RSS
RSS
   
              



 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
S'pa moi.. s'lalcool [PV Sutton]
Kassie G. Ollivander

Sp'a moi... S'lalcool

Manoir Ollivander ¤ 27 août 2023 - 05h30
J’vous  jure ce n’est pas moi qui suis bourré, c’est le sol qui n’est pas droit ! Pour sur quelqu’un avait jeter un sort à mes escaliers… Je titubais, soutenue par Sutton qui me portais jusqu’à ma chambre. La pool party était carrément cool, mais entre les défis, paris et jeux débiles, j’avais ingurgité une quantité d’alcool astronomique. Je crois même que j’avais perdu ma robe quelque part dans le parc du manoir. Et en plus le talon de mes escarpins ne tenais plus à rien, j’avais d’ailleurs manqué de me rétamée dans l’eau de peu, heureusement Matthew qui passais par là m’avais rattrapé juste à temps avant que je ne coule.

Je l’avais embrassée sur la joue, prête à repartir, quand il me vit cuite et m’ordonna d’aller me coucher. Bien entendu, je l’avais envoyé royalement chier. Et pourtant, ça ne l’avait pas empêché de me foutre dans les bras de ma meilleure amie qui c’était ligué avec lui contre moi. Je crois qu’il était parti d’occuper de quelques élèves plus jeunes qui tentais de foutre le feu à la haie ou je ne sais pas quoi. Bref, Sutton avait récupéré le paquet.

Le chemin vers le premier étage n’avait pas été sans difficulté, pour commencer, je ne voulais PAS aller me coucher, j’étais en forme, fraîche comme si la nuit commençait à peine. J’en fis voir des vertes et des pas mures à la blondinette qui du plus d’une fois me remettre sur le droit chemin. Car plus je croisais de monde et plus mon attention se détournais de nouveau sur la fête qui avait lieu chez moi. Ce ne fus qu’au bout d’une demi-heure, quand un élan d’écœurement me fis basculer la tête droite dans un bonzaï auquel notre elfe de maison tenait particulièrement, vomissant l’équivalent (sans déconner) d’au moins trois litre de vodka, que je fini par obtempérer. La fatigue me frappait comme un coup de massue derrière la nuque après que j’eu vidé mon estomac. Fort heureusement, j’avais réussi à tout contenir dans le pot à plante.

Bref nous avions réussit à me faire grimper les escalier -presque à quatre pattes- et je crois que Sutton prévoyait de me mettre sous la douche avant de me coucher, parce que nous dépassions mon lit qui pourtant m’appelais si fort… Et PAF j’étais tomber dans la baignoire, les quatre fers en l’air. Comment ? Aucune idée, genre y’avais eu une faille spatio-temporelle ce n’est pas possible. L’eau me fis l’effet d’une sacrée gifle et je me mis à gémir comme un enfant, suppliant ma BFF d’arrêter sa torture. Mais elle n’en fit rien. Et elle ? Pourquoi elle n’était pas bourrée elle ? Je me cachais le visage en remuant mes jambes, ma tête… Mettant de l’eau partout. Puis, les yeux plein de malice, me vins une idée. Je saisis Sutton encore toute habillée et impeccable comme si nous n’étions pas au petit matin d’une beuverie, tirant sur son bras pour la faire tomber à son tour dans la baignoire Jacuzzi ! Si y’en a pour une, y’en avait pour l’autre pardi ! J’éclatais alors de rire, tel une enfant, ma voix raisonnant en écho dans la pièce alors qu’on entendais encore les boom boom de la musique au dehors.

code (c) black pumpkin



« C'est de la confiance que naît la trahison.»
FLORISSONE

Kassie G. Ollivander
avatar
Oiseau Tonnerre
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Sam 8 Déc - 21:49
Revenir en haut Aller en bas
Sutton Skeeter

S'pa moi ... S'l'alcool
Et voilà une soirée qui finit de façon mémorable ! Et ce n’est pas moi qui suis au centre de tout, il faut dire que je refuse de me donner en spectacle. L’alcool n’est pas une de mes passions, et même si je passe souvent pour une irresponsable garce désagréable, je le suis toujours consciemment et je ne laisse jamais une bouteille de quoi que ce soit parler à ma place. Il faut dire que je fais tellement attention à mon image … Je ne sais pas du tout comment je me comporterais en buvant, alors j’évite. Peut-être qu’un jour, cela m’arrivera, mais ce n’est pas pour aujourd’hui. Non … Pour aujourd’hui, j’essaie surtout de raccompagner Kassie jusqu’à sa chambre, et croyez-moi, ce n’est pas si facile que cela. La soirée avait été mémorable, et l’état de ma meilleure amie m’en disait long.

Convaincre Kassie d’aller au lit n’avait pas été une mince affaire. Matt était venu me voir, me demandant si je pouvais lui donner un coup de main. J’étais de toute façon incapable de lui dire non, et je pense qu’au fond, il le savait bien. J’avais un coup de coeur pour le frère de ma meilleure amie, coup de coeur que je taisais, par respect pour cette dernière, mais aussi parce que je n’avais pas envie d’un garçon sur la route qui me ménerait au succès. C’est pourquoi je n’écoutais jamais mon coeur.

Et pour parvenir à l’étage, quelle aventure ! Kassie était insupportable quand elle était bourrée, et le terme était faible. Et comme je ne suis pas vraiment quelqu’un de fort physiquement, j’avais du user de stratagèmes pour lui faire monter, marche après marche, l’escalier. Et je dus même tenir les longs cheveux bruns de la serpentarde pour qu’elle se vide littéralement dans un bonzaï qui n’avait sûrement rien demandé. Heureusement, Edward userait sûrement de quelques sorts ménagers pour nettoyer les dégâts de cette soirée. Fatiguée, elle finit par accepter de se diriger vers la salle de bain. Hors de questions qu’elle aille se coucher avec cette odeur de vomi qui emplissait la pièce, sans compter qu’elle tenait coller vu le nombre de verres qu’elle avait fini par se renverser dessus en fin de soirée. Je la poussais vers la baignoire, me disant qu’en plus, étant en maillot de bain, ce serait pratique et que je n’aurais pas à la déshabiller.

Bon, la posture était étrange, puisque Kassie se retrouvait avec les quatre membres qui gigotaient vers le haut, comme si elle tentait de se remettre sur ses pattes, tel un scrout à pétard. J’ouvris alors le robinet, chopant la paume de douche, que je dirigeais vers ma meilleure amie. Bon, j’avais été sympa, j’avais mis de l’eau tiède et non de l’eau très froide. Pourtant, cela aurait été une très bonne solution. Kassie m’implorait, me demandait d’arrêter, mais je ne l’écoutais pas. Je souriais doucement, secouant la tête de gauche à droite. Elle n’était pas possible ! Je riais doucement lorsqu’elle m’envoya de l’eau en s’ébrouant tel un chien, puis, sans que je m’en rende vraiment compte, je me retrouvais dans la baignoire à mon tour, mais toute habillée !

” Ah !”

Je dirigeais le jet d’eau vers sa figure, riant à mon tour. On faisait une sacrée paire toutes les deux. Une fois épuisée par les fous-rires, je lui lançais alors:

”Je t’en prie, si tu dois vomir, ne le fais pas dans l’eau !”

Lui souriant doucement, je lui pris la main, doucement. N’y voyez rien de sexuel ni de sentimental, entre Kassie et moi, c’était bien plus profond que cela.

”Ca va aller ? Tu as quand même beaucoup bu Kassie … Tu veux que je reste pour la nuit ?”
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Sutton Skeeter
avatar
Murlap
Sam 8 Déc - 22:18
Revenir en haut Aller en bas
Kassie G. Ollivander

Sp'a moi... S'lalcool

Manoir Ollivander ¤ 27 août 2023 - 05h30
Vomir ?  Non je crois que de toute façon avec tous ce que j’avais vidé dans les plantes, je n’avais strictement plus rien à régurgité, à part mes organes peut-être. Euphorique, la tête de Sutton quand elle arriva dans l’eau me fis éclater de rire. Je lui arrachais le pommeau des mains tandis qu’elle jouait les mamans et le dirigeais sur elle. Le truc quand on est bourré, c’est l’impression que les autres le sont aussi.

Nah j’pa ‘vie d’vmir s’bon. E’toi ?

Dans ma tête, mon élocution semblait parfaite. Pour Sutton ? Elle aurait probablement besoin d’un décodeur. Je me relevais, titubais et braqua le pommeau vers le visage de la blondinette en continuant de rire comme une enfant qui jouerais dans la piscine. En parlant de la piscine, j’y retournerais bien ! Bonne idée ! Nan encore mieux ! Je jaccuzzi avec les bubulle !

J’veu les bubulle du jaccuzzi, viens on dort la ! C’me des sirènes ! Sauf que nous ‘nest pas d’thon ! HAHA !

Dis-je de la voix enfantine d’une gamine de sept ans tout au plus. À partir de quel moment on perdait cette innocence ? Je voulais être toujours bourré pour toujours être comme ça ! Pour sûr, y’aurais plus de guerre sur terre si on restait tous innocent. VOILA pourquoi mon cousin avait une case en moins ! Celle de l’enfance ! Ouai logique, le pauvre…

T’dors ac’ moi ?

Demandais-je avec une tête de bébé, perdant le fil de mes pensées. Pauvre elfe de maison, elle aurait une tonne de travail demain, j’avais transformé ma salle de bain en vrais champ de bataille entre l’eau et la mousse qui avait débordé partout. Et c’était juste cette pièce, je n’osais même pas imaginée l’état du jardin, du salon ou même du couloir pour arriver jusqu’ici.

Haaaaaan mon lit ! En fait ‘les mieux qu’la baignoire.

Sortis-je de nulle part tel une illumination. Je m’employais alors de sortir la baignoire en levant la jambe pour esquiver le fil de la douche que je tenais toujours tout en passant la jambe par-dessus le rebord… Un véritable spectacle de contorsionniste, mission impossible à me prendre pour une sorte d’agent secret russe. En tout cas le résultat ne ce fis pas attendre. Dans un fracas sonore je trébuchais et m’étalais de tout mon long à moitié dans le jacuzzi, à moitié par terre, cognant ma tête au sol de marbre au passage.

Aïe ! S’dur ça ! Pr’quoi y’a un un sort de matelas tout moelleux ? S’pa coool.

Dis-je en me laissant définitivement tomber par terre. Je m’étais légèrement couper au niveau du front et j’écoperais sûrement d’une belle bosse. Mais pour le moment, la position me suffisait et mes paupières commençais à très fortement s’alourdir. Certain dorment sur la cuvette des toilettes, pour ma part je commençais à me convaincre qu’ici ce n’était pas plus mal.

S’tait cool 'jourdui

Marmonnais-je en baillant, fermant les yeux doucement. J’avais l’impression qu’on avait jeté un sort antigravité à la pièce et que tout tournait autour de moi. Sentant que je commençais à me sentir mal de nouveau, je rouvris les yeux. De suite, la situation s’améliora, au moins je restais fixe au sol. Est-ce que je pouvais faire comme les chevaux et dormir les yeux ouverts ?

code (c) black pumpkin



« C'est de la confiance que naît la trahison.»
FLORISSONE

Kassie G. Ollivander
avatar
Oiseau Tonnerre
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Ven 14 Déc - 16:42
Revenir en haut Aller en bas
Sutton Skeeter

S'pa moi ... S'l'alcool
Par le caleçon de Merlin, la nuit allait être longue … Très longue … Trop longue même ! Des fois je me demandais pourquoi je ne me mettais pas dans un tel état, moi aussi. Cela me permettrait peut-être de m’éclater autant et d’éviter de m’en faire pour ma meilleure amie. Il faut dire que même si j’étais une fille plutôt imbue de ma personne, qui pensait principalement à elle, seulement à elle, le bien-être de celle que je considérais comme ma moitié, ma vraie soeur, ma jumelle, passait avant tout.

J’haussais alors un sourcil lorsque tu me demandas si, pour ma part, je n’avais pas envie de vomir. Bon, te comprendre n’était pas évident mais après quelques secondes de réflexion:

”Darling, ça ne risque pas de m’arriver, j’ai à peine bu un verre … Par contre, toi …”

J’étais trempée jusqu’à l’os mais bon, j’étais maintenant dans la baignoire, donc je ne râlais pas. Par contre, lorsque tu dirigeas de nouveau le pommeau de douche vers ma figure, me prenant le jet d’eau pile dans les yeux, je poussais un petit cri, essayant de me protéger. Puis je me mis à rire. Jamais je ne pourrais être en colère contre toi, et je souris doucement en entendant ta proposition d’aller dans le jacuzzi.

”Je pense que tu n’en as pas conscience vu ton état, mais si je te laisse dormir dans un endroit où il y a bien trop d’eau, je risque de te retrouver noyée demain matin. Donc la réponse est non …”

Bon, tu décidais d’aller dans ta chambre, et j’étais bien contente que tu sembles réaliser que le somme dans la baignoire était une très mauvaise idée.

”Oui, de toute façon, je préfère, Merlin seul sait de quoi tu serais capable pendant la nuit, et j’ai promis à Mattie de m’occuper de toi.”

Et je ne pouvais de toute façon absolument rien refuser à Mattie. Mais là n’était pas le sujet, loin de là. Je n’avais pas vraiment fait attention à l’état ni de la salle de bain, ni du reste des pièces, sans compter le jardin. Les elfes de maison feraient le boulot, après tout, ils étaient là pour ça. Je sais, je suis exécrable sur ce sujet, mais j’ai été élevée ainsi.

Je te regardais alors te décider à sortir de la baignoire, et, secouant la tête de droite à gauche, dans une sorte de soupir montrant mon désespoir, je n’eus pas le temps de te rattraper. Tu t’éclatais, et, je ne pus me retenir d’éclater de rire. Bon, allez, il fallait que je fasse quelque chose. Je sortis à mon tour de la baignoire, mettant encore de l’eau partout, et sentant mes habits faire floc floc. Je me rendis compte que ton front était entaillée mais cela ne saignait pas énormément non plus. J’attrapais alors tes bras, en prenant sous tes épaules et je te tirais. Pfiou, c’est pas que t’étais lourde, mais j’étais pas vraiment connue pour ma force physique.

Je te souris doucement alors que tu me disais que la soirée avait été cool.

”T’es la reine des soirées, Kas’ … C’est normal qu’elle était parfaite !”

Et je continuais à te trainer, avançant, centimètre par centimètre. Bon sang, j’allais mettre des heures … Je te voyais d’ailleurs sombrer doucement:

”Kas’ ? Hey ! Regarde, y’a un troisième année qui est en train de draguer Jess, et elle a besoin de toi car elle va faire une connerie ! Bon sang, vite ! Elle a sa langue dans sa gorge !”

Aux grands mots, les grands remèdes.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Sutton Skeeter
avatar
Murlap
Sam 15 Déc - 16:30
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: