de Thomas, son nez frottant le cou de l’auror, alors qu’elle y dépose un doux baiser…

code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Jeu 19 Avr - 21:11

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




J'avais l'impression que mon coeur allait sortir de mon torse tellement il battait la chamade, je ne me suis jamais sentis aussi bien avec quelqu'un et je ne voulais pas l'être avec quelqu'un d'autre qu'elle. Elle obsède mon esprit et tout les instants que je passe avec elle et même quand je suis loin d'elle, j'ai cette sensation de manque qui ne me quitte pas un seul instant quand je ne l'ai pas auprès de moi. Elle était celle que j'étais destiné à rencontrée et en mon fort intérieur, je sens que je ne pourrais jamais la laisser tomber qu'elle est tout ce dont je recherche en ce monde. C'est comme si nous étions né sous la même étoile et que nous ne pourrions jamais être séparer. Alors que je la sens passé ces bras autour de mon coup et qu'elle se rapproche de moi, je pouvais sentir qu'elle était en confiance avec moi et que rien ni personne ne pourrait me rendre plus heureux que de la voir s'épanouir avec moi. Je dois avouer que je suis le plus heureux des hommes en cet instant et je dois avouer que je me projette déjà dans l'avenir pour pouvoir être enfin heureux et que je puisse construire quelque chose avec elle. C'est la première fois que je suis comme ça, que je me projette aussi loin dans l'avenir et j'ai tellement hâte de pouvoir réaliser ça. Peut-être que c'est prématurée d'imaginer un avenir avec elle, mais qu'est-ce que j'y peux ? Et même si je ne venais pas à ne pas passé ma vie avec elle, je veux profiter de chaque instant avec elle sans penser au négatif. Elle est une femme qui a tout pour me plaire et je ne me vois pas passé un seul instant sans elle de toute façon. Une femme aussi belle, intelligente, douce et adorable, je suis un homme totalement sous le charme et je sais qu'elle ira loin dans la vie, c'est une jeune femme qui est des plus adorables et qui mérite d'être aimer. Et je compte bien lui montrer que je suis celui qui veut l'aimer et la chérir quoi qu'il arrive en chaque instant de sa vie, notre vie. Parce que maintenant nous ne sommes pas qu'un maillon séparer qui n'attends que de trouver sa paire. Au fond de moi je sais que c'est la bonne et je compte bien lui montrer qu'elle est toute aussi importante pour moi que je le suis pour elle. Alors qu'elle vient m'embrassé avec une douceur extrême, je me laisse porter par ce baiser qui me fait me sentir si léger que je pourrais m'envoler si j'en avais la possibilité. Alors qu'elle fini par parlé je l'écoute attentivement et je rougis à ces mots avant de lui répondre d'une voix toujours aussi douce.

- Alors la notre sera la plus grande de toutes les histoires Astra...

Alors qu'elle m'éclabousse, j'éclate de rire en détournant la tête pour éviter de me prendre de l'eau sur le visage avant que je me mette à sa poursuite et qu'on ne disparaisse sous l'eau en s'embrassant avec passion. Je la voulais toute entière contre moi, je voulais la sentir au plus près de moi alors que je peux sentir mon corps tout entier vibré à l'unisson avec le sien dans ce moment de tendresse jamais inégalé auparavant. Alors qu'on remonte doucement, je reprends mon souffle tout en souriant timidement, venant mordre ma lèvre en coin. Toujours coller l'un a l'autre, pour ne pas à arrêter ce moment si particulier et doux que je ne voulais partager avec personne d'autres qu'elle. Mes mains venant se caler contre mes fesses alors que l'on continue de s'embrasser, c'est si bon, que je n'avais pas envie de mettre un terme à tout ceci. Nos regards se croisant je pouvais voir qu'elle étant remplir du même désir, la même envie brûlante en nous qui faisait de nous ce que nous sommes aujourd'hui. Je finis par lui avouer mes sentiments et je pouvais voir son regard humide par l'annonce que je venais de faire, je ne pouvais pas détourner mon regard d'elle et surtout, je dois avouer que je suis un homme qui n'aime pas cacher ce qu'il pense. Bien trop franc et honnête pour lui cacher, alors que je caresse sa joue délicatement tout en souriant, toujours émus. Je l'écoute, attendris à ces mots et je finis par reprendre.

- Je n'ai pas besoin de grand discours Astra, mon besoin en ce moment c'est de t'avoir auprès de moi. Et si je suis le premier qui te fait ressentir ça, sâche que je n'ai jamais étais comme ça auparavant. Et je prendrais soin de toi à chaque instant, parce que tout ce que je veux c'est ton bonheur.

Même si elle ne m'a pas ouvertement dit qu'elle m'aime, ces mots me touchent beaucoup et me font sourire a un tel point que j'en ai mal aux joues. Mais je ne m'arrête pas pour autant alors qu'elle vient poser sa tête sur mon épaule alors que je laisse mes doigts jouer dans ces cheveux tout en souriant en coin alors que le silence se fait long elle finit par le briser alors qu'elle relève sa bouille d'ange et je lui réponds d'une voix douce.

- Tu feras un excellent médicomage, j'en suis sûre. Et puis comme ça si j'ai de petits bobo je pourrais être soigné par toi Astra.

J'étais content de voir à quel point j'aime voir son ambition et son envie d'aller loin dans la vie. Auparavant je n'avais pas connus quelqu'un comme elle, toutes les filles avec qui j'étais sortis n'étaient que futilité dans leurs désirs et je dois avouer qu'il n'y avait rien de bon dans tout ça. Alors qu'elle vient frotter son nez sur mon cou, je frissonne à son baiser et sourit d'avantage tout en lui disant d'une voix douce.

- Et si on allait se poser un peu dans l'herbe question de profiter un peu du paysage tout les deux ? En plus j'ai tellement de questions à te poser.

Je souris tout en caressant sa joue tout en la regardant droit dans les yeux et je viens couvrir son cou de baiser tout en souriant en coin. Je n'ai pas envie que cette journée ce termine car je suis heureux d'être avec elle et de pouvoir passé un moment si relaxant avec elle.






N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Sam 21 Avr - 13:49

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Stagnant dans l’eau depuis un petit moment, Astra remuait doucement les jambes alors que ses bras étaient accrochés au cou de Thomas. Elle n’aurait jamais pensée en se levant ce matin, finir là et pourtant elle en était heureuse, tout lui paraissait simple qu’il la tenait contre lui. Elle aurait presque pu se demander s’il n’avait pas effectué un charme d’attraction sur sa personne tant elle était attirée.  Passant sa main sur la joue mal rasée de l’auror, Astra ne put que sourire à la constatation qu’elle était plus qu’attirée par Thomas Selwyn.

C’est comme si elle fondait à chaque fois qu’il souriait, une petite fossette apparaissait toujours dans ce moment là et la brune se garda l’information en tête alors qu’elle le trouvait tout simplement adorable. Pourtant au delà de ça, elle essayait de ne pas trop penser au corps musclé auquel elle était accrochée. Tout le monde avait beau dire elle restait encore une adolescente et même si elle était plus mature que la moyenne, ses hormones elles étaient bien au rendez-vous, la faisant rougir presque sur commandes à force, mais les leurs bien sur.

Alors qu’elle plante ses yeux dans les siens, il répond a son affirmation d’un peu plus tôt et elle ne peut que lui offrir un sourire éclatant avant de poser son front contre le sien, parfois les gestes sont plus  parlant que les mots. Puis décidant qu’elle avait été assez patiente, la jeune femme posa à nouveaux ses lèvres sur celle de Thomas, baisé qui se transforma bien vite en un baiser langoureux qu’ils durent stopper à contre cœur, les yeux rempli de désir. Des larmes s’étaient alors mises à couler, Thomas avait pris la parole et des mots que la brune n’aurait jamais imaginés entendre un jour et ça la bouleversa totalement. Pourtant, elle réussie tant bien que mal à essuyer ses yeux avant de prendre la parole à son tour, se dévoilant plus qu’elle ne l’aurait jamais imaginée.

Et c’est dans un silence qui stressait la jeune femme que Thomas repris la parole. Comme si elle avait oubliée de respirer jusque là les mots qu’elle entendit lui firent prendre une grande goulée d’air frais avant que ses larmes se remettent à couler sans même qu’elle ne comprenne le pourquoi du comment. Aussi rapide qu’un cobra elle glissa son visage dans le cou de l’auror dans une vague tentative de discrétion.

Après quelques minutes, Astra releva la tête calmé et un doux sourire pointa sur ses lèvres alors qu’elle rougissait c’était la première fois que quelqu’un s’inquiétait pour elle et voulait son bonheur c’était troublant, grisant. La seule chose qui put alors franchir ses lèvres fut.

« Merci, je ne suis pas douée là dedans alors excuses moi par avance si je gaffe, je vais avoir besoin de leçon mais je suis sur que tu vas m’apprendre tout ça »

Elle posa alors de nouveau ses lèvres contre les siennes, appréciant une fois de plus la sensation de sa langue contre la sienne. Elle rougit de nouveau ouvertement alors qu’il la complimentait sur son choix futur. C’était le même cas pour lui, Astra savait qu’il gravirait rapidement les échelons de sa fonction, il était du genre à travailler d’arrache pied pour en venir là ou il souhaitait être et elle pria intérieurement à ne jamais l’avoir comme patient.

« Je préférerais que tu n’es aucun bobo du tout tu sais ? »

Apaisée, la brune repose alors sa tête contre le cou de Thomas en y déposant doucement ses lèvres. Après quelques minutes de ce traitement, l’auror lui proposa de regagner la terre ferme. Acquiesçant le froid la tenant en son sein, elle se détacha de lui à regret  avant de regagner la rive. Sortant de l’eau, elle plaça ses cheveux en arrière avant de se diriger vers ses affaires. Attrapant sa baguette, elle matérialisa des serviettes et en étala une sur le sol avant d’en attraper deux plus petites. En posant une sur ses épaules en frissonnant.

La deuxième dans ses mains, elle attendit que Thomas soit à sa hauteur pour lui poser la serviette sur la tête et sur la pointe des pieds elle se mit à lui frotter les cheveux en souriant espièglement. Après un autre baiser, le brune se laissa tomber sur la serviette alors que Thomas faisait de même sous le regard d’Astra…


code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Sam 21 Avr - 16:21

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Il faut avouer que cette petite baignade à deux était quand même des plus agréable, je ne pouvais pas m'empêcher de me dire que nous étions bien plus que des simples connaissances, je me disais que nous étions bien plus que ça. Alors qu'elle avait passé ces bras autour de mon cou, je pouvais sentir son corps contre le miens je ne cessais de frissonner à son contact. Elle était d'une beauté sans pareille, je n'avais jamais vu quelqu'un étant capable de me déstabilisé autant et surtout de me faire sourire. Je dois avouer que je n'ai pas eus la chance de pouvoir vivre quelque chose d'aussi fort auparavant avec quiconque, mais là, en sentant sa main caressée ma joue, je ne pouvais pas m’empêcher de la regarder droit dans les yeux. Comme si j'avais étais charmé par une sirène des plus magnifiques, je pourrais la qualifier de créature magique, parce que pour moi elle n'a rien d'humaine, mais aux vues de sa beauté, elle est tout simplement magique. Aucun doute sur mes sentiments, j'étais amoureux d'elle et je ne compte pas la délaisser ou me montrer distant avec elle. Elle est aussi précieuse que bon nombre de personnes proche de moi dans ma famille adoptive, qui sait nous allions pouvoir être bien plus indispensable l'un pour l'autre avec le temps. Contact de nos fronts alors que je la regarde droit dans les yeux, nous avions déjà atteins une étape de liens affectif que nous finissons par nous embrassés à nouveau. Langoureux, doux et sensuel, un baiser qui pouvait me transporter à mille lieue où nous nous trouverons rien qu'elle et moi sans aucun signe de civilisation.

Je pouvais voir que mes paroles avait touché Astra et les siens m'avaient touché eux aussi, j'étais des plus heureux que ce le soit réciproque. Je ne pouvais pas m'en empêcher, je ne voulais que son bonheur, bonheur qui serait à deux maintenant et ce serait quelque chose de bien plus satisfaisant avec le temps. J'avais mille et une envie et idée qui me traverser l'esprit, de choses que je voulais faire avec elle et avec aucune autre. C'est limite si mon esprit ne voulait qu'une chose, lui vouer un culte, je me mords la lèvre à l'envie de l'embrasser à nouveau, c'est bien plus dur que moi. Jeune femme sensible et aimante, touchante et adorable, je m'en fais la promesse, je la protégerais quoi qu'il puisse arriver. Parce que je ne pourrais jamais me le pardonner si quelque chose viendrait à lui arriver, je veux tout simplement son bonheur et de la voir s'épanouir à mes côtés, de la voir comme ça, a enfouir sa tête dans mon cou ne prouvait qu'une seule chose c'était peut-être qu'elle avait attendue un moment comme celui-ci. Alors qu'elle se redresse calmé et souriante, rougissant de plus belle, je ne pouvais pas la regarder droit dans les yeux sans avoir à sourire. Je viens froler ces lèvres avec les miennes avec un sourire tendre alors que je caresse sa joue avant de reprendre.


- Ne t'en fais pas, je suis là pour te faire découvrir ce côté de la vie. Et tu sais, tu n'as pas de crainte à avoir, je serais toujours là pour toi quoi qu'il arrive. Je vais tout faire pour pouvoir être présent le plus possible pour pouvoir passé du temps avec toi. Je t'aime Astra.

Alors qu'elle déposa ces lèvres sur les miennes, appréciant ce baiser comme si c'était à chaque fois le dernier, je ne pouvais qu'être fier de sa future profession et surtout du fait que je voulais être celui qui pourrait prendre soin d'elle et surtout lui montrer que je ne suis plus l'homme joueur d'autrefois. Je veux pouvoir être avec elle et que je puisse la chérir comme nul autre avant. Je caresse sa joue amoureusement alors que je souris en coin en la regardant droit dans les yeux je finis par reprendre d'une voix douce.

- Tu sais que ça pourrait arriver et même si ça arrive, c'est mon travail Astra. Mais je te jure sur ce que j'ai de plus cher que je ferais tout pour ne pas être blesser d'accord ? Pour te protéger toi et ma famille, pour protéger le plus de personnes possible.

Je me voulais rassurant, du mieux que je peux, j'ai pas envie de pouvoir lui montrer que je ne suis pas un suicidaire ou un inconscient. Bien au contraire on me l'a dit et répéter tout au long de ma formation qu'il fallait toujours prévoir le pire pour pouvoir tiré le meilleur de nous même. C'est quelque chose que je crains dans cette situation, mais je n'ai pas peur, pas avec elle dans mes bras, alors que je la regarde droit dans les yeux. Je lui propose de retourner sur le rivage, souriant alors que je la suis, me dirigeant vers la rive, je la laisse sortir en premier. Venant monter à mon tour, je la vois attraper sa baguette pour matérialiser des serviettes dont une qu'elle vient poser sur ma tête et de la pointe de ces pieds elle vint les frotter de façon espiègle. Ce petit jeu fort plaisant me faisait me dire que la fête pour le bal d'hiver, si je venais à être là, je pourrais peut-être l'inviter à être ma cavalière. Je l'attrape par les joues tout en venant l'embrasser avant de la laisser s'allonger, j'en profite pour me sécher un peu et vu qu'elle aimer être espiègle, il faut avouer que je suis du genre joueur et taquin. Alors que je la regarde droit dans les yeux, je finis par passer la serviette autour de la taille. Libérant mon corps de mon boxer en la regardant droit dans les yeux, je souris en coin tout en venant prendre place à ces côtés pour venir frôler son ventre du bout de mes doigts. Avant de coller mon corps contre elle avec tendresse je souris tout en venant passer ensuite ma main sur sa joue en l'admirant. Je viens frôler ces lèvres avec les miennes tout en souriant, mon souffle chaud allant ensuite rencontré son cou que je couvre de doux baiser avant que je reprenne.

- C'est la première fois que je me baigne avec quelqu'un que j'aime Astra et j'espère que nous aurions des premières fois dans divers domaines. Mais ce qui m'importe le plus, c'est que ce soit ensemble que nous les passions. Tu ne penses pas ?

Je viens caresser sa hanche pour ensuite la faire venir doucement contre moi pour pouvoir la prendre dans mes bras. Me disant que j'ai envie de pouvoir l'avoir à nouveau dans mes bras. Me perdant dans ce qui est le plus beaux regard que j'ai vu dans toute ma vie, je me dis que c'est une jeune femme qui me plait énormément, je ne me vois pas me passé d'elle et tout en souriant, une idée me passe par la tête. Je la fais basculer sur le ventre doucement et je viens m'asseoir à califourchon sur elle et je passe mes mains sur son dos pour pouvoir commencer à la massé sensuellement. Gêné par la serviette, sur un coup de tête je décide de la retirer tout en souriant en coin je lui dis.

- Quoi de mieux qu'après une bonne baignade, un bon massage fait avec amour et tendresse Astra ?

Je commence doucement à chanté un chant irlandais qui parle d'un guerrier légendaire sorcier pendant des temps maintenant oublié. Alors que mes doigts roule sur sa peau, je dois avouer que je ne suis pas un expert dans le domaine. Mais dans de nombreux livres moldu, j'ai lu qu'il était préférable pour détendre quelqu'un de lui offrir un massage qui pourrait la détendre du mieux que je peux. C'est quelque chose qui est vraiment intéressant et qui me fait plaisir et frissonner, je pense que ce rendez-vous improvisé est des plus parfait et je souhaite qu'il lui este en mémoire le plus longtemps possible. Je souris tout en finissant ma chanson avant de lui demander d'une voix légèrement gêner.

- J'espère que ça te détend un peu, je dois avouer que tu es la première à qui je fais un massage à quelqu'un, autant que ce soit toi Astra qui puisse en profiter.

Je viens me pencher pour déposer un baiser sur sa joue avant de me redresser en me saisissant de la serviette pour la remettre autour de ma taille question que je puisse venir m'allonger à ces côtés. Je ne me dis qu'une chose, c'est que j'ai envie de pouvoir rester encore à ces côtés en tout lieu et en tout temps. J'aimerais tellement pouvoir passé une nuit à ces côtés à veiller sur ces songes...






N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
avatar
Astra G. Black
Parchemins : 924
Date d'inscription : 17/02/2018
Âge IRL : 21
Photomaton :
Célébrité : Lily Collins
HP : 2050
Exp : 9595
Baguette : 28 cm, bois de cerisier et composé de mèche de cheveux d’Aspara souple et d’une grande finesse
Maison à Poudlard : Serdaigle
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Lun 23 Avr - 15:30

Le Loup & La Panthère × feat. Thomas

Et dire que ce matin, la brune avait juste mis son maillot en se disant qu’elle se tremperait les pieds. Autant dire qu’au final elle avait bien fait de le mettre et bien fait de dire à Scylla d’aller à la bibliothèque seule, tout comme elle avait bien fait de monter dans cet arbre il y a trois heures.  C’est fou ce que cet homme pouvait lui faire ressentir, elle ne s’était jamais exprimée autant sur ses sentiments à autre que Scylla et ça la chamboulait. Au plus profond d’elle c’était le chaos, le vrai, mais pourtant c’était comme si tout se reconstruisait petit à petit tel un courant d’aire nettoyant tout lui permettant de respirer librement à nouveau.

C’était un sentiment nouveau qui la traversait, mais au final la nouveauté n’était peut-être pas négative comme elle avait l’habitude de le penser. En tout cas c’est ce qu’elle pensait de plus en plus depuis qu’elle l’avait revue. Il n’y avait aucun doute que Thomas lui plaisait, en même tant à qu’elle femme ne pourrait-il pas plaire au vu de ce qu’elle pouvait voir alors qu’il sortait de l’eau en la suivant. Se mordant la lèvre, la brune l’observa sans aucune honte, le rouge étant de toute façon déjà présent sur ses joues depuis un moment. Elle regarda alors les minuscules gouttes d’eau couler le long de son torse en se disant que beaucoup de femmes aimeraient être une goutte d’eau à cet instant.

Elle releva alors doucement son regard pour tomber dans celui de son homologue qui lui souriait en la regardant. Astra se dit alors qu’elle n’avait aucune honte à avoir à zieuter comme ça le corps de Thomas. Fière de ses résolutions, elle entoura la tête de l’auror avec une serviette pour lui sécher les cheveux et en profiter pour l’embrasser. Une phrase de Thomas lui revint alors en tête et elle se décida à y répondre

« Je sais que ça risque et que ça va surement même arriver et même si je n’aime pas l’idée c’est comme ça et je ne veux pas que ça change. Un peu comme si on me disait que faire des potions était nocif, ce n’est pas pour autant que j’arrêterais. »

L’embrassant sur la joue, la jeune femme s’enroula dans une serviette et s’installa alors ensuite sur la serviette au sol, tout en regardant Thomas se sécher, et c’est en rougissant qu’elle le regarda se débarrasser de son boxer pour rester en serviette. Fermant les yeux un instant, un frisson la parcours alors qu’il s’installe près d’elle, frisson plus intense alors qu’il semble s’amuser à passer ses doigts sur le ventre de la jeune femme. Et en plus le pire là dedans se dit Astra c’était qu’elle aimait ça. Ses yeux se rouvrant, elle se tourna un peu de façon à ce que Thomas se place contre elle.  Feiwan en elle bondissait dans tout les sens mais la jeune femme resta le plus possible neutre, un simple petit sourire sur les lèvres, elle répondit au baiser de l’auror. Alors qu’il déposait de doux baiser dans son cou, Astra repartie une fois encore à la découverte des cheveux de Thomas.

« Je me suis déjà baignée avec quelqu’un mais de la gente féminine, donc oui j’imagine que c’est encore une première fois avec toi. Comme je te l’ai dit je veux que tu me montres ce que je ne connais pas donc je pense que nous sommes sur la bonne voie non ? »

Un frisson la traversa alors que la main de l’auror joue sur sa cuise, la rapprochant doucement de lui. La brune fini alors par poser sa tête contre le cou de Thomas sa chaleur la réchauffant, car oui comme tout bon félin elle préférait le chaud au froid. Et puis sans avoir le temps de comprendre ce qu’il se passait, la brune se retrouva sur le ventre, alors que Thomas à califourchon sur elle se mettait à la masser. Jamais Astra n’aurais cru pouvoir atteindre un tel degré de rougeur et pourtant elle n’u pas le cœur à l’arrêter même si cela la gênait, elle qui n’était pas habituée au contact comparé à Thomas. Elle enfonça donc sa tête dans ses bras, poussant un petit cri lorsqu’elle senti l’air froid sur sa peau, sa serviette ayant disparue.

Pourtant petit à petit, la pression surs ses muscles disparais presque entièrement et la brune du retenir Feiwan en elle pour ne pas se mettre à ronronner. Se reconnectant  avec la réalité alors que Thomas se réinstallait à coté d’elle elle ne put qu’éclater de rire en entendant la gène dans sa voix. Ce n’était que maintenant qu’il était gêné sérieusement ?  S’essuyant les yeux en larmes, la brune se retourna difficilement tant elle rigolait sous le regard perdu de Thomas

« C’était gênant, mais agréable, je n'ai pas l'habitude je crois. Tu es mignon quand tu es gêné, même si c’est après ce que tu as fait tu sais ? »

Souriant, la brune posa ses lèvres sur les siennes avant de poser la tête sur son torse tout en regardant le ciel sans aucuns nuages…

code by lizzou × gifs by tumblr


"happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light"  
~Toujours pur~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
Thomas Eden Selwyn
Parchemins : 701
Date d'inscription : 03/04/2018
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Sam Claflin
HP : 1100
Exp : 5792
Baguette : Bois D'aulne avec du crin de sombral d'une longueur de 27 centimètres
Maison à Poudlard : Serpentard
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  Lun 23 Avr - 20:13

Le Loup & La Panthère
Thomas & Astra




Je pensais passé une journée des plus simples alors que je me disais que ça aller être assez tranquille surtout que j'avais envie de me détendre dans l'eau et surtout que j'avais envie de me poser dans un coin loin des élèves. Loin de tout, des élèves et du raffut qu'ils pouvaient faire, je me dis d'une voix douce que je pouvais enfin me relaxer. La pression de ma réussite en tant qu'Auror était quelque chose qui me faisait vraiment plaisir et je n'avais pas envie de trop stresser même si c'est quelque chose qui me prends aux tripes parce que je me dis que c'est un rêve qui se réalise pour moi. J'avais attendus toute ma vie pour pouvoir devenir un Auror et j'avais quand même hésiter sur le résultat finale je me demandais juste où est-ce que j'allais être affecter comme poste, j'espère juste que le destin ne va pas être cruel envers moi. J'espère pouvoir rester auprès d'Astra et ne pas être envoyer à l'autre bout du pays, ou pire, de l’Europe. Mais de pouvoir être avec Astra est quelque chose de merveilleux, je dois avouer que je suis un homme comblé quand je suis avec elle, elle est quelqu'un qui me rend tellement heureux. Je suis épanouie avec elle et ce n'est que le début de cette histoire qui je l'espère va continuer à prospérer. Je n'ai jamais étais aussi bien avec quelqu'un auparavant et le fait de pouvoir passer du temps avec elle me rendait de plus en plus confiant en moi même et je suis heureux avec elle et j'avais envie de continuer d'apprendre des choses sur elle pour que l'on puisse se connaitre parfaitement sans avoir peur de s'ouvrir sentimentalement parlant. Sentiment bien plus fort qu'auparavant, je dois avouer que je n'ai jamais eus la chance d'être si heureux qu'avec elle et je me dis qu'elle mérite tout l'amour que j'ai à lui offrir. Elle est un nouvel espoir de m'épanouir en plus de la famille aimante que j'ai et je dois bien avouer que je suis combler avec elle, personne ne pouvait me rendre aussi heureux qu'elle le faisait en ce moment. Je suis un homme combler avec elle et je n'espère jamais avoir à la laisser ou à la rendre malheureuse. Je pouvais la voir se mordre la lèvre alors que je sors de l'eau, je n'avais envie que de lui plaire à elle et a personne d'autres. De toute façon je n'avais pas envie que les autres femmes me séduisent, j'avais seulement envie d’être avec elle et qu'on puisse avancer tout les deux main dans la main à se soutenir dans les bons comme dans les mauvais moments. Je serais toujours là pour elle sans jamais avoir d'hésitation dans mes agissements, alors que je pouvais la voir rougir je trouvais ça mignon et en plus elle était une femme des plus adorables à rougir de la sorte. Se plongeant dans le regard l'un de l'autre, je pouvais continuer de sentir mon cœur à battre fortement dans mon torse et j'étais des plus heureux, alors qu'elle vient me sécher les cheveux, nous passions un moment particulier ensemble et j'affichais un sourire en coin en la regardant droit dans les yeux. Je l'écoute me répondre suite à son inquiétude.

- Je suis tout à fait d'accord et puis nous sommes complémentaires Astra, moi qui serait le bouclier du monde magique et toi qui sera mon petit paradis où récupérer et où je pourrais continuer à m'épanouir.

Son tendre baiser se posant sur ma joue, je souris tout en la regardant droit dans les yeux par la suite, nous nous allongeons sur la serviette qu'elle avait fait apparaître après notre arriver sur la berge. Je la regarde alors que je viens à retirer mon boxer et seulement la serviette autour de ma taille me faisait me sentir plus à l'aise. Jouant de mes doigts sur son ventre tout en souriant en coin, mes lèvres parcourant son cou, je pouvais la sentir jouer avec mes cheveux. Je me sentais frissonner et elle reprit alors que je reste contre elle pour sentir la chaleur de sa peau tout en l'écoutant attentivement, je finis par sourire en caressant sa joue, la regardant droit dans les yeux.

- Je me suis déjà baigner avec des femmes, mais rien de comparable avec toi parce que je me sens vraiment bien avec toi. Il n'y a vraiment personne de comparable à ce que l'on vit maintenant et je suis heureux que l'on se soit trouver. Je n'ai vraiment pas envie que cela change entre nous. Mais oui, nous sommes clairement sur la bonne voie.

Je me sentais bien avec elle alors qu'elle vient poser sa tête sur mon cou, le transfère de chaleur était vraiment agréable et j'aime vraiment la voir être contente et dans une pulsion et une envie de la détendre encore plus. Alors que je commence mon massage, j'espérer que je pouvais la détendre bien plus que tout ce dont j'avais imaginer et une fois terminer je reviens près de la jeune femme pour pouvoir la prendre dans mes bras pour continuer à la câliner en jouant dans ces cheveux sensuellement. Alors que je la regarde droit dans les yeux tout en l'écoutant, j'allais répondre avant qu'elle vienne poser sa tête sur mon torse et je finis par reprendre.

- Je t'avoue que je n'ai jamais fais ça auparavant, c'est une première fois pour moi. Et je pense que je vais devoir apprendre encore...

Alors qu'elle vient me voler un tendre baiser, je continue à lui caresser les cheveux tout en souriant en coin. Je prends une profonde inspiration et tout en souriant en coin. Je continue à lui parler pour continuer à la détendre.

- Je ne suis pas encore affecter à un endroit précis où je travaillerais, mais j'espère de tout cœur être affecter à la protection de Poudlard, ce qui nous permettrais de nous voir plus souvent.

Je garde mon large sourire tout en m'imaginant pouvoir être ici, je sais que nous pourrions continuer à construire notre petit paradis ensemble.







N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1702-here-i-come-thomas-eden-selwyn http://historia-pactum.forumactif.com/t1712-grimoire-d-un-auror#24086 http://historia-pactum.forumactif.com/t1709-hell-o-stranger-thomas-e-selwyn#24077
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Le Loup & La Panthère | Feat Astra  

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Loup & La Panthère | Feat Astra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loup y es-tu ? - feat. Hildred
» En parlant du loup... feat. Ariana R. Collins
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» patrouille de griffe de panthère
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Poudlard & Alentours :: Les extérieurs :: Le lac Noir-
Sauter vers: