Partagez | 
 

 Be carefull what you wish for

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zooey A. MacIomhair¤ historia pactum ¤avatar
Créa Mag. Génie
Exp : 3698
Points de vie (HP) : 850
Photomaton :
Baguette : Je n'ai pas besoin de baguette pour faire de la magie !
Pseudonyme : Scandalucia
Âge IRL : 27
Célébrité : Emilia Clarke
Parchemins : 106
Date d'inscription : 03/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Be carefull what you wish for   Dim 15 Avr - 14:36

Be carefull what you wish for...
feat ☼ Zooey & Lucian
C’était une fête donner en l’an.. je ne sais plus, ne partons pas trop loin... Nous étions dans mon palais, inonder de bruits de rire. L’orgie se poursuivais alors que mon génie et moi-même dégustions du vin et quelques grappes de fruits des vergers entretenue par les petites mains. Nous étions plongées dans la perversité, dans l’abus et dans le non-sens d’une vie de débauche. Notre civilisation avait atteint une sorte d’apogée dans le désordre et l’agonie de perpétuelle réjouissance malsaine. J’étais un tyran, une reine dans un monde gouverné par les hommes. Mais nul n’était capable de surpasser ma grandeur qui n’avait d’égal que mon égo.

C’est ce que l’on pouvait voir sur les gravures anciennes de mon vieux coffre en bois d’acajou massif, fait à l’effigie d’un empire, mon empire. Et que mon génie, en ce libérant, m’ordonna d’enfermer dans ma lampe. Mon palais tout entier, seulement abandonner, sans personne pour m’y entretenir la moindre conversation à par mes reflets dans les miroirs. Allonger sur une banquette, je buvais un vin sans âge, félicitant avec amertume l’anniversaire de ma cinquantième année d’emprisonnement depuis la dernière fois que j’eu un maître. Ma lampe semblait perdue, si profondément enfouis dans l’oublie que je n’étais plus devenue qu’un murmure, une légende.

Je m’ennuyais, priant chaque jour des dieux morts depuis longtemps pour ma libération prochaine. Sans savoir si elle arriverait ce jour, ce mois, cette année ou même ce siècle. Mes longs cheveux d’un blond presque blanc tombaient en cascade tout autour de moi et mon regard si coloré, si vif de milles et une couleurs reflétais mon désespoir. Je n’attendais qu’une opportunité, qu’une chance à saisir. Un être magique qui par hasard tomberas dans le même piège auquel j’avais succombé il y a plus d’un millénaire. Une clé pour me sortir d’ici qui n’était plus après tout que ce genre d’objectif, de rêve inachevable que ce fabrique les enfants dans l’espoir d’égayer un peu leurs mornes routines.

Et si ce n’était pas la libération, ce devait être la vengeance. Celle qui me torture depuis tant d’année, celle qui m’anime de colère à chaque fois que je vois son visage, que je me rappelle son nom ou son sourire. Son portrait sur la cheminée me toise avec la satisfaction du gagnant, il s’est assurée que jamais je ne puisse le décrocher, que jamais je ne puisse échapper à sa vue et à son regard. J’ai voulu le brûler, le déchiré, le massacrée, j’ai voulu mourir, m’empoisonnée ou m’ouvrir les veines, mais rien ne pourra m’ôter la vie tout comme rien ne pourra effacer le souvenir de celui que j’ai aimé et qui m’a trahi. Il ne me reste aujourd’hui que la longue attente sans fin, et l’espoir qu’un jour, la roue tourne en ma faveur.
(coffee) AMIANTE





Dernière édition par Zooey A. MacIomhair le Dim 6 Mai - 11:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1703-zooey-a-maciomhair http://historia-pactum.forumactif.com/t1735-be-carefull-what-you-wish-for-zooey#24629 http://charmed-legacies.forumactif.com/
Lucian M. Hollar¤ historia pactum ¤avatar
Adulte comerçants
Exp : 2487
Points de vie (HP) : 600
Photomaton :
Baguette : Une baguette de 29 centimètres en bois de Sureau avec un coeur remplit d'ailes de fées.
Âge IRL : 27
Célébrité : Jason Momoa
Parchemins : 267
Date d'inscription : 17/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Be carefull what you wish for   Mer 18 Avr - 16:29

Be Carefull What You Wish For
Lucian & Zooey




An 788 - Quelque part au Maghreb

Il est un temps où les humains et les sorciers pouvaient cohabiter sans que tout le monde ne se pose des questions à propos de la magie, mais associant celle-ci plutôt à la divinité. Que l'esprit des moldus peut être corruptible, il faut avouer que personne n'a pu imaginer que nous puissions leurs êtres supérieurs à cause de notre naissance. J'étais enfermé dans cette lampe magique mais je n'avais plus la notion du temps, ici tout est si froid et lugubre, représentant mon être des plus malfaisant qui avait était condamner à ne plus sévir dans cet objet créer magiquement par cinq des races de créatures magique. Je fus appeler à sortir de la lampe sans que je m'y attende alors que j'étais entrains de dormir. Je sors totalement nu de celle-ci, devenus un génie en perdant ma nature de sorcier. Destiné à servir un maître... Mais en voyant la personne qui me fait face il s'avère que c'est une femme, bien plus petite que moi à l'apparence frêle qui se trouve devant moi. Je me redresse en lui faisant face, un large sourire sur mes lèvres alors que je la regarde droit dans les yeux. Je ne ressens aucune gêne et je lui dis d'une voix douce et détendue.


- Vous m'avez appelez maîtresse ? En quoi puis-je vous être utile ? Si vous l'ignorez, je suis un génie et j'ai le droit de vous accordés trois vœux, n'importe lesquelles mise à part de ramener quelqu'un à la vie et d'autres demande dans le même genre.

Je viens tourner autour d'elle tout en prononçant ces paroles, m'arrêtant derrière elle, je viens poser mes mains sur ces petites épaules avec mes mains puissantes. Venant reprendre sans attendre.

- Vous pouvez me demander tout ce que vous désirez, je suis à vos ordres... Je peux exhausser le moindre de vos désirs... Il vous suffit tout simplement de demander...

Je continue mon tour avant de venir à nouveau face à elle venant caresser ces joues impatient de voir ce qu'elle pouvait me demander. Mais au fond de moi, j'espère qu'elle va me donner ma liberté, je ferais tout pour qu'elle me donne sa confiance et qu'elle me libère de cette prison froide qui m'a accueillis pendant un long moment de ma vie. Je ne sais pas quoi dire ou faire d'autre, mais j'ai envie de retrouver ce monde qui est le miens. Alors que je viens poser mon corps musculeux contre le sien, je sonde son regard et je finis par dire d'un air sérieux.

- Je sens de la peine et de la souffrance dans votre regard maîtresse, êtes-vous sûre que tout va bien ?

Je joue avec ces sentiments, du moins ceux que je peux apercevoir dans son regard. Je veux tout faire pour qu'elle se sente mieux et j'espère sincèrement qu'elle va aller mieux, il faut que je lui montre que je peux lui être utile et que je gagne sa confiance. Je dois réussir à me montrer indispensable pour elle quoi qu'il arrive. J'affiche un sourire radieux, totalement faux et simplement fait pour la séduire, pour toucher son humanité. Usant de mes charmes pour y arriver.



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1832-lucian-mordekhai-hollar http://historia-pactum.forumactif.com/t1845-les-aventures-de-lucian#27084 http://historia-pactum.forumactif.com/t1843-liens-de-lucian-m-hollar#27080
Zooey A. MacIomhair¤ historia pactum ¤avatar
Créa Mag. Génie
Exp : 3698
Points de vie (HP) : 850
Photomaton :
Baguette : Je n'ai pas besoin de baguette pour faire de la magie !
Pseudonyme : Scandalucia
Âge IRL : 27
Célébrité : Emilia Clarke
Parchemins : 106
Date d'inscription : 03/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Be carefull what you wish for   Dim 6 Mai - 15:05

Be carefull what you wish for...
feat ☼ Zooey & Lucian
Je courrais dans la basse campagne, fuyant pour ma vie vers le sud. Le voyage avait été long. Il avait durée des mois, des années. J’avais vue les jours et les nuits se succéder sans jamais m’arrêter, fuyant ma terre natale. J’avais réussi à embarquer dans un bateau partant sur les terre d’or du moyen orient, là-bas une nouvelle vie m’attendais en Egypte ou dans les terres noires de l’ancien continent, le berceau de l’Homme.

C’est alors que je me reposais dans l’étable d’une famille de berger, aussi confortablement installer qu’on puisse l’être sur le foin, que j’entendis parler pour la première fois d’une légende ancienne, d’un autre temps. Celui où un grand sorcier c’était vue bannir par une magie ancestrale. La quête fut longue et non sans embûche. Sans doute faite pour un autre récit que l’on couchera un jour dans les livres d’histoire.

Mais j’y parvins finalement, à cette grotte dans le désert où je trouvais cet objet miraculeux que je frottais par trois fois avant d’y voir un homme, grand et fort en sortir. Ses yeux n’avaient nullement une couleur naturelle, de milles et une teinte de l’arc en ciel, luisant comme le plus pur des métaux. Ses iris abritaient la magie dans sa forme la plus pur. Il se présenta, d’une manière peu orthodoxe qui me fis tiquer, de quel siècle venait-il pour engager d’une manière aussi familière ?

La détermination, la puissance et le triomphe prirent place en mon sein. Je savais à ce moment précis que plus jamais je ne risquerais le bûcher pour mes pratiques de la sorcellerie. Que plus jamais je ne serais enchaînée comme une esclave. Que plus jamais je ne serais vendu ou violé. Je possédais la magie. Le pouvoir. Je regardais le génie d’au si haut que je le pouvais alors qu’il faisait presque deux têtes de plus que moi.

-Genie, tu ne parleras que quand je te le demanderais. Je n’ai pas besoin d’être importunée par tes sifflement. Je sais ta légende. Je sais qui tu es, qui tu était et qui tu ne sera plus jamais. À présent tu es mien. Et ensemble nous bâtirons un nouveau monde. A mon image, l’image d’une reine.

Furent mes mots. J’ordonnais ensuite au génie d’entrée dans sa lampe. Mon cœur meurtri avait depuis longtemps oublié tous concept d’empathie ou de compassion. Seul comptais mon désir brûlant de revanche face à tous ce que la vie m’avait privée d’avoir, ce que je méritais et qui n’avais jamais été mien.

¤ Quelques jours plus tard… ¤

J’avais voyager avec un simple cheval, quelques vivre et mon nouvel outil magique. Jusqu’à la terre promise, celle qui serait bientôt mon royaume. Pour la première fois depuis que j’avais trouvé la lampe, je la frottais pour en faire sortir son habitant.

-Génie, tu va à présent faire de moi la sorcière la plus puissante, la magicienne la immortelle et intouchable que je mérite d’être.

Fus mon premier vœu, lancer d’un air impérieux à la créature que je considérais comme un esclave, moi qui pourtant aurais sans doute du savoir…Moi qui pourtant avait vécue dans l’ombre de la considération de vermine. Et qui aujourd’hui prenais un malin plaisir à infliger ce que j’avais subit.
(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1703-zooey-a-maciomhair http://historia-pactum.forumactif.com/t1735-be-carefull-what-you-wish-for-zooey#24629 http://charmed-legacies.forumactif.com/
Lucian M. Hollar¤ historia pactum ¤avatar
Adulte comerçants
Exp : 2487
Points de vie (HP) : 600
Photomaton :
Baguette : Une baguette de 29 centimètres en bois de Sureau avec un coeur remplit d'ailes de fées.
Âge IRL : 27
Célébrité : Jason Momoa
Parchemins : 267
Date d'inscription : 17/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Be carefull what you wish for   Lun 7 Mai - 14:14

Be Carefull What You Wish For
Lucian & Zooey




Je me tenais face à elle, les bras croiser sur mon torse alors que mon regard se poser dans le sien. Elle était déterminée et j'afficher un sourire des plus déterminer. Femme forte et indépendante alors que la jeune femme qui se présenter à moi, je dois avouer que je suis déçus de voir que mon petit numéro de charme ne convienne pas à la demoiselle en question. Alors qu'elle me donne ces instructions je lui dis d'une voix douce tout en m'inclinant comme il se doit.

- Bien maitresse, comme il vous plairas. J'espère que ma compagnie et mes pouvoirs vous seront utiles en tout cas. Dans tout les cas, je suis intriguer d'apprendre que vous me connaissez, comment cela se fait-il ? J'ai vécus dans des temps que vous ne pouvez imaginer. Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à me demander et je me ferais un plaisir d'y répondre.

Je souriais d'un sourire franc, seulement en façade, si j'avais seulement la possibilité de pouvoir lui rompre son petit cou, je le ferais sans attendre. Mais je me dis au fond de moi que c'est une femme qui risque fortement de ne pas aimés ce que je lui prévois si j'ai la possibilité d’exécuter mon plan, je compte bien lui montrer que je suis loin d'être qu'un petit toutou qui obéit sagement.

¤ Quelques jours plus tard… ¤

J'étais dans cette lampe lugubre et aussi sombre que mon âme enchaîner à cette prison qu'est la mienne, j'ai qu'une envie de pouvoir prendre mon envol et de redevenir un sorcier. J'attendais l'heure ou la jeune femme viendrait me demander mes services, alors quand elle me fit sortir. Je l'écoute attentivement tout en souriant en coin. Petite chose fragile et manipulable... Si tu savais ce qui t'attends...

- Comme il vous plairas maitresse !

Alors que je la regarde, je ferme mes yeux avant de les ouvrir rayonnant d'une lueur bleu tel un ciel d'été sans nuage et je vient imposer deux doigts sur son front ainsi qu'une main au milieu de son thorax alors que mon regarde reste fixer dans sien sans bouger. Et une fois finis je reste à ma place sans bouger tout en la regardant droit dans les yeux avant de reprendre.

- Je peux vous être utile en faisant quelque chose pour vous ?

Profite du temps qu'il te reste dans cette vie qui ne te sera plus utile et je ferais payer à tout ceux qui t'ont suivit une fin des plus douloureuses et insupportable. Je dois avouer que personne ne connaîtra une telle douleur, toi petite créature qui n'aurait jamais dû voir le jour connaîtra toutes les longs siècles à passer dans cette lampe. Alors que je regarde la jeune femme, je finis par reprendre.

- Un second souhait vous ferez envie ou vous préférez que je me retire pour le moment ?

Mes bras toujours croiser sur mon torse, ce petit jeu de soumission m'énerver au plus haut point et pour être franc, je n'avais qu'une envie. C'étais de pouvoir m'extraire de cette maudite lampe question que je puisse reprendre la place qui est la mienne.




Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1832-lucian-mordekhai-hollar http://historia-pactum.forumactif.com/t1845-les-aventures-de-lucian#27084 http://historia-pactum.forumactif.com/t1843-liens-de-lucian-m-hollar#27080
Zooey A. MacIomhair¤ historia pactum ¤avatar
Créa Mag. Génie
Exp : 3698
Points de vie (HP) : 850
Photomaton :
Baguette : Je n'ai pas besoin de baguette pour faire de la magie !
Pseudonyme : Scandalucia
Âge IRL : 27
Célébrité : Emilia Clarke
Parchemins : 106
Date d'inscription : 03/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Be carefull what you wish for   Mar 29 Mai - 10:02

Be carefull what you wish for...
feat ☼ Zooey & Lucian
Le crépuscule gagnait la cité, alors que des chants païens se laissais entendre au loin. Le palais d’or et de cristal reflétais la beauté des fontaines par la luisance des dernier rayons rougeâtre sur soleil sur sa surface. Face à son peuple, une reine aux cheveux d’ébène couronner d’une tiare de métaux précieux et d’émeraudes posais un regard curieux sur les réjouissances qu’elle observait de son balcon. On pouvait lire dans son regard une flamme qui l’animais, celle de l’ambition. Habituellement si vive, elle semblait souffrir du doute. Une inquiétude qui s’insinuais petit à petit dans ses veines, celui de perdre le pouvoir, de défaire tous ce qui avait été accompli.

Arnhild n’étais pas une femme très grande, elle faisait moins d’un mètre soixante. Pourtant elle avait marqué son histoire, sa légende par la grandeur de ses actions. Ses deux grand yeux bleus-gris avait vue et vécue, on le sentait dans son regard malgré son jeune âge. Mais l’absence de ride sur sa peau n’étais que mensonge. Car la femme n’avait pas vieilli depuis bien des années. Pensive, elle se souciais de son avenir. Petit à petit la paranoïa l’avait gagné et pour cause, sa passée parsemée de trahisons et d’épreuve difficile avait beau l’avoir forgée, elle n’en restait pas moins dans la souffrance. Les cicatrices laisser par son histoire l’avais profondément endommagée. Et la confiance ne faisait pas partie de ses attributs.

•••

Je n’avais pas confiance en cet être qui me faisait face. Son ton mielleux et sa façon de m’invité à toujours faire davantage de souhait ne m’inspirais pas confiance, loin de là. Je n’autorisais donc Mordekaï le génie, à sortir uniquement quand ses pouvoirs pouvaient se montrer utile. Dans tous les cas, je ne gâcherais pas l’avantage considérable qu’il m’apportait en formulant mes trois vœux sans avoir bien réfléchit au préalable. La magie qui débordait de moi, j’avais appris à la maîtriser avec le temps. Bien sûr, tout comme Rome, ça ne c’était pas fait en un jour. Mais l’immortalité m’avais offert ce que les simples mortels ne pouvaient que rêvé : le temps. À mesure qu’il passait je m’étais créer une communauté de fidèle. Dénuée de pouvoirs magiques, sorciers ou bien créatures en tout genre, ils avaient tous au moins une chose en commun : l’envie de vivre dans l’opulence et la luxure.

Ce n’est que quelques années après le premier souhait que je formulais le second, un soir d’été dans le désert. Bien à l’abris des regards car j’avais gardé la lampe magique secrète pour ne pas attisée la convoitise. Me venter n’aurais été que bêtise et stupidité dans tous les cas. Au coin du feu et alors que ma communauté festoyait non loin de là, je fis appel à Mordekaï une nouvelle fois. Ce n’étais pas uniquement notre troisième rencontre bien sûre, j’avais fait appel à lui dans des moments difficiles pour qu’il m’offre protection et parfois solution quand je rencontrais un obstacle. Après tout, sa magie m’appartenait. Mais tant qu’il restait mielleux et hypocrite, ce que je sentais, nos rapports ne resterais que ceux d’un maître et de son génie. Car j’avais beau être sans doute plus jeune que lui, je n’étais tout de même pas née d’hier.

Je frottais la lampe par trois fois pour le voir apparaitre. Les flammes du feu qui me réchauffait la peau dansais sur le petit objet d’or et de pierre précieuse, des reflets de sa lumière semblait festoyer sur le sable du désert. Je le regardais apparaitre, imposant et bien plus grand que moi. Ce qui ne m’empêchais pas de le regarder de haut, la méfiance alimentant nos échanges.

-Génie, je vais aujourd’hui formulée mon second vœux. Mais avant dis-moi, si tu possédais toi-même la lampe, quel serait ton vœu ? Et ne ment pas.

Je voulais connaître ce qu’il y avait dans le cœur de l’être magique qui me faisait face. Je le sentais faux depuis le départ. Sans doute était-il passée de main en main, son obligation d’allégeance l’usant, surtout si après trois vœux, il disparaissait à nouveau dans sa grotte. Il n’empêche que les génie avaient obligation d’allégeance envers leurs maîtres et ne pouvais donc pas mentir à une question directe ou manquer d’exécuter un ordre.
(coffee) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1703-zooey-a-maciomhair http://historia-pactum.forumactif.com/t1735-be-carefull-what-you-wish-for-zooey#24629 http://charmed-legacies.forumactif.com/
Lucian M. Hollar¤ historia pactum ¤avatar
Adulte comerçants
Exp : 2487
Points de vie (HP) : 600
Photomaton :
Baguette : Une baguette de 29 centimètres en bois de Sureau avec un coeur remplit d'ailes de fées.
Âge IRL : 27
Célébrité : Jason Momoa
Parchemins : 267
Date d'inscription : 17/04/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Be carefull what you wish for   Lun 4 Juin - 17:55

Be Carefull What You Wish For
Lucian & Zooey



Je n'avais aucunement envie d'aider cette femme mais en avais-je la possibilité ? Non, ça m'étais impossible pour le moment, elle me voyait comme un avantage surement pour elle. Mais elle ne se disait pas qu'elle pouvait courir un grave danger à mes côtés, car un tel pouvoir attire toujours les convoitises quoi qu'on puisse en dire, mais ce que je pouvais déceler en cette femme, c'étais qu'elle n'avait pas un côté pur et lumineux comme ceux que j'avais croiser en mon temps. Un avantage en soi, j'allais jouer sur son envie de pouvoir et de notoriéter pour la poussée à la faute et le jours où ça se présentera à moi. J'en profiterais pleinement sans aucune hésitation. C'est lors d'un festin que je fus appeler, sortant de cette lampe qui est ma prison, je regarde droit dans les yeux la femme sans un bruit en attendant de voir ce qu'elle avait à me dire. Affichant tout simplement un sourire plus machiavélique à ça question et je lui dis sur un ton bien plus strict et direct sans aucune hésitation.

- Je ferais le voeu de détruire toutes les races de créatures magiques qui m'ont enfermés dans cette lampe magique. Ou alors, j'en ferais des esclaves jusqu'au dernier. Ils s'en sont prit à celui que mes fidèles appelaient "Le Dieu né Roi". Et rien que pour cela ils mériteraient que je m'occupe d'eux, un par un, je mettrais chaque ville, chaque royaume et chaque races magiques ou non à feu et à sang... Pour être franc, les combats me manquent... Aucun mortel ou être magique ne m'arriver à la cheville, ils ont tous pliés le genou devant ma puissance et ma maîtrise de la magie noire. Elle est et restera la magie noire la plus puissante de ce monde car elle en est l'essence pur de celle ci. Mais avez vous déjà entendus mon nom maîtresse ? Si vous le souhaitez, quand vous souhaiterez être divertie, je pourrais vous contés ce qui fut ma vie. Quel est votre vœu ?

Je me mets accroupis face à elle laissant mon regard intrigué par son envie de pouvoir et un sourire à la fois charmeur et carnassier couvrir mon visage. Il faut avouer que même si je n'aimer pas être sous les ordres de cette femme, elle a un côté qui me rappel moi quand j'étais libre et je pense avoir trouver la faille de cette jeune femme. Avide de pouvoir et d'opulence, il faut avouer que je suis satisfais de voir qu'elle à les vices les plus communs de ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1832-lucian-mordekhai-hollar http://historia-pactum.forumactif.com/t1845-les-aventures-de-lucian#27084 http://historia-pactum.forumactif.com/t1843-liens-de-lucian-m-hollar#27080
 

Be carefull what you wish for

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Be carefull you may disappear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: RP Atypiques :: La pensine-