Historia Pactum

par Scandalucia

(c) Historia Pactum est un forum rpg, déconseillés au moins de 16 ans (peut contenir des scènes violentes / à caractère érotique), créé et appartenant entièrement à Scandalucia (Kassie H. Ollivander). Contexte, chronologie, intrigues, quêtes, systèmes de jeux, postes vacants, annexes écrit et/ou inventé par Scandalucia. Thème créé par EPICEA. P.A. proposé par Never-Utopia. Harry Potter est une saga littéraire écrit par J.K. Rowling, dont les droits d’exploitations appartiennent à la Warner Bros. Nos sources sont Pottermore, Wikia Harry Potter et l'EHP.
Mes remerciements !

Teaser

Petites annonces

01/06/2019 — Lancement des classes de combats
05/05/2019 — De nouvelles annexes sont en ligne, tel qu'une meilleure explication du système de jeu et livres de potion, alchimie et cuisine sont en ligne.
04/05/2019 — Lancement de la bêta test des nouveaux systèmes de jeux.
01/05/2019 — Gros ménage de printemps sur le forum.
30/04/2019 — Grosse MAJ de l'organistation et du contenue des profils.
30/10/2016 — Ouverture du forum !
14/10/2016 — Création du forum par Scandalucia [Kassie G. Ollivander]

Partenaires

©️linus pour Epicode
En bref
RSS
RSS
   
              



 

Partagez
 

 Kassie G. Ollivander • Bite me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
maman kas
Exp : 36959
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Kassie G. Ollivander • Bite me ! Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4203
J'aime : 207
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mes aptitudes de Sorciers:

Kassie G. Ollivander • Bite me ! Empty
MessageSujet: Kassie G. Ollivander • Bite me !   Kassie G. Ollivander • Bite me ! EmptySam 26 Jan - 15:01




Kassie Gaunt Ollivander


100x100

Prénom et Nom :

Kassie Hedwige Gaunt-Ollivander

Date de Naissance :

31 Octobre 2007

Âge :

15 ans
100x100

Statue du sang :

Sang-Pur

Lieu de Naissance :

Manoir Ollivander, Angleterre.

Métier/Etude :

5è année

Baguette :

27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic

Patronus :

un Basilic

Epouvantard :

Moi-même, les yeux rouges, le nez tel deux fentes...

Personnalité

Je peut être beaucoup de chose, car après tout, peut-on définir la personnalité d'un personne en quelques lignes seulement ? Je ne le crois pas. Mais j’essaierais de faire de mon mieux. Pour commencer, je suis une demoiselle que l'ont peut qualifier de maligne, rusée même. Je ne manque pas intelligence et d'astuce. Je suis également très têtue, voir carrément bornée par moment. Je peux me montré hautaine, on me trouve dédaigneuse au premier abord. Surtout en raison de mon regard qui à tendance à trahir ma défiance. Jeune demoiselle sociable, je n'ai pas de mal à me fondre dans la masse et à me faire des potes. Cependant je n'accorde ma confiance que très rarement. Je ne manque pas de confiance en moi, j'ai un véritable dons pour la manipulation et je suis très bonne menteuse. Je ne manque pas de courage non plus, sans être téméraire pour autant. Quand on ce fait une petite place dans mon cœur, je peux être la meilleure des amie. A l'inverse je peux être aussi la pire des ennemies. Je suis très rancunière. Je pique parfois de sacré crise de nerf et mieux vaux ne pas me mettre en colère. J'ai aussi une sacré tendance au caprice d'ailleurs... Je n'ai pas la langue dans ma poche et mon franc parlé en dérange plus d'un. En bref je suis une personne complexe et avec des principes bien à moi. Mais il ne vous suffira pas de lire ses quelques lignes pour prétendre me connaître ou m'avoir comprise. Je ne suis pas de ceux que l'ont place dans des petites cases... N’essayez pas, je le prendrais très mal et vous finiriez avec un bonnet d'âne !
Ce que j'aime dans la vie c'est mes amis, mes frères, faire la fête. En revanche je n'aime pas du tout Tasha, les traîtres et les menteurs. Comme sport j'adore le Quidditch et la Natation. Ma plus grande passion est apprendre, toujours plus. Mon plus grand rêve serait de je ne sais pas à vrais dire. Si non concernant ma vie Personnelle je suis célibataire. Et en amour je suis plutôt à ne pas vouloir m'avouer mes sentiments.J'ai aussi un petit signe distinctif, une tâche de naissance en forme de Runespoor sur le sein gauche..Mon image

Mon histoire

Octobre 1910.

L'automne de cette année était particulièrement froid sur la petite ville de Little Hangleton, dans une petite maisonnette délabré à la sortis de la ville on pouvais voir de la fumée s'échapper de la sortis de la cheminée. Mais ce n'étais pas la seule chose que chaque passants pouvais remarquer, des bruit de conversation, où plutôt d'une violente dispute s’échappait. La rumeur des voix s''intensifiais à chaque minute, celle d'un homme et d'une femme visiblement en colère.

-Elvis nous ne pouvons pas continuer à déshonorée notre nom ainsi ! Je refuse de voir notre famille continuellement traîner dans la boue et à l'état presque de cracmol sans toit !

Scandais une femme de grande taille à l'allure sévère, un chignon sérée ne laissant aucun de ses cheveux noir d’ébène dépassé de sa tête. Elle était maigre, ses joue creusé par sa cinquantaine. Des lunette carrée rehaussant son regard sévère.

-Peut importe ton avis Mérida, nous ne quitterons pas notre foyer, c'est notre village et c'est au moldu de nous fuir et non pas l'inverse. Quant au ministère peut m'importe leurs délégations, qu'ils viennent à la douzaine si ils le veulent. Je suis chez moi et rien ne me fera quitté ma maison !

Répliquais l'homme. Lui aussi marqué par les traits de la vieillesse. Beaucoup plus bourru, presque salle. Il n'avais certainement pas la classe et les attrait de sa sœur. Une petite fille au regard livide, caché dans un coin observais la scène, âgée de trois ans peut-être elle était vêtue de haillons, passant presque pour une causette.

-Mérope ! Viens ici !

Beugla le vieil homme. La gamine sursauta comme si elle venais de ce prendre la pire des réprimande avant de s'avancer d'un air timide, les mains derrière le dos, comme un enfant pris sur le fait après une grosse bêtise.

-Qu'est-ce que je t'ai dit petite ingrate ? On n'écoute pas au porte !

L'homme s’apprêtait à giflé l'enfant quand sa sœur leva sa baguette d'un air menaçant.

-Tu ne lèvera pas la mains sur cette pauvre fillette devant moi Elvis ! J'en ai assez de toutes ses sottises. C'est toi qui a déshonorée notre famille et le nom de nos ancêtres avec tes sottises. Tu est une honte pour toutes notre ligné ! S'en est assez, oublis que tu as une sœur Elvis Gaunt, car à compter de ce jour, tu ne me reverra plus.

Sur ses mots, la femme tourna les talons une fois pour toutes et quitta le village sans plus jamais revenir en arrière...

31 obtobre 1981

Halloween, fête importante pour le monde des sorciers. Une adolescente au grand yeux d'un vert bouteille et au long cheveux d'un noir de jais célébrais avec ses amis et camarade d'école autour d'un banquais à Poudlard. Tous sourire en dépit d'un climat extérieur tendue, la guerre faisant rage, elle riais au éclat et s’amusait beaucoup avec ses camarades vert et argents. La soirée ce passa sous le signe de la bonne humeur. L'innocente Hedwige, peut-être pas si innocente que ça, baignais dans l'allégresse.

Pourtant, au cour de la soirée, la rumeur des conversation changea, le professeur Dumbledore et McGonagall quittèrent la salle sans aucune discrétion. Partout des voix s'élevèrent des quatre tables, plus aucune ne concernait la fête qui avait lieux.

-celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est mort !

Entendait-on un peut partout. Des sourire angélique, des poids qui semblais ce retirée des épaules de nombreuses personnes. Des sourires, vrais, sincère naissant sur les visages de beaucoup. Mais pas sur celui d'Hedwige. A son tour, elle s’éclipsa en toutes discrétion pour rejoindre la volière le plus rapidement possible. Griffonnant sur un bout de parchemin à la hâte, elle n’eus pas le temps de reposer sa plume que le hiboux grand duc de son père lui apportais un courrier.

Citation :
Ma très chère Hedwige,

Ton cousin à disparue. A l'heure ou je te parle, tous ce réjouissent de sa défaite présumée, il semblerais que le fils des Potter soit à l'origine de la défaite de Tom. Mais je n'y crois pas. Tom ne pouvais pas être vaincue si facilement, je ne crois pas à sa mort ma chérie et tu ne devrait pas non plus. Ne soit pas triste, tu aura l'occasion de croisé sa route. En attendant, maintenant plus que jamais nous avons besoin de faire profil bas. Nous étions tous d'accord pour cacher notre branche de la famille et tu sait que c'est pour cela que tu porte le nom de ta mère et non le miens. Fait attention à toi, plus que jamais. Je vais devoir disparaître un moment, mais je te promet ma chérie que nous nous reverrons. Je serais toujours la dans les moments où tu aura besoin de moi.


Ton papa qui t'aime.

Une larme perla du regard de la demoiselle. Elle essuya bien vite ce moment de faiblesse et froissa son morceau de parchemin avant de le faire brûler. Pliant soigneusement la lettre de son père, elle la cacha près de son cœur, dans une poche de sa robe et quitta la volière pour rejoindre ses camarades, comme si de rien était.

3 Mai 1998

Hedwige Gaunt pianotais d'un air nerveux sur son canapés. Une fois encore, elle lisait les journaux de ses ancêtres. L'illustre lignée de Salazard Serpentard semblais s'être éteinte avec Tom la nuit passée. Et il fallait que le monde de la magie continue à le croire, pour le plus grand bien. Sa propre mère avait refusée de lui donner un autre nom que le sien, par fierté sans doute. Mais elle ne ferais pas la même erreur tactique avec ses propres enfants. Soyons intelligent, si nous voulions nous fondre dans la masse, le poids de ce nom rendu tristement célèbre par le seigneur des ténèbres n'allais pas leurs offrir la discrétion auquel ils aspiraient.

Le carillons sonna deux heure du matin. La femme ce levais, refermant avec soin le petite journal de cuir qu'elle tenais dans sa main. Celui ci comptais comment sa grand mère avait fuis la lâcheté et la stupidité de son frère, Elvis. Comment elle avait recommencer une nouvelle vie ailleurs pour mieux revenir. Comment elle avait du dissimulée son identité, son nom à la face du monde lorsqu'elle ce maria avec son grand père. Comment elle même, Hedwige avait vue le jour. Et comment il tenais à eux, au Gaunt toujours en vie de rétablir leurs noms. A la gloire de leurs prestigieux ancêtres.

La femme ouvrir un petit coffret de bois, portant une gravure à la gloire de la longue ligné des Serpentard. Celui-ci contenais des dizaines d'autres journaux du même genre, appartenant à sa grand mère, son père et même certain remontant à des centaines d'années en arrières. Le plus neuf d'entre eux était le sien, celui qu'elle tenait pour ses futur enfants, pour leurs héritages. Avec soin elle referma la petite boite à l'aide d'une petite clef en argent qu'elle rangea sous un pot de fleur avant de replacer la boite dans une armoire.

Le seigneur des ténèbres était mort, mais la ligné Gaunt avait survis sous le nez de tous, dans le plus grand des secrets. Coupez donc une tête, trois nouvelles repousserons, pensais à ce moment précis Hedwige, regardant avec tendresse un portrait jaunis de celui qu'avait été Tom Jedusor Jr, avant que celui-ci ne ce laisse emporter par la folie et la mégalomanie. Maladie qu'il avait hérité de sa branche de la famille...

31 Octobre 2007

Dans le hall d'entré, un petit garçon au yeux d'un vert bouteille courrais partout, suivis par son petit frère, les deux garçons malgrés leurs années d'écart ce ressemblais énormément. Surveillée par une nourrices, ils s'intérompèrent lorsqu'ils enttendirent un cris de douleurs venant de l'étage suppérieur.

-Nany, pourquoi maman elle cris ?

Demanda le plus âgée d'entre eux d'un air inquiet.

-Elle ne va pas mourir dit ?

La nourrice pris les deux garçon dans ses bras, puis un sur chaque genoux.

-Bien sur que non mes enfants, votre mère est en train de mettre au monde votre petite sœur, et bientôt vous allez pouvoir faire sa connaissance.

Rassurais la nourrice. Elle leurs expliqua par la suite, que si leur mère souffrais ce n'étais pas la faute de l'enfant à naître. Que c'était ainsi que ce passais le cycle de la vie et que très bientôt, ils pourraient monté embrassé leur mère. Les minutes s'écoulèrent rapidement pour les deux jeunes garçons, la tendre Nanny leurs comptais une histoire de Beddle le Bard pour les faire patienté quand enfin, Monsieur Ollivanders, un air heureux sur le visage, descendit pour leurs demander de monter.

Attrapant chacun une main de leurs père, les garçons le suivirent à l'étage. En entrant dans la chambre, ils virent leurs mère tenir un bébé, une petite fille dans ses bras. Celle-ci avait les même yeux vert-bouteille que ses frère, c'était ceux de leurs mère. Les deux garçons grimpèrent sur le lit et s'assirent de chaque côté de leurs mère.

-Les garçons, je vous présente votre petite sœur. Elle s'appelle, Morgane.

Les deux enfants posèrent les yeux sur la nouvelle venue de la famille. Le plus grand des deux attrapa un de ses tout petit doigt, et le second déposa un petit baisée sur son front. Le bébé sembla sourire. Dans l'ombre de la pièce, leurs père griffonnais sur un bout de parchemin un message que personne ne pus lire et qu'il expédia très rapidement par hiboux, avant de jeter un regard lourd de sens à sa femme.

De 2007 à 2017

La famille Ollivanders avait vécue quelques années heureuse. Les trois enfants malgré quelques désaccord tout à fait normal entre frères et sœurs ont toujours été proche et soudé. Leurs parents les avaient eux très tard, la plus jeune Morgane est née alors que leurs mère Hedwige, avait déjà bien entamée la quarantaine. Le secret sur leurs origines avait été bien gardé, dissimulée même à Mr Ollivander lui-même. Les journaux de famille était rester scellé dans la boite ornée de leurs blasons, enfouis sous des piles de livres poussiéreuse dans le grenier. Tout à fait intégré dans la communauté magique, personne n'aurais pu ce douter de leurs réelles origine.

La petite dernière de la famille eu une relation très fusionnelle avec son père, créant une certaine jalousie chez sa mère. Aussi quand celui-ci quitta notre monde lors de l'année 2012, Hedwige ne pus s'empêcher de blâmer sa fille de lui avoir demander tant d’énergie alors que celui-ci était malade. Leurs relations ce dégradèrent grandement et Hedwige devins presque étouffante, scandant à quel point sa fille n'étais pas celle qu'elle avait tant espéré, et combien elle aurait voulu qu'elle soit plus comme elle ou sa grand mère. A l'époque, la petite ne comprenais pas bien la raison de ce manque d'amour maternelle. Il y avait comme un mystère qui planais au dessus de leurs têtes, un secret que leurs mère gardais jalousement et ne voulais pas leurs révélée. Quelques chose qui expliquerais la raison de ses agissement.

Très vite l'amour de Morgane pour sa mère ce transforma en haine et en rancœur. Sa colère s’intensifia avec l'âge. Le plus vieux de ses grands frères tenta souvent de tempéré leurs dispute. Et quand il était à Poudlard, le second défendais sa sœur et refusais de la voir ce prendre des coup de bâtons, car évidement quand quelque choses avait lieux dans la maison, c'était forcément sa faute...

Vous l'aurez compris, la vie n'étais pas toutes rose. L'ambiance dans le manoir Ollivander n'avait rien de celle d'une famille naturelle. La brunette ne sut jamais pourquoi elle avait droit à un traitement particulier, du moins pas avant plusieurs années...

Septembre 2017

A bord du Poudlard express, Morgane, qui avait bien grandis, ce tenais au côté d'un de ses frères et de ses amis. Cet été, enfin, elle avait reçue sa lettre lui annonçant qu'elle avait été admise à l'école de sorcellerie, qu'elle y était inscrite depuis sa naissance. Bien sûr, ce ne fus aucunement une surprise étant donnée sa ligné de sang et la renommée du nom Ollivander. Mais l’excitation et la nervosité n'en restais pas moins présente. Sa principale inquiétude concernait sa futur répartition. En effet, toutes sa famille était allée à Serpentard du côté de sa mère, chez son père ça variais. Et si elle, faisait exception ? C'était une grande source d'angoisse pour elle. Et si elle était envoyée à Poufsouffle ? Ou pire, à Gryffondor ? Ce serait un déshonneur pour toutes sa famille et une grande déception pour ses frères.

-Arrête d'angoisser Kas', ne t'en fait pas, je suis sûr que tu sera avec nous.

Tentais de la rassurée son aîné qui lui entamais sa troisième année. Et quand bien même ce fus très gentil de sa part, la jeune demoiselle ne parvins pas à être moins nerveuse, sans doute en grande partis car elle voulait prouver à sa mère qu'elle n'était pas la déception qu'elle avait toujours dépeinte. Aussi, la jeune fille resta silencieuse le reste du trajet, jusqu'au moment ou le train arriva finalement à la gare de pré-au-lard. Son frère déposa un baisé sur son front avant de la laisser, lui répétant une fois encore que tout irais bien.

Le demi-géant dont Morgane avait tant entendue parler les interpella avant de les répartir sur des petites barque, ensemble, par groupes de quatre, les première année traversèrent le lac. La demoiselle ce retrouva avec des jumelles. L'une d'entre elle vins de suite ce présenté.

-Salut, je suis Sutton Skeeter, elle c'est Emily ma jumelle. Dans quel maison tu crois que tu va être répartis ?

Lançât-elle à Morgane. Et les bavardages entre-elle ce poursuivirent jusqu'à l'arrivée à Poudlard. Elles ne s'arrêtèrent de parlé que quand la sous directrice de l'école vins se présenté avant de les emmenée dans la grande salle à la rencontre du Choixpeau Magique. La brunette ce rappelle encore du regard émerveillée qu'elle avait-eu en découvrant le décors, le plafond magique. Le clin d’œil que lui avait fait son grand frère depuis la table des vert et argent. Le professeur pris un long parchemin et ce mis à énoncer les noms figurant sur sa liste. Après un moment, celui de Morgane arriva.

-Ollivander, Morgane

Dit-elle d'une voix forte. La demoiselle s'approcha d'un air sur. Elle gardait les apparence combien même elle était très nerveuse à l'idée de sa répartition. Elle s'assit sur le tabouret... Et à l'instant même ou le Choixpeau ce mis sur sa tête, elle l’entendis partager ses pensées.

-Mmmmh... Je vois... J'ai connue toute ta famille voix tu. Et tu ressemble beaucoup à un ancien élèves... Mmmmmh cependant c'est un choix à la fois évidement et pourtant... Je dirais...

Juillet 2022

Malgré un été qui avait été très chaud jusque là, la pluie avait ponctuer cette journée de deuil pour les Ollivander. Morgane était toute vêtue de noir quand elle vins déposée une rose blanche sur le cercueil de sa mère, peut avant que celle-ci ne soit mise en terre. Malgré leurs différents, malgré leurs dispute et cette prétendue haine qui les animais, l'adolescente nicha son visage entre les bras de son plus grand frère pour cacher ses larmes.

Quelques heures plus tard, la fratrie rentrais au manoir, pas très loin du cimetière ou reposais à présent leurs mère. Ils entamèrent ensemble une nuit de veillée silencieuse. Du moins, jusqu'au moment ou un Hiboux grand duc s’engouffra par la fenêtre et vins déposée une lettre sur la petite table basse devant la cheminée. Le hiboux repartis, les trois jeunes gens regardèrent l'enveloppe d'un air interdit, reconnaissant l'écriture de la femme qu'ils venaient d'enterrée.

La jeune fille fus la première à saisir le courrier. Ses deux frères vinrent s’asseoir à ses côté tendis qu'elle découvrais le morceau de parchemin, clairement écrit par leur mère.

Citation :
Mes chères enfants,

Si vous recevez cette lettre c'est que mon temps parmi les vivants est terminée. Il y à tant de choses que j'aurais voulu pouvoir vous dire avant de mourir, seulement je n'ai jamais trouvé le bon moment pour vous révélez le lourd secret de notre famille. Tous ne pourra pas tenir sur ce petit morceau de parchemin. Aussi je vous invite à soulevez le petit pot de fleur sécher sur la cheminée, vous y trouverez une petite clef en argent gravée d'un serpent. Cette clef ouvre la grosse boite en bois au armoiries de notre famille que j'ai cachée dans le grenier. Ainsi vous découvrirais vos véritables origines, l'histoire de notre famille et bien sûr, ce qu'il vous est demander de devenir.

Je sais que vous devez vous posé énormément de questions suite à la découverte de cette lettre et je vous promet, mes enfants, que tous vous sera expliquer grâce à ses journaux de vos ancêtres. Aussi, je vous demande de rester unis, pour un plus grand bien de notre famille.

Ma chère Morgane, je m'adresse à toi à présent. Je n'ai jamais été la mère que tu méritais d'avoir. Cependant, sache que depuis le jour de ta naissance, je n'ai jamais cessé de t'aimer. Cependant je retrouve tant le lui en toi. Je te présente mes excuses pour ce que tu découvrira bientôt et que je n'ai jamais eu le courage de te dire.


Je vous aime mes enfants, et je vous aimeraient toujours.

Votre maman.

Après l'avoir lu à voix haute, l'adolescente laissait le parchemin sur la table basse et se levais d'un bon pour soulever le petit pot de fleur sécher. Elle y trouvait comme promis la petite clef en argent. Ses frères et elle échangeais des regard interdit et ce fus le plus vieux d'entre eux qui alla chercher la fameuse boite. Elle était ornée du même blason que celui de la maison Serpentard. Méfiante, le second l'ouvrit avec précaution. Les trois jeunes gens y découvrir des journaux, certain très très vieux, tous classée par ordre chronologique. Datant de plusieurs siècle pour certain d'entre eux. L'aîné saisit celui portant le nom de … Salazard Serpentard... le second celui de leurs mère. Et Morgane pour sa part, celui de leurs arrière grand mère.

Ensemble ils lisèrent jusqu'au bout de la nuit. Aussi, pendant une semaine entière, personne ne vis aucun des enfants Ollivander. Ils restèrent enfermée chez eux, dévorant chacun des journaux trouvée dans la petite boite. Comprenant soudainement beaucoup plus de choses qu'ils ne l'auraient cru sur leurs passées et celui de leurs famille.

Un soir alors que ses frères allaient tous deux ce coucher, leurs petite soeur demeura seule à lire le journal de leurs mère. Alors qu'elle allait le remettre dans sa boite, elle ce rendit compte que la doublure en velours de l'intérieur de la boite ce détachais. Elle l'a décrocha pour y découvrir deux morceaux de parchemin. Le premier était une lettre adressé à Hedwige sa mère et signé de la mains de son père. L'adolescente s'assise le temps de découvrir ce qui était écrit avant de ce levé et de brûlé la lettre, afin que personne d'autre qu'elle ne la lise jamais...

Les larmes roulais sur les joues de Morgane, le plus âgé de ses frères réveillée par ses sanglot vins à sa rencontre accompagner par le second, ensemble ils consolèrent l'adolescente, lui assurant que rien ne changeais pour eux. Croyant que ses larmes accompagnais de lourdes découverte et la perte du dernier de leurs parents.

Ensemble la fratrie choisit de poursuivre leurs quotidien, gardant précieusement leurs héritages, ne sachant pas encore quoi en faire. Posant le doute sur leurs avenirs... 


100x100

Un pseudo?

Scandalucia

Un âge?

28 ans

Votre avatar ?

Phoebe Tonkin

Dîtes nous en un peu plus sur vous ?

Je sais que vous m'aimez autant que je m'aime ♥ XoXo, Kassie kassie

Comment avez-vous trouvé le forum?

Je l'ai tout simplement créer y'a presque 3 ans sourire coin

Quelque chose à dire à propos du forum?  

Toujours PLUS exit

Mes Skills de Sorcier


Dons/Hybride
Age d'acquisition du don : dons de naissance.
Vos motivations pour ce don : Ce dons est un héritage de ma famille, on ne sais pas pourquoi aucun de mes frères ne l'a. Au quotidiens, je dirais que j'ai tendance à le cacher. Je ne l'ai jamais révélée à personne, pas même à ma meilleure amie d'ailleurs. C'est un secret que ma mère aura emporté dans la tombe avec tous ses autres secrets d'ailleurs. Quant à mes frères, leurs regards sur moi n'a pas changer mais ils ont compris comment je l'avais eu après nos découvertes. Quoi qu'il en soit, c'est quelque chose de secret que je n'irais pas criée sur tout les toits, mais qui peut visiblement ce révélée utile au milieu d'une île au serpent...
Décrivez la manière dont le don a été acquis : Le soleil à son zénith me donnais envie de suffoquer. Autant j'adorais les fortes températures, autant là, c’était trop ! Ma mère avait décider de nous faire faire à mes frères et moi une escapade familiale dans les îles tropicale, plus précisément, une île au serpent réputer pour être crainte des moldues car trop dangereuse. La vérité était évidement tout autre, c'était l'équivalent d'une cité balnéaire, mais pour la communauté magique.

Pourtant, plutôt que de rester à ce dorée la pilule au soleil comme tout vacancier saint d’esprit, ma chère môman avait jugé bon de nous forcée à aller faire du camping sauvage dans la forêt. Quelle brillante idée, car entre les moustiques, l’humidité et le manque d'air, je me demandais si nous allions mourir plus vite déshydratée ou à cause des températures beaucoup trop haute pour nous, pauvre anglais familier d'un tout autre climat.

Quoi qu'il en soit, j'avais hâte que nous nous arrêtions pour manger, et grâce au ciel ce fus enfin le cas. Nous avions trouvé une petit clairière dans cette jungle et avions pu nous y installer confortablement. Aussi, pendant que mon aîné allait nous chercher je ne sais quoi au milieu des arbres et que ma mère était parties prendre des cliché d'espèce rare, il n'y avait plus que mon second frère et moi. Nous montions le « camp » de midi, la moustiquaire, les tables et les chaise tranquillement.

Mes frêles bras d'enfant de douze ans peinais après tant d’effort à coordonnée leurs mouvement, encore plus à porter quoi que ce soit. Aussi remplis-je -comme à mon habitude- mon rôle de petite princesse à la perfection. En effet, je m'assit sur une chaise dépliable et regardais mon frère travaillé en lui donnant des conseils ci et là sans le moindre remord face à ma feignante.

Mon repos fus cependant de courte durée, puisque quelques minutes seulement après avoir commencer à déballer nos affaires, nous entendions la voix de ma mère s'élever d'un peu plus loin. Des cris de détresse. Je me dit qu'elle devait simplement avoir croisé son reflet, mais en cas, je me levais et me dirigeais avec mon frère vers l'origine des braillement féminin sur-aiguë de la femme qui m'avais mise au monde.

Qu'avais-je dit déjà ? Que la réputation de cette île comme repère pour des serpents extrêmement dangereux était sur-faîte ? Visiblement, je m'étais tromper. Car je vie maman tétanisée devant l'un d'eux, et à voir ses écaille il était près à la dévorée. Partant à l'aventure afin de secourir ma génitrice j'attirais l’œil du reptile. Il détourna son attention vers moi assez rapidement à vrais dire, la peur commençais à m'envahir à mon tour.

Mon frère mis un bras devant moi, comme si il comptais bien me protéger, mais finalement, mettre sa vie à lui en danger ne me semblais pas beaucoup mieux. Nous entendement une brindille craqué non loin de nous, le serpent ce raidit, menacer par tant de vie humaine autour de lui. Aussi, tous ce passa très vite. Je le vis prêt à attaquer et sans réfléchir, je lui ordonna d'un ton sec de s'arrêter. Contre toute attente, il s’exécuta. Me laissant tranquille, il ce tourna vers mon frère, je continuais de lui refuser l'attaque « lui non plus » lui ordonnais-je de plus en plus sûre de moi. J'étais comme en pleine conversation avec la bête. Et elle semblait me comprendre et m'écouter, ce que je ne saisissait absolument pas d'ailleurs. Il ne me semblais pourtant pas avoir ce genre de capacités.

Ma mère et mon frère me regardais d'un air interdit quand mon second frère débarqua de derrière les fourrée, et à voir sa tête, lui non plus n'avais rien manqué de ce qui venais d'arrivée. Tout comme moi il s'adressa au serpent, mais pour lui dire de déguerpir, l'air menaçant, un bâton à la main. L’animal s’exécuta de suite, comme si nous avions une sorte d'emprise sur lui. Je regardais mon frère, interloquer. C'est là que ma mère sembla retrouver son dons pour la parole et me dit « Tu ne m'avais jamais dit que tu était Fourchelang ? Tu sait ce que sa signifie n'est-ce pas ? ». Elle tenais son air de dégoût ce qui ne me surprenais pas le moins du monde puisque j'y était habituer. Et pourtant dans ses yeux ce laissant entrevoir un discret -presque invisible- éclair de fierté.

Je ne comprenais rien à ce qu'il venait de ce passé... Aujourd'hui encore j'ai du mal à le comprendre. Je ne contrôle pas plus mon don que la première fois, ayant besoin d'être devant un serpent -ou apeurée- pour le parler. Peut-être est-ce parce que je n'ai pas non plus vraiment essayée...
Mon savoir
Mes 5 premier sortilèges :

Ils sont à choisir dans la liste de sorts proposer par le forum, dans la limite de votre âge/année d'étude.

• Lumos,
• Alohomoras
• Nox,
• Accios,
• Serpensortia.

Ici vous allez nous renseigner sur votre moyenne ou vos notes aux buses/aspic afin que nous ayons une petite idée de votre niveau scolaire, évidement les surdouée qui aurons des "0" ou des "E" dans toutes les matière ne seront pas admis. Car personne n'est parfait.

De la 1è à la 5è année :

¤ Astronomie → Désolant
¤ Botanique → Optimal
¤ Défense contre les forces du Mal → Effort Exceptionnel
¤ Histoire de la magie → Optimal
¤ Métamorphose → Optimal
¤ Potions → Optimal
¤ Sortilèges → Effort Exceptionnel

Option de 3è année :

¤ Étude des runes → Effort Exceptionnel
¤ Aritmantie → Optimal
¤ Mode Magique → ???

6è & 7è année :

¤ Défense contre les forces du Mal → Effort Exceptionnel
¤ Histoire de la magie → Optimal
¤ Métamorphose → Optimal
¤ Potions → Optimal
¤ Sortilèges → Effort Exceptionnel
¤ Botanique → Optimal

¤ Étude des runes → Effort Exceptionnel
¤ Mode Magique → ???
¤ Art Martiaux → ???








Dernière édition par Kassie G. Ollivander le Lun 27 Mai - 2:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander En ligne
Kassie G. OllivanderHistoria PactumKassie G. Ollivander
maman kas
Exp : 36959
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : 27.7 cm, bois d'Amourette et croc de Basilic
Photomaton : Kassie G. Ollivander • Bite me ! Tenor
Âge IRL : 28
Célébrité : Phoebe Tonkin
Parchemins : 4203
J'aime : 207
Date d'inscription : 15/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]: [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort [Mage Spécialisé] • Mange-la-Mort
Sortillèges appris:
Mes aptitudes de Sorciers:

Kassie G. Ollivander • Bite me ! Empty
MessageSujet: Re: Kassie G. Ollivander • Bite me !   Kassie G. Ollivander • Bite me ! EmptySam 26 Jan - 15:05




Ma répartition



Te voici à l'heure de ta répartition. Quelque soit ton année, tu devra faire ce test pour que le STAFF te répartisse dans une maison. Bien évidement, tu devra répondre du point de vue de ton personnage.

«Les questions : »

Vous n'avez droit qu'à une seule réponse à la fois !!

¤ S'il te fallait faire un choix, préférerais-tu inventer une potion te garantissant ?

[ ] ▬ La sagesse
[ ] ▬ L'amour
[X] ▬ Le pouvoir
[ ] ▬ La gloire

¤ Que préférerais-tu ? ?

[X] ▬ Que les autres t'admirent et te félicitent ?
[ ] ▬ Que les autres t'imitent ?
[ ] ▬ Que les autres te fassent confiance ?
[ ] ▬ Que les autres t'aiment et t'apprécient ?

¤ Qu'est-ce que tu as le plus de mal à supporter ? ?

[ ] ▬ La faim ?
[ ] ▬ La solitude ?
[X] ▬ L'ennuie ?
[ ] ▬ Le froid ?

¤ Qu'est-ce que tu as le plus hâte d'apprendre à Poudlard ? ?

[ ] ▬ Le vol sur un balai
[ ] ▬ L'Apparition et la Disparition (la capacité à te matérialiser ou te dématérialiser comme bon te semble)
[ ] ▬ La métamorphose (l'art de transformer un objet en un autre)
[X] ▬ Les sortilèges et les maléfices

¤ Deux de tes amis et toi devez traverser un pont gardé par un troll des rivières. Avant de vous laisser passer, celui-ci insiste pour se battre avec l'un de vous. Que fais-tu ? ?

[X] ▬ Tu te portes immédiatement volontaire pour l'affronter ?
[ ] ▬ Tu proposes à tes amis de l'affronter tous les trois à la fois (sans prévenir le troll) ?
[ ] ▬ Tu tentes de détourner l'attention du troll pour qu'il vous laisse passer tous les trois sans que vous ayez à l'affronter ?
[ ] ▬ Tu proposes à tes amis de jouer à la courte paille pour décider lequel de vous trois combattra ?

¤ Il fait nuit noire, tu marches seul(e) dans une rue mal éclairée. Soudain, tu entends un drôle de bruit dont la provenance semble magique. Que fais-tu ? ?

[ ] ▬ Tu poursuis ton chemin avec prudence, en gardant la main sur ta baguette magique dissimulée sous ton manteau et en restant très vigilant(e) au moindre signe de danger ?
[ ] ▬ Tu brandis ta baguette magique pour te défendre sans te laisser impressionner ?
[X] ▬ Tu te glisses silencieusement dans la pénombre en attendant la suite des événements et en faisant une liste mentale de tous les sortilèges de défense et d'attaque dont tu pourrais te servir, s'il le fallait ?
[ ] ▬ Tu brandis ta baguette magique et tu tentes de découvrir d'où vient ce bruit ?

¤ Un élève de ta maison a triché pendant les examens de Poudlard en se servant d'une plume ensorcelée. Grâce à son stratagème, il se retrouve premier de la classe en Sortilèges et tu n'es que deuxième. Le professeur Lewis soupçonne quelque chose de louche. Il te prend à part à la fin du cours pour te demander si ton camarade a utilisé ou non une plume interdite. Que fais-tu ? ?

[ ] ▬ Tu n'attendrais pas que l'on t'interroge pour dire la vérité au professeur Lewis. Si tu savais que quelqu'un allait se servir d'une plume interdite, tu le dirais immédiatement au professeur, avant même que l'examen ne commence.
[ ] ▬ Tu mens au professeur en lui disant que tu ignores la vérité (mais en espérant secrètement que quelqu'un d'autre lui dira la vérité).
[ ] ▬ Tu dis la vérité au professeur Lewis. Après tout, si ton camarade est prêt à tricher pour être premier, il mérite d'être dénoncé. Et de toute manière, comme vous appartenez tous les deux à la même maison, tu récupéreras les points qu'il perdra en lui prenant la première place.
[X] ▬ Tu réponds au professeur Lewis qu'il vaudrait mieux qu'il pose directement la question à ton camarade de classe (et tu as déjà prévenu celui-ci que s'il ne dit pas la vérité au professeur, tu le feras à sa place).

¤ Quel chemin te tente le plus ? ?

[ ] ▬ La rue pavée bordée d'anciens bâtiments
[ ] ▬ La grande allée d'herbe baignée de soleil
[ ] ▬ Le petit sentier tortueux jonché de feuilles mortes qui s'enfonce à travers le bois
[X] ▬ L'étroite ruelle sombre, éclairée à la lanterne

¤ Un Moldu t'aborde en pleine rue en te lançant qu'il est persuadé que tu es un sorcier ou une sorcière. Que fais-tu ? ?

[ ] ▬ Tu lui demandes pourquoi il pense une chose pareille ?
[ ] ▬ Tu lui réponds que sa santé mentale t'inquiète et tu lui proposes d'appeler immédiatement un médecin.
[ ] ▬ Tu en conviens et tu lui demandes s'il veut que tu lui jettes gratuitement un petit maléfice pour en être sûr ?
[X] ▬ Tu en conviens, puis tu t'en vas nonchalamment en le laissant se demander si tu bluffes ou pas ?

¤ Quel cauchemar te ferait le plus peur ?

[ ] ▬ Celui où tu te tiens au sommet de quelque chose de très, très haut et tu te rends subitement compte que tu n'as aucun point d'appui ni aucune barrière pour t'empêcher de tomber dans le vide.
[X] ▬ Celui où tu es enfermé(e) dans une pièce sombre et sans fenêtre et où un œil mystérieux t'observe à travers le trou de la serrure.
[ ] ▬ Celui où tu découvres, en te réveillant un beau matin, que tes amis et tes proches ne te reconnaissent plus.
[ ] ▬ Celui où tu parles avec une voix tellement ridicule que personne ne te comprend et tout le monde se moque de toi.

«C'était la dernière question. N'oublis pas que ce sont nos choix qui détermine qui nous sommes.  »










Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t3029-kassie-g-ollivander-o-bite-me http://historia-pactum.forumactif.com/t2805-kassie-g-ollivander-maj-le-29-12-2018 http://historia-pactum.forumactif.com/t2781-kassie-g-ollivander http://historia-pactum.forumactif.com/t2856-kassie-g-ollivander-o-basilic-nom http://historia-pactum.forumactif.com/t2453-kassie-g-ollivander En ligne
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 19
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : Kassie G. Ollivander • Bite me ! 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 3914
J'aime : 2
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]:
Sortillèges appris:
Mes aptitudes de Sorciers:

Kassie G. Ollivander • Bite me ! Empty
MessageSujet: Re: Kassie G. Ollivander • Bite me !   Kassie G. Ollivander • Bite me ! EmptyVen 1 Fév - 3:05





Bienvenue dans notre communauté de fous !

Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt(e) à aller jouer sur le forum. Tu as été ajouté au groupe PUDDING, plus précisément dans la maison serpy.

Mais pour une expérience optimale, tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens , créer ton répertoire de RP dans cette section et créer un scénario en faisant un sujet ici !







« Rien ne m'échapp' rien ne m'arrête, Le Choixpeau a toujours raison ! Mettez-moi donc sur votre tête, Pour connaitre votre maison.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsoriséHistoria Pactum

Kassie G. Ollivander • Bite me ! Empty
MessageSujet: Re: Kassie G. Ollivander • Bite me !   Kassie G. Ollivander • Bite me ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Kassie G. Ollivander • Bite me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bite fight...
» et ça fait un pour mon estomac, deux pour ma bite (jordan)
» Du Snakebite
» « Une erreur.. pas deux » - Morgan ♥
» À l'insu de notre plein gré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Avez-vous vu ce sorcier ? :: Cérémonie de répartition :: Répartitions reconnues-