Historia Pactum

par Scandalucia

(c) Historia Pactum est un forum rpg créé et appartenant entièrement à Scandalucia (Kassie H. Ollivander). Contexte, chronologie, intrigues, quêtes, systèmes de jeux, postes vacants, annexes écrit et/ou inventé par Scandalucia. Thème créé par BRUME. P.A. proposé par Never-Utopia. Harry Potter est une saga littéraire écrit par J.K. Rowling, dont les droits d’exploitations appartiennent à la Warner Bros. Nos sources sont Pottermore, Wikia Harry Potter et l'EHP.
Mes remerciements !

Teaser

Petites annonces

01/06/2019 — Lancement des classes de combats
05/05/2019 — De nouvelles annexes sont en ligne, tel qu'une meilleure explication du système de jeu et livres de potion, alchimie et cuisine sont en ligne.
04/05/2019 — Lancement de la bêta test des nouveaux systèmes de jeux.
01/05/2019 — Gros ménage de printemps sur le forum.
30/04/2019 — Grosse MAJ de l'organistation et du contenue des profils.
30/10/2016 — Ouverture du forum !
14/10/2016 — Création du forum par Scandalucia [Kassie G. Ollivander]

Partenaires

©️linus pour Epicode
En bref
RSS
RSS
   
              



 

Partagez
 

 La boite de Pandore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le choixpeau magiqueHistoria PactumLe choixpeau magique
Maitre du jeu
Exp : 470
Points de vie (HP) : 5000
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Photomaton : La boite de Pandore 3267122442_1_3_oMmgz4Wk
Célébrité : Le choixpeau magique
Parchemins : 3801
J'aime : 1
Date d'inscription : 14/10/2016

Secreto Revelio
Classe de Combat [Principale]:
Sortillèges appris:
Mon Familier:

La boite de Pandore Empty
MessageSujet: La boite de Pandore   La boite de Pandore EmptyMer 30 Jan - 3:55




La boite de Pandore



Pour bien comprendre l’objet dont nous parlons, il nous faudra faire un petit tour du côté sombre de l’histoire de la magie, là où se trouve le berceau de beaucoup de nos pratiques, mythes et légendes. À tel point que même les moldus en connaissent les noms et certains faits, bien que pas tout à fait véridiques. Car les pages de l’histoire ont été falsifiées en vue du code international du secret magique.

Alors que vous prendrez connaissance de cette page sombre de notre histoire, il vous faudra oublier une partie de vos croyances et connaissances afin d’ouvrir votre esprit à l’impossible, même pour nous sorciers. Pourtant ce sont des actes magiques si puissants qu’ils ont été oubliés, interdits et effacés de la mémoire collective afin de prévenir des catastrophes futures.

Alors que la civilisation humaine, moldue comme sorcière, était encore jeune, une poignée d’êtres magiques particulièrement puissants pensait être de leur droit de naissance de régner sur les êtres dénués de la moindre goutte de sang magique. Éternelle guerre me direz-vous, que nous avons souvent eu à affronter, encore il n’y a pas si longtemps avec le mage noir Grindelwald de sinistre mémoire.

Mais plus encore que ce que nous avons expérimenté de mémoire d’homme, les sorciers de l’époque s’étaient forgés identité et mythe autour de leurs personnages, mettant en avant leurs magies de prédilection et se donnant une statue de ce que les moldus appellent communément « dieux et déesses ». Il n’en était rien bien sûr, mais leurs pouvoirs étaient suffisants pour se faire vouer culte et ériger des temples à leurs effigies. C’est ainsi que naquirent les mythologies Grecque, Egyptienne ou encore Aztèque et bien d’autres.

C’est d’ailleurs en Grèce que se tiendra notre récit. Enivrés par leurs désirs de pouvoir et l’influence avec laquelle ils purent contrôler leurs civilisation, Zeus, Hera, Athena, Aphrodite et le reste de leurs clans franchirent une ligne invisible de la magie que nul ne devrait franchir. Croyant pouvoir défier la nature elle-même, combinant leurs pouvoirs, ils eurent recours à un acte si noir et pourtant si pur, une magie neutre bien que dangereuse : celle de créer la vie. Pas un petit annimal comme un poisson rouge du nom de Francis… Pas raviver une plante pour en user en potion… Non, une vie humaine. Celle de Pandorre.

Les hommes dénués de pouvoirs magiques parvinrent à subtiliser le feu de Prométhée, plus connus aujourd’hui sous le nom « feudeymon ». Afin de les punir, Zeus ordonna à Héphaïstos de former son corps d’argile et d’eau, à Artémis de lui donner la vie. Aphrodite lui donna ensuite la beauté, Apollon un dons musical, Hermès lui inculqua le mensonge et l’art de la persuasion avant de lui donner la curiosité. Enfin, Héra la gratifia de la jalousie. La vengeance était fin prête.

Dotée d’une beauté presque surnaturelle, à faire pâlir de jalousie toutes Vélane ; douée de tous les talents que l’on pouvait vouloir en une femme ; habitée de violents désirs et d’un appétit à faire brûler d’envie le plus pieux des êtres ; tâchée de perfidie et obéissant à présent à ces dieux auto-proclamée : elle était le visage derrière l’envie de soumission des moldus face aux sorciers.

Pandore fut alors promise au frère de Prométhée, traître qui avait donné aux non-magiques un pouvoir pour les combattre. Dans ses bagages, il dissimula une petite boite en bois, gravée de signes et symboles illisibles à l’œil humain, mais peut-être pas aux meilleurs élèves d’études des runes. Il ordonna à Pandore de ne l’ouvrir sous aucun prétexte. Bien entendu, ce n’était une fois de plus qu’un vil mensonge. Appelez cela psychologie inversée si vous le voulez. Pandore cédant à la curiosité manqua d’obéir, lâcha sur terre les pires maux de l’humanité ; la vieillesse, la maladie, la guerre, la famine, la misère, la folie, la mort, le vice, la tromperie, la passion, l’orgueil ainsi que l’espérance. La seconde qu'il fallut à Pandore pour refermer la boite fut de trop, le mal avait déjà été fait et la colère de Zeus promettait à présent de s’étendre à travers le monde pour les siècles, les millénaires à venir, condamnant l’humanité à la misère et au malheur. Or, la magie de cette boite était telle que Zeus et sa famille furent eux-mêmes touchés de sa force. Ainsi les sorciers aussi souffrirent de sa puissance. Seule l’espérance restait au sein de la boite magique, trop lente pour avoir eu le temps de s’échapper.

Depuis ce jour, mille calamités ont frappé notre terre, projection sans doute de ce combat éternel du bien contre le mal. Ici, bien sûr, ne vous est conté que l’origine de cet objet mystique perdu depuis tant d’année et que personne n'a jamais vu de mémoire d’homme et même par-delà la mort. Comment à présent démêler le vrai du faux ? Comment savoir réellement quels sont les dangers ou au contraire les bienfaits d’un objet d’une telle puissance ?

Et si vous vous demandez ce qui est arrivée à Pandore elle-même, on la dit gardienne de sa boite qu’elle aura enterré, se changeant en pierre avec les années mais sans jamais rendre son dernier souffle de vie, après tout, comment un être créé de magie, aussi humain soit-il, pourrait souffrir d’une chose aussi banale que la mort elle-même ?










« Rien ne m'échapp' rien ne m'arrête, Le Choixpeau a toujours raison ! Mettez-moi donc sur votre tête, Pour connaitre votre maison.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
 

La boite de Pandore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti : 200 gourdes /Les ouvriers haïtiens sont bien seuls…
» La boîte de Pandora.
» Waaagh du boss ouvr'boite
» La boite à Bitz (Recherche de Bitz)
» Galerie "boite de la moria"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Welcome to Historia Pactum :: Règlement, Contexte & Co'-