Partagez | 
 

 Une jalousie maladive [Devon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Piper Mills¤ historia pactum ¤avatar
Serpentard
Exp : 981
Points de vie (HP) : 200
Photomaton :
Baguette : bois d'if, 23 cm, ventricule de coeur de dragon
Pseudonyme : Serpentard
Âge IRL : 25
Célébrité : Georgie Henley
Parchemins : 58
Date d'inscription : 17/05/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Une jalousie maladive [Devon]   Mer 30 Mai - 22:26

La journée avait été plutôt longue ce jour-là. Piper n'avait envie que d'une seule et unique chose : rentrer dans sa Salle Commune, en faisant un petit détour par les cuisines, se trouvant non loin de son lieu de repos, pour quémander aux Elfes de Maison une grande tasse chaude et rassurante de chocolat chaud avec une pointe de cannelle. Après un peu de repos, elle finirait peut-être par considérer le fait de commencer ses devoirs. Parce que même si ce n'était pas encore l'année de ses BUSES, elle ne devait pas commencer à amasser trop de retard. D'autant plus qu'elle voulait vraiment devenir bien plus forte que sa nouvelle demie sœur : Roxane Eagle, une Serdaigle de quatrième année, elle-aussi.

Dès la fin de son cours de Métamorphose, la jeune Serpentard s’était dirigée, avec une hâte non maîtrisée et son sac en bandoulière sur l'épaule droite, vers les sous-sols de l'école. Bien évidemment, son chemin jusque là-bas avait été plutôt loin puisque les escaliers n'en avait fait qu'à leur tête. Et ce n'est qu'une fois après avoir trouvé une solution de leur faire comprendre qu'il fallait qu'elle se rendre de toute urgence vers les cachots, de peur de faire une crise d’hypoglycémie. Même si en toute honnêteté, Piper était bien plus gourmande que sujette aux crises d'hypoglycémie.

Une fois arrivée dans les cuisines, Piper se fit accoster par toute une troupe de joyeux Elfes de Maisons, prêts à tout pour exaucer le moindre de ses désirs. Avec un sourire aux coins des lèvres, la gamine de quatrième année en profita donc pour demander toute une tournée de pancakes au sirop d'érable pour elle-même,puis de cookies, qu'elle comptait bien apporter au sein même de la Salle Commune des Verts et Argents. Après tout, le chocolat était bien un bon remède contre la dépression. Et il fallait bien avouer que certains de ses camarades n'en était pas si loin...

Une fois rassasiée, et après avoir remercié ses "amis" les Elfes de Maison pour ce goûter qui ressemblait d'ailleurs plus à un dîner qu'autre chose, la jeune fille se rendit donc dans sa Salle Commune, apportant avec elle un plat rempli de cookies aux pépites de chocolat bien chaud et fraîchement sortis du four. Cookies qu'elle déposa sur une table en plein milieu de la Salle Commune, laissant tout le loisir à ses camarades de s'en servir. Si bien sûr il en resterait puisqu'elle piochait déjà dedans avec avidité. Que c'était bon !

Soudain, son regard rencontra celui d'un de ses camarades de maison et elle laissa tomber les cookies pour se diriger vers lui, prenant place sur l'un des canapés qui se trouvaient là, faisant face à Devon. Elle lui sourit alors mystérieusement, sachant très bien qu'il appréciait énormément Roxane, à son contraire à elle. Et le voir tourner autour de la Serdaigle ne lui plaisait pas du tout. D'autant qu'elle avait décidé qu'elle serait plus forte que sa demie sœur, dans tous les domaines. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il s'obstinait donc à tourner autour de la Bleue et Bronze comme il le faisait...
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t2102-piper-mills#32078 http://historia-pactum.forumactif.com/t2107-les-aventures-de-piper#32143 http://historia-pactum.forumactif.com/t2106-les-liens-de-piper#32142
Devon H. Sayre¤ historia pactum ¤avatar
Serpentard
Exp : 5598
Points de vie (HP) : 1300
Baguette : Bois d'if, plume d'oiseau tonnerre, 27 cm, souple
Pseudonyme : Serpentard
Âge IRL : 26
Célébrité : David Mazouz
Parchemins : 391
Date d'inscription : 26/01/2018

Secreto Revelio
Sortillèges appris:
Sacoche:
Gain par niveau:

MessageSujet: Re: Une jalousie maladive [Devon]   Jeu 14 Juin - 21:10

La journée avait été longue. En fait, le temps devenait de plus en plus long. J'évitais certaines personnes. Gwen passait beaucoup de temps avec Roxane, ce qui n'était pas surprenant, et je m'isolais, comme toujours ou presque. J'avais besoin de m'isoler, de temps à autres. Souvent, même. Seule Gwen le comprenait.

Encore une fois, je m'étais isolé, dans la salle commune, après cette journée de cours. Pour une rare fois, j'étais dans la Salle commune de Serpentard, plutôt que dans mon dortoir, où il n'y avait personne, à l'exception de moi, jusqu'à l'heure du couché.

Mais j'étais, cette fois, dans la salle commune, le nez plongé dans un livre de sortilèges, mais je n'étudiais pas vraiment, même si j'aurais dû. Ma tête était occupée ailleurs, depuis près de deux mois. Depuis que Roxane avait appris que j'étais Fourchelang. Quelque part au fond de moi-même, je m'en voulais de lui avoir laissé savoir que je pouvais parler à certains invertébrés. J'étais persuadé qu'elle me détestais, maintenant, surtout avec cette mauvaise réputation qu'avait le Fourchelang. Ça allait mal pour moi, qui souhaitais voir les choses s'améliorer entre nous deux, Roxane et moi. Tout allait en sens inverse, si seulement j'avais fermé ma gueule quand elle avait mentionné les complications qu'elle avait eu durant l'été. Mais non, j'avais tenté de la complimenter, sans trop savoir comment faire, et elle m'avais traité de malade...

Comme un con, je me ressassais tout ça dans la tête, comme si y penser allait changer les choses, les améliorer. Ou, plutôt, j'essayais de savoir ce que je pouvais faire, éventuellement, afin d'arriver à améliorer les choses. Chose certaine : éviter de parler la langue des serpents allait m'aider.

J'avais relevé la tête, peut-être deux secondes, croisant le regard de certaines personnes. L'une d'entre elle : les complications de l'été de la belle Roxane, Piper. Je replongeai mon regard dans mon livre de Sortilèges, sans vraiment lire, ni étudier. Je ne lui avait jamais vraiment parlé, mais juste l'entendre critiquer constamment une amie, surtout dans les derniers mois de l'année scolaire précédente, ne m'avait pas laissé de marbre.

Autre certitude que j'avais : lui parler n'allait pas m'aider à améliorer les choses avec Roxane. Malgré ça - et je me demandais pourquoi - Piper venait de s'asseoir à côté de moi. Je n'avais pas vraiment envie de l'entendre, à nouveau, parler des défauts de Roxane, surtout que ce qui figurait parmi la liste de Piper venait de sa propre perception.


"Je peux t'aider?"

J'étais loin d'être chaleureux, en ce moment, j'étais même tout à fait le contraire : assez froid et sec. Elle me savait un "ami" de Roxane. Selon ce que j'avais crû comprendre, dans le train, le mariage du père de Roxane et de la mère de Piper n'avait qu'aggravé la situation entre les deux. Je ne voulais surtout pas me retrouver entre les coups de feu lancés entre ces deux-là. Malheureusement, je n'avais pas vraiment d'aide pour me sortir de là, dans la salle commune de la maison de mon ancêtre. Personne ne viendrait m'aider...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1389-devon-sayre http://historia-pactum.forumactif.com/t1392-devon-sayre-maj-2018-02-24 http://historia-pactum.forumactif.com/t1391-devon-sayre-heir-of-slytherin
 

Une jalousie maladive [Devon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité naît de la jalousie.
» [ LIBRE ]Jalousie maladive. [ON SE TAPE DESSUS]
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» [PV] Jalousie & Amitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Poudlard & Alentours :: Le château :: Cachots & sous-sol :: Salle commune Serpentard-