Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rencontre d'un autre type # Etienne
Katherine Posy Lewis


Rencontre d'un autre type

A mixed emotion,
a state of mind,
infatuation of a different kind
Hesitation's holding me back from you,
fascination's drawing me near
There's a strange reaction
caught between attraction and fear
C’est un long soupir qui sortit de moi lorsqu’on m’annonça que je devais organiser le tournoi de duels inter-écoles. Non pas que cela me dérangeait tant que cela, mais j’avais clairement autre chose à faire. Mais voilà, j’étais plutôt un bon soldat, donc lorsque les directeurs avaient été unanimes sur le fait que le tournoi serait organisé par deux enseignants, et que le directeur Romanov avait dit que ses enseignants avaient trop fort à faire, j’avais été désigné, avec un dénommé Etienne Ballessaim. Je ne le connaissais pas vraiment, puisque nous avions certes été collègues peu de temps, mais voilà, nous allions devoir travailler ensemble. Je n’étais pas forcément réputée, que ce soit aujourd’hui ou hier, pour ma grande sociabilité.

Les cours avaient commencé depuis une bonne semaine et mon directeur m’avait demandé où nous en étions. Lui avouant que je n’avais pas encore eu le temps de rencontrer mon binôme, il m’ordonna de le faire de suite, étant donné que je n’avais pas de cours cet après-midi. Je décidais donc de me rendre sur place, empruntant le portail de la salle 11 pour atterrir à Beauxbâtons. Je connaissais bien cette école pour avoir été enseignante là-bas durant plusieurs années, et je me disais qu’à cette heure, je pourrais peut-être trouver Etienne dans la salle des professeurs. Saluant quelques connaissances, mais peu d’élèves puisque cela faisait déjà six ans que j’avais quitté cet endroit, je me dirigeais vers la salle où les enseignants aimait se prélasser, et où le calme était souvent de mise.

Poussant la lourde porte, je serrais la main de quelques collègues présents, et lorsque j’aperçus enfin la personne que je devais voir, je m’approchais de lui, et, dans un français parfait:

”Bonjour, Professeur Ballessaim. Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, Katherine Posy-Lewis, directrice adjointe de Poudlard. Vous a-t-on prévenu de notre mission ?”

C’était un bel homme. Si je n’étais pas aveuglée par le travail et par l’année dernière qui avait été un calvaire pour moi, je l’aurais sans doute remarqué.





Sévérité, exigence et bienveillance

Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. Donner le meilleur de soi-même permet de vivre en adéquation avec ce que nous sommes réellement. Se sentir fier de soi-même.
Katherine Posy Lewis
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t1465-katherine-posy-lewis http://historia-pactum.forumactif.com/t1468-katherine-posy-lewis-1-5-libres http://historia-pactum.forumactif.com/t1467-katherine-posy-lewis
Mer 3 Oct - 21:27
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: