Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
De bon matin ! [Pv feat Loukia S. Delenikas]
Owen Fawley
En ce début de week-end, le jeune homme avait bien dormit et s'était autorisé quelques heures de sommeil en plus afin de bien récupérer. Aujourd'hui pas de révisions à l'horizon. Une petite journée de repos et peut-être un petit entraînement de quidditch histoire de se maintenir en forme. Le seul vrai effort de la journée. C'était tout un art de ménager son planning entre études intensives et temps de détente. Après sa toilette et s'être vêtu d'une robe de sorcier élégante, le jeune homme sortit de sa Salle Commune pour rejoindre la salle où l'on mangeait le mieux à Poudlard : la Grande Salle. Pénétrant dans le lieu, la première chose qu'il remarqua était que la pièce était peu peuplée. Plus aucun professeurs et quelques élèves si et là à chaque table de maison. Le jeune homme alla s'installer à celle des Verts et Argents et se beurra quelques toast avec de la confiture et se servit un petit bol de porridge. Il entama donc son petit déjeuner calmement, mâchant avec précaution tout ces aliments porteur d'énergie. Le ventre plein, il souffla et arrosa le tout d'une bonne rasade de jus de citrouille. Il se mit à réfléchir à la suite de sa matinée. Une petite ballade hivernale dans le parc pour laisser le froid vivifiant agresser sa peau ? Se poser tranquillement dans la Salle Commune ? Tenter de trouver Celestia et vérifier tout d'abord qu'elle n'était pas au travail dans les Cuisines ? Cette option le tentait énormément. Se levant, il épousseta les quelques miettes sur ses vêtements avant de s'étirer. Le sourire aux lèvres, en imaginant la joie qu'il éprouverait en retrouvant la rouquine, il se mit à marcher en direction de la sortie. Il passait toujours de bon moment avec l'étudiante de Beauxbâtons. Elle avait cette personnalité si particulière qui arrivait à la fois à lui arracher un fou-rire, à le rendre un peu niais mais aussi à lui donner envie de la taquiner sans cesse, taquineries auxquelles elle répondait très souvent. On en faisait pas des comme ça à Poudlard.

Ne regardant pas devant lui, il percuta quelqu'un de moins solide que lui et vacilla un peu. Il venait de heurter une gamine. Du moins ce fut la conclusion qu'il tira en posant ses yeux sur l'infortunée qui venait de croiser sa route. Une petite blonde qu'il avait déjà vu s’asseoir à la table de Poufsouffle. Comme il était de bonne humeur et que c'était un peu sa faute, le jeune homme décida de ne pas se montrer trop désagréable et se montra donc bon prince.


- Excuse moi petite, j'étais perdu dans mes pensées. Tu vas bien ? Pas trop de casse ?

Ce qui était amusant dans ce genre de situation était qu'elle vous faisait souvent rencontrer des gens totalement inconnu. Malheureusement, ces gens ne se révélaient pas toujours intéressant. Des fois, le plus amusant, c'est qu'on tombait sur quelqu'un d’irascible prêt à engager une joute verbale mais c'était rarement une bonne idée avec le Fawley qui se prenait pour un maître dans cet art mais tout cela n'était que son humble (ou pas) avis. Comment serait cette petite ? Juste de passage ? Un simple choc ou une personne intéressante ? Seul les minutes qui allaient arriver allaient pouvoir répondre à cette question.
Owen Fawley
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t1697-owen-fawley#23703 http://historia-pactum.forumactif.com/t1711-les-chroniques-d-owen-fawley#24085 http://historia-pactum.forumactif.com/t1707-les-ecailles-d-owen-fawley#24064
Dim 26 Aoû - 18:04
Revenir en haut Aller en bas
Loukia S. Delenikas
alerte a la bombabouse
novembre 2022 - Loukia est vetue de son bonnet poufsouffle, un sweat à capuche et un jeans. A ses pieds elle a de vieilles baskets boueuses.
Feat. Owen & Loukia

Un oeil s'ouvrit dans le dortoir des troisièmes années de poufsouffle. Un pied repoussa la couverture contre le bois de lit alors que des bras venaient s'étirer au-dessus de la tignasse emmêlée de la petite blondinette. Le samedi matin, son moment préférait du week end. La majorité des étudiants restent au fond de leur lit alors que les profs sont de repos. Le moment idéal pour faire ce qu'elle veut de sa carcasse. Alors elle se leva et fila dans la salle de bain. En un rien de temps elle revêtit ses vêtements civils, son bonnet aux couleurs de sa maison et de vielles baskets.

Une, deux, trois foulées et la voila qui poussait les battants de la grande portes et sortit à toute allure dans le parc du domaine. Le soleil perçait à peine et Loukia filait dans tous les sens. Des animaux mignons, la lisière de la forêt interdite, un tour du côté du stade de quidditch. Stade où elle se laissa tomber en arrière, sur l'herbe humide pour retrouver son souffle. La petite hyperactive était heureuse. Heureuse et affamée. L'heure tournait et il était tant d'aller se rassasier dans la grande salle.

De retour avec les chaussures boueuses, la petite fila dans la grande salle et s'arrêta au milieu du chemin pour humer l'odeur du chocolat chaud. Elle avait faim et allait tout avaler. Sautillant pratiquement sur place elle allait saluer ses ainés quand elle fut percuté et tomba fesses contre le sol. Dents serrés pour retenir la douleur, elle chercha du regard qui était l'individu qui venait de lui faire mal. Directement elle se replaça sur ses deux pieds.

Petite ? J'suis pas petite d'accord ?!

Qu'elle cria la seconde année et serrant les poings prête à se battre à la moldu. Mais l'autre semblait plus s'inquiéter pour elle que chercher la bagarre. Bizarre. Retrouvant une position neutre, elle pencha légèrement la tête sur le côté tout en le dévisageant de la tête aux pieds. Il était pas spécialement beau ce mec. Un étudiant ado parmis pleins d'autres. Un grand en soit.

Tu d'vrais regarder devant toi quand tu marches. Tu viens manger ou tu t'en vas ?

Attrapant un croissant à la table la plus proche elle le découpa avec ses dents et machouilla sans perdre de vue le garçon inconnu. Son nom elle s'en fichait. Mais savoir s'il voulait jouer avec elle, ça s'était important.

code by black arrow
Loukia S. Delenikas
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas http://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps http://historia-pactum.forumactif.com/t2224-loukia-s-delenikas-liens
Dim 7 Oct - 21:30
Revenir en haut Aller en bas
Owen Fawley
« Pas petite » ? C'était un fait indéniable. Elle était minuscule. Elle commençait à peine son adolescence. Encore un peu enfant, le visage poupin. Elle essayait de montrer les dents verbalement mais cela ne prenait pas avec le Fawley. Encore une qui pensait être sortie de la cuisse de Jupiter ou tout simplement une petite peste. Au moins, elle ne l'avait pas appelé par son prénom ou son nom de famille ce qui signifiait qu'elle ignorait probablement qui il était. C'était parfois courant chez les élèves d'années inférieures de ne pas connaître leur aînés si ce n'était juste de visage et encore. Le Fawley prit une profonde inspiration et souffla trois fois pour ne pas s'énerver. Il était certes fautif mais le jeune homme sentait que la petite allait lui mettre la moutarde au nez. Un truc dans l'air qu'il n'arrivait pas à définir. Un peu comme une certitude que vous ne pouvez  pas voir ou palper. Mieux valait se vider l'esprit et se concentrer à nouveau sur la situation plutôt que de râler mentalement et de pester.

En plus elle venait de lui parler comme s'il n'était rien ce qui avait le don de l'énerver. Et la voir prendre de la nourriture et manger debout comme une bizarre au lieu d'aller s’asseoir l'excéda quelque peu. Tout comme le fait qu'elle venait de se servir sur une table sans même savoir si c'était sa table. Quel manque de respect. Cette petite avait dût être éduquée par des gens étranges et mal élevé. Dire qu'il avait essayé d'être gentil. A croire que faire une bonne action ne vous renvoyait pas forcément du positif vers vous. Soupirant, le jeune homme prit la parole sur un ton neutre, un rien appuyé.

- J'ai déjà mangé. J'allais aller me balader. Toi à ce que je vois t'as pas encore cassé la croûte. J'ai trouvé le repas trop riche aujourd'hui. Ce serait bien qu'il fasse quelque chose de plus léger. Nous les joueurs de quidditch, on ne peut pas se permettre de prendre du poids, surtout quand on occupe le poste de poursuiveur.

Elle était encore trop jeune pour jouer dans l'équipe de sa maison et comme certaines personnes elle ne devait pas forcément s'intéresser au sport préféré de sorciers. C'était un jeu complexe autant pour les joueurs que pour les spectateurs les plus concentrés. Un merveilleux jeu qui n'était pas à la porté du premier venu.

- J'ignore qui tu es mais moi c'est Owen Fawley, de la maison Serpentard. Et toi tu es de quelle maison ?

Poser ce genre de question permettait souvent de cerner la personnalité générale d'une personne mais cela ne voulait pas dire «carrosse ». En effet, un élève pouvait posséder les qualités de plusieurs maisons ou seulement l'une ou l'autre de la maison dans laquelle il avait été envoyé. La répartition était un premier tri mais le véritable se faisait sous l’œil inquisiteur du prisme d'Owen. Il était curieux de voir sous quel blason elle marchait. S'il devait se fier à sa première intuition et son jugement, il ne la classerait pas dans la sagesse de Serdaigle. L'effronterie des lions peut-être ? Pas encore de signe d'une appartenance à Poufsouffle mais sait on jamais ? Seul les prochaines minutes pourraient répondre à cette question !
Owen Fawley
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t1697-owen-fawley#23703 http://historia-pactum.forumactif.com/t1711-les-chroniques-d-owen-fawley#24085 http://historia-pactum.forumactif.com/t1707-les-ecailles-d-owen-fawley#24064
Mar 9 Oct - 20:50
Revenir en haut Aller en bas
Loukia S. Delenikas
alerte a la bombabouse
novembre 2022 - Loukia est vetue de son bonnet poufsouffle, un sweat à capuche et un jeans. A ses pieds elle a de vieilles baskets boueuses.
Feat. Owen & Loukia

Le croissant dans la main, Loukia mastiquait une bouchée tout en dévisageant des pieds à la tête l'ainé qui l'avait bousculé. Sa tête ne lui disait absolument rien mais ça ne l'empêchait pas de converser avec le serpentard qui parlait de nourriture. Arrêtant de manger la gamine observa son croissant sans comprendre en quoi c'était un repas de riche. Sa tante n'avait pas tant d'argent que ça et pourtant la petite blonde avait aussi des croissants à la maison. Et de toute manière les croissants c'était bon alors...

Si tu veux un truc léger t'as qu'à manger de la salade. - qu'elle lui répondit avecun air sérieux. Air sérieux qui disparu bien vite. C'est qu'à présent elle sautillait presque sur place. - T'fais du quidditch ? C'est cool le quidditch ! Mais poursuiveur c'est naze faut bosser en équipe.

Ouais elle était plus jeu en solo la petite. C'est que les travaux d'équipe, les jeux d'équipe et tout autre truc à faire en groupe finissait toujours en bagarre avec elle. Soit parce qu'elle partait jouer en solo soit parce qu'elle s'entendait pas avec les autres enfants. Plongée dans ses pensées Loukia fut ramenée à la réalité par la voix d'Owen. Oui Owen c'était son prénom. Un serpentard. Loukia sourit de toutes ses dents tout en pointant du doigt le bonnet aux couleurs de sa maison qu'elle portait sur sa tête.

Moi j'suis Loukia Delenikas.  J'suis poufsouffle. Tu vas te balader dehors alors ? J'viens avec toi ! On va jouer à quoi ? On peut prendre des balais et aller sur le stade ! Ou faire une course de vitesse dans l'parc. Sinon partir chasser le champignon sauter dans la forêt. Ou alors on peut jouer à faire des blagues.

Cette fois elle sautait sur place. S'en moquant complètement du fait qu'ils ne soient pas de la même maison où qu'elle s'impose à lui, Loukia avait envie de jouer et Owen partait se balader donc c'était la personne idéale pour faire mumuse un moment. D'un pas vif la gamine se dirigea vers la grande porte et fit un signe de la main à Owen.

Alléééééééé viens !

Qu'elle cria. On aurait pu l'entendre à l'autre bout de la grande salle. Puis elle observa le garçon prête à faire demi tour s'il ne venait pas.

code by black arrow
Loukia S. Delenikas
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas http://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps http://historia-pactum.forumactif.com/t2224-loukia-s-delenikas-liens
Hier à 15:13
Revenir en haut Aller en bas
Owen Fawley
Comment pouvait-elle penser que le poste de poursuiveur était naze ? C'était celui qui assurait le plus le spectacle en attendant que l'attrapeur faisait son taff. Cela demandait des réflexes, de l'anticipation, de la rapidité, de la précision, de la coordination et aussi un bon sens tactique et d'équipe. Le poste le plus complet en soi.

- On voit que tu ne connais pas grand chose au Quidditch. C'est le poste le plus classe à jouer et qui demande le plus de qualité. Il faut avoir le sens du spectacle. Le Quidditch ça ne doit vraiment pas être ton truc.

La gamine semblait être toute folle à l'idée de passer du temps avec Owen. C'était le genre de môme encore plus collante qu'une tarte à la mélasse. Il allait devoir s'en débarrasser. Au moins il savait qu'elle était de la maison Poufsouffle et il se demandait quelle qualité des blaireaux elle possédait.  Au moins deux des activités qu'elle suggéra sembla intéressante.

- Je te vois mal monter sur un balais volant. Des blagues tu dis ? Et de quel genre ?

Le Serpentard se demandait ce que ce petit cerveau pouvait bien imaginer comme tour à jouer. Peut-être était-elle plus créative qu'il ne le pensait. Elle cria littéralement dans la Grande Salle ce qui eut le don de l’excéder. La petite blonde était du genre à se faire remarquer. Il allait falloir faire attention parce qu'il était à présent convaincu qu'elle lui attirerait à coup sûr des ennuis. Se décidant à sortir à l'extérieur, le Septième année passa par le Grand Hall, puis sortit dans le Parc. La température n'était pas désagréable et s'il voulait aller voir Celestia, il allait devoir de se débarrasser de la petite sinon elle risquait de mettre un souk monumental dans les Cuisines de l'école et il ne voulait pas être tenu responsables de ce genre d'ennuis. Baillant calmement, le Fawley reprit la parole pour s'adresser à la môme.

- Tu veux jouer un tour tordu ou tu as déjà sur toi des farces et attrapes plus classiques ? Ça t’arrive souvent de vouloir entraîner des inconnus dans ce genre de petit plan machiavélique ?

Owen n'était pas du genre à s'ouvrir et à faire confiance facilement aux gens, sauf de rares exceptions. Il préférait en apprendre le plus possible sur son interlocutrice afin de s'en faire un portrait collant à la réalité et prendre la fuite en cas de pépin, la laissant seul pour démêler le sac de nœuds dans lequel elle se serait empêtré. Pas fou le Fawley ! Il espérait juste que tout cela ne terminerait pas mal et qu'il ne se choperait pas une retenue. Puis, en lui posant des questions, il finirait peut-être par trouver quelque chose qui lui permettrait de se débarrasser d'elle et de prendre la poudre d'escampette en toute tranquillité. La gamine respirait un peu trop la joie de vivre à son goût et cela cachait certainement quelque chose. Bien qu'il n'avait pas forcément envie de découvrir le pourquoi du comment, il demeurait méfiant. Attendant la réponse de la môme, Owen sortit sa baguette magique et la fit rouler entre ses doigts.
Owen Fawley
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t1697-owen-fawley#23703 http://historia-pactum.forumactif.com/t1711-les-chroniques-d-owen-fawley#24085 http://historia-pactum.forumactif.com/t1707-les-ecailles-d-owen-fawley#24064
Hier à 19:41
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: