Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lily-Rose Lucchese
Lily-Rose Lucchese

Lily-Rose Lucchese

100x100

Nom.

Lucchese, de mon époux. Raina de mon père.

Prénoms.

Lily-Rose, prénom de ma mère et de la mère de mon père.

Statue du sang.

je suis de sang-mêlée.
100x100

Age.

27 ans

Date de naissance

le 31 décembre 1999

Métier / Année.

Assistante personnelle du ministre.
100x100

Baguette.

31 cm, bois d'Érable et une aile de fée. Particulièrement longue, Ollivander fus surpris que ce fût cette baguette qui choisi la demoiselle, alors âgée de 11 ans.

Patronus.

Un cygne noir, on a pensée qu'il était plus rare qu'une licorne quand on l'a découvert. Les cygnes noirs représentent la fidélité, l'amour monogame et l'affection (l'attachement) pour des personnes aimées. Ils peuvent avoir une jeunesse sauvage, mais rester monogames plus tard dans la vie. Les cygnes noirs représentent le pouvoir (la puissance) vivant d'amour et le romance. Avez-vous jamais été à côté d'un cygne ; mère protectrice ? Je vous le déconseille.

Épouventard.

Une arme à feu moldu prête à tiré.


Il était une fois...
Parlez-nous ici de l'histoire de votre personnage, de son passé, de sa vie, de sa non-vie (une petite mort est si vite arrivée), tout ceci en 500 mots minimum s'il vous plaît, et même un peu plus si affinité!

La vie est une chose relative, on ne peut pas comparé la nôtre et celle de notre voisin. Car c'est l'expérience qui fait le savoir et la sagesse et non les années. On peut être âgée de 90 ans sans jamais avoir vécue et appris. Tous comme on peut avoir 20 ans et être déjà bien plus expérimenté que nos aïeux. Tous ce relativise, il ne sert à rien d'aller chercher chez le voisins pour quelques réconfort, ce n'est pas en comparant l'incomparable qu'on arrive à ce tiré de la bornitude de notre quotidien. Pas dans cette vie, ni dans la suivante, encore moins dans les précédentes. Vous voulez entendre le récit de ma vie ? Je vous en pris, prenez une tasse de thé, elle viens de chez moi en Irlande, vous pouvez l'accompagner de quelques petits gâteau également. Nous en avons pour un petit moment...

Décembre 1996 à Août 2006 ;

Mon enfance.

Je suis native d'Irlande du Nord, contré des Royaumes Unis. Fille d'un mafieux de passage dans nos bars et d'une femme relativement facile trop jeune pour être mariée, j’étais à ma naissance la disgrâce sur une sang pur qui eût le malheur de ce faire embobinée par le premier venus jusqu'à lui abandonnée sa vertu.

La famille de ma mère faisait partie d'une sorte de « noblesse » chez les sorciers d'Angleterre appelé « sang pur », c'est à dire que jamais la descendance ne fus mélanger aux moldus, ça aurait été une catastrophe pour leurs réputation et leurs avenir. C'est en cela que l'ont peut comprendre la disgrâce de ma mère qui fus sévèrement punis par son clan par sa traîtrise. Une sang mêlée dans la famille ? Mais quel était donc cette insubordination... Surtout à l'époque de ma naissance et alors même que le Lord Noir, dieu tout puissant pour la famille de ma génitrice, était en pleine reprise du pouvoir.

Ma mère avait une tante un peu moins sévère que son père qui eût la générosité de la prendre chez elle alors que je n'était encore qu'un bébé criard pour ne pas que nous soyons misent à la rue. Bien sur cet élan de bonté n'était pas sans contre partie car dans notre monde, sorciers ou moldus, tous ce paient, tout ce monnayent. Ma mère devins une sorte de servante et dame de compagnie pour cette riche tante qui travaillais au ministère et était membre du Magenmagot. Je grandis dans un climat sévère mais paisible. Mes précepteurs m'apprirent à lire, à écrire et à compter. On me cultivais beaucoup par la lecture des écrivains de l'époque des lumière Français ou encore la grande littérature Anglaise. Mais également avec une certaine éducation magique, notamment concernant notre histoire, nos guerres et nos acquis.

Mes seuls plaisirs étaient ceux que l'ont retire en laissant voguer notre imagination à mesure que nous découvrons les pages d'un roman, jamais trop fantaisiste cependant, toujours dans l'honneur de notre race supérieur ; celle des sorciers. Je n'avais pas d'amis avec qui jouer, pas de frère et sœurs, pas de cousins ou de cousine. Juste ma mère trop épuisée le soir pour me conté des histoires et ma tantes très sévère pour qui je n'essayais jamais assez. Et les domestiques bien entendus, ceux qui m'apprenais, m'éduquais. Ma seule amie étant la cuisinière Bertha qui m'offrais gentiment des petites douceurs quand j'avais été suffisamment sage.

Ce fus très jeune cependant que je commençais à montrer certains signe qui m'étais propre. À peine âgée de quelques mois, les racines de mes cheveux changeais parfois de couleurs, virant du noir de jais caractéristique de ma famille au blond vénitiens ou encore au rouge quand j'avais de grosse colères. C'est à ce moment là que ma tante compris de quel maux étrange j'étais atteinte, j'avais reçue le dons de métamorphomage. Capable de changer mes caractéristiques physique. Bien sur je ne maîtrisais pas ce dons ce qui horrifiais ma tante qui ne supportais pas l’excentricité et le désordre. De plus, ce dons dévoilais mes humeurs au grès des changements de couleurs de mes cheveux. C'est à force de plus encore de sévérité et de punition que j'appris à maîtriser mon dons en même temps que mes émotions. L'éducation que je recevais m'empêchant de m'exprimer comme je l'aurais voulu, les bêtises enfantines que l'ont commet à l'âge de l'innocence ne m'étant pas permis. Je n'osais plus utilisé ce dons qui m'avait été offert et le cachais de tous. Cependant, il me fus d'un certain réconfort quand le soir à la lueur d'une simple bougie, il m'amusais seule devant le miroirs à l'abri des regards. C’était mon petit secret, entre moi et moi.

Septembre 2007 à Juin 2015 ;

Mes années à Poudlard..

Peu avant que j'atteigne l'âge de onze ans, je reçue ma lettre d'acceptation à l'école de sorcellerie Poudlard. Ce ne fus pas une surprise pour ma mère, ma tante ou moi. J'avais été éduquer dans l'optique d'intégrés un jour l'une des plus célèbre école de sorcier du monde de toute façon. Comme tous futurs première année nous avons commencer par aller au chemin de traverse. Ma mère avait économisé pendant des années pour pouvoir m'offrir mon éducation et par soucis de paraître elle ne m'achetais que le meilleur, le plus beau, le plus chic... Sous le regard inquisiteur de ma tante qui voulais s'assurer que malgré mes origines douteuse je ne tâcherais pas le nom de notre famille.

Le premier Septembre je pris pour la première fois le Poudlard Express en direction de l'illustre école de magie d'Angleterre, je m'y fis mes premières amitiés. Puis vins l'épreuve que tous les élèves du château redoutent plus ou moins ; la cérémonie de la répartition. Sans aucune surprise et au grand soulagement de ma mère et de ma tante, je fus envoyer chez les verts et argent, les Serpentard. J'y traversa l'adolescence accompagner d'amitiés, d'amour et d'emmerde. À vrai dire, tout spécialement de petits conflits avec d'autres élèves. Mon cousin en premier lieu dont j'avais été coupé presque toute mon enfance et qui me snobais complètement en raison de « l'impureté » de mon sang.

Être une Serpentard au sang mêlée ne fus pas des plus aisée, mais plus facile sans doute que pour ceux qui était aller sur les bancs de l'école avant moi. Après tout, cela faisait 10 ans que le Lord était mort et que ses adepte avait été traqué comme des bêtes, une bonne partie de ma famille compris. Je me fis un petit groupe d'ami, nous n'étions pas très populaires, nous n'avons pas brillé dans les rencontres sportives et autres activités de Poudlard, mais ensemble nous avons traversé les âges et tissée des liens qui ne ternirons jamais malgré la distance et les changements.

Bonne élève en sortilèges, métamorphose et défenses contre les forces du mal, je délaissais quelque peu l'astronomie mais me passionnais dès la 3è année pour l'arithmancie et l'étude des runes. Je passais mes BUSES à 15 ans et en obtenue plusieurs avec les félicitations de mes enseignant. Puis vins le temps des spécialisation. Je voulais devenir tireuse d'élite ou conjureuse de mauvais sorts à l'époque et me lançais dans un projet de carrière qui n'aboutirais jamais, déjà parce que c'était hors de question pour ma mère et ma tante qui trouvais ça bien trop téméraire, ensuite parce que là n'était pas mon destin. J'obtins mes aspics dans les matières que j'avais choisit à l'époque et quittais Poudlard sans vraiment de regrets si ce n'est la nostalgie de la magie de ses lieux. Mais l'excitation de découvrir ce que me réservais l'avenir ne me laissais pas l'occasion d'être triste. Ma vie d'adulte pus véritablement commencer.

Juillet 2015 à Avril 2016 ;

L'insécurité liée à l'entrée dans l'âge adulte..

Très vite cependant je me rendais compte des difficulté liée à l'entrée dans ce monde si vaste qui m'ouvrais ses portes. Je me rendais compte du cocon dans lequel j'avais été bercée que ce soit dans mon enfance ou à Poudlard. Je m'installais à Londres en Angleterre ou je rencontrais mon futur maître d'apprentissage au ministère. Il m'appris tous ce que je sais à présent du métier de tireur d'élite et de briseur de sortilèges. Je me perfectionnais de plus en plus mais le chemin ne fus pas sans encombre bien sur.

Au court de mes années d'apprentissage cependant, la varicelle dragonienne emporta ma tante puis ma mère qui c'était occupée de cette dernière. Le chagrin ce fis insupportable et j'eus beaucoup de mal à remonter la pente. La question étant : comment l'avaient-elles attrapée ? Et pourquoi le vaccin n'avait-il pas fonctionner ? Alors que je me crus orpheline, je rencontrais mon géniteur par un concours de circonstance orchestre par ma mère. C'était un moldu Américain qui n'avais nulle connaissance de la magie. De son nom Gaetano Reina il faisait partis me disait-il de la famille mafieuse Luchesse de New-York. Il me proposais de le suivre là bas, de vivre à ses côtés, de rencontrer mes demi-frère et devenir l'une de ses héritière.

Attirée par le clinquant de sa montre et au luxe de ses vêtements, assortis à de belles promesse je me laissais offrir un ticket à bord d'un paquebot moldu qui devais faire son trajet d’inauguration en date du 10 avril 2016. En première classe qui plus es... Il me laissa me décider et rentrais avant moi dans le nouveau monde. N'ayant plus grand chose me retenant en Angleterre à ce moment là, je pliais bagage et montais à bord du RMS Titanic 2.

L'histoire du naufrage de ce bateau est particulièrement célèbre chez les moldus, autant que celui de son grand frère qui avait couler le millénaire dernier, l'histoire ce répétais à croire que ce nom était maudit. Son triste souvenir et mon impuissance face à cette tragédie reste ancré dans ma mémoire encore aujourd'hui. Nous sommes deux sorciers à avoir survécus à ce naufrage, ayant été mis dans des canot de sauvetage plus ou moins malgré nous, car dans l'ivresse de l'instant, je ne m'étais pas montré apte à réfléchir aux conséquences de mon non-usage de la magie. Aurais-je pu sauver des vies ce jour là ? C'est une question qui me hante depuis bien des années...

Mai 2016 à Décembre 2019 ;

La guerre du cœur et du corps..

Arrivée dans le nouveau monde depuis peu, je devais à la fois m'adapter à une nouvelle culture mais également à de nouvelles lois. La sévérité de la communauté magique Américaine ne tarda pas à ce faire sentir. Et quand la rumeur de l'arrivée d'une sorcière Anglaise au sein d'une famille de moldu Américaine ce fis savoir, je ne tardais pas à être convoquer par le Macuza, traumatisée par son histoire.

La rencontre avec ma nouvelle famille, chose à laquelle je rêvais depuis petite, avait été malgré les zones d'ombres des affaires familiale Luchesse, tous ce dons j'avais toujours rêver. Il me faisait me sentir chez moi dès les premiers instant. Et bien que je devais faire mes preuves et montrer une loyauté nouvelle pour me faire une place, je ne pouvais pas renoncer à ce rêve qui avait été miens tant de fois. Je renonçais donc à ma magie, rangeais ma baguettes et autres artifices de sorcière dans une boite que je scellais par une clé qui ne quittais jamais mon cou. Mais pas avant un petit sortilège de confusion. En effet, usant de mes dons de métamorphomage je m'offris une nouvelle apparence pour ne plus être retrouver par le Macuza. Le sortilège quant à lui ne me servit que pour manipuler l'esprit de ma famille, les embrouillant pour ne pas qu'ils ce souviennent de mon véritable visage et ainsi profité d'une identité nouvelle.

Je démarrais ainsi une vie de moldu. Je ne peut pas dire que la magie ne m'es jamais manqué, bien sur que ce fus le cas. Mais je devais y renoncer si je voulais vivre avec mon père, mes frères, et ma famille.

C'est deux ans plus tard que par arrangement familial je fus fiancée à un homme dont je tombais amoureuse. Membre de notre famille, nous devions solidifier notre clan par notre union. Nous avons vécue nos année « Bonnie & Clyde », de bonheur et de passion ou je ne pensais d'ailleurs presque plus au monde de la magie. Je continuais à me faire tenir informé par courrier moldu, ayant demander à une amie à Londres de m'envoyer chaque mois des journaux dissimulé par courrier, mais je m'en tenais uniquement à ça, de maigre coupure de journaux qui tenais le dernier fil avec ma vie de sorcière.

J'aurais dû être mariée en Juillet 2019, mais le destin et le karma sans doute en décidais autrement. C'est alors que nous prononcions nos vœux, jusqu'à les scellée en un baisée que l'avenir que je m'étais imaginée ce brisa sous mes yeux. La famille de mon époux, des armes à feu, mon père répondant à la menace par la menace et un véritable bain de sang. Ma robe blanche taché de rouge et le gâteau qui vole en éclat sous les échange hargneux des deux camps avec mon mari, souriant de manière narquoise et moi folle de rage qui essaie de garder de contrôle coûte de coûte...

Voilà le peu de souvenir que je garde de ce sept juillet, ou du moins les mots que je peut encore mettre sur cette date. Il est douloureux pour moi d'en parler et c'est devenu un tabou. Bien entendus mes oncles m'ont cru complice, je ne l'étais pas. C'est mon père, Don de notre famille qui me protégea. Je ne perdis pas seulement un rêve illusoire ce jour la, nous perdions tous mon frère. Et cette peine ce transforma pour moi en haine. Les moldus n'étais que des rustres, ils étaient fourbe et incivilisé. Si la magie régissais leurs barbarie, si j'avais eu ma baguette, jamais mon frère ne serais mort.

Janvier 2020 à nos jours ;

Mes années folles..

Je mis du temps à me remettre de ses événements de 2019, mais avec le temps, j'y parvins tout de même. Mon père, faisant face à la guerre des clans dans les rues de New York, me confiais la tenu et la gestion d'un bar en plein Mannathan. Il pouvais y vendre des drogues moldus que nous faisions venir d'Alger et d'Italie. J'étais le visage de ce pub, pendant que mon frère et mon père comptais la caisse. Avec les années je m'étais durcie, mon cœur c'était fermé aux hommes et j'étais devenue bien plus froide et distante.

Ce bar était devenue ma raison de vivre, j'y chantais, je m'y pavanais. J'aimais qu'on puisse s'y retrouver et s'amuser. Le Jazz, la fête, le champagne. Nous y étions bien, c'était nos années folles. J'habitais l'appartement au dessus de mon pub, ce qui me permettais de toujours garder un œil sur mon plus grand amour. Faire des cocktail et servir de la liqueur ne ce rapproche pas de mon amour pour les potions, mais me permet toujours d'inventé mes recettes en un certains sens. Ma baguette est toujours raccroché et bien qu'elle me manque, je ne vois pas comment, dans le climat actuelle, la reprendre. Je vois par le biais des coupures de journaux que m’envoie mon amie à Londres que les choses commence à détaillée là bas. Deux meurtre à Poudlard, dont celui de la directrice que j'ai bien connus. Des massacres de moldus et j'en passe. C'était les prémices d'une nouvelle ère pour ma terre natale.

J'aime mon père et mon frère, leurs manières avec moi son tout à fait convenable. Cependant souvent je pense que mes oncles et plusieurs de leurs amis auraient besoin d'une bonne leçon, ravalé mon orgueil n'ai pas aisée, je le fait pour ne pas avoir de problème avec mon père ou avec le Macuza depuis le temps que je vis dans l'illégalité. Mais petit à petit certaines idée migre en moi et je me découvre anti-moldu par certain côté... Jusqu'à décider d'entamer des recherches sur une autre époque sombre de l'histoire de la magie. Je le cherche, je l'étudie, j'adhère à ses notions progressiste datant d'une autre époque. Car peut être que la meilleure manière de guérir notre monde, de nous entendre avec les moldu et de libéré une société magique brimée par cette cohabitation inexistante.

Au court de l'été, je choisi de changer radicalement de vie une nouvelle fois. Entrant au sein d'un groupe extrémiste trouver par hasard au court de mes recherche, je quittais l'Amérique pour retourner vivre en Angleterre ou j'infiltrais le ministère, prenant un poste d'Assistante personnelle du ministre lui-même. Avec mon passée et mes débuts de formation, ce ne fus pas bien difficile. En échange de la promesse de terminée mon apprentissage comme tireuse d'élite, j'avais accès à un emplois très confortable, qui me permettais d'observer encore d'avantage. Sorte d'agent double si vous voulez. Ne me prenez pas pour autant pour la méchante dans l'histoire. La colère n'est que réaction au traumatisme. J'attend toujours la preuve qui me dira que j'ai tord.


100x100

Un pseudo?

Scandalucia

Un âge?

27 ans

La célébrité de votre avatar?

Nina Dobrev
100x100

Un mot à propos de vous?

Bidibouh ! chear
100x100

Comment avez-vous trouvé le forum?

Par crise de skyzophrénie

Quelque chose à dire à propos du forum?  

♥️♥️♥️

Code du règlement ?

code ok par Kas' ☼
Caractère
Parlez ici en 15 lignes de la personnalité de votre personnage, n'omettez rien, ni les qualités, ni les défaut, tocs et manies !

Je suis quelqu’un de très droit. J’ai toujours vécu dans le paraître, principalement car je devais toujours être justement cette petite miss parfaite, celle qui a les meilleures notes de la classe, celle qui ne hausse jamais la voix, celle qui fait preuve de maturité et de responsabilité. Pour autant, je ne suis pas quelqu’un qui manque de profondeur. J’ai toujours fait preuve d’une grande intelligence et de beaucoup de malice. Je peux me montrer rêveuse, mais seulement avec moi-même quand personne d’autre ne vois. En revanche, je n’ai jamais manqué d'ambition, et l’ont reconnu souvent mon tempérament assez hautain et de leader à toujours vouloir chaperonner tout le monde. Manie d’ailleurs qui me mène souvent à mettre le bout de mon nez là où il n’a rien à faire. Je suis également une donneuse de leçon née et quelqu’un de très exigeant, autant avec moi-même qu’avec les autres. J’ai une certaine force de caractère qui accompagne ma discipline, mais également une forme de bravoure car je ne suis pas de ceux qui baisse les bras et s’avoue vaincue facilement. Je travaille énormément, bien qu’ayant des facilités qui me permettent d’apprendre très vite. On me qualifie souvent de très bonne manipulatrice, mais également d’individualisme, en effet, je préfère de loin travailler seul car j’aime le contrôle et je ne supporte pas les facteurs inconnus qui ont tendance à m’angoisser. On peut dire que je n’étais pas une très bonne partenaire en équipe. Mais attention, car bien que calme et réservé, je ne manque pas d’esprit. Et ma langue pourra ce montré particulièrement acérée face à ceux qui parvienne à piqué mon intérêt de façon plus ou moins négative.
Formation
Mes cinq premiers sortilèges :

FINITE INCANTATEM : il permet de neutraliser un sortilège (sauf les plus puissants)
INCARCEREM : des cordes sortent de la baguette et peuvent permettre de ligoter la cible.
STUPEFIX :  la personne visée tombe dans un état proche du coma. Si une personne est touchée par plusieurs stupefix simultanés, elle peut mourir (=connu aussi sous le nom de maléfice de Stupéfixion).
EPISKEY : soigne une blessure mineure.
PROTEGO MAXIMA : Crée une bulle protectrice autour d'un lieu très grand (Château, village)

Notes aux BUSE :

Astronomie : Piètre
Botanique : Acceptable
Défense contre les forces du Mal : Optimal
Histoire de la magie : Effort Exceptionnel
Métamorphose : Optimal
Potions : Effort Exceptionnel
Sortilèges : Optimal
Étude des runes : Effort Exceptionnel
Arithmancie : Optimal

Notes aux ASPIC :

Défense contre les forces du Mal : Optimal
Histoire de la magie : Effort Exceptionnel
Métamorphose : Optimal
Potions : Effort Exceptionnel
Sortilèges : Optimal
Étude des runes : Effort Exceptionnel
Arithmancie : Optimal

©️️ Narja - Never-Utopia




10% luck • 90% skills"wear your heart on your cheek but never on your sleeve, unless you wanna taste defeat."
Lily-Rose Lucchese
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2475-lily-rose-lucchese http://historia-pactum.forumactif.com/t2477-lily-rose-lucchese-o-2-2-disponibles http://historia-pactum.forumactif.com/t2478-lily-rose-lucchese-o-mon-carnet-d-adresse
Sam 22 Sep - 19:20
Revenir en haut Aller en bas
Sutton Skeeter
Bienvenue Lily-Rose ! Joli choix d'avatar ! Hâte de voir ce que tu nous concoctes I love you


La princesse de Poudlard
Tu me détestes ? ♥️ Allez, sois pas jalouse ! T'auras le droit à un article dans la gazette !
Sutton Skeeter
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t1494-sutton-skeeter
Sam 22 Sep - 19:41
Revenir en haut Aller en bas
Scylla Travers
Re-bienvenue Very Happy
Hâte de voir ce nouveau personnage Wink
Excellent choix d'avatar Very Happy
Scylla Travers
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t1372-scylla-travers
Dim 23 Sep - 10:41
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Rose Lucchese
Merci les filles Wink




10% luck • 90% skills"wear your heart on your cheek but never on your sleeve, unless you wanna taste defeat."
Lily-Rose Lucchese
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2475-lily-rose-lucchese http://historia-pactum.forumactif.com/t2477-lily-rose-lucchese-o-2-2-disponibles http://historia-pactum.forumactif.com/t2478-lily-rose-lucchese-o-mon-carnet-d-adresse
Dim 23 Sep - 12:10
Revenir en haut Aller en bas
Le choixpeau magique


Félicitations Miss Lucchese !
Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt/prête à aller jouer dans l'univers d'Harry Potter. Tu as été ajouté au groupe SORCIERS ADULTES, mais pour une expérience optimale, pense bien à faire un tour dans les bottins! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, faire l'inventaire de tes RPs dans cette section et tenir à jour l'inventaire de tes possessions en créant un sujet ici!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter sont le STAFF

©️️ Narja - Never-Utopia


« Rien ne m'échapp' rien ne m'arrête, Le Choixpeau a toujours raison ! Mettez-moi donc sur votre tête, Pour connaitre votre maison.»
FLORISSONE
Le choixpeau magique
avatar
Maître du Jeu
Dim 23 Sep - 12:14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: