Saison 1 [2023-2024]

Épisode #2

L'épisode n°2 de la saison débutera au mois de juin ! Tenez vous prêt, le nouvel an à côté c'était du pipi de chat...
Comment ça marche ?

à adopter de toute urgence !

Teaser

Petites annonces

01/06/2019 — Lancement des classes de combats
05/05/2019 — De nouvelles annexes sont en ligne, tel qu'une meilleure explication du système de jeu et livres de potion, alchimie et cuisine sont en ligne.
04/05/2019 — Lancement de la bêta test des nouveaux systèmes de jeux.
01/05/2019 — Gros ménage de printemps sur le forum.
30/04/2019 — Grosse MAJ de l'organistation et du contenue des profils.
30/10/2016 — Ouverture du forum !
14/10/2016 — Création du forum par Scandalucia [Kassie G. Ollivander]

Top sites

Partenaires

©️linus pour Epicode
En bref
RSS
RSS
   
              



 

Partagez
 

 Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyVen 14 Déc - 18:03

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
La  nuit noire ne laissais transparaître que l'éclat verdâtre de la lune à travers les eaux du lac noir dans la salle commune des Serpentards. Je disais bonne nuit à Sutton et Jessica sans aucune intention pourtant de rejoindre notre dortoir. Prétextant la fatigue dû aux entraînements de quiditch à à nos nombreux devoirs, après tous la sixième année annonçais déjà l'arrivée des ASPIC, ce qui rendais mon mensonge plausible. Je ne ratais pas les regards suspicieux de mes deux meilleures amies pour autant mais n'en pris pas compte. Je montais les escalier jusqu'au dortoir et mis en place un manège bien rôder maintenant, faisant croire que j'étais dans mon lit alors que ce n'étais pas le cas à l'aide d'oreiller et d'une perruque. Je glissais ma baguette dans ma botte et pris le journal de ma mère avec moi ainsi que ma bourse en peau de moke qui contenais certaines des choses les plus précieuses que j'avais. Faisant volte face je me fis patte de velours lorsque je traversais à nouveau la salle bondé pour en sortir, me faisant assez discrète pour que personne ne me vois, appuyer par une diversion à base d'un sortilège qui détourna l'attention des quelques personnes présentes.

Rejoindre les toilettes du second étages sans être vue d'un préfet ou d'un professeurs alors même que le couvre feu était passée n'était jamais tâche aisée, si je me faisait attraper je risquais la perte de point, la retenue mais le pire : de devoir donner des explications. Mentir avait beau être une seconde nature pour moi, je ne tenais pas particulièrement à avoir une cible dans mon dos. Je me fis donc discrète et rejoignit sans encombre les toilettes de Mimi Geignarde. Le fantôme ne semblais pas présent. Je m'approchais des lavabo que je connaissais si bien à présent et effleurais celui marqué d'un serpent, entrée de la mystique chambre des secrets. Celle qui avait été condamnée par McGonagall en 1998 et que Edward, Matthew et moi avions rouverte dans le plus grand des secrets. Choses qui paraissais improbable aux yeux de tous ses idiots pour qui Tom était le dernier descendant de notre famille. Il n'aurait pu d'avantage ce tromper. Je fixais le lavabo et prononçais quelques mots en fourchelang dans un murmure.

Ouvre toi.

Les éviers commencèrent à ce séparée laissant entrevoir un trou béant entre eux, entrée de la salle qui était devenue notre quartier général et où je passais plusieurs heures par semaine avec ou sans mes frères pendant que je préparais ma descente.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Marinella ButterbottHistoria PactumMarinella Butterbott
Pitiponk
Exp : 3674
Points de vie (HP) : 750
Baguette : 17 cm, bois de tilleul argenté et écaille de Ndjamulji, rigide et fine
Photomaton : My mind is my own.
Âge IRL : 21
Célébrité : Jayma Mays
Parchemins : 220
Date d'inscription : 13/10/2018

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Aucune] • Pas encore le skill ! [Aucune] • Pas encore le skill !
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyLun 17 Déc - 4:33

Le coeur d'une femme est un océan de secrets
feat @Kassie G. Ollivander
Mon coeur tape. Tape. Plus fort, encore plus fort. J'ai du mal à comprendre, ou plutôt, du mal à accepter ce qui se dessine devant moi. Mon bureau est un chantier infini. Les livres se chevauchent, mes croquis et carnets de notes sont annotés en tous sens. Ce désastre, ce n'est pas moi. Je n'aime pas le fouillis. Même ma classe sait rester en ordre, malgré ce que beaucoup auraient attendu de ma matière. Non tout ça... C'est seulement parce que... Parce que j'ai encore fouiné ! J'ai mis mon nez là où je n'aurais pas dû. Mon coeur tape si fort, et ma gorge est serrée au maximum. J'ai besoin de marcher.

C'est le stresse, sans doute. Je détends mes jambes, attends une seconde, et me lève. Je m'éloigne du bureau. Tout semble s'assembler, comme un puzzle infernal finalement résolu, mais un qui, étrangement, j'aurais préféré ne pas finir. Par Merlin, si tout ça est vrai...

Je revois le visage angoissé de la petite Slughorn. Elle est venue me demander de l'aide. Qu'est-ce que j'ai fait, à part attendre que ça se passe ? Je serre mes mains en des poings, parce que je ne veux pas me laisser penser que je puisse être responsable de sa mort. Cette pauvre enfant... Est-ce que ce n'était pas à moi de la protéger ? Elle qui était venue me confier ses secrets. Elle qui m'avait choisie pour oreille de confiance. Je l'avais laissée tomber. Son corps sans vie hantait mes cauchemars depuis que je l'avais trouvée. Assassinée.

Pardon, Oriana.

Mes cents pas me ramènent devant mon bureau, et une nouvelle fois je contemple avec désespoir la réponse qui se dessine enfin à travers mes recherches. J'ai trouvé, il semblerait. J'ai vraiment trouvé, Oriana. Je sais ce qu'il t'arrive. Je sais... Ce qu'il t'est arrivé. Ouvrir les mains, bien écarter les doigts. La marque de mes ongles sur ma paume, j'ai serré tellement fort... Mon souffle est court. Et même si je sais que c'est la plus mauvaise idée qui soit, un besoin de justice s'empare de moi.

Comprendre, je n'en voudrais pas plus. Les informations que j'ai déjà me suffisent. Mon dieu. Et je n'ai pas vraiment envie de m’immiscer un peu plus dans ce mystère, parce qu'au fond, je suis morte de peur. Mais si j'ai raison, ce danger est réel. Et il est ici. Dans l'école. Je pense à Belleféegore. Ma princesse, si proche du danger. Je pense à Lancelot, Galaad, Viviane. Je pense a toutes les frimousses innocentes, à la petite Delenikas, à mon Evelyn qui hante les couloirs. Mon Evelyn qui en sait beaucoup trop, elle aussi.

Je pense a Oriana. Je dois agir. Les larmes me piquent les yeux. Je pousse les papiers sur mon bureau, les soulevant, les mélangeant un peu plus si c'est possible. Ma baguette est quelque part là dessous... Ça y est ! Je finis par mettre la main dessus, et me voila partie. D'un coup de baguette, l'échelle qui descend de la salle de divination s'étend, et je descends rapidement dans le couloir.

Je traverse les couloirs plus silencieux qu'un cimetière une nuit d'hiver. Mes talons claquent et résonnent. Je suis assez surprise de ne croiser personne, ni collègue, ni préfet. Mais ça me rassure, finalement. Je me dirige tout droit vers le deuxième étage. Une petite voix me hurle de fuir. Me dit que je suis complètement folle. Et je sais qu'elle a raison, mais je dois aller au bout cette fois. Je n'ai rien fait quand Oriana m'a alarmée, je ne referais pas cette erreur.

Les toilettes des filles condamnées sont devant moi, et mon coeur semble éclater un instant. J'espère me tromper, mais je n'y crois pas. Je pousse la porte. L'envie de pleurer l'emporte sur le bon sens: des larmes chaudes me scient les jouent, et ma bouche s'ouvre silencieusement en un "o" horrifié. Pourquoi fallait-il que je tombe juste ?

Les lavabos sont écartés, et le mur déchire dévoile une gueule béante, un boyau qui descend dans le ventre de Poudlard. Là, en bas, se trouve le point final de cette histoire. Je regarde par dessus mon épaule. Mimi Geignarde n'est pas là. Personne, à vrai dire. La seule trace de mon passage est cette porte que j'ai laissée ouverte. Je devrais surement la fermer, si des élèves rebelles passaient devant... Mais... Cela enlèverait toute trace de ma venue. Je déglutis. Une idée me traverse l'esprit. Je peux tenter d'appeler de l'aide ? Je descendrais, et quelqu'un finirait par venir. C'est peut-être le mieux.

Non, le mieux est d'aller chercher quelqu'un immédiatement. Mais je ne veux pas risquer de partir, et qu'en revenant, il n'y aie ici plus rien qu'un mur, de vieux lavabos, et une marque serpentine tristement célèbre. Alors je resserre mes doigts sur ma baguette, et dans un coup de poignet je dis:

- Patronus transportus !

Du bout de ma baguette s'envole une fumée blanche. Elle grimpe paresseusement jusqu'au niveau de mes yeux, et doucement, prends la forme d'un tout petit hérisson somnolent. La vision de l'animal me réchauffe malgré moi le coeur. Un patronus apporte de la lumière, de la joie, de l'espoir. Rien n'est perdu.

- Trouve un collègue qui fait sa ronde, et emmène le ici ! Vite, c'est une question de vie ou de mort.

La boule de piques lumineuse s'élance à travers la porte, et disparaît dans le couloir. Je prends une profonde respiration. Je n'ai plus le choix.

Mes doigts sont tellement crispés sur ma baguette que mes phalanges sont blanches. Je descends prudemment le long du tuyau. Ce que je découvre me glace d'effroi, mais je garde en moi la chaleur d'un espoir: venger Oriana. Je ne serais pas seule, mon hérisson va me ramener de l'aide. Je peux le faire. Pour Bellféegore. Pour Minerva. Pour l'école. Une pensée soudain me glace le sang. J'espère de tout coeur que ce n'est pas Edward qui est à la ronde, ce soir...

Je marche à travers plusieurs salles, encombrées de débris qui racontent une autre époque. Je me souviens des histoires, quand je n'étais encore qu'une élève. Moi même, j'avais tremblé d'horreur quand la Chambre des Secrets avait été ouverte. Parce que mon sang n'était pas d'ascendance magique, et qu'une créature de cauchemars nous éliminait, les uns après les autres. Je me souviens m'être sentie infiniment chanceuse, et soulagée de n'avoir jamais à me trouver proche de cet endroit diabolique. Et voilà qu'à présent, je m'y rendais de mon propre chef.

Une ouverte ronde, immense. Une porte griffée de serpents sculptés. Des lumières vertes, dont les flammes dansantes dessinent sur les murs des ombres atroces. Et là bas... J'étouffe un sanglot de stupeur. Mes jambes tremblent, et je lutte pour ne pas céder à la terreur. J'avance doucement. Mais il est impossible qu'elle ignore ma présence, les talons de mes escarpins claquent plus vivement que la mâchoire d'un basilic.

- M... Mademoiselle Ollivander ?

Ma voix n'est qu'un couinement plaintif. Ma peur s'entend, se voit. Quelle chance j'ai, maintenant ? Je prie pour que mon patronus se fraye un chemin jusqu'à moi, et qu'il me trouve de l'aide. Mais surtout, surtout, je prie pour qu'il ne soit pas trop tard pour moi. Quelle idée stupide j'ai eu de venir ici ? Ce n'est pas comme ça que je veux mourir. Je serre les doigts sur ma baguette, prête à m'en servir au moindre mouvement suspect. Kassie se tourne vers moi. Je sens mon estomac remuer, et j'ai tellement de mal à ne pas vomir.

- Qu'est-ce que vous faites ici ?

Ma question est tellement stupide. Je gagne du temps, et ça se voit. La vrai question c'est qu'est-ce que moi je fiche ici ? Ca n'a aucun sens. J'arrête de marcher. Je ne m'approche pas plus de la jeune fille. Il vaut mieux que je reste prudente. Mais c'est suspect, je m'en doute. Je pense à mes papiers, mes recherches étalées sur mon bureau, je pense à mon patronus, je pense à Oriana. Un pas en avant. Encore un.

- Répondez, mademoiselle Ollivander !

Ma voix déraille complètement. Et elle me semble tellement à l'aise que je sais déjà que j'ai commis une erreur. Si je me retourne maintenant et que je m'enfuis, même en courant très vite, je ne réchapperais pas. Je comprends mieux mes malaises en classe. Les feuilles de thé dispersées, les mauvais augure. Et cette fille, atterrée, qui s'en enfuie en larmes du cours la semaine dernière en me jurant avoir vu le Sinistros pendant notre examen. Elle lisait pour moi. J'ai pensé qu'elle se trompait, ce n'est qu'une enfant après tout. Ou alors... J'ai préféré penser qu'elle se trompait. Parce que sinon, c'était bien trop effrayant. Bien trop injuste. Bien trop stupide d'être venue. Ma baguette me semble une bien mince défense. Et d'un seul coup, mes larmes se remettent à couler un peu plus, et j'ai du mal à contenir mes sanglots qui secouent mes épaules, parce que je n'ai pas embrassé mes filles aujourd'hui. Parce que Mélodius ne survivra pas à ça. Mon dieu.

Pardon Oriana.
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3157-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3158-marinella-butterbott-maj-le-04-02-2019?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3159-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t2609-marinella-butterbott-deep-inside?highlight=marinella
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyLun 17 Déc - 10:41

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
Le passage s’ouvre devant moi. Je me laisse glissée dans le tuyau jusqu’à ce que mes pieds touchent enfin son sol sacré. J’avance dans la pénombre, connaissant les lieux comme ma poche, je n’ai même pas besoin d’allumée ma baguette. À mesure que mes pas me mènent vers le lieu plus si secret, légende ancestrale produite par mon ancêtre, des lumières verdâtres s’allume. Des bougies dans la gueule de serpent, petite amélioration de mes frères et moi-même l’année passée pour améliorer le confort des lieux, parmi tant d’autre.

Une fois arrivée au cœur de la chambre, je m’assoie en tailleurs face à la statue de Salazard Setpentard. Je le contemple quelques minutes, réfléchissant activement. J’ai une pensée pour Oriana. Quel dommage que mon aînée n’a pas su garder son nez en dehors de nos affaires. Mais son sacrifice était nécessaire, pour le plus grand bien. J’ouvre le journal de ma mère, l’odeur des vieux livres envahis mes narines à mesure que je contemple les pages jaunis. Une larme roule sur ma joue. Qui suis-je maintenant ? Maman… Pourquoi nous avoir léguer un tel fardeau, que voulait-tu de nous dans le fond ? J’aimerais te voir, une dernière fois, j’ai tant de question…

Je sursaute, une voix derrière moi m’a sortie de mes pensées. La stupeur peut se lire sur mon visage, elle repart cependant aussi vite qu’elle m’est venue. Je me relève doucement et me retourne pour faire face à l’intruse. Mon visage est impassible et pourtant, mon cerveau marche à cent à l’heure. Je l’observe alors que ses émotions prennent le dessus. Elle s’impatiente, demande des réponses, pleure.

« Si vous êtes ici, c’est que vous avez déjà votre propre idée de la situation, n’est-ce pas ? »

Répondis-je d’une voix bien plus calme que je ne l’aurais cru, un souffle, presque un murmure à mesure que la détermination gagne mon visage. La peur trahis l’étendue de son savoir. Comment ? Et surtout, avec qui travaille-t-elle ? Je dois avoir des réponses. Je ne peux pas compromettre notre avenir, notre ascension.

« Qui d’autre est avec vous Mlle Butterbott ? »

Demandais-je d’une voix toujours aussi calme, plantant mes iris vertes dans son regard. Je dégaine ma baguette au croc de basilic que je pointe vers elle. Mon visage ne trahissant pas mes pensée, entrainement que j’ai eu avec Edward et son don de légilimens. La situation ne me laisse que deux choix, le déni ou la confrontation.

« Qui travaille avec vous ? Car je doute qu’un professeur de divination ai pu trouver cet endroit seule, surtout sans aucun donc de troisième œil. »

Un éclair vert anime mon regard, tandis que mes intonations restent les mêmes. Calme, serein. Je ne choisirais pas le déni, ce serait une insulte à la rouquine. Elle avait compris, elle avait peur. Elle ne méritait pas d’être insulté une dernière fois. Devais-je appeler Edward ? Ce n’est pas comme si nous avions repris la marque de notre cousin. Non, je devrais gérer ça seule. Cette fois mes frère n’était pas avec moi. Je devais choisir entre mon héritage et le souvenir de la personne que j’étais avant tout ça.

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Marinella ButterbottHistoria PactumMarinella Butterbott
Pitiponk
Exp : 3674
Points de vie (HP) : 750
Baguette : 17 cm, bois de tilleul argenté et écaille de Ndjamulji, rigide et fine
Photomaton : My mind is my own.
Âge IRL : 21
Célébrité : Jayma Mays
Parchemins : 220
Date d'inscription : 13/10/2018

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Aucune] • Pas encore le skill ! [Aucune] • Pas encore le skill !
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyLun 17 Déc - 23:55

Le coeur d'une femme est un océan de secrets
feat @Kassie G. Ollivander
Sa voix est tellement calme. Alors que moi... Par Merlin, regardez moi. Quel affreux spectacle je présente. Mais je n'ai jamais été quelqu'un de très fort, n'est-ce pas ? Ou de très courageux. Moi, je sais des choses. J'étudie. Je ne suis bonne qu'à ça. Et visiblement, à m'attirer des problèmes maintenant.

Ce qu'elle me demande me terrifie. Elle demande avec qui je suis. Je repense a mes notes étalées dans la classe. Quelle idiote j'ai été de n'en parler a personne. Quelle stupidité de n'avoir pas protégé la classe avec des sorts. Je suis sans défenses. Je pourrais bien lui mentir ? Lui dire que quelqu'un arrive. Après tout, j'ai envoyé mon patronus pour ça. Mais ce que je sais... Personne n'est au courant. Je me suis lancée dans cette quête suicidaire toute seule. Je prie pour qu'elle ne s'en prenne pas a ma famille. A ma fille, a mes neveux, a ma nièce.

Je me souviens de quelque chose que Lancelot m'a dit, il y a quelques jours. Il m'a demandé ce que je pensais de Kassie Ollivander. Et son regard, Merlin, son regard. J'aurais dû le mettre en garde. Le pauvre garçon n'a aucune idée de qui est vraiment son amie. Et maintenant...

Oh mon dieu...

L'évidence me déchire en deux alors que la Serpentard attrape sa baguette et la tend vers moi. Je vais mourir ici. J'ai été imprudente. Je baisse mes yeux mouillés de larmes vers le sol carrelé de vert sombre.

- Je suis toute seule, Kassie.

Il y a encore de l'espoir ! Mon patronus... mon patronus...

Je relève un regard conciliant vers la jeune fille. Il n'y a rien que je puisse faire, désormais, qu'attendre et espérer.

- Tu ne nies pas, alors. Toute cette histoire...

Ma voix déraille. J'essaye de l'amener a parler. Je gagne du temps. Et je ne réponds pas vraiment à sa question, comme ça si elle veut vraiment savoir, elle devra me laisser en vie, encore un peu.

- Tout est vrai alors ? Mon Dieu... Pourquoi vous faites ça ? Vous êtes une fille intelligente mademoiselle Ollivander, vous n'avez pas à...

Mes yeux glissent malgré moi sur sa baguette tendue. Mes doigts se resserrent sur ma propre baguette. Peut-être que si je me bat, j'ai une chance ?
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3157-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3158-marinella-butterbott-maj-le-04-02-2019?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3159-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t2609-marinella-butterbott-deep-inside?highlight=marinella
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptySam 5 Jan - 23:36

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
Je réfléchis à toute vitesse. Il faut que je prévienne Edward, il faut que je vérifie que personne d’autre ne m’a suivi ici. Je dois en avoir le cœur net. Je vois dans ses yeux, je sens ses émotions, je sais qu’elle à peur et qu’elle espère. Mon don d’empathie me permet de vérifier ce qu’elle me dit. J’aurais voulu être legilimens comme mon aîné pour savoir ce qu’elle sait, comment.

Mais il y à d’autre moyen de faire parler quelqu’un, plus sombre, plus brutal que de lire dans les pensées. Ce serait franchir un cap, un chemin de non-retour. Et si je perdais mon humanité ? Et si mon épouventard prenais vie peu à peu sans que je ne m’en rende compte ? Mon bras faiblit quelques peu…

« Nié quoi Miss Butterbott ? Fait quoi ? Que croyez-vous savoir ? »

Dis-je d’une voix toujours aussi calme, bien plus calme que mon cœur qui s’emballe dans ma poitrine. Je ne veux pas perdre les pédales, alors je fais preuve du maximum de contrôle dont je suis capable, pour l’instant. Mon ton est glacial, je n’en reconnaitrais presque pas ma propre voix d’ailleurs. Comme si quelqu’un d’autre avait pris possession de moi.

Quand je la vois songer à prendre sa propre baguette, mon emprise se resserre sur la mienne. Je sentirais presque son cœur de Basilic tambouriné dans ma main. Je lance un sortilège, rapidement et en fourchelangue pour faire bonne mesure. Après tout ma baguette répond mieux quand je lui parle dans sa langue.

« Incarcerem »

Je susurre en langage des serpents. Des cordes sortent alors de ma baguette et vont ligoter le professeur. Ses mains, ses bras, ses jambes et même ses pieds se retrouvent saucissonnée. Mais pas sa bouche, il faut qu’elle parle. Je la vois tomber au sol, après tout il n’est pas facile de rester en équilibre ainsi. Je m’approche d’elle, je l’assoie contre un mur de pierre froide, la relevant sans brutalité. Puis je m’accroupie pour lui faire face, plongeant mes iris émeraude dans son regard. Et alors qu’un éclair de lueurs rouge traverse mon regard, l’appel du sang, je joue avec ma baguette en la faisant glissée doucement entre mes doigts.

« Je disais donc, que croyez-vous savoir ? Pourquoi m’avoir suivi ici ? Comment ? »

Je l’interroge toujours avec ce même ton froid, neutre. Pourtant ce genre de situation ne relève pas de l’habitude. Pas encore, j’espère jamais. Quoi que le chemin que j’emprunte semble pour le moment pointé le contraire… Que vais-je faire de vous, Miss Butterbott ?

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Marinella ButterbottHistoria PactumMarinella Butterbott
Pitiponk
Exp : 3674
Points de vie (HP) : 750
Baguette : 17 cm, bois de tilleul argenté et écaille de Ndjamulji, rigide et fine
Photomaton : My mind is my own.
Âge IRL : 21
Célébrité : Jayma Mays
Parchemins : 220
Date d'inscription : 13/10/2018

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Aucune] • Pas encore le skill ! [Aucune] • Pas encore le skill !
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptySam 19 Jan - 2:45

Le coeur d'une femme est un océan de secrets
feat @Kassie G. Ollivander
Calme. Si calme. Trop calme. Rien ne va dans cette situation, parce que Kassie est bien plus détendue que moi. Je me mord la langue, comptant les secondes en priant pour que mon patronus trouve le chemin de la maison. Ne rien dire ne m’amènera à rien, cependant. Je déglutis. Face à moi, la serpentard semble à l’affût. Mon hésitation me coûte l'avantage de la surprise, et elle lance un sort en premier. Quand j'entend la voix qu'elle utilise, je pousse un couinement d'effroi. Elle parle fourchelang ! Je n'ai pas le temps de réagir, déjà des cordes m'enserrent, et je m'effondre, saucissonnée, au sol. Nouveau couinement d'appréhension quand elle me redresse et m'assoie contre un de ces affreux piliers froids. Ses yeux, maintenant que je les vois d'aussi près, ont quelque chose de dément. De bestial. Ou alors, c'est seulement parce que j'ai peur ?

Comment mon petit Lancelot peut-il ignorer tout cela ? Pourquoi ne voit-il pas le monstre qui se cache derrière ces deux émeraudes glacées ?

- Est-ce que Lancelot sait ce que vous faites ? Il sait pour...

Je tais ma question. Pourquoi est-ce que j'évoque mon neveux ? Elle pourrait s'en prendre à lui, mon Dieu, pourquoi j'ai parlé de lui ? Je fixe Kassie avec appréhension. Après tout, je ne suis pas certaine de savoir ce qu'il se passe entre eux deux...

HRP:
 
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3157-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3158-marinella-butterbott-maj-le-04-02-2019?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3159-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t2609-marinella-butterbott-deep-inside?highlight=marinella
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyMar 22 Jan - 3:43

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
Elle me regarde dans les yeux… Et là… Lancelot ? Ma tête commence à me faire mal. Pire encore, j’ai l’impression de luter contre moi-même. Vert… Rouge… Vert… Rouge… Vert… Je ferme les yeux… Je prends une grande inspiration… Je m’assoie en tailleur, le tout en quelques seconde.

« Lancelot ? Pourquoi me parlez-vous de Lancelot ? »

Dis-je d’une voix froide, calme glaciale. Le combat continue. Un déclencheur ? Qu’est-ce qui se passe dans ma tête ?

« Que je parle fourchelang ? Et alors ? Je ne vous prenais pas pour une personne discriminante Miss Butterbott. »

Je déraille, tantôt calme, tantôt au bord de l’hystérie, le tout dans ma tête. J’ai l’impression d’être fendue en deux. Je tente de le caché, mais je sens bien qu’une part de peur s’immisce dans ma voix. Qu’est-ce que je suis en train de faire ? Qu’est-ce que je fou là ? Comment je me suis retrouvé dans cette situation ? Et pourquoi… Pourquoi ne pas simplement l’oublietté et passer à autre chose ?... Parce que je dois savoir, je dois comprendre comment, avec qui… J’enfouis ma tête dans mes mains, quelques seconde, le temps de réfléchir, juste un peu.

Quand je relève la tête, j’ai l’air d’une enfant prise en faute. Je mords ma lèvre inférieure, tandis que des larmes me montes aux yeux. Je les réprime, avec toute ma force, mais elles luttent, ses fichus perles salés. Je ne peux pas… Pas encore… Je ne voulais pas pour Oriana… Je ne veux pas d’avantage maintenant… Je ne suis pas cette personne, je ne veux pas le devenir. Mon épouventard semble prendre forme devant moi, sans avoir besoin d’aucune ombre sortis d’un placard.

« Pourquoi êtes-vous là Miss Butterbott ? »

J’ajoutes, pour moi… ou pour elle ? Je ne sais pas vraiment. Je sais juste que ma voix semble petit à petit se brisée, perdre de son assurance. À mesure qu’un côté l’emporte sur l’autre dans ma tête…

HJ:
 

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Marinella ButterbottHistoria PactumMarinella Butterbott
Pitiponk
Exp : 3674
Points de vie (HP) : 750
Baguette : 17 cm, bois de tilleul argenté et écaille de Ndjamulji, rigide et fine
Photomaton : My mind is my own.
Âge IRL : 21
Célébrité : Jayma Mays
Parchemins : 220
Date d'inscription : 13/10/2018

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Aucune] • Pas encore le skill ! [Aucune] • Pas encore le skill !
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyJeu 24 Jan - 18:40

Le coeur d'une femme est un océan de secrets
feat @Kassie G. Ollivander
A sa réaction, mon coeur se serre. Ils doivent être bien plus impliqués l'un envers l'autre que je ne le pensais. Je ne sais pas si je peux être heureuse pour lui. Il ne sait pas. Il ne peut pas. C'est tellement insensé, tout ça. Bien sûr qu'il me l'aurait dit, s'il avait su quelles horreurs se préparaient dans les sous-sols de notre belle école. Il ne se serait jamais acoquiné avec de tels monstres. La famille Ollivander cache donc de bien sombres dessins. Ce que j'ai percé à jour me rend malade rien que d'y songer, et c'est suffisent pour me donner des cauchemars pour le reste de ma vie. Laquelle, j'en ai conscience, risque bien de finir plus vite que je ne le souhaiterais.

- Kassie, vous savez très bien que je ne parle pas de votre capacité à parler le fourchelang. La langue des serpents, ce n'est pas quelque chose de dommageable, je trouve. C'est une langue comme une autre, n'est-ce pas ? Si seulement elle n'était pas l'apanage de tous les sorciers qui ont fait de mauvais choix...

Je tente une vaine plaidoirie, ravalant mes larmes et ma terreur comme je peux. Je suis intelligente, je peux surement m'en sortir en disant les bons mots. Je pense être sur la bonne voie avec Lancelot. Je peux l'évoquer sans craintes. Elle semble... tenir à mon neveux. Merlin, il est peut-être mon sauveur sans le savoir !

Après un moment de réflexion, quand elle revient à moi, elle est hésitante. Sa question est plus sincère qu'elle ne le voudrait, je pense. J'esquisse un sourire plus faux que les devoirs de Loukia Délénikas. Je dois essayer.

- Il ne vous pardonnera jamais, mademoiselle Ollivander. Si vous continuez sur ce chemin... Kassie, vous allez le perdre, et vous allez vous perdre aussi. Je sais que ce n'est pas ce que vous voulez. Pas vraiment. Vous ne voulez pas le blesser, n'est-ce pas ? Il m'a dit... Il m'a dit à quel point vous comptez, miss Ollivander. Vous pouvez encore arrêter cette folie, je peux vous aider !

Mon coeur tape, tape, tape, tellement, tellement fort dans ma poitrine. Et ça me brûle, et j'ai envie de hurler, et d'appeler au secoure, mais je dois garder la tête froide. Je ne dois pas quitter le serpent des yeux. Je ne dois pas baisser ma garde. Elle est instable, et peut m'attaquer n'importe quand, je le sais bien. Je dois rester prudente. Je dois lui prouver que je suis son alliée. Et quand on a si peur, quand on n'espère que s'enfuir, quand on userait d'un certain sortilège interdit sans hésiter si l'on n'était pas saucissonnée; c'est diablement dur de se faire passer pour une amie. De jouer la compréhension. Cette fille est folle.

Que quelqu'un me vienne en aide, par pitié...

HRP:
 
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3157-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3158-marinella-butterbott-maj-le-04-02-2019?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3159-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t2609-marinella-butterbott-deep-inside?highlight=marinella
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyJeu 31 Jan - 0:43

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
Mes yeux sorte assez de mes bras, où j’ai enfoui mon visage, pour fixer le professeur de divination avec froideur. Elle tente de se défendre, mes ses réactions contredise ses mots. Par l’empathie je ressens sa peur, elle me fait encore plus douter des paroles qui me viennent aux oreilles. Cette femme c’est fait son opinion sur moi, sur mes frères. Cette femme est un danger qui nous veut du mal, qui nous a juger.

« Si vous pensez vraiment ça des fourchelang, alors de quoi avez-vous aussi peur ? Vous mentez miss Butterbott. Et mentir, c’est mal, vous devriez le savoir. »

Dis-je d’une voix toujours aussi glaciale, rendu rauque par l’enchaînement d’émotion et de pensée contradictoire. Je sais, je sens que petit à petit le côté le plus sombre de mon être l’emporte sur la lumière, celle que je devrais, que je voudrais être.

Puis elle se relance, dans un élan de bonne parole que j’interprète comme hypocrite, d’autre mensonge, toujours plus de mensonge. Ma tête va exploser, moi avec. Je me balance d’avant en arrière, tel une petite fille qu’on aurait pris en faute. Mais je n’ai pourtant rien fait, rien aujourd’hui du moins. Me voir à travers les yeux de cette femme met mes pensées en vrac, je dois m’en débarrasser. Elle ne sait rien, elle n’attend personne où elle n’essaierait pas de m’embobinée.

Des pas raisonnent en écho dans le couloir menant à la chambre. Je me relève, baguette pointée vers son entrée. C’est impossible, personne ne peut entrer, pas même Edward ou Mattie. Pas sans ma voix, pas sans le fourchelang. Et pourtant, c’est avec incompréhension que je vois mon grand frère débarquer dans la salle. Ma baguette fléchis, avant de se rabbatre contre ma cuisse, ma main la tenant toujours aussi fermement.

« Ed… »

- Kassie… Où est miss Butterbott ?

Puis il la voit, ligoté, à ma merci. Je vois dans son regard une certaine déception, elle avait bien appelé quelqu’un. Elle c’était juste tromper de destinataire.

« Elle m’a suivi, je… tu ne devrait pas être là Ed, je m’en occupe. »

- J’ai intercepté un patronus, un appel au secours. Que se serait-il passée si ça avait été quelqu’un d’autre Kassie ?

Je baisse les yeux, ma main est prise d’un tremblement inexplicable.

« Qu’est-ce qu’on fait d’elle Ed ? »

- Qu’est-ce qu’elle a vue ?

« Rien de plus que le fourchelang, mais regarde là, elle nous voit déjà comme LUI. »

- On peut l’oubliétté, l’envoyer à l’autre bout du monde et s’en laver les mains.

« Non… Regarde ! Regarde ses yeux ! ça ne nous avancera à rien de l’oubliétté. Ça ne fera pas disparaître… »

- Kas… c’est bon, ça va aller. Laisse-moi…

« NON ! Ce n’était pas suffisant pour toi avec Oriana, pourquoi là se serait différent ? Oubliette ! »

Je pointe la baguette vers mon frère, c’est comme si une toute autre personne décidait de mes gestes, de mes réactions. Jamais je n’aurais agi contre Edward. Et pourtant, je lui vole ses souvenirs, je le force à faire demi-tour, à oublier ce qu’il à vue, à repartir dans son couloir faire ses trucs de prof. Je ne veux pas de lui ici. Et alors que mon frère disparait au loin, je me rassois en tailleurs face à Miss Butterbott. Mon regard est comme fou, il n’a plus rien à voir avec celui qui m’habite habituellement. À cet instant, je ne me reconnais plus. Et je pense que même Mattie ne me reconnaitrais pas.

« Regardez… Regardez ce que vous m’avez forcé à faire miss Butterbott… Je dois en finir avec vous… »

Et pourtant, une partie de moi lutte toujours contre les ténèbres qui m’ont envahi, qui ont pris possession de mes gestes, de mes paroles à mesure qu’une douce folie me gagne. Je pointe ma baguette sur son cœur, prête à prononcer une formule que jamais je n’aurais cru utiliser un jour…

« Avada Kedavra ! »

Une faible lueur verte sort de ma baguette, Miss Butterbott semble à peine souffrir mais le sort ne fonctionne pas, pourquoi ? Pourtant je le peux, je le sais. Alors pourquoi ?

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Marinella ButterbottHistoria PactumMarinella Butterbott
Pitiponk
Exp : 3674
Points de vie (HP) : 750
Baguette : 17 cm, bois de tilleul argenté et écaille de Ndjamulji, rigide et fine
Photomaton : My mind is my own.
Âge IRL : 21
Célébrité : Jayma Mays
Parchemins : 220
Date d'inscription : 13/10/2018

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Aucune] • Pas encore le skill ! [Aucune] • Pas encore le skill !
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyDim 3 Fév - 1:49

Le coeur d'une femme est un océan de secrets
feat @Kassie G. Ollivander
Je suis tellement persuadée que tout cela me dirige vers la tombe, que j'ai beaucoup de mal à me calmer. Mes larmes ont doucement cessé de couler, laissant place à un mal de crâne terrassant. J'ai peur, et essayer de discuter est l'exercice le plus compliqué qu'il m'aie été donné d'entreprendre. Je ne sais même pas ce que j'essaye de faire. Après tout, les faits sont là: je sais. Et maintenant, quoi qu'il en soit, j'en ai trop vu. Saucissonnée, prisonnière, je suis à la merci de cette enfant torturée. Je tremble. Mes lèvres se tordent en une grimace nerveuse que je ne peux retenir.

Et... Des pas. Rapides, sûrs. Merlin ! Je suis sauvée ! Un élan de joie et de soulagement s'empare de moi, si bien que je dois lutter pour ne pas crier au miracle. La grimace devient sourire, et je tourne ma tête et mes yeux le plus possible pour voir l'arrivant.

Je me fige.

Ed ...

La voix de l'homme se floute dans un acouphène alors que, choquée, je remarque mon patronus arriver à son tour, se dandinant sur ses petites pattes pour revenir jusqu'à ma baguette. Mon message est arrivé à l'unique personne qui scelle un peu plus mon arrêt de mort. Je sens tous mes muscles devenir tous mous, ma gorge se nouer d'un seul coup, mon souffle se couper, mon cœur ralentir. Mon mal de tête est à son apogée, et tout l'espoir que j'ai en moi implose et entraine une réaction en chaine. Les larmes reviennent. A quelques mètres de moi, mon patronus se liquéfie, et rejoint ma baguette en n'étant plus qu'un filet de fumée blanchâtre. Je suis... toute seule.

NON ! Le cri me fait redescendre à la réalité. J'écoute les mots de Kassie, et mon sang se glace. Même si... je le sais déjà, n'est-ce pas. Oriana. Joanne. Le reste. Je sais tout, et j'ai été assez stupide pour tout garder pour moi. Mes note, Merlin, mes précieuses notes... J'ai un hoquet de stupeur alors que la serpentard lance un sort d'amnésie fulgurant sur son propre frère. Dans ce geste désespéré, je vois s'envoler mes dernières chances de ressortir d'ici en vie. Et peu à peu, je laisse tomber. Toute combativité me quitte. Je ne la retient pas. Mes larmes s'échouent discrètement au coin de mes lèvres ou roulent dans mon cou. Je ne sanglote pas, parce que je suis détendue. Posée seulement là, adossée à ce pilier, mal installée. Et j'attends le moment où elle décidera de presser la détente.

Sa baguette est tendue vers moi, et son regard devrait me hérisser. J'ai peur, mais je ne peux plus réagir. Mon cerveau semble coupé. Elle prononce la formule. Un éclair vert vole du bois à la chair, me frappant au coeur. Je grimace et me crispe, alors qu'un long frisson me parcoure. A vagues régulières, c'est comme si j'étais frappée à la foi de famine et de nausée. Ma tête tourne. Puis plus rien. Je regarde la jeune fille. Elle me rend mon regard d'incompréhension. Et je ne sais pas ce qui me prend, quand je m'entend dire :

- Il faut le vouloir, Kassie, sinon le sort est inutile. A moins que votre baguette ne préfère être commandée en Fourchelang ?

Je me mord la langue. Qu'est-ce que je fais ? Je lui apprends vraiment à me tuer ? Je viens vraiment de lui donner une solution ? Je me sens au bord de la crise de nerfs, et pourtant, je suis abandonnée à la fatalité. Si mon métier m'a bien appris une chose, c'est que tout est écrit à partir d'un certain point. J'ai certainement choisis toutes les mauvaises options, et me voilà payant les frais.

- Vous ne voulez pas me tuer, mademoiselle Ollivander. Je peux vous aider. Je peux vous aider...

Je ferme les yeux. Ma voix meure en un murmure. Je n'y crois pas moi même, alors à quoi bon ? Autant me taire, maintenant.

HRP:
 
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3157-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3158-marinella-butterbott-maj-le-04-02-2019?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3159-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t2609-marinella-butterbott-deep-inside?highlight=marinella
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptySam 2 Mar - 0:41

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
Un échec… cuisant. La première fois que je lance ce sort, signature même de mon cousin. Celui là même qui marqua l’élu des décennies plus tôt. Pourquoi est-ce qu’il ne fonctionnait pas ? N’étais-je pas assez puissante ? Non… Ce fus mon professeur qui me donna la solution… Le fourchelang… Le manque de volonté…

« Un cœur de Basilic obéi mieux au fourchelang, mais ne m’a jamais empêché d’être parmi les premiers de ma promotion… »

Est-ce que nous transformons vraiment ce moment tragique en cours de maléfice ? Cette situation à quelque chose d’une comédie dramatique. Il ne manque plus qu’une musique de fond en adéquation avec l’instant et nous serrions prête pour l’oscar. Car tous ça n’est qu’une mascarade. Qu’est-ce que je folle putain ?

Et cette voix dans ma tête, elle ne veut pas s’éteindre, elle ne cesse de me susurrer à l’oreille que je le veux, que je le peux, que c’est la seule chose à tête. La migraine et foudroyante entre les paroles rassurantes du professeur à l’agonie. Et la détermination malsaine de cet écho en moi qui semble vouloir se propager, gagner du terrain jusqu’à ne plus me permettre de pensée. Une larme roule sur ma joue alors que ma baguette tombe au sol, rebondissant dans un bruit qui raisonna en écho dans la chambre de mon ancêtre. J’ai plaqué mes mains sur mon visage, j’ai le teint aussi livide qu’un cadavre.

Les yeux vairons, un vert, un rouge… Qu’est-ce qui m’arrive ? […]

« Je ne peut pas… Je ne veux pas… Je… Pardon… »

Je tombe au pied du professeur, je pleure, j’éclate en sanglot. Comme si le poids sur mes épaules m’écrasait enfin, me faisant poser genoux à terre. Je cède face à toutes ses angoisses, ses doutes. Cette lutte perpétuelle entre ce que l’on voudrait que je sois, qui je suis, qui je voudrais être. Mais qui… QUI JE SUIS ? Je n’en sais foutrement rien !

« Tais-toi ! TAIS-TOI ! »

J’hurle à cette voix dans ma tête… Mais à qui je parle ? À qui j’ordonne le silence ? À moi, cette part d’ombre qui peut à peut m’emprisonne et fait de moi quelqu’un que je reconnais à peine dans le reflet verdâtre de l’eau croupie qui inonde la salle depuis des siècles.

« Je ne veux pas… Je ne suis pas… Je ne veux PAS ! Fiche-moi la paix ! »

Le débat semble sans fin… Pourquoi j’ai fait ça à Edward ? Et comment revenir en arrière avec Madame Butterbott ? Quel est la solution ? Comment me sortir de ce mauvais pas ? J’aimerais plus que tout voir apparaître Matthew de derrière un pilier, il serait quoi faire. Ou Joanne, elle ne me jugerait pas, m’aiderais, me canaliserais. Et si Sutton me voyait maintenant ? Et si Lancelot… Je les ferais fuir pour sur… Une seule et unique personne me vint en tête, un seul être pouvais avoir ma confiance dans cette situation. Ce ninja que je côtoyais maintenant depuis quelques mois. Une relation professionnelle, mais qui avait pour ma part déboucher sur une certaine confiance due à notre entente tacite. Il était le seul capable de me conseiller à ce moment précis… @Eiji N. Kurotchkine

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Marinella ButterbottHistoria PactumMarinella Butterbott
Pitiponk
Exp : 3674
Points de vie (HP) : 750
Baguette : 17 cm, bois de tilleul argenté et écaille de Ndjamulji, rigide et fine
Photomaton : My mind is my own.
Âge IRL : 21
Célébrité : Jayma Mays
Parchemins : 220
Date d'inscription : 13/10/2018

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Aucune] • Pas encore le skill ! [Aucune] • Pas encore le skill !
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptySam 2 Mar - 6:52

Le coeur d'une femme est un océan de secrets
feat @Kassie G. Ollivander
Sa réponse coule sur moi, et dans ma torpeur j'esquisse à peine un hochement de tête. Oh oui, la demoiselle Ollivander - mais est-ce vraiment toujours le nom que je dois lui donner ? - a toujours été en parfaite maîtrise des sortilèges; et pour sûr maintenant j'en sais quelque chose ! Je ne pense plus rien, parce que j'en suis arrivée à ce moment critique où penser ne sert plus à rien, et où le seul bruit de ma pensée suffit à me fatiguer. J'attends, docile, que les choses se passent. Mes yeux, du vide cherchent la silhouette de la serpentard. Un hoquet de stupeur me surprend, et mes sourcils se froncent, à moitié d'horreur, à moitié d'incompréhension. Son regard... Les yeux de Kassie changent. Je frissonne, l'horreur pulsant dans chacune de mes cellules, encore, et encore. C'est juste une lueur, un éclat de folie, mais c'est là. Je tente vainement de refaire le vide dans ma tête, ce vide d'abandon. Mais alors que je lutte, je vois quelque chose qui me redonne un espoir douloureux, un espoir que je préfèrerais chasser bien vite avant qu'il ne me soit arracher.

Une larme. Une simple larme qui s'enfuit du regard fou sur la peau pâle. Une jeune fille perdue réapparait devant mes yeux, et le monstre de cruauté disparaît. Que se passe-t-il ? J'entrouvre les lèvres, mais ne dit rien, car je ne suis pas certaine de comprendre ce qu'il se passe. La baguette de Kassie rebondit au sol et s'immobilise. Elle cache son visage de ses mains. Elle redevient une élève, juste une enfant. Et moi, je ne sais ni quoi penser, ni comment réagir. Suis-je sauvée ? Ou condamnée ? Pourquoi ? Comment ? Je ne comprends plus rien...

Sa voix retentit à nouveau, alors qu'elle s'effondre en larmes devant moi. Je reste interdite. Un instinct maternel déplacé me donne envie de la serrer dans mes bras, cette pauvre enfant qui semble tellement torturée. J'ai envie de lui dire que tout ira bien, alors même que moi-même je ne sais pas si je repartirais de cette endroit... jamais. Sa voix se change en cris, des cris qui, je le comprends par pure logique, ne me sont pas destinés. Mais alors qu'elle seule parle dans ces souterrains, elle ordonne le silence... Mais à qui ? À qui Kassie Ollivander essaye-t-elle de faire entendre raison si ce n'est... à elle-même ? Nouvel élan d'espoir, qui me donne presque la nausée. À quoi bon lutter contre la fatalité ? Cette jeune fille écorchée par ses propres sentiments me semble bien plus atteignable que la sorcière à la voix glaciale que j'ai suivi jusque dans les boyaux de Poudlard...

- Kassie... fait ma voix qui tremble, et se meurt parmi les sanglots.

- Tout va bien... Tout ira mieux, très bientôt. Tu verras. Tout vas s'arranger. je murmure, autant pour elle que pour moi-même finalement. Et je le répète. Encore, et encore. Que tout s'arrangera bientôt.

Mon dieu Marinella... Mais pourquoi rassures-tu ton assassin ?

HRP:
 
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3157-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3158-marinella-butterbott-maj-le-04-02-2019?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t3159-marinella-butterbott?highlight=marinella http://historia-pactum.forumactif.com/t2609-marinella-butterbott-deep-inside?highlight=marinella
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
Oiseau Tonnerre
Exp : 41140
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 3795
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyDim 24 Mar - 23:05

Le cœur d'une femme est un océan de secrets

Poudlard ¤ 02 décembre 2023 - 18h50
Je lève les yeux vers le professeur, dont la voix douce -bien que tremblante- tente de me rassurée. Pourquoi ? Pourquoi cette lueur de bienveillance après tous… ça ? Je suis complètement désemparé. Et en même temps, tellement incomprise. J’ai envie d’hurlé, encore. J’ai envie que tout s’arrête. J’ai envie du noir, total, de l’abysse, de rien. Du silence, de la solitude, de Sutton près de moi, d’un baisée de Lancelot, de Mattie et de ses bras rassurants. J’ai envie de faire taire le monstre en moi, j’ai envie qu’il s’éveille et mette fin aux cauchemars, j’ai envie d’écorché, de tué, de faire couler le sang. J’ai envie de tout effacée, de laisser repartir miss Butterbott qui ne mérite pas ce qui lui arrive. J’ai envie… Que tout s’arrête. L’œil gauche vert, l’œil droit rouge. À quoi je ressemble ? À qui je ressemble ? À cette silhouette encapuchonnée qui hante mes cauchemars ? Ou à cette personne que j’aurais voulu devenir si… Si… Si je n’avais pas été… Mais qui suis-je ? Que suis-je ? Qui dois-je être ?

« Comment pouvez-vous le savoir ? Qu’est-ce que vous en savez ? Et pourquoi ? Pourquoi essayez-vous d’être… gentille ? »

De la manipulation ? Non ce n’est pas comme ça que je le perçois… Je sens en elle quelque chose que je n’ai jamais vraiment connu, quelque chose qui n’a jamais habité ma propre génitrice. Une sorte d’instinct… maternelle ? Je suis interdite, perdu plus que jamais. Lentement je ramasse ma baguette. Je sais ce que je dois faire, je sais.

« Je suis désolé professeur, je ne voulais pas… Que ça se passe ainsi. Je ne voulais pas… en arrivée là… »

Je pointe une nouvelle fois ma baguette sur elle, d’une voix blanche je prononce une nouvelle formule, toujours en fourchelang. Pendant un instant, je ne sais même pas moi-même quel sort je vais lancer. Pendant un instant, je ne suis pas certaine de la résolution de cette soirée. Et pourtant, c’est la vie qui triomphe.

« Oubliette »

Les yeux du professeur ce vide, deviennent vitreux. J’essaie de faire la juste dose, que cette soirée ne soit jamais arrivée. Qu’elle n’ait jamais eu lieu. Et pourtant, je dois m’assurer que mon sortilège soit suffisant pour effacée les traces de se cauchemars. Il n’y a qu’une seule personne que je pense appeler dans l’instant. Mais avant, je n’ai pas le choix.

« Stupéfix ! »

Dis-je avant que Marinella Butterbott ne reprenne complètement ses esprits à la suite de mon sortilège, la plongeant ainsi dans une sorte de « coma », un sommeille ne pouvant s’annulée que par le contre sort « enervatum ». Ce qui me laisse le temps de l’appeler à l’aide. Plaçant deux doigts dans ma bouche, je siffle. Une petite chouette des neiges met quelques temps à apparaître, mais elle vient. Entre temps j’ai eu le temps d’écrire un petit mot sur un parchemin et j’attendrais qu’il vienne. Qui d’autre pour m’aider à me sortir de ce bourbier ?

HJ : voilà ! Je pense que cette "partie" du RP est terminée, j'en ouvrirais un autre avec Eiji. On part du principe que tu te réveillera dans ton bureau avec toutes tes notes qui auront complètement changer - pas disparue si non ça éveillerais tes soupçons - pour te mettre sur une toute autre piste (fausse).

code (c) black pumpkin



Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1424-morgane-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 382
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 3713
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]:
Sortillèges appris:
Mon Familier:

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] EmptyMer 1 Mai - 12:10




/!\ Attention /!\



Ce RP n’a pas reçue de réponse depuis 1 mois ou plus ! Il sera archivé et donc annulé d’ici le 15/05 sans réponse de votre part !

/!\ Au bout de 3 avertissements à la même personne (celle a qui c’est le tour de posté), la personne est mise en danger !










« Rien ne m'échapp' rien ne m'arrête, Le Choixpeau a toujours raison ! Mettez-moi donc sur votre tête, Pour connaitre votre maison.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
MessageSujet: Re: Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]   Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Le cœur d'une femme est un océan de secrets [pv. Marinella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Femme d'hier et d'aujourd'hui...
» Isara, ou la femme venin [finie]
» Belle étalon cherche femme...xD
» Une femme alaite des bébés tigres en Birmanie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Cappuccino & Croissants :: Les archives :: Archives RP :: Saison 1 [été 2023 - juin 2024]-