AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


forum rpg dérivé de la Saga Harry Potter
 

Partagez | 
 

 Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Mer 3 Mai - 11:42

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond



Aujourd’hui était une belle journée. Une chaude journée qui me faisait sourire de bonheur. Assis derrière mon bureau, dans un cabinet des plus banals, je profitais du soleil qui réchauffait ma peau. Mon cabinet est composé de deux portes, et une salle d’attente. J’avais une porte des plus design qui représentait le monde moldu, avec sa couleur blanche et sa petite vitre tout en longueur, mais faite en glace sans tain. Mes clients avaient le droit à la discrétion. Une autre en bois, un peu plus rustique, mais en même temps plus chaleureuse que la première. C’est la porte du monde magique. Et oui, je suis dans le Londres moldu mais je reçois des sorciers aussi. C’était un plaisir de ne pas avoir à choisir entre les deux mondes, comme je l’avais fait pour mes études. Choisir c’était impossible pour moi. Donc la salle d’attente, elle était composée de fauteuils agréables d’un ton beige pour se marier avec le ton ocre du mur. Une table basse avec des magazines et aussi une fontaine à eau. C’était toujours utile pour faire patienter si une séance durait plus longtemps que prévu. Le bureau lui était différent. On pouvait y trouver une bibliothèque plutôt bien remplie. Des livres de science-fiction, polar, et autres genres. Il n’y avait qu’une petite bibliothèque avec tous les livres de psychologie que j’avais. Mais ils étaient derrière moi. C’était juste une sécurité quand j’avais un doute sur une analyse. Ensuite il y avait un canapé avec un fauteuil à côté, pour les personnes qui préféraient parler couchées comme dans les clichés du cabinet. Sinon il y avait le bureau en bois d’acajou avec des fauteuils confortables et dans l’esprit rétro aussi. Le moderne c’était plutôt la machine à café et l’ordinateur qui me servait à garder une trace de tous les entretiens. Un résumé par séance. Le reste était mis dans un meuble de rangement qui servait de support à la machine à café et aux tasses mises à côté.

Aujourd’hui j’étais habillé d’un pantalon noir avec une chemise blanche et un veston sans manche noir. Il était fermé, pour que je surveille ma posture. Le dos droit était important puisque j’étais souvent assis. Les yeux fermés je profitais un peu du soleil. Deux petites minutes mais cela ne serait pas plus long car je devais rencontrer une nouvelle personne. D’un geste rapide je me levais pour me diriger vers la salle d’attente. Mon rendez-vous devait être là. Je marchais vers la porte d’une démarche rapide, comme toujours. J’étais toujours été une personne assez nerveuse. D’un geste calculé pour ne pas effrayer j’ouvris la porte du bureau avant d’entrer dans la salle d’attente. Je trouvais un homme magnifique. Mais après je n’étais pas là pour passer une heure à épiloguer sur la beauté de cet homme.

« - Zacharia Belmond ? Entrez je vous prie. »

Je me décalais pour le laisser passer dans le bureau. C’était dans ces moments où on se souvient que l’on est là que pour aider les autres, sans plus. Mais le bonheur des yeux comptait aussi pour moi. En tout cas je l’invitais à s’asseoir devant le bureau avant de prendre place.

« - Bonjour. Je suis William Sorel, votre futur psychologue, si cette séance vous semble concluante. Avant toute chose, savez-vous pourquoi vous avez décidé de prendre rendez-vous ? »

Cette question pourrait sembler stupide, mais parfois des personnes prenaient rendez-vous sans savoir pourquoi ils venaient. Cela allait aussi orienter la discussion à venir.
Word : 583 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Mer 3 Mai - 14:13

Le passé ne soit pas êtr un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Je tourne encore en rond comme un lion dans une cage, les événements de ces derniers ont un effet relativement bizarre sur moi, évidemment je suis touché par tout ce qui se passe sachant que je fais partie de ses personnes qui ont du mal à avancé sans prendre en compte les éléments du passé. Je vis toujours avec le fantôme de ma femme, sans jamais m’autorisé le moindre flirt avec quelqu’un d’autre. Pourtant Alex me dit souvent de sortir, qu’on se fasse des soirées entre pote comme autrefois mais voilà je n’arrive pas à concevoir ce genre de propos. La mort de la directrice m’a tout de même donné un sacré coup de pied aux fesses, non pas que je sois mou du genou loin de là par Merlin. Je passe nerveusement une main dans mes cheveux et je fixe le papier sur la table près de moi tout juste à côté d’un verre de vin rouge.  Sur le papier l’adresse d’un Psychologue, arrivé depuis peut dans notre petite ville mais qu’on m’a conseillé après l’enterrement de la directrice.

J’ai pris rendez vous, par la barbe de Merlin qu’est ce qui m’est passé par la tête je vous le demande ? Peut être pour garder la tête froide à la rentré ? Peut être parce que je ça fait trop d’un coup et que je sens que je vais péter les plombs ? Je grogne un peu et je me décide enfin, je saisi mon portefeuille et glisse ma baguette dans le revers de ma chemise blanche. Je me retrouve face a une porte en bois aux allures rustiques, j’actionne la poignée pour me retrouvé dans un cabinet assez simple en fait, la salle d’attente est spacieuse, jonché de fauteuil et de petite table orné de magazine en tout genre et d’une fontaine à eau. Je ne peux que constater que pour le moment je suis seul « patient », bon reste calme Zach t’a rien à craindre après tout si on t’a conseillé cet homme c’est forcement qu’il est compétent. Je m’assois puis je me lève une nouvelle fois, j’actionne la fontaine à eux et je fais tourné l’eau dans le verre, je retourne m’assoir puis je me lève encore une fois, oui je n’arrive pas à resté en place c’est plus que pénible j’en conviens. Je lisse ma chemise et je retourne m’assoir et quand je me lève pour la énième fois-merlin je m’auto saoule-la porte s’ouvre sur le jeune homme qui m’accueille en prononçant mon nom.

Je lui souris pour toute réponse et entre dans son bureau, fort bien emménagé et par Merlin pourvu que ma baguette ne s’agite pas, foutu bois de sycomore qui ne supporte pas de rien faire, enfin elle est comme moi si on regarde bien, je visualise la salle rapidement et un léger sourire se loge sur mes lèvres en regardant les livres puis je pris place sur un fauteuil quand il m’invita à le faire et j’écoutais sa première question qui faisait suite à sa présentation.

Et bien…c’est un tout ! Fis je en soufflant un peu. Mes plus proches amies savent que je vis avec le passé, on va dire que j’ai pas encore fait le deuil de ma femme et malgré un nouveau poste depuis septembre 2022, je n’arrive pas à passé outre sans oublié la mort d’un collègue en Décembre puis celle de ma directrice en Avril, je suis quelqu’un qui n’aime pas resté sans rien faire et j’ai la facheuse tendance à bien apprécier l’alcool et à outrance si je vais mal et cet été j’ai peut être abusé ! Repris je avec un léger rire nerveux. Je…Je m’en suis rendu compte et je pense que j’ai besoin d’aide, je dois faire « tout ces deuils », je dois arrêté de vouloir vivre avec mon passé mais seul je n’y arrive pas ! Terminais je avec un regard sincère.
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE


Dernière édition par Zacharia Belmond le Jeu 4 Mai - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Jeu 4 Mai - 12:46

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


Cette journée du mois d’Août était parfaite. Sauf peut-être pour les personnes qui passaient la porte de mon cabinet. C’était souvent des soucis qu’elles avaient tentées de gérer seules avant de se rendre compte qu’elles avaient besoin d’aide. D’autres ne savaient pas pourquoi elles venaient. Après tout cela était assez disparate. Et aujourd’hui j’avais le droit à un premier rendez-vous assez étrange. En effet ce n’était pas un moldu. J’avais une plus grande clientèle moldue que sorcière. Pas étonnant non plus je n’étais pas le seul psychomage de la ville. Et la plupart étaient dans les rues sorcières. Je n’étais pas une personne qui fait totalement comme les autres nous dirons. Ou plutôt je n’ai jamais su choisir entre le monde sorcier et le monde moldu. Donc j’étais allé chercher mon nouveau patient. Et que dire … Il était magnifique. Mais je n’étais pas là pour penser à autre chose qu’aider ce nouveau patient. Il peut être aussi beau qu’il veut je me devais de rester professionnel. Je l’avais invité à entrer dans le cabinet et à s’installer sur sa chaise avant de lui demander la raison de sa présence en ces lieux. J’étais ravi de voir qu’il faisait partis des personnes qui savaient pourquoi elles venaient. Mais la raison n’était pas une raison appréciable. C’était une succession de deuil non accomplis selon ses mots qui m’amenaient à mon encontre. Une personne qui aimait vivre dans le passé. C’était une chose assez compliquée.

« - Bien, au moins je suis heureux de savoir que vous savez la raison qui vous pousse à venir me voir. Je vais vous le dire de suite, cela va être long et très dur. Je ne peux pas vous dire que je connais la douleur de perdre sa femme, mais j’ai eu à faire des deuils similaires, la famille est toujours l’un des deuils les plus difficiles. Qu’elle soit de sang ou choisie. Avant de parler de tout cela puissé-je vous proposer un café ? »

C’était une manière de pouvoir aussi, pour ma part, installer une atmosphère plus paisible qu’une séance classique. Tous mes patients avaient le droit à leur café de début de séance. Je me levais pour aller chercher les dosettes, histoire de le laisser choisir son parfum.

« - J’aime bien que l’on partage une boisson en parlant. Rassurez-vous, avant de devenir psychologue ou psychomage, j’ai suivi aussi une thérapie suite au décès de ma mère. Je vous le dis car mon psychologue de l’époque avait la manie d’offrir à boire en début de séance. J’ai toujours trouvé cela apaisant. J’espère que cela vous aidera aussi, car après nous allons parler des sujets douloureux. Par contre, je vais vous donner mon numéro de téléphone. Comme cela si vous avez envie de boire, à la place vous pourrez discuter un peu si vous le souhaitez. Ou si vous êtes incapable de rentrer. Dites-vous que ce sera une façon de vous aider. Je ne vais pas vous mentir. A la fin de certaines séances vous aurez possiblement l’impression d’avoir replonger, tout dépendra de la manière dont on va avancer. Rappelez-vous toujours une chose, jamais vous ne serez jugé sur vos dires. Et rien ne sortira jamais de cette pièce. »

Une fois le choix fait et les boissons servies je me réinstalla sur mon siège avant de prendre le papier et de relever les yeux. Je pris une inspiration avant de commencer à parler. On entrait dans le vif du sujet.

« - J’aimerais que vous me parliez de votre femme ou vos collègues. Qui vous voulez, ce que vous voulez sur cette personne, mais j’aimerais que vous m’en parliez un peu. »

Je donna mon numéro professionnel pour le jour où il aurait besoin d’appeler. J’avais un numéro professionnel pour les clients et un autre pour mes amis. J’espérais juste qu’il n’aurait jamais besoin d’appeler suite à une beuverie. Je n’étais pas un grand fan de l’alcool. Il était temps maintenant à mon client de me parler.
Word : 665 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Jeu 4 Mai - 17:32

Le passé ne soit pas êtr un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Oui je sais pourquoi je suis là, j’ai toujours su qu’un jour ou l’autre j’en arriverais là et dans le fond j’ai envie de passer a autre chose mais je ne sais pas je fais un blocage et une élève de Poudlard ne m’aide pas à passez à autre chose, elle lui ressemble tellement…A chaque fois je fais en sorte de ne pas posé mes yeux sur elle, déjà car elle est jeune, et en plus de ça c’est juste une enveloppe corporelle et non ma défunte femme. Mais je dois admettre que ça reste atrocement perturbant surtout quand je fais cours et que je croise son regard. Bien sur je prends sur moi constamment pour éviter tout dérapage mais j’ai comme ce besoin de la protégée malgré moi. J’explique donc a William ce que je peux ressentir mais j’ai l’impression que les mots me manquent je me mélange les pinceaux et je ne supporte pas ça ! Moi qui, au contraire, trouve toujours les mots qui peuvent rassurer ou stabilisé les gens je me retrouve face à un trou béant et j’en ai le vertige. Quand il me propose un café tout en expliquant pourquoi il agit de la sorte un sourire sincère et un peu amusé naquit sur mes lèvres.

Avec plaisir ! Répondis-je en prenant la tasse une fois qu’elle fut prête.

Puis je le fixe tandis qu’il reprend place derrière son bureau, je touille le café d’un air presque absent tout en l’écoutant d’une oreille, je tente encore de trouvé les mots que je peux mettre devant mon état psychologique. Non pas que je met en doute ses compétences, oh non loin de moi cette idée saugrenues bien au contraire je suis certains qu’il est compétent, on ne juge pas un psychologue à son nombre de patient dans la salle d’attente…La logique voudrait que ce soit le contraire, moins il y’a de patient plus cela prouve qu’il les a « soigné ». William m’indique que cela sera très difficile, que mon penchant pour la boisson peut être soigné si lorsque j’en éprouve l’envie je peux l’appeler. Je prends le bout de papier que je glisse dans la poche de ma chemise avant d’hocher la tête. Devrais je précisé qu’en tant normal, enfin quand je me sens bien, je suis un amateur de bon vin et que j’en bois par plaisir et non pour me roulé par terre comme un dépravé ? Peut être que j’aurais du, mais ce n’est pas grave, je pense que ce psychomage ne fait que son travail et se montre donc attentif à un besoin que j’éprouverais si je venais à « sombrer » comme il y’a 4 ans. Il me demande alors de parlé, oui à l’évidence je suis un peu là pour ça par Merlin, je me sens ridicule.

Et bien… Je me gratte un peu la tête comme si je réfléchissais. Ma femme est morte quand j’étais encore au ministère, je me donnais beaucoup pour mon travail, voyez vous je n’aime pas resté inactif j’ai besoin de bougé et…enfin elle était tireuse d’élite, on s’est rencontré comme ça mais un jour… ma voix s’éteint brusquement. Elle…Ils étaient plus nombreux, elle était têtu, farouche…Et elle est tombé, j’ai appris que… j’avale doucement ma salive et mon poing se serre. Enfin elle a perdu la vie ! Oui je m’en suis voulu durant des années j’ai tout lâché, absolument tout ! Repris je en levant mes yeux triste sur lui. Elle était comme un soleil, brillante et brulante, elle pouvait m’apaisé de ses doux rayons comme me brûlé vif avec son regard, elle était tout pour moi et j’ai eu l’horreur de pensé que si je n’avais pas accepté le poste au département des catastrophes magiques, elle serait encore là, car…enfin…j’étais tireur moi aussi avant d’être agent des catastrophes ! Grimaçais je en serrant un peu la tasse. Même si je sais au plus profond de moi que peut être j’aurais pu rien faire, j’ai plongé, je me suis laissé aller, j’ai quitté le ministère, j’ai fermé toute discution, je suis resté cloitré chez moi avec mon hibou, ma baguette explosive et de l’alcool… Je ris jaune et je bois une gorgée. J’avais l’air d’un clochard moldu qui a tout perdu, puis il y’a 4 ans, enfin non…5 ans ce mois ci…Minerva Mcgonagall à frappé à ma porte ! Affirmais je en buvant une nouvelle gorgée.

Déjà je venais de sortir un sacré paquet mais je pense que je me dois de le mettre dans le contexte, élevé par un père moldu, j’ai été confronté au deuil durant toute ma vie, d’abord ma mère en 1998 tué lors de la bataille de Poudlard, puis ma femme durant une mission, ensuite un collègue à Noel et maintenant celle qui m’a sortie de ma torpeur en Avril, alors oui c’est vraiment un tout.

Sans cette sorcière qui m’a forcé à sa façon a enseigné à  Poudlard je serais resté jonché sur mon fauteuil avec des chaussettes dans le canapé ! Repris je après avoir soufflé bruyamment. Mais le passé m’a vite rattrapé…Une élève…une élève de Poudlard qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ma femme, moi qui n’est jamais voulu trouvé une nouvelle personne à ma vie, je me suis retrouvé face à cette enveloppe corporelle qui m’a foutu une baffe mentale monumentale. 4 ans que j’enseigne et que je la vois, ma douleur se ravive à chaque fois ! Malgré des amies bien présentes, je…C’est dur..Mais je n’en ai parlé à personne ! Du moins jusqu’à aujourd’hui ! Je termine ma phrase avec un sourire à demi amusé.

Je pose la tasse et je joue avec mes doigts presque nerveusement, comme si j’attendais une sentence quelconque qui ne viendra pas, parfois je me dis que j’aurais pas du accepter l’offre de la directrice, mais dans un sens elle m’a sortie de ma torpeur, que serais je devenu sans elle ? Alors oui la mort de Minerva m’a profondément touché même si je ne le montre pas.
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE


Dernière édition par Zacharia Belmond le Jeu 4 Mai - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Jeu 4 Mai - 20:09

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


J’avais reçu un nouveau client aujourd’hui. Et ce n’était pas le genre de personne que l’on aime rencontrer dans de telles circonstances. Dans le sens où il venait suite à des morts trop nombreuses dans sa vie. Je trouvais toujours cela dommage de venir me voir suite à un tel traumatisme. C’était mon rôle d’aider les gens. J’offrais un café à mon patient avant de lui donner ma carte pour s’il avait un jour besoin de me parler sans passer par le cabinet.

« - Vous pourrez appeler aussi juste pour parler. C’est mon travail de vous aider au mieux. »

Je laissais donc Zacharia m’expliquer un peu une des personnes dont il faisait le deuil. J’avouais que je ne m’attendais pas à ce qu’il parle de sa femme en premier lieu. J’aurais pensé à une personne moins proche de lui émotionnellement. Malgré tout en prenant mes notes sur ce qu’il disait je sentais un peu un discours presque décousu. De ce discours je pouvais déjà retenir que sa femme et lui se sont rencontrés sur leur lieu de travail au ministère. Qu’il eût changé de métier et s’en voulait pour sa femme, se sentant responsable suite à son changement de poste. C’était un cocktail explosif en effet. Surtout s’il n’avait pas fait son deuil et qu’en plus une personne ressemblant à sa femme était en cours avec lui. Je sentais déjà que ce deuil allait demander beaucoup de travail. Cela ne me dérangeait pas. C’était surtout pour lui que cela allait être très compliqué. Je l’écoutais tout en notant ce qu’il me disait. J’étais toujours triste d’entendre des personnes aussi mal.

« - Il est normal que vous ayez mal en voyant cette personne qui vous rappelle votre femme. Cela vient du fait que vous n’avez toujours pas fait votre deuil. Il y aura toujours une légère douleur après ce deuil. Selon vos propres mots c’était l’amour de votre vie. Mais un jour vous aimerez à nouveau. C’est une bonne nouvelle, mais en attendant, tant que vous n’arriverez pas à dire adieu à votre femme, vous ne pourrez pas évoluer. J’aimerais que vous me racontiez votre rencontre avec votre femme. Ou la manière dont madame McGonagall a réussi à vous sortir de votre retraite. »

Je pensais rester sur le sujet de la femme de mon patient, mais je lui laissais tout de même une ouverture pour parler d’autre chose. Seulement, je n’étais pas certain que parler de la directrice de Poudlard assassinée cette année soit la meilleure chose de suite. Mais je me devais de ne pas non plus braquer mon patient, sinon il risquait de ne plus vouloir parler avec moi. Ce n’était pas une chose que je souhaitais. Ce n’était pas pour cela que j’avais choisi de devenir psychologue mais pour aider les autres. C’était la raison qui expliquait l’ouverture que j’avais laissée sans ma demande. Pour le moment à part signaler que la douleur était puissante à cause du fait que le deuil n’était toujours pas réalisé. Mais mon patient le savait avant même d’entrer dans mon cabinet. Je bus une gorgée de café au lait. Ce serait le dernier de la journée après je tricherais avec de l’eau. Je regardais Zacharia tout en notant les choses importantes de ses paroles. Une voix magnifique en passant.
Word : 551 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Jeu 4 Mai - 21:34

Le passé ne soit pas êtr un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Oui j’avais opté pour le deuil le plus intense, peut être pas une bonne idée j’en convient mais en fait..Si c’est une bonne idée car si j’arrive à surmonté ce deuil alors je serais capable de surmonté tout les autres, après tout j’en suis capable, enfin…tant que je ne suis pas confronté à la jeune femme, et en tant normal j’aurais demandé conseil à Alex, ou Freya…J’ai même songé à Cora et Arianna mais les deux jeunes femmes ne sont pas apte à m’aidé, Cora à pété un léger plomb du moins c’est le ressentie que j’ai et pour ce qui est d’Arianna…C’est tout de même la nièce de Minerva, c’est donc un long travail de deuil qui l’attend elle aussi et si je veux être un bon soutien et un bon collègue à la rentrée je me dois de me renforcé mentalement. William m’écoute et prend des notes, ça me stresse un peu, bon sang qu’est ce qu’il doit pensé ? Que je suis un imbécile qui vit ancré dans le passé ? Je soupire un peu comme pour reprendre conscience de l’endroit ou je suis et surtout de tout ce que je viens de déballer. J’hoche la tête à ses paroles et quand il me demande de lui conté ma rencontre avec ma femme je souris, je m’enfonce confortablement dans le siège, je pose mes bras sur les accoudoirs et je ferme les yeux doucement.

J’aurais jamais pensé entré au ministère, je n’étais qu’un élève parmi tant d’autre, mais apparemment ce n’était pas du gout de deux de mes professeurs à Poudlard qui ont appuyé ma candidatures au seins des tireurs d’élite au ministère ! Commencais je. J’avais à peine 18 ans, j’étais stressé comme pas possible, heureusement pour moi le ministère possède une cellule d’entrainement avec d’autre personne ! Repris je avec un sourire nostalgique. Je me revois encore, j’étais vraiment mal dans ma peau, j’avais l’impression de pas être à ma place, on devait être une dizaine et un seul instructeur et c’est là que j’ai croisé son regard ! Dis je en ouvrant les yeux avec un sourire collé aux lèvres.

Je soupire d’aise cette fois, je me penche pour attrapé ma baguette dans ma poche et je la fais tourné, comme pour avoir un truc entre les doigts et surtout évité qu’elle se mette à explosé vu que ça fait quelques temps que je ne bouge plus.

Elle avait de long cheveux blond cendré, des yeux clair, un air farouche mais un sourire malicieux, son clin d’œil a fait chavirer mon cœur et mon stress est devenu encore plus intense ! Mais comme tout les adolescents qui veulent faire bien devant une belle demoiselle j’ai voulu joué les gros bras ! Racontais je avec un petit rire. Sauf que l’instructeur lui nous a mis en position de duel deux par deux et je me suis pas retrouvé avec elle mais contre elle ! J’eu un nouveau sourire amusé. Elle m’a pas raté mais j’ai vite compris que pour lui plaire je ne devais pas me laissé battre mais au contraire tout donné pour la mettre à terre ! Fis je en tapotant ma manche, je la soulève et lui montre une cicatrice blanchatre. Quand je vous dit qu’elle m’a pas raté ! Fis je avec un léger rire Après on a travaillé ensemble, on formé un duo magnifique, on était en symbiose, sans avoir besoin de se parlé ou de se consulté et a force d’insisté pour aller boire un verre…j’ai accepté ! Je ne peux m’empêché de rire.

En tant normal ce sont les hommes qui invitent les femmes, mais avec « elle » ce fut le contraire, elle insisté si souvent pour qu’on sorte, mais à l’époque j’étais assez timide et je voulais pas laisser mon père seul, c’est lui qui m’a poussé à dire oui.

Notre histoire à vite commencé, j’avais 19 ans, on a passé plus de 4 ans ensemble, on s’est marié dans la foulée, une cérémonie simple et discrète et elle est morte tout aussi rapidemment…Voilà vous savez tout ! Fis je en soupirant un peu. Malgré tout, elle est mon premier vrai amour et oui je suis sur que je trouverais quelqu’un j’en doute pas, mais je n’arrive pas à passé au dessus, ce fut si intense et si rapide ! Trop brutal à mon gout ! Ajoutais je en le fixant avec intensité.
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Ven 5 Mai - 11:06

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


Cette séance commençait de manière forte. Je ne m’étais réellement pas attendu à ce qu’il choisisse le deuil le plus dur. Mais en même temps je sentais qu’il voulait réellement avancer dans sa vie et s’en remettre. La preuve, il était dans mon cabinet pour parler de tout cela. Je n’avais pas beaucoup de clients sorciers. Ils n’étaient peut-être qu’un quart de ma clientèle. Donc c’était toujours pour moi une petite victoire de voir un nouveau patient de ce monde arriver. Mon client commençait à me raconter toute son histoire, sa rencontre avec sa belle. C’était réellement assez étrange de voir comme son visage se transformait quand il parlait d’elle. Il semblait devenir serein, heureux presque, en se souvenant de cette rencontre. Oui ce deuil sera le plus long et le plus dur. Tout s’expliqua par la suite des paroles du professeur. Surtout sur la fin. Car tout s’est arrêté brutalement. Je réfléchis un moment avant de lui demander quelque chose qui pourrait sembler étrange, fou, anormal.

« - Si vous pensez revenir à une autre séance je vous demanderais de faire un travail chez vous, que vous apporterez et que nous lirons ensemble. Il n’y aura aucun jugement. J’aimerais que vous lui écriviez tout ce que vous auriez voulu lui dire. Vraiment tout, ce que vous auriez pu lui dire si vous l’aviez revue avant sa mort. S’il vous était donné une chance de lui dire ses mots. Et après vous les brûlerez en pensant fortement à elle, au fait que ces mots lui parviennent. Ce serait déjà une occasion de libérer votre parole mais envers elle, de dire tout ce que vous n’avez pas eu le temps e faire avec cette disparition brutale. Je ne peux pas vous garantir que cela va vous aider. Tout le monde agit différemment à certaines thérapies. »

Je le regardais un moment tout en notant que je venais de demander l’écriture d’une lettre. Je ne savais pas si Zacharia parlait parfois à sa femme ou non. Donc je devais tenter de le faire. Et puis ce ne serait pas productif qu’il le fasse ici. Cela devait se faire dans l’intimité.

« - Par contre maintenant je vais devoir vous demander une petite chose. Est-ce que vous comptez vous servir de votre baguette dans le cabinet ? Car si c’est le cas évitez de le faire dans la salle d’attente. Normalement je m’assure que mes patients ne se retrouvent pas ensemble dans la salle d’attente, mais on ne sait jamais avec les aléas de la vie. »

Ce petit point soulevé je pouvais continuer ma séance. Je n’étais pas contre l’utilisation de magie, j’avais demandé une protection pour éviter tout accident. Seulement on n’était jamais assez prudent. Je regardais Zacharia avant de poser une question.

« - Maintenant j’ai une question sur ce qui semble être une des causes de votre culpabilité. Pourquoi avez-vous changé de travail au ministère ? Ou avez-vous été forcé de faire ce changement ? »

Cette question qui pourrait semblait anodine était là pour appuyer sur l’un des points sensibles de ce deuil, le fait qu’il ne fut pas là pour sa femme lors de cette mission. Pour ma part je pensais que cela aurait rien changé si les adversaires étaient trop nombreux, à part la mort de mon patient aussi, mais j’avais besoin de savoir plus avant de lui donner un avis.
Word : 565 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Ven 5 Mai - 13:32

Le passé ne soit pas êtr un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Tout déballer me fait le plus grand bien en fait, dans un sens je suis le premier à dire aux élèves que parler avec un professeur avec lequel vous n’êtes réellement proche, comme un directeur de maison, peut être que bénéfique si ils ont besoin de parler. Alors je me retrouve à faire la même chose avec le psychomage. Cela arrive souvent que les gens donnent des conseils sans pour autant les suivre, mais je me sens comme une exception à la règle. Et franchement je suis assez fier de moi, j’arrive enfin à en parler à quelqu’un et sans trop avoir honte bien au contraire en fait. Du coup j’écoute les propos du « docteur » et j’hoche la tête.

Oui je pense que je vais avoir besoin de plus d’une séance ! Répondis je, alors qu’il me demande un travail que je trouve à la fois simple mais éprouvant. Je…Oui je le ferais ! J’essuie ma baguette comme pour me donné une pseudo contenance. Puis soudainement il me demanda si je comptais user de ma baguette, je lève sur lui un regard surpris. Oh non non du tout ! Juste qu’elle est en bois de Sycomore et quand je reste sans bougé elle a la fâcheuse tendance à lancé des étincelles ou à explosé et je ne voudrais pas abimé votre bureau ! Répondis je, en passant une main derrière ma tête un peu gêné si cela devait arrivé.

J’espérais l’avoir convaincu, surtout que c’est la pure vérité, ma baguette est dans un sens comme moi, elle n’aime pas resté sans rien faire, et la preuve c’est que depuis que je suis assis je m’amuse avec tout ce qui me passe par la main, d’abord ma chemise, puis mes doigts et maintenant ma baguette, je suis un tantinet hyper actif sur les bords, pas à outrance j’en conviens mais voilà j’ai déjà l’impression que mon postérieur est trop collé au siège alors que ça fait peut être que vingt minutes que je suis là. Voyez le dilemme !

Par la suite, William me demanda pourquoi j’avais changé de poste, mon regard se pose sur ma baguette, je caresse le bois avec la pulpe de mes doigts et je lève vers lui mes yeux clairs.

Je ne sais pas si je l’ai dit mais…J’ai été élevé par mon père, un moldu, de ce fait j’ai toujours su communiquer avec eux et lors d’une mission alors que j’étais encore tireur d’élite, on s’est retrouvé entouré d’un bon nombre de moldu, le temps que des oubliators arrivent j’avais en quelque sorte réglé le débat avec un tour de métamorphose et de belles paroles ! Racontais-je. C’est à partir de ce jour là que le Ministère me demanda de rejoindre le département des accidents et catastrophes magiques, surtout quand ça concerne ou touche des membres de la communauté Moldu. Repris je d’une voix mal assuré. On ne m’a pas forcé mais…Enfin par rapport à mon père je me suis dit qu’il verrait autrement le monde magique si son fils travaille à un poste ou il protège autant les moldus que les sorciers ! Donc voilà comment j’ai atterri à un nouveau poste ! Terminais-je en croisant les jambes.

Ce n’est pas une question difficile mais il est vrai que ce poste m’a éloigné de ma femme, je l’a voyais moins qu’avant en raison de nos horaires différents.
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Ven 5 Mai - 17:57

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


J’avais demandé à Zacharia d’écrire une lettre à sa femme pour la prochaine séance s’il comptait revenir. Il me le confirma tout comme il confirma revenir avec la lettre. C’était agréable de voir qu’il semblait réceptif aux propositions que je faisais. Bien sûr je lui demandais aussi s’il comptait utiliser sa baguette pour qu’il évite de le faire dans la salle d’attente. C’était la seule chose que je demandais.

« - Cela ne me dérange pas que vous vous en serviez ici. Surtout si elle est caractérielle. Je demande juste que cela ne se passe pas dans la salle d’attente. Comme elle n’est pas séparée entre sorciers et moldus. Et puis vous savez bien qu’un bureau est réparable. C’est la beauté de la magie. Je suis heureux de savoir que vous souhaitez continuer les rendez-vous après celui-ci. Et n’oubliez pas que vous pourrez aussi appeler en cas de besoin. »

Je le rappelais à nouveau car c’était un point important de la thérapie. Qu’il puisse me contacter quand ça va mal. Pas forcément car il voulait faire une bêtise mais aussi car il avait un coup de blues. Mon but était qu’il sache qu’il avait une personne sur qui se reposer le temps de se reconstruire. Je l’écoutais parler de son changement de poste. C’était suite à un règlement de conflit, de débat qu’on lui avait proposer ce changement de poste. Ce qui avait aussi été motivé par l’envie de faire changer de vision sur le monde magique son père. Un moldu, c’était assez ironique. Je souris doucement.

« - Donc vous avez décidé de changer de métier. Mais est-ce que cela vous a permis de faire changer le regard de votre père sur le monde sorcier ? Je sais que souvent ils ne comprennent pas trop ce monde et certaines règles. Je ne pourrais pas vous en dire plus car je suis plus souvent dans le monde moldu que sorcier. Dites-moi comment votre femme avait réagi à votre changement de poste ? Ce dernier s’est passé combien de temps avant le drame ? Et avant ce changement de poste étiez-vous toujours en équipe ou celles-ci changeaient selon les besoins ?»

J’orientais mes questions sur le changement de poste et comment ce dernier avait été pris. C’était une manière comme une autre de voir leur dynamique. Et puis j’avais la sensation qu’il s’en voulait beaucoup d’avoir changé de poste. Mais en même temps je ne connaissais pas le poste de tireur d’élite. Je n’étais pas un grand fan de tout ce qui était armée et tout cela. J’étais plutôt un lecteur assidu de livres policiers, surtout moldus. Mais il suffisait de se pencher sur la bibliothèque pour le comprendre. En tout cas je trouvais que l’on avançait avec ce patient. Il faut dire que Zacharia acceptait de répondre à mes questions sans se cacher derrière des faux-semblants. Cela montrait aussi selon moi son envie de s’en sortir. Rien n’était plus agréable pour un psychologue de sentir que son patient était réceptif à l’idée de parler pour aller mieux. J’espérais juste pouvoir l’aider au mieux pour qu’il puisse se relever plus fort que jamais.
Word : 523 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Ven 5 Mai - 20:35

Le passé ne soit pas êtr un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Je lui souris, c’est presque adorable de le voir s’inquiété du bien être de ses parents, je fais tournoyé ma baguette entre mes doigts sans pour autant l’activé. Je ne fais pas partie de ses m’as-tu vu, qui puisse exister dans ce monde, mais quand on a une baguette caractérielle c’est parfois délicat de ne pas s’en servir. Parfois je n’ai pas le choix surtout en cours, ou quand je rentre à la maison. Moi qui est été élevé par un moldu j’ai pris l’habitude de faire les choses par moi-même et malgré le fait que la magie puisse parfois alléger ou amélioré le quotidien ne signifie pas pour autant qu’on doit l’employé à tord et a travers. Ensuite j’hoche la tête de manière affirmative quand il me rappelle que je possède son numéro et que si besoin je peux le joindre.

Puis il fait enfin suite à mes paroles, je suis assez satisfait de ce que j’ai pu dire, car franchement ça m’apaise ça me permet de refaire le puzzle de ma vie et de voir enfin ou j’ai pu me trompé. Il me demande si mon changement de poste à pu donner un regard nouveau à mon père sur le monde de la magie mais également comment ma femme à réagit mais également sur nos habitudes de travail à l’époque ou j’étais encore tireur d’élite.

Mon père a du mal avec le monde de la magie, ça lui fait peur ! Ma mère était une sorcière, certes, né moldu mais sorcière et elle est morte en 1998 lors de la guerre à Poudlard et ce simple fait l’a rendu assez…comment dire…enfin il avait peur ! Fis je en ne trouvant pas les mots précis pour décrire l’état d’esprit de mon père. C’est le meilleur ami de ma mère qui m’a aidé quand j’ai reçu ma lettre, mais même quand j’ai changé de poste et que je lui ai expliqué ce que je faisais et pourquoi je le faisais mais…non rien l’a atteint, pour lui la magie c’est dangereux ! Repris je en soupirant quelques peut.

J’arrange un peu ma chemise puis je sors ma montre à gousset avant de tout remettre dans la poche de ma veste, oui c’est kitch comme accessoire mais elle appartenait à mon grand père qui l’a donné à mon père qui me la ensuite légué. Bref je dois me reprendre et finir de répondre aux questions du psychomage.

Sinon pour ma femme, elle ne l’a ni bien pris, ni mal pris, pour elle c’était à moi de choisir si je voulais le poste ou pas mais j’admets que lorsque j’étais tireur d’élite on était toujours ensemble, ça a beaucoup joué sur notre relation, mon nouveau poste nous a éloigné, on ne faisait plus équipe on se voyait en coup de vent quand notre travail le permettait ! Racontais je en baissant les yeux vers mes genoux, en y pensant une tristesse sourde venait de s’invité dans mon cœur. C’est pour ça que je m’en suis voulu d’avoir accepté cette offre…Je n’ai pas pu profiter d’elle jusqu’au bout ! Soufflais je alors que ma voix s’éteint au fil des mots
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Sam 6 Mai - 21:15

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


J’avais assuré à Zacharia que si ce dernier souhaitait utiliser la baguette je n’avais aucun souci avec cela. Après tout si sa baguette était caractérielle mieux valait la combler au mieux. Son jeu de main avec était assez agréable à regarder car c’était plus des mouvements nécessaires que réalisés pour épater les gens. Donc après avoir signalé que peu importe la raison qui le poussais à vouloir parler il ne devait pas hésiter. Je suis une personne qui s’investissait beaucoup dans son travail, et cela me permettait aussi de terminer le deuil de ma famille, facilité par mon déménagement. Je demandais à mon patient de me parler un peu de la manière dont s’était déroulée ce changement de poste. C’était aussi une manière de voir comment tout avait changé, ou non suite à cela. Malheureusement Zacharia me déclara que rien n’avait changé pour son père. Ce dernier avait beaucoup de mal avec la magie.

« - Est-ce de la peur ou plutôt une défiance teintée d’une colère sourde suite à cette mort ? Peut-être n’a-t-il pas fait son deuil, mais je ne peux pas le dire ne connaissant pas votre père. Je pense qu’il a peur que cette magie qui a pris sa femme prenne aussi son enfant lui retirant toute sa famille. Cette défiance beaucoup de personnes nées du monde moldu la connait malheureusement. L’homme craint souvent ce qu’il ne connait pas. »

Zacharia continua en m’expliquant comment cela s’était passé avec sa femme. Et malheureusement comme je l’avais pensé, ce changement de poste était une des causes de sa douleur. Il se sentait coupable car il n’avait pas eu le temps de profiter de sa femme. Je le regardais avant de reprendre la parole.

« - Pensez-vous que cela aurait changé quelque chose si vous étiez resté dans votre ancien métier ? Si vous en avez changé ce n’était pas que pour votre père, ce nouveau poste devait aussi vous intéressez non ? Après je me dois de vous dire que dans son métier, elle savait sûrement qu’il n’était jamais garanti de rentrer. Est-ce qu’elle avait un coéquipier depuis votre changement de poste ? »

Après je ne voulais pas non plus que Zacharia continue de se sentir responsable de la mort de sa femme. Il se sentait surtout coupable car il n’avait pas pu profiter d’elle autant qu’il l’aurait voulu. Je me levais un peu avant de prendre un papier blanc. Je notais un mot dessus : regrets.

« - Avec la lettre j’aimerais que vous en écriviez une autre avec les regrets que vous avez. Les choses que vous auriez voulu faire une dernière fois avec elle. Maintenant je vais vous dire ce que j’ai conclu de ce début de conversation, histoire que l’on puisse voir si tout cela est correct. »

Je bus une gorgée de café avant de reprendre.

« - Vous avez connu votre femme sur votre lieu de travail et vous êtes mariés. Votre relation a été plutôt fusionnelle. Vous travaillez ensemble et vivez ensemble. Puis suite à un règlement de conflit on vous propose un nouvel emploi que vous acceptez. Malheureusement cela change votre relation qui n’est plus aussi fusionnelle à cause de vos emplois du temps. Vous êtes toujours ensemble et amoureux. Lors d’une mission votre femme décède brutalement. Cela fait cinq ans ce mois-ci que vous tentez de vivre à nouveau, mais suite au décès de deux collègues et la présence d’une élève ressemblant à votre femme, vous vous sentez encore plus fragilisé et vous décidez de venir me consulter. Est-ce exact pour le moment ? »

Cette petite partie était pour que je sois sûr d’avoir bien ancré l’histoire dirons-nous. Je résumais les faits au maximum pour m’assurer que toutes les demandes que je ferais ensuite lors des séances seront correctement dirigées. Je me sentais incapable de ne pas vérifier ce que je notais lors de la première séance.

« - Rassurez-vous c’est juste pour m’assurer que je n’ai pas oublié d’informations importantes. Je suis là pour vous aider au mieux. »
Word : 674 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Dim 7 Mai - 11:09

Le passé ne soit pas êtr un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Peur , défiance, colère ? Je ne sais pas, je pense que c’est plutôt de la peur, surement du à la mort de ma mère puis il est vrai qu’on craint ce qu’on ne peut contrôler. Et même si mon vieux père n’est pas un maniaque du contrôle, il est clair que le fait que je sois un sorcier ne joue pas en ma faveur mais je l’aime plus que tout, il est ma famille alors oui j’avais opté pour le poste afin de lui montré que les sorciers peuvent aidé les moldues et que la magie n’est pas forcement synonymes de mort.

Je…C’est un peu confus dans mon esprit, même si coopéré avec des moldues et apaisé les tensions peut être valorisant, je ne peux pas dire que cet emploi me plaisait ou ne me plaisait pas. J’aime être actif, donc quand j’étais tireur d’élite j’avais forcement plus d’action, alors qu’au département des catastrophes magiques c’était plus intellectuel et réfléchie ! Répondis je en reprenant la tasse dans la main pour reprendre une gorgée.

Même si tout déballé, tout dire, tout avouer, tout balancé, et je peux vous citez de nombreux synonymes, je dois admettre que ça reste éprouvant, j’ai le cœur qui bat fort et vite comme si je venais de courir après un troupeau de sombral dans l’espoir d’attrapé un crin. Mais qu’importe je dois passé par là, ça ne peut pas être plus douloureux que ce que j’ai accumulé depuis toute ces années.

Je suppose qu’elle a du avoir coéquipiers, le ministère préfère que certains employés ou groupes soit au minimum par deux afin de garantir une certaines sécurité en cas d’attaque ! Donc oui je suppose ! Je soupire un peu. Je ne peux pas le certifié car on a pas pu en parlé ! Je léve mes yeux sur lui. Le peut ou on se voyait on ne parlait pas du travail ! Je me sens un peu gêné pour le coup mais c’est la vérité.

Je repose mon regard sur la tasse et je fais tournoyer le breuvage dans son contenant, les courbures, les cercles et les varations m’apaisent un peu l’esprit pendant que William me propose une seconde lettre ou je devais écrire mes regrets. Je lui répond dans un murmure accompagné d’un signe de tête pour valider « ce devoir ». Puis le psychomage récapitule tout mes propos précédents, je me mets à de nouveau à hoché la tête pour validé son résumé.

Oui vous avez tout assimilé doc ‘ ! Fis je avec un faible sourire en reposant la tasse vide. Oui je sais que vous dite ça pour m’aider ne vous en faite pas, je ne vous le cache pas, en parler me fait à la fois du bien et en même temps ça fait mal, mais je sais que je dois passer par là pour m’en sortir ! Répondis je avec un sourire. N’est ce pas ? Demandais-je comme si j’attendais son aval.

Après tout c’est lui le médecin, mais ma question n’en ai pas vraiment une, c’est plus pour me rassuré que ce que je ressens est normal.
   
[/quote]


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Lun 8 Mai - 19:54

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


J’avais parlé avec Zacharia, lui posant aussi des questions sur son couple, son père, tout pour avoir une idée de sa vie sans non plus trop en apprendre. C’était la première séance et je trouvais que l’on avait déjà très bien travaillé, bien plus que je ne l’aurais pensé. Mais le fait qu’il veuille s’en sortir absolument pouvait expliquer aussi cette avancée. Quand je demandais s’il était heureux dans son nouveau poste mais ce dernier ne semblait pouvoir me répondre réellement. Mais d’après ce qu’il disait il n’était pas réellement heureux dans ce travail. C’était un homme d’action plutôt. Puis il continuait en parlant de sa femme qui devait avoir un coéquipier mais qui ne le savait pas. Je comprenais qu’ils ne parlaient pas de travail quand ils se retrouvaient. Je lui fis un résumé de la séance. C’était important de m’assurer d’avoir tout compris. Et c’était ainsi qu’il me confirma que j’avais tout suivi. Puis arriva une question assez étrange. Je me levais et fit le tour du bureau.

« - Comment expliquer cette sensation ? En fait c’est tout à fait normal. C’est comme si vous vous étiez blessé et que vous aviez laissé la plaie sans la désinfectée. Elle s’est infectée et maintenant vous devez retirer la croûte et la désinfecter. D’un côté cela fait du bien car la douleur refluera après la désinfection, mais en même temps cela fait très mal car il faut désinfecter cette plaie. Ici c’est pareil de manière métaphorique. La mort de votre femme est une blessure que vous n’avez pas panser, aujourd’hui vous devez, on va dire, rouvrir cette plaie pour la soigner. Ce qui fait mal c’est de devoir revivre tout cela en le racontant. C’est pour cela que je vous ai dit que vous alliez avoir du mal au début. Mais après cela devrait pouvoir aussi vous aider à la fin à guérir. Je ne peux pas dire combien de temps cela durera, mais on fera tout pour que cela ne soit pas trop long, que vous puissiez reprendre votre vie sans cette douleur constante. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que cette douleur puisse partir au plus vite. Vous devez passer par là et je dois dire étonnement que c’est rassurant que vous vous sentiez ainsi car cela veut dire qu’en effet cette thérapie a un effet. Souhaitez-vous parler de quelque chose de léger pour la fin de séance ? Ou souhaitez-vous continuer sur quelques souvenirs avec votre femme ? »

Je lui laissais le choix de ce qui allait se passer maintenant. Il n’était pas là pour subir la séance et la torture mais pour y prendre part et par moment même la diriger. Je lui souris un peu pour le pousser à prendre la direction de cette fin de séance.
Word : 468 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Mar 9 Mai - 15:34

Le passé ne soit pas être un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Il fallait que je m’en sorte, je ne peux pas vivre éternellement avec son fantôme près de moi. Même si je sais que je l’aimerais toujours, j’ai aussi besoin de vivre une autre histoire avec peut être quelqu’un d’autre. Après je sais pertinemment que je ne suis pas le meilleur parti d’angleterre mais je me débrouille. J’ai de bon revenu grâce à mon travail à l’école, je sais me tenir en société, j’ai de bon antécédent au sein du ministère et par Merlin j’ai bon gout en termes de gastronomie, le genre de chose qui peut plaire au femme ? Du moins pour le choix du restaurant. J’ai presque envie de rire devant mes propres pensées mais je vais éviter, sinon William va croire que je me moque de lui.

D’ailleurs il résume une nouvelle fois tout l’ensemble de notre entrevue et j’hoche la tête tout en jouant avec ma manche, merlin je suis un vrai adolescent parfois. Tout ce que je peux espéré c’est qu’avec tout ce que j’ai dit depuis le début de cette séance il a assez de matière pour comprendre que je veux réellement m’en sortir. Je lève mon regard sur lui tout en l’écoutant. Sa façon de voir les choses me plait de plus en plus, il arrive vraiment à trouvé les mots adaptés à ce que je ressens. Bon c’est certes son métier mais voilà ce genre de détail me fait du bien car je me sens un peu moins perdu et surtout « compris ».

J’espère juste que cette blessure pourra se refermé, la cicatrice ne me gêne pas car c’est un élément marquant du passé, tant qu’elle reste indolore ! Fis je avec un faible sourire. Avant de reprendre. Quelque chose de léger? J’hausse quelque peut un sourcil. A moins de vous proposez d’aller boire un verre dans un bar quand vous sortirez du travail je vois pas trop ! Répliquais je avec un sourire alors qu’il me fixait. Juste que j’ai peu d’amis masculin avec qui parlé, Alexandre est partie en voyage et Edward n’a toujours pas calculé qui je suis ! Je me rend compte de mes propos et ajoute rapidement. Ne croyez pas que je…enfin…je me rabat pas sur vous par dépit hein ! Juste que…enfin je me disais …Je fais une moue avant de reprendre plus de contenance en me levant. Vous êtes içi depuis peut de temps, donc même si je suis normalement un patient si un jour vous aussi vous avez besoin de sortir pour vous aérez l’esprit ça sera avec plaisir ! Fis je cette fois en lui tendant la main.

Bon je me débrouille aussi bien qu’un Troll des montagnes dans la réserve d’ingrédient de potions de l’école mais je viens de passer par une multitude de stades émotionnel en l’espace de quelques heures alors oui j’épprouve le besoin d’aller m’envoyé un bon verre de chardoney dans le nez et d’en dégustez les arômes avec un fromage à pate persillé ou avec des fruits frais.
   
[/quote]
[/quote]


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Jeu 11 Mai - 23:37

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


J’avais expliqué à Zacharia que la douleur qu’il ressentait ainsi que la sensation de bien-être était tout à fait normale. En effet, il est impossible de ne pas ressentir le bien-être de libérer sa parole, tout comme la douleur des souvenirs qu’il devait raconter. Par cela Zacharia me prouvait qu’il était équilibré. Je ne pouvais pas espérer mieux. C’était pour cette raison que j’avais décidé de finir la séance sur le choix de mon patient. Entre continuer de parler de la vie de ce dernier ou alors parler d’autre chose pour ne pas rester sur le mal-être que les souvenirs enfermaient bien souvent. La suite pourtant me laissait perplexe. Pas dans le sens le personnage me semblait anormal, mais dans le sens, c’était la première fois qu’un patient me proposait de se voir en dehors du travail pour aller boire un verre ou faire une activité de discussion. Bien sûr je le vis tenter de se justifier avant de me tendre une main que je pris sans même y réfléchir. Puis je repris la parole.

« - La plaie restera toujours là, mais cicatrisée. Après pour votre proposition d’aller boire un verre une fois je ne dis pas non. C’est la première fois qu’un patient me propose de se rencontrer hors de mon cabinet pour faire quelque chose. J’espère juste ne pas être trop barbant. Par contre je dois vous avouer que j’habite en Angleterre depuis deux ans. Mais je n’ai jamais pris le temps de réellement visiter la ville, ni le pays. Le peu de vacances que je m’octroi sont passées en France. Je crois que cela doit encore s’entendre. »

J’ai toujours des contacts en France que j’appelais régulièrement et toutes mes notes sont en français. Bien que je parlais Anglais d’une manière presque parfaite, il me fallait entretenir ma langue natale. Je fis un sourire à Zacharia avant de me lever pour prendre une nouvelle chemise pour ranger mes notes concernant notre rendez-vous. Il était impossible d’ouvrir l’armoire sans ma signature magique. Je l’avais demandé pour protéger le secret de mes patients en France, elle m’avait suivie outre-manche.

«- Dites-moi, pour le prochain rendez-vous vous avez déjà une idée du jour et de l'heure? Je le demande de suite car je pense que nous pourrions parler d’un lieu incontournable de Londres comme fin de séance. Si je n’avais pas un autre patient plus tard je vous aurais proposé de me servir de guide. Peut-être une autre fois ? »

Comme toujours je laissais le champ libre. Après tout je n’étais pas une personne très ‘sociable’ hors de mon travail. En général je finissais mes séances et je rentrais chez moi pour me cuisiner un repas avant de prendre un bon livre et de plonger dedans, quand je n’appelais pas des amis qui étaient restés en France. La sociabilisation était pour moi importante seulement lors de mes séances. Le reste du temps être seul était presque une manière d’être réellement détendu. Alors j’avais bien envie de tenter de faire ce que les autres faisaient, boire un verre ou visiter des lieux de la ville accompagné. Je me sentais un peu comme un enfant qui devait apprendre de nouvelles choses.
Word : 532 mots
Désolé du temps de réponse
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Ven 12 Mai - 11:21

Le passé ne soit pas être un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
Je me sentais déjà mieux, surement du au fait que j’avais déballé pas mal de chose et que ça fait un bien fou, j’avais l’impression que même si la douleur est présente une sorte d’énorme poids s’était envolé. Alors ma proposition suivante c’était aussi une façon maladroite de le remercier, même si la séance est censée être payante, après tout c’est son métier. Je reste quelqu’un de très humain et je préfère remercier à ma façon au lieu d’un paquet de gallion ou d’argent moldu, vu que je possède les deux. L’avantage d’être sorcier et élevé par un moldu. Alors que je lui serre la main, je souris, ravi de voir que la proposition le botte.

Oui j’ai relevé votre léger accent français d’où mon erreur de jugement en pensant que vous êtes içi depuis peut, j’en suis navré ! Dis je avec un sourire un peu gêné. Et je me doute que c’est rare que vos patients vous fassent de tel demande et j’espère ne pas vous mettre mal à l’aise car ce n’est pas mon intention Ajoutais je avec un faible sourire

Je le fixe alors qu’il range ses notes dans une chemise et je souris ravi de cet entretien. Après tout c’était une très bonne idée ce rendez vous chez le psychomage, je dois penser a remercier le nouveau directeur de Poudlard. A la base quand je l’ai rencontré avant la rentré, c’est lui qui nous a parlé de ce psychomage, apparemment il avait déjà été contacté par Mcgonagall lors du bal de noel mais je devais être tellement dans ma bulle à ce moment là que j’ai pas du faire attention. Quoi qu’il en soit il sera bénéfique dans les mois à venir d’avoir une telle personne au sein du château.

Pour le prochain rendez vous, j’aimerais soit avant la rentrée a Poudlard soit le Week end qui suit la rentrée ? Selon vos disponibilité également, sachant que avant la rentrée je suis disponible n’importe quel jour de la semaine, mais une fois en Septembre ça sera plus délicat étant donné que j’ai des cours à donné Terminais je avec un léger rire.

Bon en même temps ce n’est que la vérité, une fois à Poudlard je ne pourrais suivre mes sessions que les Week end ou durant les vacances sauf si je dois donné des cours de soutiens, chose que j’aime bien faire, car ça me met toujours en joie quand un élève me demande un cours supplémentaire pour tenté de comprendre et de dompté les méandres de la métamorphose. Je soupire presque d’aise à cette pensée. Oui le travail m’a maintenu en « vie » si je peux dire, puis avec la baguette que je me traine je suis un peu forcé de me bougé le derrière si je ne veux pas faire explosé la moitié du château. Donc techniquement je bosse autant par nécessité que par peur de faire explosé le château bon c’est ridicules c’est pas une seule baguette en sycomore qui peut faire explosé tout Poudlard, mais ça peut abimé des bureaux, des robes de sorciers et même blessé des élèves et c’est une chose impardonnable à mes yeux.
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
William A. SorelHistoria Pactumavatar
Sorciers Adultes
Célébrité : Ryan Kelley
Parchemins : 39
Date d'inscription : 16/04/2017
Exp : 674
Baguette : Aubépine et crin de licorne, 24.5cm

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Ven 19 Mai - 13:28

Une première séance ?- Comment trouver le nouveau patient très intéressant -

William A.
Sorel

Zacharia Belmond


Cette séance avait été une séance de travail comme j’en avais rarement. C’était rare qu’une personne accepte aussi rapidement de se livrer. Et j’en été heureux car j’avais la sensation d’avoir déjà aidé, que mon travail avait atteint un objectif. C’était un moment de plaisir de voir que l’on arrivait à aider des personnes. Mon patient pensait que j’étais là depuis peu mais ce n’était pas réellement le cas. Je souris à sa demande en riant un peu.

« - Ne vous inquiétez pas. Je parle ma langue natale tous les jours. Donc cette erreur est normale. Et puis je ne suis pas un psychomage très connu, personne ne sait depuis quand je suis là dans le monde magique je crois. Et votre proposition ne m’a pas vraiment mis mal à l’aise. J’étais juste étonné d’une telle demande. »

Puis je rangeais les papiers de la séance en demandant quand on allait reprendre rendez-vous. C’était une chose importante de savoir combien de fois il voulait que l’on se rencontre pour aider à aller mieux. Pour moi le bien-être des patients était la chose la plus importante pour moi, quitte à venir jusqu’à tard dans la nuit si aucune autre solution n’est disponible. J’étais marié à mon emploi depuis quelques temps. Zacharia me proposa des idées et je pris mon planning pour regarder.

« - Je peux vous proposer donc, la semaine prochaine le jeudi ou encore dans deux semaines. Après la rentrée je peux aussi venir directement sur votre lieu de travail. Comme je vais être présent pour les personnes le demandant. Ou le week-end à mon bureau. Tout sera selon votre préférence. Sachez que si vous avez besoin de rendez-vous en soirée c’est aussi possible de le faire. La chance de ne pas avoir de personne dans sa vie, c’est que l’on est toujours disponible pour son travail. »


Je n’étais pas du tout amer de ne pas avoir de personne dans ma vie. En effet, je n’étais pas du tout gêné par cela. Je pouvais avoir des amis au téléphone, de la famille alors le reste n’était pas du tout important. La vie était pour moi une chose assez simple, on fait comme on veut et puis voilà. Je n’avais pas envie d’avoir de relations sérieuses donc je n’en avais pas. Je notais le rendez-vous de Zacharia avant de poser une question.

« - Quel est votre lieu préféré de Londres ? »

J’étais curieux de l’apprendre pour pouvoir connaitre un peu plus cette personne face à moi. C’était une personne qui avait une douleur un peu comparable à la mienne, sauf que j’avais décidé de me relever en quittant mon pays, lui en s’enfermant dans la douleur au départ.
Word : 452 mots
Désolé du temps de réponse
Revenir en haut Aller en bas
http://historia-pactum.forumactif.com/t884-william-a-sorel
Zacharia BelmondHistoria Pactumavatar
Staff de Poudlard
Célébrité : James McAvoy
Parchemins : 292
Date d'inscription : 26/12/2016
Exp : 2857
Photomaton :
Baguette : Bois de Sycomore, 23.5 cm contient une aile de fée, baguette qui a tendance a produire des étincelles et des flammes quand elle s'ennuie

Secreto Revelio
Gain par niveau:
Sortillèges appris:
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]   Dim 21 Mai - 10:01

Le passé ne soit pas être un obstacle mais un tremplin pour s'ouvrir au futur.
William & Zacharia

   
J’étais un peu gêné de m’être trompé de la sorte sur son arrivé à Londres, comme quoi l’habit ne fait pas le moine, bon en l’occurrence c’est plutôt de l’accent dont il est question. Il m’apprend alors qu’il parle sa langue natale tout les jours chose que je trouve fort agréable à entendre. C’est bien de ne pas renié ses origines. Je peux comprendre qu’il fut étonné de ma proposition et en y songeant je me dis que si on m’avait fait la même j’aurais surement eu la même réaction. Quoi que à Poudlard ça arrive parfois que je demande à mes collègues de venir boire un verre en ma compagnie, en tout bien tout honneur évidemment.

Navré, vraiment ! C’est une habitude que j’ai ! Répondis-je malgré moi.

Quand j’apprécie quelqu’un ou que je souhaite mieux le ou la connaitre j’apprécie de le faire dans un contexte différent avec un bon verre et quelques mets délicats. Oui je suis fin gourmet, chose que mes amis savent parfaitement. Alors qu’on passe à la sélection de la prochaine date, je l’écoute avec attention.

On peut déjà voir pour la semaine prochaine, manière de faire le point par rapport a ce que vous m’avez demandé, ensuite je pense qu’on peut effectivement se revoir dans l’enceinte du château étant donné que vous allez surement venir de manière régulière pour les élèves les plus demandant. Fis je en prenant note sur un bout de parchemin. En plus de suivre les élèves vous allez devoir suivre certains professeurs, on va vous surchargez de travail par Merlin ! Ajoutais-je avec un sourire amusé.

Bon je tente de détendre un peu l’atmosphère malgré le fait que je pense qu’il n’ya pas que moi qui mérite d’être suivit au sein de l’école. J’ai eu des échos comme quoi Cora était entrain de pété légèrement un câble et même si j’ai tenté de lui parlé cet été elle n’a pas répondu. Ça m’inquiète quelque peut. De plus l’invitation d’Elhenna ne peut que me faire du bien, même si j’ai peur que la pauvre jeune femme soit prise dans un torrent de dossier suite à la mort de la directrice. Soudainement William me demande quel est mon lieu préféré dans Londres.

Oh ! Et bien, il y’a un restaurant qui est caché dans Londres, côté moldu, dans une ruelle qui transpirent l’ancienneté, à l’intérieur on y trouve des caves à vin anciennes et le restaurant propose des petits plats en fonction de la bouteille que l’on choisit. J’admire cet endroit et je m’y rend souvent, je peux y découvrir des saveurs incroyables et ça me permet souvent d’oublier le quotidien ! Il se nomme « Douceurs de Vigne », mais il faut savoir ou le trouvé, vous n’y verrez que très peu de sorcier ! Fis je avec un léger rire. Sinon si vous préférez un cadre plus jeune et plus actif vous avez aussi l’Avalon, il est tenu par une jeune femme particulièrement…active si je peux dire, l’endroit parfait pour se vidé la tête ! Ajoutais je avec un sourire entendu.
   


«If you want to get on in life, you have to believe in you»
FLORISSONE
Revenir en haut Aller en bas
 

Une première séance ? [Pv Zacharia Belmond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Historia Pactum :: Le monde magique :: Londres-