Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Poufsouffles] Une soirée d'Inté pour festoyer !
Sheldon McAlister
Chapitre II : Une soirée d’Inté pour festoyer


Le Vendredi 08 Septembre 2023 (ft Diego Esthero O’Grady,
Edwin Dursley, Lancelot Smith)



Quelques gâteaux, un jéroboam de bièraubeurre à moitié vide, une caisse de Fizwizbiz, deux tartes aux airelles, une phiole de phyltre d’extase renversée sur la table et laissant quelques gouttes tacher la nappe, des pralines longues-langue éparpillées ça et là, un fondant au chocolat et au cannabis, un salmanazar de pétillant à la pomme, et bien évidement une panière remplie de dragées surprises de Bertie Crochue. Tel était à deux ou trois choses prêt, l’inventaire du butin qui serait consommé à la soirée d’inté.

Cela faisait un peu plus d’une semaine que j’avais rejoint les jaunes et noirs et pourtant, je ne les connaissais pas tant que ça. Bien sûr ! Je commençait à reconnaître quelques têtes quand je les croisaient dans les couloirs mais il est temps pour moi d’apprendre à mieux les connaître. Et quoi de mieux que cette soirée d’intégration organisée en secret par les préfets et les septièmes années des blaireaux ? Festif et joyeux-luron comme je suis, vous pouvez imaginer l’excitation qu’il y avait en moi à l’approche de cette soirée.

Pour cela, la salle commune déjà chaleureuse en temps normal, s’était transformée en véritable hâvre de joie, éclairée par l’âtre de la cheminée et des lanternes magiques flottant en apesanteur au plafond, des élèves disséminés en groupes mangeaient et riaient ensemble, les blagues potaches et les commérages indiscrets allaient bon train, mais par dessus-tout les rires résonnaient. Les plantes en pot avaient été déplacées pour gagner un peu de place, les commodes s’étaient transformées en tables de fortune sur lesquelles des banderoles de supporter de Quidditch faisaient office de nappes et les oreillers des élèves étaient devenus des sièges pour s'asseoir. Les plus chanceux avaient éventuellement le droit à un accoudoir, voir mieux au siège lui même !, des quelques fauteuils qui sont là habituellement.

Après les cours, j’avais prêté main forte aux volontaires qui préparaient la salle et je n'avais pas eu le temps de me changer, ni même de repasser un peu de gel sur mes cheveux, et par conséquent j’étais encore en uniforme. Comme la plupart des élèves autour de moi finalement. Je m’étais installé parmis un groupe avec Diego, que je pouvais déjà considérer comme un ami depuis que je l’ai rencontré dans le train, et j’avais commencé à faire connaissance avec les grands qui étaient là.
Je décidais donc de raconter une blague :
Un Anglais et un Français partagent la même table à bord d’un bateau de croisière. Le premier jour, au déjeuner, le Français salue le Britannique en disant “Bon Appétit !”
L’Anglais se lève aussitôt et se présente “ John Beefl”. Le lendemain midi, la même scène se reproduit. Au bout d’une semaine, l’Anglais va voir le commandant et lui dit :
“Ce monsieur Bonapétit est bizarre, il se présente à chaque repas !”
Le commandant lui explique sa méprise. Le lendemain midi, l’Anglais prend la parole en premier pour dire au Français “Bon Appétit !”. Mais le Français se lève alors pour dire “John Beefl !”


Souriant, j'attendais la réaction des autres à ma blague en piochant dans les dragées surprises. “ Citron vert… “ dis-je en ravalant ma grimace, en réaction à la friandise beaucoup trop acide à mon goût.
Sheldon McAlister
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2422-sheldon-mcalister http://historia-pactum.forumactif.com/t2473-sheldon-mcalister-repertoire-des-rp http://historia-pactum.forumactif.com/t2624-les-liens-de-sheldon-un-sheldon-de-perdu#40020
Ven 12 Oct - 21:18
Revenir en haut Aller en bas
Diego Esthero O'Grady
La soirée d'intégration à lieu ce soir, les élèves de 6e et 7e année ont su faire honneur à l'esprit de la maison poufsouffle. Les tables et les fauteuils ont été repoussé dans les coins de la salle commune pour laissé un espace de vie au centre de la pièce. Les tables étaient quant à elles recouvertes d'une profusion de friandises, de boissons et de nourriture varié.

Comme j'entrait dans la salle commune après avoir passer de temps à la bibliothèque pour me renseigner sur quelque créatures magiques. je n'avais pas eu le temps de me changer, je portait toujours ma robe de sorcier alors qu'une bonne partie des élèves présents dans la salle commune étaient habillé chique.
En traversant la pièce, je croisait sheldon McAlister qui venait sûrement de raconter une histoire particulièrement drôle, car son auditoire s'exclaffait ouvertement. Je remarquais aussi que sheldon faisait une légère grimace.

Arrivé dans ma chambre j'entrepris d'ouvrir ma valise pour me changer, mais une question me taraudait ... "Comment vais-je bien pouvoir m'habiller ?" Un bruit derrière moi me tira de ma rêverie, un de mes camarades de dortoir était lui aussi pris de la même réflexion que moi semble-t-il.
nous discutions un peut tout en nous changeant, il a fini de se changer avant moi, il semblait pressé. Je jetait un œil à ma guitare avant de refermer ma valise et de rejoindre la salle commune.

Je me retrouvai de nouveau dans la salle commune mais cette fois-ci j'était en civil avec mon bon vieux pantalon cargos marron, sa douceur m'avait manquer. La salle commençait gentilement à se remplir et le bourdonnement des conversation emplissait la salle et résonnait comme un léger brouhaha, il fallait donc bien tendre l'oreille pour entendre son interlocuteur.
Je cherchais Sheldon du regard mais la foule devenais trop dense et comme les élèves plus vieux étaient aussi plus grand que moi, je dû parcourir les groupes un par un pour me retrouver proche de mon amigo.

Quand j'eu enfin trouvé Sheldon j'était déjà passé par le buffet et mes poches étaient pleines de confiseries alors que mes mains tenaient avec difficulté plusieurs sandwich à l'odeur apétante.
Sheldon me délesta de deux sandwich alors qu'il parlait toujours avec un groupe de 3è années.

Le pain était plus doux qu'aucun mains du monde des moldus, il fondait sur la langue avec un léger goût sucré, proche du miel, la croûte était bien dorée et légèrement croustillante et les quelques morceaux de graines placé dessus apportait un changement de texture très agréable au palais. En arrivant à la viande je me rendait compte qu'il y avait plusieurs types de viandes dans mon sandwich, une viande plus fine et friable avec un goût proche du poulet mais avec une pointe de noisette, une autre plus grasse donnait de l'épaisseur et de la consistance au sandwich, le gras en lui même était plus important que la viande car il donne un goût tout à fait particulier à la viande, et enfin une troisième viande légèrement croustillante et riche d'un goût fumé, elle était mille fois meilleur que du bacon.

Les autres bouchées furent d'un plaisir croissant pour mon palais, si bien que je fus rapidement déçus en finissant mon dernier sandwich car je remarquais que les autres sandwichs du buffets avaient déjà disparut.
Plein de déception je me suis donc résolut à suivre la conversation que Sheldon menait et qui semblait bien avancée.
Un élève de troisième année m'adressa la parole, il devait sûrement se dire que j'était très réserver, il ne se doutait sûrement pas d'a uel points ces sandwichs étaient bon.

"Alors et toi comment tu t'appels ?"

Je pris le temps de mettre mes mains dans mes poches avant de lui répondre.

"Soy Diego Esthero O'grady! Et toi quel est ton nom senor?"

Le groupe sembla surpris de m'entendre parler, après tout il était vrais que je n'avais pas décroché un mot depuis que j'avais retrouvé Sheldon.

"Oh tu ne viens pas d'ici toi, je me trompe ? Pour ma part je suis Tom Smith et je suis en troisième année ici!"

Il semblait fière de lui plus que de raison, décidait de rebondir sur sa question précédente.

"En fait si je suis bel et bien anglais, mais ma mère est mexicaine et me parle tout le temps en espagnol, si bien que je suis bilingue, le petit effet secondaire c'est l'accent. Mais dit moi quel est ta matière préféré ?"

Je suis très fière de mon accent mais mieux vaut ne pas s’éprendre sur le sujet. La conversation continua en mondanité jusqu'à l'arrivée d'un autre groupe de poufsouffle qui vein pour nous adresser la parole.

La soirée va être riche en rentre ...
Diego Esthero O'Grady
avatar
Bébé Pudding
Mar 16 Oct - 21:13
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot Smith
Une soirée d'inté' pour festoyer

Orianna n'était plus. Le professeur McGonagall n'arpentait plus les couloirs. C'était comme si une dague avait poignardé Poudlard, et que tout avait changé, en tout cas pour Lancelot. Il avançait, souriant, mais faire semblant de ne pas être perturbé par les récents évènements marchait de moins en moins. D'autant que Gwen partageait son trouble, et que tous les deux en discutaient parfois.

Malgré tout ce soir là, il avait été décidé qu'une soirée d'intégration serait donnée pour les première année tout récemment arrivés pour gonfler les rangs de la maison jaune et noire. Lancelot savait qu'il aurait dû s'en réjouir, mais il n'arrivait pas à se laisser lâcher prise, vraiment. Même quand Galaad le secoua pendant le repas de midi en lui racontant comment leur préfet en chef avait obtenu l'accord de leur chef de maison pour veiller un peu tard. (Et comment un type de Gryffondor leur avait filé des herbes moldues pas franchement autorisées)

Pourtant, c'est de bon cœur qu'il prêta main forte aux autres pour préparer la salle avant le soir. Quand il ne resta que quelques banderoles à accrocher, Lancelot s'éclipsa pour se rendre à la chorale. La musique lui fit le plus grand bien. Un plus enjoué, il gagna la salle commune aux cachots, où la fête battait déjà son plein.

Dans un coin, quelques visages familiers, dont celui de son frère. Pas mal de monde avait laissé l'uniforme au placard. Lancelot quant à lui préféra conserver sa tenue de la journée: porter les couleurs de la maison qu'avait fondé son ancêtre le rendait fier, et lui donner le courage de se mêler aux autres pour s'amuser, et oublier ses soucis.

Après avoir salué d'un signe de tête ses amis, le rouquin se dirigea vers un groupe d'élèves visiblement plus jeunes que lui, et qui semblaient tous bien rigoler. Il entendit vaguement la présentation d'un gars, Diego O'Grady. Il attendit alors patiemment un silence avant de se lancer à son tour.

« Salut la compagnie ! » il lança joyeusement, un grand sourire sur les lèvres. « Alors, c'est qui les nouveaux ? »

Il posa un regard bienveillant sur les plus jeunes, attendant leur réponse plus sincèrement qu'il ne l'aurait imaginé.
lumos maxima




Lancelot Smith
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2197-lancelot-smith http://historia-pactum.forumactif.com/t2201-lancelot-smith-la-legende-racontee#33802 http://historia-pactum.forumactif.com/t2202-lancelot-smith-cent-pour-sang-blaireau#33804
Sam 20 Oct - 0:39
Revenir en haut Aller en bas
Diego Esthero O'Grady
Un garçon de dernière année nous adressa la parole avec un grand sourire en nous demandant si nous étions bien des nouveaux. Il semblait très avenant et attendais notre réponse même si il semblait clairement savoir que c'était nous.

" Je suis Diego Esthero O'grady, et voici Sheldon McAlister, nous sommes en première année mais je me doute que tu l'avait deviné. Cette fête est une véritable réussite " Dis-je avec un grand sourire en retour."


Un moment passa et l'expression de l'élève de dernière année qui nous avais adresser la parole semblait avoir une expression bien plus grave que ce à quoi je m'attendais. Aussi je décidais de relancer la conversation, sans dissimuler mon intérêt grandissant pour le sandwich qui avait tant attiré mon attention ce soir.

"Au fait puis-je savoir qui est le cuisinier qui à confectionner ce fameux sandwich?"

L'un des élèves qui faisait parti du groupe à qui nous parlions précédament me fournis enfin ma réponse, c'était une élève de première année qui les avait fait, ça y est j'ai mon objectif de la soirée! je dois retrouver cette fille et lui demander son secret.
néanmoins dans un premier temps je décidait de rester avec sheldon pour discuter avec les élèves plus âgés

"Mais dites moi puis-je savoir à qui nous avons affaire ?"
Diego Esthero O'Grady
avatar
Bébé Pudding
Mer 31 Oct - 8:51
Revenir en haut Aller en bas
Edwin Dursley
Soirée d'inté...Ft PoufsouffleDernière année à Poudlard, et premier week-end. L'année venait tout juste de commencer, et les différents professeurs n'avaient pas laisser de trêve aux étudiants, leurs infligeant déjà les premiers de voir, et bien sûr, sans moyen d'échapper aux ASPICS qui les attendaient en fin d'année. En tout cas, ce n'était pas ce soir que le né-moldu pourrait s'avancer. La raison à la soirée d'inté chez les Poufsouffles. Au moins, il aurait tout son week-end pour s'avancer un peu. Qui a dit que les blaireaux ne savaient pas s'amuser ? Malgré l'esprit festif, il était difficile de faire comme s'il ne s'était rien passé. Alors qu'une élève de Poudlard était morte. Il ne la connaissait pas, certes. Mais il était encore assez humain pour savoir que le poids de sa perte pesait à ses proches, ses amis, sa famille. Il ne voulait aucunement gâcher la fête, c'est juste u'il n'avait pas l'esprit à la fête. D'ailleurs, il n'aimait pas vraiment les fêtes. Trop de monde, trop d'inconnu. Edwin était un garçon réservé, qui n'aimait pas sortir de sa zone de confort.

Ce qui ne l'empêcha pas de donner un petit coup de main à ses camarades à préparer la salle, sa promotion ayant fini assez tôt pour donner un nouvel air à la chaleureuse salle commune de la maison Poufsouffle. Tout semblait avoir été prévu. Heureusement que certains avaient le sens du détails, d'autres de l'organisation. Lui n'avait rien de ça. Maladroit, moins il en faisait et mieux c'était pour tout le monde. Il alla à son dortoir, avant que la fête ne commence officiellement, afin de retirer sa tenue et de prendre une douche. Rien de mieux qu'une douche chaude avec ces premières journées de septembre. Quelques minutes plus tard, le né-moldu en ressortit et s'habilla, mettant un pull par-dessus son t-shirt. Il glissa une main dans ses cheveux, replaçant sa mèche avant de retourner au cœur de la soirée. Les premières années étaient maintenant présent et la fête pouvait désormais commencer. Le garçon se dirigea vers le buffet, se servant un verre de bieraubeurre. Son regard vague dériva sur l'assemblée, sa main dans la poche alors que l'autre apportait le verre près de ses lèvres, les trempant dans le liquide ambré.

©️ 2981 12289 0
Edwin Dursley
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2191-edwin-dursley-delai-jusqu-au-30-06
Mar 6 Nov - 22:20
Revenir en haut Aller en bas
Sheldon McAlister
Pour être honnête je soupçonne que ce soit ma grimace et non ma blague d’un goût douteux qui ait fait rire mes camarades. Mais bon ça pourrait être pire, je préfère ça qu’une friandise à la chaussette !
Diego ne resta pas longtemps, il continua sa route vers les dortoirs. Je n’insistais pas. Mes camarades avaient l’air d’avoir un talent pour l’humour dont je ne disposais pas, puisqu’on se lança dans une ronde de blagues, qui nous fit rire aux éclats. L’un d’entre eux entama même une imitation de Miss Vablatsky de toute beauté, qui ferait même rire un mort !

Plusieurs minutes plus tard, je reconnu Diego, qui s’était changé et qui revenait habillé comme un docker… mais je remarquais aussi qu’il ne revenait pas les mains vides. Avec son accord, je le délestais d’un ou deux sandwichs. Et je croquais à pleine dent dans le premier d’entre eux, mais quelle surprise eu-je lorsque la fanfare de saveurs atteignit mon palais ! Tout d’abords venait le pain, qui craquait légèrement sous les dents et qui fondait délicatement sur la langue. Mais cette sensation était tout de suite assiégée par les saveurs de viandes, en effet la première que je reconnaissait être proche du bacon avait un goût fumé intense et une texture élastique un peu difficile à mâcher. Mais cette difficulté était masquée par une autre viande, plus douce et filandreuse qui cédait facilement sous les dents en dégageant une note de noisette. Enfin une sensation de bien être et de consistance était apportée par une troisième viande que j’identifiais être du steak d'hippogriffe qui donnait toute la valeur à ce sandwich.

Alors que je profitais pleinement de mon sandwich, je fit une chose que mes parents n’apprécieraient pas, puisque je continuais la conversation la bouche pleine, mais bon tant pis, il n’étaient pas là pour me reprendre, alors fis de la politesse !
Je me présentais aux autres tout en donnant plein de détails sur l’Ecosse, si bien qu’ils ont dû occulter le fait que je suis un sang-mêlé mais bien intégrer le fait que je sois écossais. Diego se présenta à son tour, puis un élève clairement plus âgé se joignit à nous en nous demandant :

Alors, c’est qui les nouveaux ?

Le visage et le sourire de ce gars inspirait clairement la confiance, ce devait certainement l’ami des préfets puisqu’il me semblait déjà l’avoir remarqué à la table de notre maison.
J’ouvris la bouche pour lui répondre, mais Diego me devança, je décidait donc de le laisser parler. Je regardais alors en face de moi, dans la direction d’un élève de cinquième année certainement qui semble rêvasser près du buffet, tandis qu’à côté de lui deux jeunes filles discutaient entre elles en dégarnissant le buffet de leurs mains rapides et alertes. Une certaine mélancolie semblait se dégager du regard de ce jeune homme, qui semble plus mature que beaucoup dans la maison jaune et noire.

Je revins à la conversation au moment ou le grand se présentait à son tour, et j’écoutais alors d’une oreille attentive.  

Du coup, qu’as tu choisis en spécialité pour tes ASPICS ?


«Le meilleur ami est celui qui éveille en soi ce que l'on a de meilleur.»
(c)crackintime
Sheldon McAlister
avatar
Bébé Pudding
http://historia-pactum.forumactif.com/t2422-sheldon-mcalister http://historia-pactum.forumactif.com/t2473-sheldon-mcalister-repertoire-des-rp http://historia-pactum.forumactif.com/t2624-les-liens-de-sheldon-un-sheldon-de-perdu#40020
Dim 11 Nov - 21:56
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: