AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


forum rpg dérivé de la Saga Harry Potter
 

Partagez | 
 

 Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
Oriana Slughorn
Parchemins : 1719
Date d'inscription : 15/10/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Jennifer Lawrence
Exp : 1072
Baguette : 27,85cm, bois de chêne rouge et crin de sombral. Mi-souple, mi-rigide. Elle est idéale pour les duels.
Maison à Poudlard : Gryffondor
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Mar 13 Déc - 23:32

Cappuccino & Cauchemard
ft. Kassie & Matthew

~ ¤ ~ Flashback Février 2020 ~ ¤ ~

Le froid hivernal me faisait frisonner. Je retournais à la salle commune, avec l'autorisation professoral d'un professeur pour organisée la cérémonie de réouverture de la sororité longtemps oublié que j'avais découvert dans un vieux livre poussiéreux de la bibliothèque. Presque en courant j'allais retrouver Sutton pour lui annoncer la bonne nouvelle. Elle serait aussi ravie que moi que notre projet aboutisse enfin !

Mais ce ne fus pas sur elle que je tombais, en entrant en trombe dans la salle commune je rentrais en plein dans... Vincent. Levant les yeux, mes joues étaient teinté de rouge. Mes pupille perdirent dans le bleu azure de ses iris et je me mis à sourire bêtement. Depuis la première année j'avais eu un grand béguin pour ce garçon de la même année que mon frère. Il l'avait très vite devinée, et depuis une semaine, nous sortions ensemble. Tous mes rêves semblais devenir réalité, c'était carrément le pied !

« hey doucement Kas', pas la peine de me rentré dedans comme ça, si tu veux qu'on ce retrouve tu n'a qu'à demander ». Me dit-il avec un sourire en coin. Mes mots ce perdirent dans ma gorge et je parvenais à peine à bafouillé une excuse à peine audible. Il me pris la main et m'emmena hors de la salle commune que nous venions de retrouver. Moi, Kassie Blackwhole, en troisième année je sortais avec le garçon le plus sexy de Gryffondor, un cinquième année élue préfet à la rentré. « où tu m’emmène ? Je devais aller... » je m’interrompis quand ses yeux ce posèrent une fois de plus sur moi et le suivis, emporter par son élan. Il ne s'arrêta qu'une fois au cinquième étage. « fraîcheur des pins » dit-il à une statue. Celle-ci ce déroba pour nous laisser entré dans une grande pièce recouverte de marbre blanc. En son centre ce trouvais une large baignoire de la taille et de la profondeur d'une piscine. Elle était doté d'une bonne vingtaine de robinet. Vincent sortis sa baguette et les activa tous peu à peu tandis que je restais planter la, comme une potiche. Je ne comprenais pas ce qu'on faisait là.

« Heu Vinc', on à pas le droit d'être là ? Enfin pas moi en tout cas. Pour... » la fin de ma phrase disparue de la même manière que les précédente alors que je bugais littéralement tandis qu'il retirais son pull, suivis très vite par sa chemise qui vins mollement atterrir sur le sol. « Je me suis dit qu'un bon bain chaud dans la salle de bain des préfet pourrais faire passé l'hiver. Tu m'accompagne ? ». Me dit-il toujours avec ce sourire en coin qui me faisait littéralement craqué. Timidement je le regardais vêtue simplement d'un boxer entré dans l'eau. Il m'encourageais à le suivre. Bien que timide, quelques peu réservé, je retirais à mon tour mon chemisier et ma jupe, tentant de cacher mon corps et de vite rejoindre l'eau brûlante recouverte de mousse multi colore pour me cacher.

Il me saisit pas la taille à l'instant même ou je me mis à ses côté. Rouge comme une tomate je n'osais plus le regarder et observais les détail de la pièce et la sirène peinte sur la seule vitre de la pièce qui ce brossais les cheveux de ses long doigts palmé. Il déposa un baisée sur ma joue, un second à la commissure de mes lèvres, puis un troisième baisée, plus langoureux, tel qu'il me les avaient fait découvrir auquel je répondit. Ses mains ce glissère plus haut dans mon dos pour dégrafer mon soutien gorge, je reculais d'un pas. Quels étaient réellement ses intentions ? Etait-je prête à quatorze ans tous juste pour ce genre d'échange ? Non probablement pas. « Vinc' je suis pas sur d'être prête pour... » commençais-je à dire, mais de nouveau il revins à la charge, embrassant mon cou ce qui eu pour effet de me faire frisonner. « Tu ne veux pas me faire plaisir Kas ? » me susurra-t-il à l'oreille. Dès lors, pétrifier je me laissais faire jusqu'à me retrouver sans plus aucun de morceau de tissus pour recouvrir ma peau. Mes lèvres répondais aux siennes, mon corps réagissais à chacune de ses caresse. Il me souleva, aider par la disparition de la gravité dans l'eau. J'enroulais mes jambe autour de sa taille, lui non plus n'avait plus le moindre vêtement... Un douleur, petit douleur aiguë, je n'étais plus une enfant...[...]

[…] Le lendemain matin alors que je me rendais à la grande salle en compagnie de Sutton et Alexia comme tous les jours, des regards ce retournais vers moi. Hier j'avais bien retrouver Sut', Alex et Magda pour leurs parler potins, mais également me confier sur ce qu'il venais de ce passée. Elles étaient les seules avec Vincent à savoir ce qui avait eu lieu dans la salle de bain des préfets. Pourtant... Des rires, moqueur, des regard de travers. Certain me pointais du doigt en pouffant. « Alors Blackwhole ? C'était bon ? » me dit un des potes de Vincent en me voyant arrivée. J'en eu le souffle coupé. Je jetais un regard noir aux filles, Sutton me regardais décontenancer. Alexia lançais une réplique pour me défendre à l'ami de Vincent. Je posais mes livre avec force sur la table et m'avançais à grand pas vers l’intéressée. « Ne me regarde pas comme ça Blackwhole, je n'y peut rien si tu ne sait pas tenir ta langue ». Je lui collais une gifle monumentale, les larmes aux yeux, avant de sortir de la grande salle en trombe, bousculant au passage Mattie qui y faisait son entré accompagner de Molly. Je courrais vers les dortoirs et personne ne me revis de la journée.

Je ne descendit que tard le soir, dans la salle commune, quand je pensais que plus personne n'y serait pour prendre un truc à manger. Je interrompit en entendant l'écho d'une conversation et reconnue d'office la voix de Vincent. « Non mais quel idiote. Je n'ai pas eu à beaucoup insisté elle avait sacrément le feu au cul celle la. N'empêche tu me doit dix gallion j'ai gagner mon pari, j'ai même pété les record » « ouai j'ai hâte de voir la tête de Matthew quand il apprendra ce que tu as fait à sa sœur, sa lui fera fermer sa gueule à celui la un peu » disait un autre en riant. Mon cœur semblais comme serrée dans un étaux de fer, mais ce ne fus rien comparé à ce qui suivit « Merci à Miss Dourneau, j'ai même pas eu à faire circulé la rumeur moi même. En plus d'être conne elle sait pas s'entourée celle la ». Ce moquais Vincent. Et la douleur ce transforma en colère, une rage tel que je n'en avait jamais connue...

~ ¤ ~* Flashback OFF *~ ¤ ~ *

Une nouvelle journée commençais à Poudlard, le trimestre arrivait à son terme et je commençais à avoir des devoirs par dessus la tête. Des rouleaux de parchemins par ci, par là, c'était à devenir fou. Et se rappel constant sur les buses qui aurait lieu en fin d'année, leurs importance, blah, blah. On avait pas échapper au discours de TOUT les professeurs à ce sujet. Comme si Edward n'avait pas suffis à ce niveau la. Je savais très bien que je devrais augmenté mes notes dans plusieurs matière, et je le voulais, je travaillais pour. Mais quand même... Nous étions à peine en fin novembre, j'avais le temps avant juin ! Si je commençais maintenant à me mettre la pression, je ne me donnais pas jusqu'à février avant de craqué et de faire plus de connerie qu'autre chose.

Quoi qu'il en soit, je m'étais levée avec la ferme intention d'aller petit déjeuner avec mes deux frères, mais avant je voulais un moment avec Mattie. Nous manquerions dans la grande salle, mais je m'en contre fichais. Aussi me rendis-je dans le dortoir des garçon de septième année en nuisette courte, je me glissais alors dans ses draps l'air de rien et me pressais contre mon frangin pour me retrouver dans ses bras et finir ma nuit. Ses camarades ronflais à deux mètre de là... Je fis abstraction. Et fermais les yeux pour me rendormir.

~ ¤ ~* Dream On *~ ¤ ~ *

Je courrais dans la forêt vêtue … de ma nuisette. Je ne sais pas ce que je fuyais, mais j'avais besoin d'aller toujours plus vite pour mettre de la distance entre ça et moi. Au bout d'une dizaine de mètre, je trébuchais sur une souche et m’égratignais le genoux. A bout de souffle je me retournais tentant même dans cette position de reculé, rampant... Ca m'attrapa la cheville gauche, je voulu poussé un hurlement mais aucun son ne sortis de ma bouche, machinalement ma main vins ce plaqué sur ma gorge alors que mon regard fuyais ça. Tentant de trouver une accroche, n'importe quoi pour ne pas voir ça s'approcher de plus en plus de moi, jusqu'à ce que je sente son souffle chaud sur ma joue. Je pouvais devinée son sourire malsain d'ici, j'en tremblais. Je me débattais tant il me gardais prisonnière mais ne parvenais pas à me dégager d'un poil, il était trop fort. Son poids reposant sur moi, j'étais tétanisée et de plus en plus incapable de bouger... Je tournais le regard juste pour voir ses iris bleuté plonger dans mes émeraude... Plaquer sur le sol, l'une de ses main me poussèrent un peu plus sur le sol, j'étais foutue...

~ ¤ ~* Dream Off *~ ¤ ~ *

Endormis dans les bras de Mattie, je me débattais d'un sommeille trop profond, trop angoissant qui m'avais amenée loin, très loin dans mon subconscient vers une peur que je pensais révolue, mais visiblement toujours présent. Le dortoir abritais quelques adolescent paisiblement endormis pour la plupart. Mais cela ne durerais pas, car je poussais des petit gémissement apeuré en tentant de me débattre...

(coffee) AMIANTE



Orgueilleuse. Courageuse. Insolente. Rusé. Chevaleresque.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Mer 14 Déc - 12:39

Cappuccino et Cauchemar

Matthew P. Blackwhole et Kassie H. Blackwhole


Je me réveille difficilement en sentant quelque chose d’indistinct me frapper de manière assez véhémente. Je ronchonne, alors que je me redresse, agacé d’être réveillé de la sorte. Je passe une main dans mes cheveux que j’agite vigoureusement, comme si ça pouvait faire émerger plus rapide mon esprit de la zone brumeuse dans laquelle il semble encore plongé. Je penche légèrement la tête et réalise que Kassie est à côté de moi dans mon lit, elle pousse des petits gémissements apeurés et se débat. Elle fait probablement un mauvais rêve. Je me penche vers elle et passe l’une de mes main contre son épaule, doucement pour tenter de la réveiller en murmurant son prénom, mais rien ne semble y faire, c’est comme si elle était trop profondément endormie pour m’entendre.  

La voir s’agiter de la sorte et d’autant plus, percevoir cette souffrance qui semble se peindre sur son visage, me blesse irrémédiablement. Je n’ai jamais eu d’intérêt particulier pour les sentiments des autres. J’ai toujours vu cela, comme un poids, un frein qui pouvait empêcher de vous faire avancer. Les sentiments d’autrui sont de parfaites choses ennuyeuses, seulement là, pour faire perdre votre temps, c’est pourquoi, je n’en avais rien à faire de ce que ressentaient les autres, au mieux je me satisfaisais d’assister à cette forme de spectacle qu’avait l’attrait de l’affliction, cela avait quelque chose d’incroyablement fascinant. Pour autant, quant il s’agit de Kassie, la chose est bien différente. Je me rallonge et la serre contre moi du mieux que je peux, il faut dire qu’elle continue de se débattre. Je m’évertue à ne pas mettre trop de force dans mon geste, je ne voudrai pas lui faire mal, mais en vérité je me sens parfaitement démuni face à cette situation, je voudrai seulement atténuer le tourment qui semble la ronger par ma simple présence.

Mes parents m’avaient offert la vie, mais Kassie m’avait donner bien plus que ça. Elle l’avait fait sans même s’en rendre compte, sans même y rechercher égoïstement un intérêt. Pour moi Kassie avait eu cette capacité de graver quelque chose de profondément enfoui en moi. Elle m’avait apprit la douceur, la patience et une bienveillance rare. Dans le fond, elle m’avait apprit à aimer quelqu’un, au-delà de ma propre personne. Ce qui donnait en écho en moi-même, une certaine forme de vulnérabilité, une fragilité désolante, mais dont on ne pouvait se débarrasser.  J’inspire profondément, puis je murmure inlassablement les même paroles, d’un ton qui ce veut rassurant, mais aussi quelque peu suppliant, comme si, mon espoir de la voir se réveiller ne pouvait être obtenu exclusivement, de cette manière là : « Kassie, c’est Mattie, je suis là, tout va bien, calme toi, tu n’as pas à avoir peur. »

Autour de moi, j’entends les autres s’agiter, sans doute entrain de se réveiller. Il faut dire que les gémissements de Kassie ne sont pas des plus discrets, mais je m’en moque, je me fous pas mal de tout ça. Je n’ai qu’une seule et unique chose à l’esprit et pour l’heure, je ne suis pas enclin à porter un intérêt au reste. Certains finissent par râler, je me contente de dire, la mâchoire serrée : « Fermez-là », mon ton est ferme, froid, ce qui contraste d’autant plus avec la manière dont je m’adresse à Kassie. Depuis cet été, enfin depuis la mort de notre mère, tant de choses faisaient poids sur nous, sur Kassie. Quelque part j’en voulais à notre mère de s’être donné le droit de faire subir ça à Kassie, comme si elle ne lui en avait pas suffisamment fait voir par le passé. Je ne nierai pas que cela était, pour une cause au-dessus de tout jugement désapprobateur, pour autant, j’aurai souhaité ardemment d’une certaine façon que Kassie n’eut jamais à y être mêlé. Autour de nous, les autres mènent leur vie insignifiante vers un chemin qu’on leur donne, sans se poser de questions, peut-être qu’ils n’ont tout simplement pas l’audace de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
Oriana Slughorn
Parchemins : 1719
Date d'inscription : 15/10/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Jennifer Lawrence
Exp : 1072
Baguette : 27,85cm, bois de chêne rouge et crin de sombral. Mi-souple, mi-rigide. Elle est idéale pour les duels.
Maison à Poudlard : Gryffondor
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Mer 14 Déc - 21:30

Cappuccino & Cauchemard
ft. Kassie & Matthew
Blottis dans les bras de mon frère je me débattais avec mes rêves, peut à peut cependant, je m’apaisais laissant au placard ce qui m'avais fait haleté jusque là. Je n'étais plus la proie, Vincent l'était à présent. Je ne le chassais pas moi même, mais je riais à le voir ce faire traquer par autre chose. Un rire malsain, sadique. Et puis il y eu un hurlement strident, on aurait dit mimi Geingnarde et je me réveillais en sursaut, je faillit me levée d'un bon mais fus retenue par la prise de Mattie qui me gardais fermement serré contre lui. Il m'intima de me calmer, que j'étais en sécurité avec lui... Oui je m'y sentais en sécurité dans aucun doute.

- Excuse moi je voulais pas te réveillée Mattie.

Chuchotais-je afin que lui-seul ne puisse m’entendre. Mon frère ordonna à ses potes de la « fermé » j'étais là sans être la. Un pied dans la réalité, l'autre encore dans mon rêve. Il avait l'air à la fois si réelle et pourtant avait tout pour entrée dans la catégorie « loufoque ». Je respirais un bon coup et referma les yeux.

- Mattie je crois que j'ai fait une bêtise. Je peut pas le dire à Edward il va être furieux.

Continuais-je en enfouissant mon visage dans son t-shirt, je prenais toujours cette voix avec lui, celle de la gamine qui risquais de ce faire gronder et cherchais l'approbation ou le pardon de son grand frère. J'en avait deux, des frères, mais il n'y en avait qu'un qui avait réellement partager mes rires et mes larmes et avait toujours été là pour moi dans n'importe quel circonstance, c'était Mattie. Notre lien était indestructible, malgré le sang, les différent, ma façon de faire fuir toute les pouff sans cervelles qui lui tournais autour – ce qu'il me rendais bien – ma façon de le défendre bêtre et ongle contre le monde entier, tel qu'il l'aurait fait pour moi. Et puis il y avait eu ma mère, le nombre de scène auquel Mattie à dû assistée impuissant, puis ses moments où il à commencer à prendre ma défense, même à prendre pour moi ou juste parce qu'il me défendais. Et la déchirure quand il dû partir à Poudlard, mais je lui avait écrit chaque semaine sans fautes, pas plus pour ne pas l'envahir trop, pour qu'il profite de Poudlard. Et quand enfin j'avais rejoint l'école... Nous en avions tellement parlé. Bien sur il avait ses potes et moi les miens. C'était marant de voir Alexia bavé sur lui, ou bien Sutton me suppliée de l'avoir comme cavalier... J'avais peut être deux frère, mais je n'avais qu'un seul Mattie.

- Au fait... Sutton aimerais que tu l'accompagne au bal, tu peut faire ça pour moi ? Steupléééé.

Demandais-je sautant d'un sujet à l'autre, mais uniquement parce que si non j'allais totalement oubliée de lui demander. En ce moment, quand la fratrie Blackwhole ce réunissais, ce n'était pas forcément pour parler de nos amours ou de nos emmerde mais bien de nos plans, de ce que voulais dire être des Gaunt, de ce que nous allions faire de cet héritage et de ce savoir, ect...
(coffee) AMIANTE



Orgueilleuse. Courageuse. Insolente. Rusé. Chevaleresque.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Jeu 15 Déc - 11:45

Cappuccino et Cauchemar

Matthew P. Blackwhole et Kassie H. Blackwhole


—Mattie je crois que j'ai fait une bêtise. Je peut pas le dire à Edward il va être furieux.

Ah, une bêtise ? Qu’elle ne peut d’autant pas plus dire à Edward, sans être sûr qu’il va être furieux, ça n’a rien de très rassurant. Elle enfouit son visage contre mon tee-shirt. Elle avait utilisé sa petite voix, qu’elle employait toujours quand elle savait que le faire autrement, aurait rendu la chose moins facile à faire passer. Je fronce les sourcils, cherchant ce dont elle pouvait bien vouloir parler. D’un côté, le fait qu’elle soit prête à me dire ce qui semble poser problème, plutôt à moi qu’à Edward, me donne la satisfaction d’imaginer que je suis, celui vers qui elle se tournera en cas de soucis. Une jalousie fraternelle que je me plais à croire bien naturelle, exacerbée d’autant plus par la présence d’Edward à Poudlard. Cela m’irriterait de l’avouer, mais le fait que notre frère ait décidé de se rapprocher de nous, me donne à craindre de perdre la place que j’ai auprès de Kassie. Je sais que c’est assez ridicule, de songer à cela, la présence d’Edward ici est d’autant plus importante depuis la mort de notre mère, mais je ne peux pas m’empêcher d’éprouver ce genre de ressentiment. Alors que je m’apprête à lui demander de quoi elle parle, elle poursuit :

—Au fait... Sutton aimerais que tu l'accompagne au bal, tu peut faire ça pour moi ? Steupléééé.

Je soupire, comment peut-elle passer d’un sujet à un autre, comme ça. D’autant plus pour me demander ce genre de chose. Comme si le fait que Sutton voudrait que je l’accompagne au bal de noël m’intéressait vraiment. Non, je n’avais pas spécialement envie d’aller au bal avec elle, remarque ça aurait pu être pire, si elle m’avait demandé d’être le cavalier d’Alexia par exemple. Dans un sens, je devrai m’estimer chanceux, pour autant, l’idée dans son ensemble ne m’enchante guère. Ah, mais je suis pieds et poings liés, je ne vois pas avec quelle excuse je pourrai lui refuser ça. D’autant plus qu’il est difficile de dire non à Kassie, enfin, surtout pour moi. Remarque, peu importe, si je ne voulais pas me retrouver dans une telle situation, j’aurai dû me débrouiller pour ne pas me retrouver sans être engagé avec quelqu’un d’autre, avant que Kassie ne vienne me demander d’accompagner Sutton. En plus, si ça peut faire plaisir à Kassie, je peux bien lui accorder ça. Après tout, il s’agit juste d’être le cavalier de Sutton, elle ne me demande pas non plus de l’épouser. Fort de cette réflexion intérieure, je réponds sur un ton résigné :

— Ah... d’accord, d’accord, j’accompagnerai Sutton au bal si ça peut te faire plaisir.

Je lève les yeux au ciel, tant de futilités de si bon matin, ça en est presque fatiguant. Je reporte mon attention sur Kassie. Elle avait l’air d’être profondément touché par son cauchemar, j’ai comme l’impression qu’il est étroitement lié avec le fait qu’elle m’avoue avoir fait une bêtise, ce qui rend la chose d’autant plus inquiétante. Ne pas en faire part à Edward, je ne suis pas contre l’idée, enfin reste à savoir le niveau de la bêtise en question. Si cela est nécessaire, il faudra envisager de tout de même le mettre au courant de la chose, enfin, gardons cette idée, si jamais on ne peut pas faire autrement. Pour l’instant, rien ne sert de faire des conjonctures, tant qu’elle n’a pas dit ce qu’elle s’apprêtait à avouer. Je passe l’une de mes mains contre sa joue, doucement, affectueusement, puis lui demande sur un ton calme :

— Alors Kassie, quelle est cette bêtise que tu penses avoir faite ? Ne t’en fais pas pour Edward, si cela peut te rassurer, on ne lui dira rien, tout ça restera seulement entre toi et moi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
Oriana Slughorn
Parchemins : 1719
Date d'inscription : 15/10/2016
Âge IRL : 27
Photomaton :
Célébrité : Jennifer Lawrence
Exp : 1072
Baguette : 27,85cm, bois de chêne rouge et crin de sombral. Mi-souple, mi-rigide. Elle est idéale pour les duels.
Maison à Poudlard : Gryffondor
L'école où tu as étudier : Poudlard

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Mer 11 Jan - 18:43

Cappuccino & Cauchemard
ft. Kassie & Matthew
- Merci Mattie, elle va être contente.

Répondis-je à Mattie qui accepta d'aller au bal de Noël avec Sutton. Ce bal était pour les apparences bien sur, un moyen de montrer notre présence et de « savouré un moment en famille et entre amis ». Du moins, c'était ce que l'ont voulait faire croire, mais nos intentions étaient tous autre et depuis maintenant plusieurs semaines, nous avions un petit projet à mettre en place lors de cet événement. Edward, potioniste très doué devait « corsé » légèrement le punch d'une mixture de sa création qui nous ferait tous plonger dans un profond sommeil. Lui et moi devions en être victime pour rester crédible, quant à Mattie, il feindrait le réveil au moment venue et observerais chacun des rêves de l'assembler jusqu'à ce que la potion cesse ses effets. Ainsi nous pourrons évaluer chacun des participant, tout particulièrement le ministre et ses acolytes. Nous avions besoin de toutes ses informations pour poursuivre notre objectif, mais nous étions malin, nous n'allions pas user de force ou ce pressée, d'abord il nous fallait évaluer le terrain afin de nous rendre compte de la meilleure stratégie à adopter pour réaliser le rêves d'une famille brisée et traînée dans la boue, avant d'agir pour réhabilité notre nom, notre rang et nos aspirations.

Mattie me questionna sur ce que j'avais à lui avouer, je me mordit la lèvre inférieur, j'avais pleinement confiance en Mattie, nous aurions pu être jumeaux tant notre relation avait quelque chose d'exceptionnelle. J'aimais Edward bien sur, mais Mattie et moi c'était autre chose, des faits, des souvenirs heureux et moins joyeux que nous partagions et qui faisait la force de notre relation.

- Je me suis confier à Sutton. C'est ma meilleure amie j'avais besoin d'extériorisée alors je lui ai dit

Je n'avais pas besoin de détaillée, pas comme ça dans le dortoir avec des oreilles indiscrète, il allait comprendre de ce dont je parlais je n'en doutais pas. De notre héritage, de notre identités. Tous ce que j'espérais c'était ne pas décevoir mon frère, qu'il ne soit pas en colère contre moi.
(coffee) AMIANTE



Orgueilleuse. Courageuse. Insolente. Rusé. Chevaleresque.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t1321-lily-potter-granger#15032 http://historia-pactum.forumactif.com/t1328-l-agenda-de-lily-potter-granger http://historia-pactum.forumactif.com/t1329-les-liens-de-lily-potter-granger
avatar
Le choixpeau magique
Administrateur
Parchemins : 490
Date d'inscription : 14/10/2016
Photomaton :
Célébrité : Le choixpeau magique
Exp : 148
Baguette : les chapeau n'ont pas de baguette
Maison à Poudlard : neutre

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Mer 1 Fév - 16:01


Mise en danger du rp
Je t'en pris répond moi ?
«Mise en danger pour cause d’inactivité »

Attention ce rp n'a pas reçu de réponse depuis 15 jours , si la personne concerné ne répond pas, le sujet sera archivé d'ici une semaine.

En cas de problème ou d'absence veuillez a prévenir le STAFF dans la rubrique concerné et vos/votre partenaire de Rp par mp.



100x100

délai

15 jours pour répondre à un sujet.
100x100

Inactivité.

1 rp demander par quinzaine, ne pas laisser un sujet délaissée plus de 15 jours.
100x100

Absence

merci de signalé toute absence dans la section prévue à cet effet.

© Narja - Never-Utopia


« Rien ne m'échapp' rien ne m'arrête, Le Choixpeau a toujours raison ! Mettez-moi donc sur votre tête, Pour connaitre votre maison.»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://historia-pactum.forumactif.com
Albus P. W. B. Dumbledore
Parchemins : 1747
Date d'inscription : 14/10/2016
Âge IRL : 136
Photomaton :
Célébrité : Richard Harris / Michael Gambon
Exp : 18
Baguette : les tableaux n'ont pas de baguette
Maison à Poudlard : Gryffondor

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  Jeu 16 Fév - 19:41

Archivé pour cause d’inactivité.
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Cappuccino & Cauchemard [PV Mattie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» presentation de xooit le chasseur de cauchemard
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]
» Julius Lloyd Wright, votre nouveau cauchemard.
» Le Cauchemard (avec Graham Tomkins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Cappuccino & Croissants :: Les archives :: Archives RP-
Sauter vers: