RSS
RSS
   
              



 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Quand l'alcoolique et l'hyperactive se retrouvent # Loukia
Cora Riddleton

   

     

   

Quand l'alcoolique et l'hyperactive se retrouvent
Les trois balais étaient en quelque sorte devenu mon QG. Il faut dire que de tous les bars du coin, il restait celui où j’étais assez connue et où, au final, je pouvais me sentir canalisée par le fait d’être entourée par des têtes connues. Après ma visite dans une benne, autant dire que je m’étais quelque peu calmée. C’est donc installée à ma table habituelle que j’enfilais aujourd’hui mes verres de whisky, parcourant au passage la gazette du sorcier à la recherche d’informations sur mon enquête. Mais le moins que l’on puisse dire, c’était que le ministère taisait pas mal l’affaire Selwyn.

Je fus alors attirée par un petit bruit à l’extérieur. Regardant par la fenêtre, je vis un groupe d’élèves de Poudlard:

”Eh merde …”

J’avais complètement oublié que nous étions le samedi de la sortie à Pré-au-Lard pour l’école. Habituellement, je me réfugiais à la tête de sanglier, puisque les élèves s’y rendaient bien plus rarement vu la mauvaise réputation de ce dernier. J’avais peut-être encore le temps d’échapper aux hordes d’élèves qui allaient rentrer bientôt. Demandant au serveur si je pouvais sortir par derrière, j’empruntais la porte de service pour me retrouver dans la ruelle. Il fallait maintenant que je parvienne à rejoindre un autre bar, interdisant les élèves. Ou alors que je rentre chez moi … Cela aurait pu être une bonne idée, et j’aurais même pu transplaner mais je n’avais plus rien à boire à la maison. Je ne pouvais donc pas rentrer et y rester enfermée pour l’après-midi.

Alors que je prenais le virage conduisant dans la rue principale, voulant rejoindre les ruelles en face, je ne m’aperçus pas que je rentrais dans une gamine de Poudlard. M’avait-elle vue et était-elle venue de vous-même ? Avait-elle, comme à son habitude, été trop perturbée et n’avait-elle pas fait attention à ce qu’il se passait ? Aucune idée. Mais maintenant, elle était les fesses dans la neige, et je me demandais si je ne devais pas m’enfuir comme une voleuse.

   MAY


     



    Addiction
    ADDICTION[a.dik.sjɔ̃] n.f
    Dépendance très forte (à une substance nocive) entraînant une conduite compulsive.
Cora Riddleton
avatar
Goule
http://historia-pactum.forumactif.com/t2721-cora-riddleton-quand-l-addiction-te-fait-payer-une-sacree-addition http://historia-pactum.forumactif.com/t2796-cora-riddleton-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2772-cora-riddleton http://historia-pactum.forumactif.com/t2850-cora-riddleton-o-hodag-nom
Dim 6 Jan - 15:39
Revenir en haut Aller en bas
Loukia S. Delenikas
Quand l'alcoolique et l'hyperactive se retrouvent
07 janvier 2024 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont laches sous son bonnet aux couleurs de sa maison.
Feat. Cora & Loukia

Les week-end de permissions en hiver étaient les meilleurs. Surtout quand la neige était au rendez-vous Loukia avait tendance à s'émerveiller sur tout et pour rien. Passant devant une boutique d'accessoirs de quidditch, la gamine écrasa sa tête contre la vitrine. Elle n'était pas joueuse mais commentatrice certes, mais ça ne l'empêchait pas de lorgner sur les équipements. Lachant son groupe d'amis, elle entra donc dans la boutique avec une idée bien en tête : faire de la lèche auprès du commerçant. Si ce dernier était capable de faire voler des balais, il devait être aussi capable de transformer un skate moldu en skate sans roue magique. Alors autant dire que Loukia comptait bien faire ami ami avant de revenir au printemps avec sa vieille planche à roulette.

Quand la gamine eut fini de converser avec l'homme, elle décida d'aller retrouver le groupe. Manque de chance pour elle, ses amis étaient déjà hors de vue. Shootant du pied dans la neige, elle rala donc en s'imaginant qu'ils s'étaient cachés dans les environs. Très bien, si elle les trouvait ils devraient lui offrir un truc à manger. Sourire malicieux sur les lèvres, la miss se mit à courir dans l'allée principale à leur recherche. Puis, elle entra dans une ruelle plutot sombre pour chercher dans une benne. Seulement voila, on lui rentra dedans et la fit tomber par terre, fesses contre neige.

Non mais ça va pas dans ta tête !

Un cri qui se fit sans regarder la tête de la personne. Il fallut un peu de temps à Loukia pour qu'elle relève le nez et constate qu'il s'agissait de l'ancienne prof de DCFM. Se relevant elle lui fit face.

Tu as une drole de tête m'dame. Ca vous réussi pas de plus être prof.

Faisant s'entrechoquer ses mains pour éliminer la neige qu'il restait dessus, la gamine dévisagea l'alcoolique tout en se réchauffant les phalanges au fond des poches. Puis elle sourit de manière taquine.

M'dis pas que tu vis dans la benne maintenant.
- pause - Trève de blagues, tu fais quoi dans l'coin ? Tu nous manques un ptit peu à Poudlard. Mais parait que maintenant tu préféres faire la tournée des bars. C'est vrai ?

Loukia n'allait jamais par quatre chemins. JA-MAIS.
code by black arrow
Loukia S. Delenikas
avatar
Eruptif
http://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas http://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas http://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Mar 8 Jan - 16:35
Revenir en haut Aller en bas
Cora Riddleton

   

     

   

Quand l'alcoolique et l'hyperactive se retrouvent
Comme je m’en voulais d’avoir été idiote à ce point ! Eviter les élèves depuis le mois de septembre était tout un art, dans lequel j’avais excellé jusqu’ici. Mais voilà, j’avais commis une erreur et je devais tout faire pour ne pas que cela vire au drame. Je n’étais pas naïve, je savais très bien que mon attitude depuis septembre devait avoir fait à la fois le tour de Poudlard, mais aussi du monde magique anglais. Cora Riddleton, l’ancienne auror, professeur de défense contre les forces du mal mais aussi directrice de gryffondor, touchait le fond et écumait les bars, étant renvoyée de partout et ne pouvant rien faire d’autres. Est-ce que cela me touchait. Pas vraiment. Mais ma fierté de lionne en prenait un coup, le nier serait un mensonge.

C’est en tentant de fuir que je me retrouvais confrontée à ce que je voulais éviter. Et cela allait même au-delà … Miss Loukia Delenikas, une élève que j’avais tentée de dompter, et vous vous en doutiez bien, j’avais évidemment échoué. J’avais remarqué l’hyperactivité de la gamine sans que l’on ait besoin de me l’expliquer. Alors bien sûr, j’avais essayé plusieurs méthodes, voulant constamment mettre la poufsouffle en action, lui évitant les passages trop théoriques en cours. Mais voilà, cela n’avait pas été suffisant et rapidement, peut-être trop rapidement même, mon côté strict était rentré en confrontation avec le besoin de liberté de la demoiselle.

J’avais donc reconnu la voix et je me doutais donc que très rapidement, j’allais subir des questionnements de la part de la jaune. Ou du moins, des remarques pas très sympathiques. Je voyais et comprenais que certaines choses n’étaient toujours pas claires chez cette enfant.

”A ce que je vois, Miss Delenikas, vous n’avez toujours pas appris à vouvoyer les adultes ... “

Et que dire de sa remarque ? Bon, elle n’avait pas tort d’un côté, et lui dire que c’était ridicule et que j’étais très bien ne serait pas correct. Je ne savais pas vraiment quoi répondre et elle enchaina d’ailleurs. J’avais donc raison de m’inquiéter, les rumeurs qui couraient à Poudlard étaient loin d’être glorifiantes à mon égard. Fuir les élèves était donc judicieux.

”Le politiquement correct n’est toujours pas dans vos habitudes. J’aimerais vous dire que cela ne se fait pas de s’adresser à un adulte ainsi, mais … Je doute à la fois que cela vous serve réellement, et pour quelqu’un, qui, comme moi, ne pratique pas la langue de bois, c’est plutôt rassurant de voir que des jeunes ont cette façon de penser.”

L’alcool avait des effets un peu particuliers pour moi. Il décuplait simplement les sentiments que je pouvais ressentir, me faisant partir en vrille quand j’étais en colère, et me rendant presque mielleuse lorsque j’étais en présence de personnes que je pouvais apprécier.

C’est en m’asseyant les fesses dans la neige que je montrais que je n’étais pas très fraîche. Qu’importe … Je m’étais reculée pour m’installer sur une sorte de banc sur lequel la neige tenait encore, sans prendre la peine de l’enlever.

”L’alcool m’aide à oublier. Mais je sais que vous êtes trop jeune pour comprendre. Que faites-vous ici toute seule, vous qui êtes toujours entourée ?”

   MAY


     



    Addiction
    ADDICTION[a.dik.sjɔ̃] n.f
    Dépendance très forte (à une substance nocive) entraînant une conduite compulsive.
Cora Riddleton
avatar
Goule
http://historia-pactum.forumactif.com/t2721-cora-riddleton-quand-l-addiction-te-fait-payer-une-sacree-addition http://historia-pactum.forumactif.com/t2796-cora-riddleton-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2772-cora-riddleton http://historia-pactum.forumactif.com/t2850-cora-riddleton-o-hodag-nom
Sam 12 Jan - 12:12
Revenir en haut Aller en bas
Loukia S. Delenikas
Quand l'alcoolique et l'hyperactive se retrouvent
07 janvier 2024 - Loukia est vetue de son uniforme, ses cheveux sont laches sous son bonnet aux couleurs de sa maison.
Feat. Cora & Loukia


L’assimilation des règles, que ce soit de politesse ou de savoir vivre, était parfois un apprentissage difficile pour la gamine qui avait touché été livré à elle-même jusqu’à son entrée à Poudlard. Alors, quand on lui rappelait à la longue ou lui faisait comprendre ça finissait par rentrer comme c’était d’ailleurs le cas avec le vouvoiement l’année passée. Mais cette année par contre, elle avait repris quelques vieilles habitudes.
 
Placée sur ses deux jambes Loukia rivait ses iris vertes sur celles de l’adulte qui avait bien mauvaise mine. Dans la ruelle, pas un bruit ni mouvement à part elles deux qui s’agitaient. A croire que le temps s’était arrêté et leur permettait d’avoir une conversation.
 
Le vouvoiement c’est quand on connait pas les gens. C’est c’que t’avais dit je crois. Mais toi, j’te connais t’étais ma prof et en plus tu faisais des cours qui bougeaient. Donc je te dis tu.
 
C’était logique. Pour Loukia du moins, qui ne quittait plus des yeux cette adulte qui faisaient de si bons cours. Mais elle faisait bien trop la morale aussi. Preuve en était qu’elle évoquait le politiquement correct ou encore un truc barbant. Croisant les bras et comprenant qu’elle n’aurait pas de réponse à ses questions, la gamine gonfla les joues. Seulement, quand Cora posa ses fesses dans la neige froide, Loukia se calma et fit de même en l’observant. C’était marrant les profs, ils étaient parfois différents entre les cours et le temps libre. Assise en tailleur elle pencha la tête sur le côté et se gratta la tempe.
 
J’suis pas trop jeune pour comprendre. Mais l’alcool c’est fait pour se détendre en soirée. Fin c’est c’qu’ils disent les grands. Pas pour oublier. Pour oublier suffit de pas penser au passé et d’avancer.
 
C’est ce qu’elle se répétait Loukia quand elle songeait à ses parents qui l’avait abandonné comme un vieux carton au bras de sa tante l’été dernier. Ca lui faisait mal au cœur quand elle y pensait, alors elle essayait de positiver.
 
Y a pleins de techniques pour oublier. Déjà, y a le skate. La vitesse, le vent dans les oreilles t’as pas l’temps de penser à autre chose sinon tu te casses la tête et tu saignes de partout et tu t’fais gronder. Ensuite y a les trucs positifs. Genre trouver en quoi c’est positif c’qui nous arrive. Mais l’alcool c’est si bien que ça pour oublier ? 
 
Une note mentale allait s’incruster dans le cerveau de la petite qui fixait toujours l’adulte. Prenant une bonne poignée de neige dans sa main, elle commença à la malaxer en une boule tout en haussant les épaules en réponse à l’adulte.
 
 T’es trop vieille pour comprendre  - et toc vengée – J’ai perdu les potes en allant chez le commerçant pour voir s’il pouvait enchanter mon skate. Ils ont filé sans moi. Mais pas grave, je me vengerai plus tard. 
 
Sa boule de neige faite, elle la posa entre l’enseignante et elle puis recommença à prendre de la neige dans sa main pour la façonner en une autre boule glacée.
 
Tu es venue toute seule toi ? T’allais où là ? J’peux venir ? 
 
Un rictus malicieux se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle lui balançait la boule de neige qu’elle venait à l’instant de terminer en rigolant un peu. L’hiver, la neige, les rires, ça faisait toujours du bien après tout.



code by black arrow
Loukia S. Delenikas
avatar
Eruptif
http://historia-pactum.forumactif.com/t2218-loukia-s-delenikas http://historia-pactum.forumactif.com/t2809-loukia-s-delenikas-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2785-loukia-s-delenikas http://historia-pactum.forumactif.com/t2844-loukia-s-delenikas-o-flereur-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2225-loukia-s-delenikas-rps
Lun 14 Jan - 11:24
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: